option_actu
 
Usuario : Contraseña :
Acceso
a la intranet
¿Olvidó su contraseña?
           


 
 
 
 
 
 




Vidéo ÉPIDÉMIES - Les pestiférés de Jaffa (1804)

El 11 de Mayo 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La révolte contre la vaccine obligatoire - Rio de Janeiro - Nov. 1904

El 07 de Mayo 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La peste lyonnaise de 1628 : une histoire religieuse

El 04 de Mayo 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - L'Histoire des épidémies de variole en Chine

El 30 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La Grande peste de Marseille, 1720

El 27 de Abril 2020

La semaine des humanités numériques en Région Nouvelle Aquitaine

El 24 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La grippe espagnole, 1918-1919

El 23 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - Boccace : le confinement au XIVe s.

El 21 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La Grande peste de Londres, 1665

El 16 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La peste de Justinien (VIe-VIIIe s.)

El 14 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - L'épidémie de choléra à La Réunion en 1859 : l'affaire du Mascareignes

El 09 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - La Grande peste

El 06 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - 1709 - 1713 : quand la peste frappa l'Europe du Nord

El 02 de Abril 2020

Vidéo ÉPIDÉMIES - Des épidémies destructrices aux Amériques (XVIe – XVIIe s.)

El 30 de Marzo 2020

Coronavirus : suspension des activités du CRHIA

El 13 de Marzo 2020

Podcast "Le sort des colonies allemandes pendant et au sortir de la première guerre mondiale"

El 30 de Marzo 2020

Présentation du programme DIASCOM et premier appel à communications : Les suites de l’engagisme XIXème-XXIème siècle

El 23 de Marzo 2020

Appel à communication : vers une justice sociale

El 25 de Febrero 2020

 


Présentation du programme DIASCOM et premier appel à communications : Les suites de l’engagisme XIXème-XXIème siècle

El 23 de Marzo 2020

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

PRESENTATION DU PROGRAMME DIASCOM et PREMIER APPEL A COMMUNICATIONS DU PROGRAMME DIASCOM

Les suites de l’engagisme / The indenture legacy

XIXe-XXIe siècles

 

Présentation du programme DIASCOM, Diasporas, communautarismes et re-déplacements en contextes  colonial et post-colonial, XIXe-XXIe siècle.

Certaines populations d’origine africaine ou asiatique ont été déplacées à de multiples reprises par les puissances impériales du XVIIe au XIXe siècle, d’abord par la traite négrière, puis par son succédané l’engagisme. D’autres déplacements massifs de groupes socio-ethniques ont été provoqués par l’émigration organisée, la déportation de colons européens ou par des situations de conflits ou de guerres. Ces mouvements de populations ont ainsi créé des diasporas importantes vers les colonies européennes en Afrique, en Amérique, en Asie mais aussi dans les territoires du Pacifique et de l’Océan indien. Au cours du XXe siècle, un autre mouvement diasporique s’amorce, celui du retour vers les métropoles européennes ou vers le pays d’origine de ces populations alors qu’elles n’y sont pourtant pas nées. Certains groupes peuvent faire le choix d’un retour vers le pays d’origine pour des raisons économiques, culturelles ou identitaires ou préférer une nouvelle migration vers un territoire voisin, tandis que d’autres sont forcés et contraints de quitter le pays d’accueil notamment aux moments des indépendances.

Dans le cadre de son axe 1 « Hommes et biens en mobilité », le CRHIA (Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique) de l’Université de Nantes met en place un programme de grande envergure permettant d’une part l’organisation d’une série d’ateliers et de publications sur ces questions entre 2020 et 2025 et d’autre part la création d’un réseau scientifique international de chercheur(e)s permettant un croisement important des analyses portées sur ces phénomènes migratoires. Il s’agira de réfléchir aux diasporas engendrées par la traite, l’engagisme, et l’émigration forcée en général, à l’époque de l’expansion des empires européens, ainsi que sur les retours et les conséquences contemporaines de ces diasporas au XXe et XIXe siècles.

Ce programme a pour ambition de poser les bases d’un travail à grande échelle et sur la longue durée en étudiant la question des diasporas en contexte colonial et postcolonial dans son acception la plus large et en fédérant un grand nombre de chercheur(e)s appartenant à des champs disciplinaires variés.

Ce programme a également pour objectif d’amorcer un dialogue serein et un travail inédit en collaboration avec les acteurs(trices) des associations mémorielles et identitaires issu(e)s de ces communautés diasporiques permettant d’appréhender ces réflexions comme objet de l’étude scientifique mais également comme des éléments incontournables de la construction des savoirs.

Enfin, il s’agira aussi de mettre en place des actions et créer des outils pédagogiques via une collaboration étroite entre chercheur(e)s, monde associatif et enseignant(e)s afin de valoriser ces histoires et ces parcours auprès d’un large public de citoyens et d’apprenants. Le programme DIASCOM s’appuiera sur l’expertise du LIPE, Laboratoire d’innovation pédagogique sur l’Europe (www.lipe-europe.eu) de l’Université de Nantes et aura pour mission de favoriser l’intégration de ces questions dans les programmes scolaires européens.

Pour en savoir plus : https://diascom.hypotheses.org

---------------

PREMIER APPEL A COMMUNICATIONS DU PROGRAMME DIASCOM

Les suites de l’engagisme / The indenture legacy XIXe-XXIe siècles

Colloque international, 26 et 27 novembre 2020, Université de Nantes.

 

Pour consulter l'appel à communication en Français cliquez ici et en anglais ici.

 

Pour ce premier appel à communication, nous nous intéresserons surtout aux « diasporas » provoquées par l’engagisme. L’histoire de l’engagisme, phénomène migratoire de grande ampleur, reste peu étudiée à l’échelle internationale. Pourtant son importance est capitale au regard de l’histoire coloniale européenne et de la construction identitaire des anciens territoires coloniaux, des pays d’origine des engagés (Inde, Chine, Mozambique, Afrique de l’Ouest, etc…), de l’Europe ultra-marine, des Amériques et même de l’Europe continentale.

Il s’agira non seulement de s’intéresser dans un premier temps à l’arrivée des déplacés issus de l’engagisme dans les colonies dites « d’accueil » au XIXe siècle et au début du XXe siècle mais aussi d’étudier, dans un second temps leur intégration et leurs stratégies de survivance notamment par le biais des communautarismes et ce, sur plusieurs générations.

L’objectif est d’étudier cette histoire globale de l’engagisme lors de ce premier colloque, pour en étudier les conséquences et les impacts sur les diasporas nées de ce contexte jusqu’à aujourd’hui, dans un second colloque en 2021. Au terme de nos travaux, il s’agira d’élaborer un bilan comparatif et transnational de ces premières diasporas forcées et de leur héritage chez les générations suivantes.

Ce colloque international organisé sous forme de deux ateliers a pour ambition de contribuer à mettre en avant les déplacés eux-mêmes, ou leurs descendants, et d’analyser leur parcours identitaire au prisme d’expériences de vies. La mise en commun de ces recherches permettra de nourrir l’historiographique des études diasporiques puisque les études existantes se sont surtout attachées à décrire le phénomène migratoire de l’engagisme, sur une temporalité courte, ou dans un cloisonnement temporel ou géographique, en laissant de côté la question de l’arrivée et de l’installation des engagés dans le pays d’accueil, ou celle de leurs descendants, créant ainsi un certain cloisonnement des recherches et en limitant l’analyse des conséquences sociétales actuelles. 


Lieu : Université de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr ou programmediascom@gmail.com