option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 






Soutenance de thèse de Gérald SIM

Le 19 Juin 2017 à 13:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Gérald SIM, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) sous la direction de Stanislas JEANNESSON, soutiendra sa thèse sur le thème :

La présence diplomatique et consulaire française aux Etats-Unis (1815-1904) : réseaux, acteurs, pratiques, regards

Résumé :

L’étude de la présence diplomatique et consulaire française aux États-Unis est un miroir des ambitions et des limites de la politique du Quai d’Orsay en Amérique du Nord au cours du XIXe siècle. Cette recherche dresse un tableau d’ensemble de cette présence au prisme de ses acteurs, longtemps dénigrés et tombés aujourd’hui dans les oubliettes de l’histoire.

A l’issue des révolutions atlantiques, ce réseau s’organise dans une logique commerciale. Cet axe qui parcourt tout le siècle est indissociable d’une logique géopolitique. Celle-ci oscille entre un rapprochement avec les États-Unis, afin de limiter l’hégémonie commerciale et maritime anglaise, et une entente avec Londres pour contrecarrer l’expansion territoriale américaine vers l’Ouest. Témoins des recompositions politiques affectant l’Amérique du Nord au milieu du siècle, les diplomates et les consuls sont aussi les relais de politiques successives visant à rétablir une influence française dans cette partie du Nouveau Monde, au mépris de la doctrine Monroe.

Les échecs de la diplomatie française et l’émergence des États-Unis comme puissance impériale obligent le Quai d’Orsay à réajuster sa politique à la fin du siècle. Tout en reconnaissant désormais, implicitement, la doctrine Monroe, les acteurs diplomatiques et consulaires favorisent la construction d’une mémoire franco-américaine ravivant le combat partagé pour la cause de la liberté au cours de la guerre d’indépendance. Cette entreprise participe à l'élaboration du mythe de La Fayette, comme héros des deux mondes. Mythe servant de trompe l’œil sur la réalité des relations bilatérales d’un 19e siècle marqué par l’affirmation de deux messianismes politiques sur les deux rives de l’Atlantique.

Composition du jury :

  • Hélène HARTER, Université Rennes 2
  • Bruno MARNOT, Université de La Rochelle
  • Isabelle DASQUE, Université Paris 4-Sorbonne
  • Françoise LE JEUNE, Université de Nantes
  • Laurence BADEL, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Stanislas JEANNESON, Université de Nantes

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges
Contact : Gérald SIM : Gerald.Sim@ac-poitiers.fr