option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 






La traite négrière à La Rochelle

Le 09 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Brice MARTINETTI, post-doctorant en histoire au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier :

La traite négrière à La Rochelle

Second port négrier de France, La Rochelle vit 477 navires partir de sa rade pour les côtes d’Afrique, la plupart au 17ème siècle. Indéniablement, avec 160 000 individus déportés, la capitale de l’Aunis marqua l’Afrique de son empreinte. Si ses relations privilégiées avec le Canada francophone sont, de nos jours, bien connues, La Rochelle souffre encore d’une certaine méconnaissance quant à son implication dans la traite négrière. Pourtant, le commerce de captifs africains occupe aux 17ème et 18ème siècles une part toujours croissante des activités portuaires, les gains acquis participant notamment à la transformation d’un paysage urbain aujourd’hui contemplé. Plus qu’un récit historique fondé sur l’analyse de nombreuses archives, ce livre propose une plongée mémorielle dans le passé négrier rochelais.

Pour aller plus loin


Lieu : La Crèche
Partenaire : Editions La Geste, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Brice MARTINETTI : brice.martinetti@univ-lr.fr