option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 






Cycle de conférences en histoire diplomatique 2017, séance 2 : La première ambassade de France en Algérie en 1962

Le 08 Mars 2017 de 18:00 à 19:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la deuxième séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2017 sur le thème :

La première ambassade de France en Algérie en 1962

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Anne Liskenne, Conservatrice en chef du patrimoine à la direction des Archives du ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

En mars 1962, après plus de 7 ans de guerre, les accords d’Evian mettent en place les conditions de l’indépendance d’une Algérie "coopérant avec la France". Le 3 juillet, un nouvel Etat est né. Jean-Marcel Jeanneney, ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, est le premier ambassadeur de la République française. Entouré d’une équipe nombreuse – 600 personnes à l’ambassade – ayant autorité en dernier ressort sur les troupes, encouragé à entretenir des rapports directs avec le général de Gaulle, Jeanneney semble bénéficier de solides atouts pour mettre en œuvre les accords. Il n’en sera rien. La période qui s’ouvre met en présence des forces politiques concurrentes et opposées à la présence française. Dans les mois qui suivent, 800 000 Français quittent l’Algérie. Cette "défrancisation", suivant l’expression de l’ambassadeur lui-même, procède d’un mouvement populaire spontané de revanche après cent-trente années d’humiliation et de spoliation. Elle résulte aussi d’une politique de la classe dirigeante fondée sur le programme de Tripoli, hostile à l’ancien colonisateur.

La conférence relate cette période et s’appuie sur la publication, aux éditions Armand Colin, d’un ouvrage présentant les sources relatives à cette première ambassade. Un éclairage particulier sera donné aux archives de cette ambassade conservées au Centre des Archives diplomatiques de Nantes.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Faculté de Pharmacie / Amphithéâtre 400 - 9 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr