https://www.crhia.fr/medias/photo/a91hmd9pp-ikgrd-9qk_1664441096766-png
  • Du 08 octobre 2022 au 03 avril 2023
    Musée du Nouveau Monde, 17 rue Fleuriau, 17000 La Rochelle
    false false

Du 8 octobre 2022 au 3 avril 2023 se tiendra au Musée du Nouveau Monde de La Rochelle l’exposition Rio de Janeiro en couleurs et en relief à travers les photos du voyage en Amérique du Sud d’Albert Kahn. Elle présente des photographies, pour l’essentiel inédites, de Rio de Janeiro provenant du fonds iconographique du Voyage en Amérique du Sud d’Albert Kahn conservé au musée départemental Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt.


image expo rio de janeiro

Albert Kahn, banquier et humaniste, séjourne à Rio de Janeiro du 9 au 22 septembre 1909 pour affaires. Durant cette période il va réaliser (ou faire réaliser) une quarantaine d’autochromes (qui constituent les premières photographies couleur de Rio de Janeiro connues à ce jour) et plus de 150 vues stéréoscopiques.  

Ces images témoignent de la naissance de Rio de Janeiro comme métropole moderne : on peut notamment observer les aménagements urbanistiques, l’architecture éclectique et la population d’employés du centre des affaires, mais aussi la présence plus fugace d’une population noire. Ces derniers clichés, pris à peine 20 ans après l’abolition de l’esclavage, dans ce qui fut le premier port négrier des Amériques, et a depuis endossé le statut de capitale de la République fédérale des Etats-Unis du Brésil, témoignent de la chappe de silence qui s’est installée autour de la présence africaine dans une ville qui se rêve en Paris tropical.  

Un catalogue raisonné présente toute la richesse de ce fonds, qui prend place dans la longue histoire du regard photographique français sur le Brésil. Une étude exhaustive de ce catalogue tente d’en déterminer le ou les opérateurs, mais aussi de comprendre ce qui se joue dans le choix des techniques, des points de vue et des sujets. L’exposition rend compte à travers le regard d’Albert-Kahn des discriminations raciales à l’œuvre dans une société que l’on prétend alors post-raciale.

Pour en savoir plus