option_actu
 
Login : Password :
Connection
to the shared space
Forgot your password ?
           


 
 
 
 
 
 






Journée d'études : "Le théâtre mythologique"

November 15, 2019

Cécile CHANTRAINE-BRAILLON, professeure en Etudes Culturelles et Théâtrologie Hispano-américaine, et Martine RAIBAUD, Maître de conférences en langue et civilisation chinoise, à La Rochelle Université - CRHIA, organisent la 3ème journée d'études sur le thème :

Le théâtre mythologique. Origines, manifestations et résurgences III. Aires asiatique et pacifique

le vendredi 15 novembre 2019
de 9h30 à 18h30
Salle du conseil de la FLASH - La Rochelle Université (2ème étage)

 

Résumé :

Évoquer le « théâtre mythologique » fait immédiatement ressurgir le souvenir des tragédies antiques d’Eschyle, Sophocle ou Euripide, du théâtre classique de Jean Racine ou Pierre Corneille ainsi que de certaines pièces de Jean Giraudoux, Jean Anouilh ou Jean-Paul Sartre etc. Ce panorama, centré sur le théâtre à l’antique, demeure pourtant incomplet car il exclut les drames se référant à la mythologie chrétienne (certaines pièces de Paul Claudel), ceux d’autres aires culturelles telles que le monde germanique (Ondine de Jean Giraudoux), asiatique (certaines pièces de théâtre Nô) ou encore améridien (les spectacles de la compagnie Ondinnok ou de Michel Noël). De même où devrions-nous classer des pièces dont l’action se centre sur le destin d’un personnage devenu mythique comme Don Juan ou Carmen ? Et celles qui semblent faire référence à un épisode ou personnage mythologique comme c’est le cas de Seul(s) de Wajdi Mouawad ?
De toute évidence, l’importance de ce courant interpelle et dépasse les frontières et les
époques peut se définir, selon le théoricien de théâtre, Jorge Dubatti, comme une
« macropoética », voire même une « archipoética » (Dubatti, 2014) dans la mesure où il compose un pan du patrimoine dramatique mondial. Alors comment comprendre ces résurgences du théâtre mythologique ? L’approche comparatiste visant à examiner les types de pièces mises en scène, les mythes choisis par les dramaturges en lien avec les contextes sociétaux semblerait, évidemment, la plus appropriée. Or force est de constater que ce courant n’a pas fait l’objet de catégorisation de théorisation, ni de catégorisation permettant d’en définir, dans une certaine mesure, des traits particuliers et des caractéristiques propres, que ce soit pour l’étude de la dramaturgie, de la mise en scène, du jeu et de la direction d’acteurs ou/et de la réception (Chantraine, 2016).
Les rencontres scientifiques « Théâtre mythologique : origine, manifestations et résurgences » visent donc à ouvrir ce nouveau chantier scientifique dont l’enjeu ne saurait se limiter à un travail herméneutique strictement disciplinaire : il s’agit ici d’élargir l’étude à différents domaines scientifiques, dans une perspective transdisciplinaire, basée sur des expériences concrètes réunissant chercheurs et praticiens des Arts de la scène.

Pour télécharger le programme


Lieu : Université de La Rochelle