https://www.crhia.fr/medias/photo/csm-soutenance-the-se-2-aaf2ab4f75_1602659730416-png
  • Le 01 décembre 2020 de 14:00 à 18:00
    Campus Tertre
    false false
  • 14h00
Gratuit

Lekpai Yves KEIPO, doctorant en histoire médiévale sous la direction de John TOLAN, soutiendra sa thèse le mardi 1er décembre 2020, à 14h, qui porte sur :

La détention des Templiers dans le royaume de France 1307-1314 : Le cas des frères de l’Ordre du Temple dans les prisons du bailliage de Senlis.


Résumé de thèse :
" Créé en 1129 à la faveur des croisades, l’Ordre religieux militaire des Templiers avait pour mission première l’escorte et la protection des pèlerins en   partance pour Jérusalem sur le tombeau du Christ, et plus tard la défense des États latins d’Orient. Mais face à la pression des armées musulmanes en 1291, les Templiers sont contraints d’abandonner la Terre sainte et, partant, la raison même de leur existence. Le 13 octobre 1307, en violation du droit canonique, Philippe IV le Bel décide de l’arrestation de tous les Templiers du royaume de France. Cette action qui conduit les Templiers dans les geôles royales résulte de fortes présomptions de crimes d’hérésie, d’idolâtrie, d’homosexualité institutionnalisée, de blasphèmes et de cupidité. La présente thèse a pour objet : l’étude du maintien et de l’entretien des prisonniers templiers reclus dans le bailliage de Senlis par l’administration capétienne. L’examen de la gestion carcérale s’appuie sur un corpus abondant et varié, dont plusieurs textes d’une source inédite traitant de la détention de ces prisonniers dans le bailliage de Senlis entre 1310 et 1312. Cela a permis de problématiser sur l’organisation mise en place par l’administration capétienne pour gérer et maintenir les reclus dans les prisons. En outre, ce travail puise son intérêt dans les possibilités qu’offre l’interaction entre divers champs d’études notamment l’histoire de la religion, de la justice, des institutions administratives et des mentalités. L’étude critique du corpus a permis d’aborder amplement trois axes clés : d’abord, la structuration spatiale du bailliage de Senlis et son organisation judiciaire avant l’affaire des Templiers ; ensuite, l’emprisonnement des Templiers qui passe par la saisie des personnes et des biens, et les supports matériels et financiers de l’incarcération ; enfin, la vie des prisonniers templiers organisée autour des  besoins vitaux, des transferts de détenus et des difficultés carcérales. "

Directeur de thèse : John TOLAN
Co-directeur : Kouamé Ren ALLOU - PR - Université Felix Houphouët Boigny - Abidjan
Membres du jury :
  • Julien THERY - PR - Lyon II
  • Klaus VAN EICKELS - PR - Université Otto-Friedrich e Bamberg
  • Philippe Josserand - MCF - CRHIA

Abstract :
 "Established in 1129 as a result of the Crusades, the Templar Military Religious Order had as its primary mission the escort and protection of pilgrims bound for Jerusalem to the tomb of Christ, and later the defense of the Latin States of the East. But in the face of pressure from the Muslim armies in 1291, the Templars were forced to abandon the Holy Land and hence the very reason for their existence. On October 13, 1307, in violation of canon law, Philip IV the Fair decided to arrest all the Templars in the kingdom of France. This action which led the Templars to royal jails arose out of strong suspicions of crimes of heresy, idolatry, institutionalized homosexuality, blasphemy and greed. The subject of this thesis is: the study of the maintenance and upkeep of Templar prisoners reclusive in the bailiwick of Senlis by the Capetian administration. The examination of prison management is based on an abundant and varied corpus, including several texts from an unpublished source dealing with the detention of these prisoners in the bailiwick of Senlis between 1310 and 1312. This allowed to problematize on the organization set up by the Capetian administration to manage and maintain recluse in prisons. In addition, this work draws its interest in the possibilities offered by the interaction between various fields of study including the history of religion, justice, administrative institutions and mentalities. The critical study of the corpus enabled three key areas to be fully addressed: first, the spatial structuring of the Bailiwick of Senlis and its judicial organization before the Templars affair; then, the imprisonment of the Templars which involves the seizure of people and goods, and the material and financial supports of the imprisonment; finally, the life of Templar prisoners organized around vital needs, transfers of prisoners and prison difficulties."