option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 






Hégémonie, suprématie, domination : Pour en finir avec l'hégémonie, la suprématie et la domiation. L'empire comme structure de paix ?

Le 23 Mars 2018 de 09:30 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et David WATERMAN, Professeur en langues étrangères appliquées au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent la 3ème séance du séminaire CRHIA / master HCP 2017-2018 "Hégémonie, suprématie, domination" sur le thème :

Pour en finir avec l'hégémonie, la suprématie et la domination : l'Empire comme structure de paix ?

La question de l’Empire bénéficie d’un notable regain d’actualité en contexte de post-modernité, au point de relever d’un champ d’étude propre, l’"impériologie", dont le crédit se diffuse dans le public (voir les Rendez-vous d'histoire de Blois 2015). Dans un monde globalisé, certains analystes y voient le cadre de gestion idéal de la diversité des cultures, des langues ou des religions, l’Empire s’opposant à l’uniformisation et au nivellement produits par l’État-nation. Toutefois, restent encore souvent associées aux empires de toute époque des notions négatives produites par l'impérialisme des constructions de l'époque contemporaine, notions qui paraissent parfois anachroniques lorsqu'elles sont associées aux périodes plus anciennes - en prenant garde de nier la violence et la contrainte liées aux empires ; le tout, alors que les recherches historiques tendent à revaloriser des notions telles que la fabrique du consensus, la gestion de la pluralité religieuse et culturelle, l'organisation de la participation des élites au pouvoir, la stabilité. Il conviendrait aussi de prendre en considération la conception même que la philosophie politique de chaque période avait de l'Empire, en essayant de mettre de côté nos connotations et arrière-pensées. On profitera donc du thème 2017-2018 du séminaire général du CRHIA pour explorer l'idée que, peut-être, c'est à un moment historique propre, qu'il conviendrait de déterminer, que l'Empire est devenu cette figure de l'hégémonie, de la suprématie et de la domination.

Télécharger le programme de la journée


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - UFR Droit et Sciences politiques - Amphithéâtre A - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Université de La Rochelle
Contact : Annick PETERS-CUSTOT : annick@peters-custot.fr et David WATERMAN : david.waterman@univ-lr.fr