option_actu
 
Usuario : Contraseña :
Acceso
a la intranet
¿Olvidó su contraseña?
           


 
 
 
 
 
 






AAC - Peut-on enseigner une posture laique ?

El 21 de Mayo 2019

APPEL A COMMUNICATIONS

Peut-on enseigner une posture laïque ?

L’introduction du principe de laïcité dans la constitution en 1946, en réaction à la remise en cause par le régime de Vichy, protège la laïcité comme cadre juridique commun en France. La laïcité est pourtant un paradoxe car elle inclut ceux qui l’excluent (Poulat, 2014). Spécifiquement, « la question scolaire, c’est le rapport entre croyants et incroyants dans l’espace de l’école » (p. 61). Pour de nombreux étudiants en formation, cette question se traite à travers la neutralité de l’école : elle consiste à suspendre ses convictions mais aussi à éviter tout sujet en rapport avec les religions. Il résulte de cette neutralisation de l’espace scolaire étendue aux savoirs une confusion sur le sens du principe de la laïcité à l’école. Pour l’institution, dans les programmes et dans les livrets proposant réponses concrètes et pistes pour faire vivre la laïcité et répondre aux contestations, le croire et le savoir sont opposés. La neutralité peut être perçue comme un moyen d’évitement : éviter tout débat sur des propositions divergentes entre sciences et religions… La neutralité consiste alors à taire les divergences plutôt que les traiter. Or on se retrouve rapidement face à une contradiction : apprendre à construire son opinion versus neutraliser des thèmes d’autant plus sensibles qu’ils embarquent une dimension religieuse difficile à mettre de côté. L’alternative à l’évitement est d’éduquer au jugement (Fabre) et apprendre à analyser des situations problématiques où la question de la laïcité se pose (Poulat).

Par le présent appel, nous souhaitons vous inviter à contribuer à un numéro de la revue Ressources : pour la formation, l'École et les apprentissages scolaires. Il vise à explorer ces enjeux à travers la question suivante : peut-on enseigner une posture laïque qui ne neutralise pas ? Loin de dicter une position vraie et permanente, la notion de posture (Jorro, 2014; Bucheton & Soulé, 2009) implique de trouver la juste distance selon les contextes, ce qui suppose de construire une lecture des contextes : ce qu’on s’autorise ici et pas ailleurs, de manière spécifique. S’il s’agit de former à la posture laïque, on peut poser la question des situations pédagogiques exemplaires du problème professionnel pour travailler ces tensions :

-          Les situations de débats

-          La question du curriculum : quels contenus ?

-          Les situations d’étude de questions vives

Deux types d’articles sont possibles : des articles de nature plus théorique et des articles croisant recherche et formation. Tous les textes feront état de leur cadre théorique et de leur méthodologie de façon explicite. Ces articles destinés à être lus en ligne et à être des ressources en formation devront contenir autour de 25000 signes tout compris. Les articles seront examinés par deux relecteurs, après avoir été anonymés.

Les avis d’intention sont attendus pour fin septembre. Contact : anne.vezier@univ-nantes.fr


Contact : anne.vezier@univ-nantes.fr