• Le 21 janvier 2021 de 14:00 à 18:00
    Campus Tertre
    false false
  • 14h

Sandrine LAMBERT, doctorante en histoire contemporaine à l'Université de Nantes - CRHIA, sous la direction de Bertrand JOLY et Stanislas JEANNESSON, vous invite à sa soutenance de thèse qui se tiendra le jeudi 21 janvier à 14h, sur le thème:

 

Les polices d’Angers, de Nantes et de Rennes (1884-1946) : enjeux de pouvoirs et réalités locales 
 


Composition du jury :

Directeur de thèse : Stanislas JEANNESSON
Membres du jury :
  • Laurent JALABERT  - PU - Université de Pau et des pays de l'Adour
  • Marc  BERGERE - PU - Université Rennes 2
  • Jean-Marc  BERLIERE  - PU Émérite - Université de Bourgogne
  • Marie VOGEL   - MCF - ENS Lyon
Membre invité :  Bertrand JOLY - PU Émérite - Université de Nantes
 

Résumé :

Le présent travail s’intéresse à l’organisation et au fonctionnement des polices d’Angers, de Nantes et de Rennes entre les années 1884 et 1946, c’est-à-dire de la loi du 5 avril 1884 relative à l’organisation municipale qui évoque aussi les pouvoirs des maires en matière de police jusqu’à la restauration de la République qui doit alors gérer l’héritage bien controversé et complexe de Vichy.

           Cette période se révèle très riche pour les polices d’Angers, de Nantes et de Rennes :  d'abord municipales et au service d'un régime désormais républicain, les trois polices deviennent ensuite, sous l'Occupation, des polices d'État. Le contexte et les nouveaux enjeux pesant alors sur la police française imposent cette transformation.

Mêlant Histoire institutionnelle, locale, ou politique, etc. l’'étude comparative de ces trois polices se révèle également riche d'enseignements confirmant certaines fois les modèles déjà signalés et décrits pour d’autres polices ou mettant d’autres fois en lumière des singularités propres à chacune d’elles.