option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 




Podcast - Etat, pouvoirs et contestations politiques dans les colonies françaises et britanniques d'Amérique (vers 1640-vers 1780)


Conférence : "La France à la conférence de la paix ou les illusions de la victoire (1918-1919)"

Le 11 Janvier 2019 de 14:30 à 16:00

Soutenance de thèse de Camille POLLET

Le 11 Janvier 2019 à 14:00

Publication : "Femmes et négoce dans les ports européens, fin du Moyen Âge-XIXe siècle"


Soutenance de thèse de Clément de Vasselot de Régné

Le 10 Décembre 2018 à 14:00

Mobilité(s), échanges, mémoires et nouveaux outils de recherche

Le 06 Décembre 2018 de 08:30 à 17:00

Humanités et numérique: vers plus de confiance dans la production du discours scientifique

Le 04 Décembre 2018 de 08:30 à 17:00

Voyages, Voyageurs : Voyages et voyageurs missionnaires

Le 29 Novembre 2018 de 10:00 à 16:00

État, pouvoirs et contestations politiques dans les colonies françaises et britanniques d'Amérique (vers 1640 – vers 1780)

Le 23 Novembre 2018 de 09:30 à 16:30

Soutenance de thèse de Patrick BOIVIN

Le 22 Novembre 2018 à 13:30

RDV INA-Histoire 2018-2019, séance 1 : De Mustafa Kemal Atatürk à Recep Tayyip Erdoğan, chroniques de la Turquie contemporaine

Le 21 Novembre 2018 de 18:30 à 20:30

Cycle de conférences en histoire diplomatique 2018-2019, séance 1 : Sur les chemins de la diplomatie. Ambassades et ambassadeurs en Occident au Moyen Âge

Le 16 Novembre 2018 de 14:30 à 16:00

conférence "Northern Ireland: 20 years of peace and reconciation?"


Enquêtes et documents n°62 - Peuples en vitrine


Publication : "Experts et expertise en diplomatie"


Les fondations de villes sur les littoraux américains – projets, expériences, adaptations : les cas du Brésil et des Etats-Unis (16ème – 19ème siècles)

Du 07 Novembre 2018 à 08:00 au 09 Novembre 2018 à 17:00

Publication : "Mahomet l'européen"


Ouvrage - Islam et bonne gouvernance


Ouvrage : Histoires d'espaces - Territoires et limites


 


Conférence : "La France à la conférence de la paix ou les illusions de la victoire (1918-1919)"

Le 11 Janvier 2019 de 14:30 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

"La France à la conférence de la paix ou les illusions de la victoire (1918-1919)"

Présentation de Stanislas JEANNESSON

Université de Nantes

 

Résumé:

"Nous avons gagné la guerre, mais maintenant il va falloir gagner la paix, et ce sera peut-être plus difficile", prévient Clemenceau dès le 11 novembre 1918, le jour même de l'armistice. Si la guerre est l'affaire des militaires, la paix est celle des diplomates, mais, au-delà, des politiques et d'une société tout entière qui aspire à tourner la page de quatre années éprouvantes. Pour la France victorieuse, la paix doit être ambitieuse et garantir la stabilité du nouvel ordre mondial, mais elle doit aussi être à la hauteur des sacrifices consentis. Cette conférence sera l'occasion de mettre en lumière les contradictions de la puissance française et les illusions d'une société éblouie par la victoire. Elle nous permettra de poser quelques questions simples : comment la diplomatie française conçoit-elle la paix en 1918-1919? Dans quel cadre et à quelles conditions? De quels moyens dispose-t-elle pour imposer ses vues?


Lieu : Faculté de médecine - amphithéâtre 7 - 1, rue Gaston Veil 44000 Nantes
Partenaire : Centre des Archives Diplomatiques de Nantes, Université Permanente
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Camille POLLET

Le 11 Janvier 2019 à 14:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Définir la noblesse. Ecriture et publication des traités nobiliaires en Angleterre, en France et en Espagne au XVIIe siècle.

Résumé de thèse :" Cette étude historique a pour objet les interactions entre écriture, livres et société. L’enquête s’appuie sur plus de cent cinquante traités nobiliaires et leurs rééditions, écrits ou parus entre les années 1590 et le milieu de la décennie 1710. Les traités nobiliaires sont aussi bien des livres savants qui formulent des définitions de la noblesse fondées sur la religion ou le droit, que des manuels de savoir-vivre et des traités d’éducation qui théorisent la noblesse au travers de normes de comportement. Plutôt qu’un parallèle entre l’Angleterre, la France et l’Espagne, l’enquête mène une comparaison entre ces ouvrages et entre leurs auteurs. Les premiers chapitres proposent une histoire du livre : le rôle des imprimeurs et des libraires, les lieux et les moments de la publication, le contrôle de l’imprimé, la matérialité de l’écrit, l’identité sociale des auteurs, la circulation des traités nobiliaires, leurs traductions, ainsi que leur réception sont analysés. Trois chapitres sont ensuite consacrés à la permanence des débats écrits relatifs à la définition de la noblesse, à ses critères, ainsi qu’aux procédés rhétoriques déployés dans les traités et à la question de la performativité de ces écrits : ce sont les représentations, et parmi elles les controverses écrites contenues dans ces livres savants ou prescriptifs, qui ont construit la noblesse. Ces vues d’ensemble des livres et des controverses définitionnelles relatifs à la noblesse sont enfin complétées par une série d’études de cas d’actions d’écriture, autour de six auteurs : John Selden, Bernabé Moreno de Vargas, Richard Brathwait, Luisa María de Padilla, Claude-François Ménestrier et Henri de Boulainvilliers."

Directeur de thèse : Yann LIGNEREUX
Co-directrice : Dinah RIBARD

Membres du jury :

  • Christian JOUHAUD - Directeur de recherche - EHESS    
  • Fernando BOUZA ÀLVAREZ - Professeur -  Universidad Complutense - Espagne
  • Caroline CALLARD - MCF HDR - Université Paris Sorbonne
  • Simona CERUTTI - Directrice d'études  - EHESS
  • Héloïse HERMANT - MCF - Université de Nice
  • Stéphane JETTOT - MCF - Université de Paris Sorbonne

Lieu : EHESS Paris - Boulevard Raspail, Paris

Soutenance de thèse de Clément de Vasselot de Régné

Le 10 Décembre 2018 à 14:00

Le « Parentat » Lusignan (xe-xive siècles) : structures, parenté vécue, solidarités et pouvoir d'un lignage arborescent

Résumé :

La famille châtelaine de Lusignan est un excellent exemple du phénomène de diffusion dynastique de l'aristocratie française. Elle connaît à la fin du XIIe siècle et surtout au début du XIIIe siècle, une ascension fulgurante, étendant son emprise sur le Haut puis le Bas-Poitou, s'emparant du comté de la Marche puis de celui d'Angoulême, imposant sa domination sur le nord du duché d'Aquitaine. Une série de mariages ajoute au patrimoine de ses membres le comté d'Eu, en Normandie, celui de Penthièvre et les seigneuries de Fougères et de Porhoët, en Bretagne, ainsi que, dans les îles britanniques, les honneurs de Hastings et de Tickhill, l'évêché de Winchester, les comtés de Pembroke et de Wexford. La couronne de Jérusalem et son substitut, le trône chypriote, reste leur plus marquante acquisition, d'autant qu'elle est directement liée à la perte de la ville sainte.

Cette thèse s'intéresse à l'ascension du lignage, sa propagation, la structuration de son autorité, tant dans sa région d'origine que dans des espaces entièrement nouveaux, et à la profonde solidarité politique unissant les membres des différents sous-lignages issus du même groupe familial. Le réseau qui résulte de leur soutien mutuel la rend d'autant plus efficace pour dominer et exercer son influence. Le terme de « parentat » a été forgé à partir d'un vocable latin emprunté à une chronique médiévale pour conceptualiser cette puissance politique et territoriale, formée par la cohésion récurrente et structurelle de plusieurs individus unis par des liens de parenté, polarisés autour d'un groupe partageant une identité et des repères familiaux communs, dans le but de défendre ses intérêts politiques et patrimoniaux ou ceux de l'un de ses membres.

Jury:

Directeur de thèse : John Tolan
Co-directeur : Martin AURELL – PR – Université de Poitiers
Frédérique LACHAUD – PR – Université Paris Sorbonne
Didier LETT – PR – Paris Diderot
Cécile TREFFORT – PR – Université de Poitiers
Nicholas VINCENT – PR – University of East Anglia


Lieu : Maison des Sciences de l'Homme Ange-Guépin (5 allée Jacques Berque - 44021 Nantes)
Contact : clement.de-vasselot-de-regne@etu.univ-nantes.fr

Mobilité(s), échanges, mémoires et nouveaux outils de recherche

Le 06 Décembre 2018 de 08:30 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Carina SARTORI, Laëtitia PICHARD, Marcel DEPERNE, Thomas PLANCON et Vincent MARIET, doctorants en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle) organisent une journée d'études doctorale sur le thème :

Mobilité(s), échanges, mémoires et nouveaux outils de recherche

La 6ème journée d'études doctorale du CRHIA - La Rochelle a pour objectif de mettre en avant les doctorants du laboratoire ainsi que leurs travaux de recherche en les invitant à intervenir autour de quatre thématiques : Mobilité(s), Echanges, Mémoires, Numérique, tout en mêlant anciens, nouveaux et doctorants en échange (doctorat sandwich). L’équipe de cette 6ème journée d'études doctorale souhaite montrer à la communauté universitaire que l’itinéraire des doctorants au sein du CRHIA est responsable, actif et surtout incite les jeunes-chercheurs et les futurs enseignants à professionnaliser leur parcours, à valoriser leurs recherches mais également à débattre autour de problématiques contemporaines.

La journée s’organisera autour de quatre tables rondes :

1. Mobilité(s), portera sur les migrations.

2. Échanges, concernera les échanges culturels.

3. Mémoires, sera consacrée aux mémoires et patrimoines.

4. Numérique, abordera les nouveaux outils de la recherche.

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : ED LPAH
Contact : Carina SARTORI : sartoricarina@gmail.com
Document disponible :

Humanités et numérique: vers plus de confiance dans la production du discours scientifique

Le 04 Décembre 2018 de 08:30 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Antoine Huerta, docteur en histoire et membre associé au CRHIA (Université de La Rochelle) et Charles Illouz, Professeur d'anthropologie au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent des journées d'études sur le thème :

Humanités et numérique : vers plus de confiance dans la production du discours scientifique

Le programme


Lieu : Université de La Rochelle
Contact : Charles lLLOUZ : charles.illouz@univ-lr.fr et Antoine HUERTA : ahuerta.lr@gmail.com

Voyages, Voyageurs : Voyages et voyageurs missionnaires

Le 29 Novembre 2018 de 10:00 à 16:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Françoise LE JEUNE, Professeure de civilisation britannique et nord-américaine au CRHIA (Université de Nantes), et Tangi VILLERBU, MCF HDR d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent la 1ère séance du séminaire CRHIA / master HCP 2018-2019 "Voyages, Voyageurs" sur le thème :

Voyages et voyageurs missionnaires

Il ne s’agira pas de traiter de la mission seulement en tant qu’expérience religieuse, mais bien de sa place dans une histoire des voyages conçus comme expériences mobiles de l’altérité voulus comme tels et mis en récit.

La préparation du voyage physique vers la mission, ainsi que la relation de ce voyage basée sur les impressions du ou des voyageurs apostoliques, pourra être prise en compte, particulièrement lors de l’arrivée des prêtres occidentaux en terre de mission, lorsque ces derniers évoquent les premiers contacts avec la wilderness et avec l’altérité autochtone.  Par exemple, à l’époque moderne, les récits de voyage des missionnaires présentent souvent la wilderness (ou le monde sauvage) comme quasi-paradisiaque, proche du primitivisme chrétien, loin des vices de la civilisation. Est-ce le cas à toutes les époques et dans tous les espaces en Europe ou outremer ?

La circulation des individus amène également à s’interroger sur la circulation des idées, des objets ou des données pré-ethnographiques préparatoires à la mission, au sein de la congrégation, entre missionnaires ou dans un discours produit par l’autorité ecclésiastique. Dans le cadre de la préparatoire à la mission et de la circulation de récits de voyage antérieurs à celle-ci, on pourra alors s’intéresser à l’usage qui est fait de ces Relations de voyage (davantage que de la mission en elle-même), dans le cadre de l’étude de l’expansion coloniale (et apostolique) européenne, à diverses époques.

Programme :

  • 10h15-10h30 : Présentation du séminaire général : Bernard MICHON (directeur-adjoint du CRHIA), Françoise LE JEUNE et Tangi VILLERBU (organisateurs)
  • 10h30-11h00 : John TOLAN (Université de Nantes) : « Missionnaires franciscains et dominicains en Orient au XIIIe siècle »
  • 11h00-11h30 : Eric ROULET (Université du Littoral) : « Le voyage vers les Antilles d'après les récits des premiers missionnaires français au XVIIe siècle »
  • 11h30-12h00 : Aliocha MALDAVSKY (Université de Nanterre) « Les familles du missionnaire: une histoire sociale du voyage et de la mobilité religieuse au XVIIe siècle »
  • 12h00-12h20 : Questions et échanges
  • 12h20-14h00 : Pause déjeuner
  • 14h00-14h30 : Evelyne HIET-GUIHUR (Académie de Rennes) "Le voyage temps d'épreuve et d'initiation à la mission pour les candidats de la Société des missions Etrangères de Paris?"
  • 14h30-15h00 : Didier POTON (Université de la Rochelle) « Pérégrinations d’un pasteur protestant dans l’Europe du XVIIème siècle »
  • 15h00-15h30 : Yann CELTON (Bibliothécaire diocésain de Quimper) « Les voyages spirituels de Michel Le Nobletz »
  • 15h30-15h45 : Questions et échanges / Pause
  • 16h00-16h30 : Martine RAIBAUD (Université La Rochelle) « Les voyageurs missionnaires en Chine : entre aventure et théologie »
  •  16h30-17h00 : Marion ROBINAUD (EHESS) « L'imaginaire du Nord au XXe siècle. Du récit à la réalité pour les Sœurs Grises de Montréal »
  • 17h00-17h15 : Questions et échanges

Lieu: Amphi 057 - Université de Nantes - ESPE - Bâtiment Launay Violette / 4 chemin de Launay Violette - 44300 Nantes (arrêt de tram ligne 2 "Ecole Centrale")


Lieu : Université de Nantes
Partenaire : Université de La Rochelle
Contact : Françoise LE JEUNE : francoise.le-jeune@univ-nantes.fr et Tangi VILLERBU : tangi.villerbu@univ-lr.fr

État, pouvoirs et contestations politiques dans les colonies françaises et britanniques d'Amérique (vers 1640 – vers 1780)

Le 23 Novembre 2018 de 09:30 à 16:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA et l'UFR Histoire, Histoire de l'Art et Archéologique de l'Université de Nantes organisent une journée d'études sur le thème :

État, pouvoirs et contestations politiques dans les colonies françaises et britanniques d'Amérique

(vers 1640 – vers 1780)

Programme :

Présidence : Bernard Michon, université de Nantes

9H45-10h20 : Yann Lignereux, université de Nantes, « L'Etat contre la révolution. Anacyclose, contestations politiques et construction des pouvoirs dans l'Amérique continentale française des XVIIe-XVIIIe siècles ».

10h20-10h55 : Eric Schnakenbourg, université de Nantes, « L’arrestation du Chrestien et au-delà : Contrebande et pouvoir dans l’Amérique coloniale 1717-1763 »

Pause

11h10-11h45 : Vincent Grégoire, Lycée Atlantique Luçon, « Quelle souveraineté dans les colonies? Territoire, population, travail en Virginie et à Saint-Domingue au XVIIe siècle »

11h45-12h20 : Christian Schnakenbourg, AIHP-GEODE, « L’autonomisme colon dans les colonies françaises des Antilles au XVIIIe siècle »

Repas

Présidence : Yann Lignereux, université de Nantes

13h45-14h20 : Céline Mélisson, IAE La Rochelle, « La formation et la maturation d'un état colonial : l'administration des colonies françaises d'Amérique entre 1669 et 1765 »

14h20-14h55 : Bertrand Van Ruymbeke, université Paris 8, « Cœur du pouvoir et de la contestation : les assemblées coloniales dans les Treize Colonies (c. 1680-c.1780) »

Pause

15h10-15h45 : Françoise Le Jeune, université de Nantes, « Les ambitions coloniales de George III en Amérique du Nord: roi éclairé ou despote ? (1760-1783) »

15h45-16h20 : Marc Bélissa, université Paris-Nanterre, « Contestations et organisation populaire pendant la Révolution américaine 1765-1783 »

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Chemin de la Censive du Tertre - Bâtiment Censive - salle C 248 - 44312 NANTES
Partenaire : UFR HHAA
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Patrick BOIVIN

Le 22 Novembre 2018 à 13:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Patrick BOIVIN, doctorant en histoire ancienne sous la direction d'Isabelle PIMOUGUET-PEDARROS, Professeure d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), soutient sa thèse sur le thème :

Les traités grecs et romains de poliorcétique

(c. 360/355 av. J.-C. - c. 386 ap. J.-C.)

Etude d'une tradition littéraire et de son influence sur l'art de la guerre en Occident (de la chute de Constantinople à la crise de l'obus-torpille, 1453-1885)

Résumé :

Constituée en discipline autonome de l’art de la guerre dès la fin du Ve av. JC, la poliorcétique, qui apparait comme une pratique inséparable de la τέχνη, a suscité un travail de conceptualisation favorisant l’éclosion d’une littérature spécialisée. Ainsi, il n’y a rien de fortuit à ce que l’un des plus anciens traités militaires – Αἰνείου πολιορκητικά – lui ait été consacré. Daté du premier IVe av. JC, l’ouvrage d’Enée le Tacticien fut à l’origine d’une tradition littéraire qui se termina, sept siècles plus tard, avec l’Epitoma de Végèce. Riche de quatorze traités, ce legs du passé forme un corpus systémique : celui de la poliorcétique antique, objet de notre recherche, laquelle s’articule autour de trois problématiques.

La première ressortit aux tactiques des combattants ainsi qu’à leurs machines de guerre, thème principal de ces traités qui n’ignorent pas la fortification ; en ce domaine, Philon de Byzance fit œuvre de théoricien. En outre, nous avons brossé le portrait de ces écrivains qui formaient le corps des ingénieurs militaires.

En deuxième lieu, il nous a semblé important de mettre en exergue un autre aspect de ces textes. Ecrivant pour des magistrats civils et militaires, les auteurs de ces traités n’ont-ils pas cherché à leur donner une portée plus générale ainsi que le fit L’Anonyme du De rebus bellicis ? Même sous-jacente, la Res publica n’est jamais étrangère à leurs écrits qui ne méconnaissent pas non plus le gouvernement des hommes. Une qualité qui leur confère un caractère universel et intemporel. Sans cette vertu, ces traités eussent-ils été repris comme ils le furent à la Renaissance ? Le Prince et L’Art de la guerre n’étaient-ils pas déjà en devenir dans ces textes ?

Enfin, il fallait mettre en évidence l’influence de l’Antiquité sur la théorisation de la guerre de siège en Occident. Il suffit de rappeler, à cet égard, que dans la France du XIXe, les techniques poliorcétiques des Anciens furent érigées en modèle dans le cadre d’un enseignement théorique.

Jury :

  • Nicolas FAUCHERRE, Université d'Aix Marseille
  • Claire BALANDIER, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
  • Jean-Pierre BOIS, Université de Nantes
  • Jérôme WILGAUX, Université de Nantes
  • Joëlle NAPOLI, Université du Littoral

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 023 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 NANTES
Partenaire : Ecole doctorale STT
Contact : Patrick BOIVIN : patrick.boivin@etu.univ-nantes.fr

RDV INA-Histoire 2018-2019, séance 1 : De Mustafa Kemal Atatürk à Recep Tayyip Erdoğan, chroniques de la Turquie contemporaine

Le 21 Novembre 2018 de 18:30 à 20:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Thierry PIEL, MCF en histoire ancienne au CReAAH (Université de Nantes), et Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 1er RDV INA-Histoire 2018-2019 à Nantes sur le thème :

De Mustafa Kemal Atatürk à Recep Tayyip Erdoğan,

chroniques de la Turquie contemporaine

Pour en savoir plus :

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut national de l'audiovisuel, Université permanente de Nantes, UMR 6566 Centre de Recherches en Archeologie, Archeosciences, Histoire
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Cycle de conférences en histoire diplomatique 2018-2019, séance 1 : Sur les chemins de la diplomatie. Ambassades et ambassadeurs en Occident au Moyen Âge

Le 16 Novembre 2018 de 14:30 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la première séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2018-2019 sur le thème :

Sur les chemins de la diplomatie.

Ambassades et ambassadeurs en Occident au Moyen Âge

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Stéphane PEQUIGNOT, MCF en histoire médiévale à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Résumé :

Le Moyen âge est traditionnellement associé à la violence, à la guerre. Pourtant, la période fut aussi marquée par une intense activité diplomatique. Les correspondances, les ambassades, les rencontres au sommet furent alors particulièrement nombreuses en Occident. Les bibliothèques et les archives en conservent aujourd’hui encore des traces écrites et iconographiques très riches. La conférence abordera cette part longtemps négligée et parfois
disputée de l’histoire en mettant l’accent sur les ambassades et les ambassadeurs. Qu’attendait-on de ces hommes ? Qui étaient-ils et quelles étaient leurs missions ? L’examen de ces questions très concrètes permettra d’évoquer les voyages diplomatiques et les langues utilisées pour les échanges, l’importance des rituels et du travail de négociation, ainsi que les transformations de la diplomatie au cours de la période.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

conférence "Northern Ireland: 20 years of peace and reconciation?"

Le 16 Novembre 2018 à 12:15

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Programme of the conference « Northern Ireland : 20 years of peace and reconciliation ? »

16, November - Room L13 (2nd Floor)

 

9 a.m. - Welcome (Flash – hall)

9.15 - Welcome speech by Stéphane Aymard, Director of International Relations at the                                          University of La Rochelle.

9.30 - Welcome speech by Danièle André, Lecturer in English, Research Assistant Officer at the Faculty of the Humanities, member of the CRHIA (Centre of Research in International and Atlantic History), University of La Rochelle.

Sectarianism and Education :

Chair : Miceala Symington, CRHIA, University of La Rochelle.

10 - Ann Wilmot, University of Caen, France :

 « The role of Peace Walls in Belfast – Northern Ireland 1998/2016. »

10.30 - Nadège Dumaux, University of Reims, France :

« Ecoles intégrées ou écoles partagées : une dichotomie au cœur de la formation des futurs citoyens nord-irlandais. » 

11 - Break.

11.30 - Cathal O’Hagan, Queen’s University, Belfast, Northern Ireland :

« Maintaining post-conflict integrated housing developments in Belfast : Paramilitaries, sectarianism and stakeholder inaction. »

12 - Struan Kennedy, Independent Scholar, Glasgow, Scotland :

« Where Are the Parades ? A Discussion around the Commemorative Vacuum of the Good Friday Agreement. »

12.30-14 - Lunch Break at the University Restaurant.

Literature and the Arts :

Chair : Martine Pelletier, University of Tours, France.

14 - Bertrand Cardin, University of Caen, France :

« Troubles identitaires et Troubles nord-irlandais : The Good Son de Paul McVeigh (2005) et les pionniers du genre. »

14.30 - Billy Gray, Dalarna University, Sweden :

« ‘You can’t grab anything with a closed fist’ : Reflections on Ulster Protestant identity in Derek Lundy’s memoir Men that God Made Mad : A Journey through Truth, Myth and Terror in Northern Ireland. »

15 - Break.

15.30 - Brigitte Bastiat, University of La Rochelle, France :

« Nation, violence et réconciliation dans quatre pièces d’Owen McCafferty : The Waiting List (1994), Mojo Mickybo (1998), Quietly (2012) and Fire Below (2017). » 

16 - Hélène Alfaro-Hamayon, University of Paris-Est, France :

« Creating shared spaces through the Arts. »

16.30 - End of the conference.


Lieu : Université de La Rochelle

Les fondations de villes sur les littoraux américains – projets, expériences, adaptations : les cas du Brésil et des Etats-Unis (16ème – 19ème siècles)

Du 07 Novembre 2018 à 08:00 au 09 Novembre 2018 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de La Rochelle), et Bertrand VAN RUYMBECKE (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) organisent un colloque international :

Les fondations de villes dans les Amériques – projets, expériences, adaptations :

les cas du Brésil et des Etats-Unis

(16ème – 19ème siècles)

Le programme ICI.


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : Institut des Amériques et Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Contact : Laurent VIDAL : laurent.vidal@univ-lr.fr

Enquêtes et documents n°62 - Peuples en vitrine

Peuples en vitrine

Une approche comparée du montrer / cacher

Sous la direction de Charles Illouz et Françoise Martinez

 

Résumé:

Offrir à contempler, c’est aussi dissimuler. Comment se décide, en effet, ce qui est digne d’être muséographié ou consolidé en monument patrimonial ? Quelles dispositions culturelles et politiques favorisent la reconnaissance ou l’orgueil national et en orientent les conditions ? Les textes réunis dans ce numéro interrogent les mises en vitrine des peuples où s’articulent exhibition et refoulement, ostentation et occultation.

Exposer des hommes et des femmes, et leurs supposés attributs, c’est aussi maintenir hors du champ du regard les mobiles profonds qui travaillent la matérialité d’une image selon les moments historiques. Autrement dit, les rapports sociaux qui soutiennent l’exposition d’une œuvre ou d’un collectif sont invisibles. Ainsi, dès lors que la raison nationale ou celle d’un groupe social dominant commande l’exposition d’un objet élevé à la dignité d’art ou de patrimoine, les formes persistantes de cultures éparses qui lui sont liées se voient repoussées dans l’angle mort des insignifiances.

Historiens, anthropologues et muséologues mêlent ici leurs analyses et réflexions sur les modalités de présentation, d’exhibition ou d’occultation de soi et des autres. Quels que soient l’espace et l’époque considérés, ces vitrines, qui mettent en scène des objets et des groupes sociaux, répondent à des épures idéologiques qui cachent tout autant qu’elles montrent.

Tarifs: 22 euros

Plus d'infos: ICI


Lieu : Nantes
Partenaire : PUR (Presse Universitaires de Rennes)

Ouvrage - Islam et bonne gouvernance

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Islam et bonne gouvernance

Au XIXe siècle dans les sources arabes du Fouta - Djalon

Textes de Tierno Sadou Dalen, Modi Tahirou Lelouma, Almami Ibrahima Sori Dora et Alfa Gassimou Labe.

Ce volume présente pour la première fois des textes arabes rédigés au Fouta-Djalon, en Guinée, au milieu du XIXe siècle. Les manuscrits sont édités en arabe, traduits, et remis dans leur contexte grâce à un important commentaire historique. Sont présentés successivement:

- Deux écrits du grand lettré en arabe Tierno Sadou Dalen portant sur les liens entre pouvoir et religion et redigés en 1851; son poème Conseil aux pasteurs est un "Miroir des princes" rédigé dans la tradition d'ouvrages comme L'or purifié dans le conseil des rois d'al-Gazali.

- Son texte Pour réconcilier les deux partis se disputant le pouvoir à la tête de l'Etat a été rédigé pour mettre fin aux luttes fraticides pour le pouvoir que se livraient deux grandes familles descendant du fondateur de la Confédération.

- Un poéme intitulé "La bataille de Kinsi", rédigé en 1860 par le grand lettré et chef, Modi Tahirou de Lélouma à la suite de la défaite d'une autre sédition politico-religieuse, la révolte d'Ilyasa.

- Deux lettres rédigées en 1873, adressées par le dirigeant de la Confédération du Fouta-Djalon, l'imam Ibrahim Sori Dara, et par le chef de la province de Labé, Alfa al-Gasimu, aux notabilités du pays. Il s'agissait de les convaincre pour lutter contre un mouvement de sédition politico-religieuse, la révolte des Hubbu, déclenchée en 1851 dans une province de la confédération.

Ces textes éclairent d'un jour nouveau les liens entre les lettrés en islam et les détenteurs du pouvoir politique, dans un Etat islamique fondé en 1727. Ils ont l'immense avantage d'offrir une vision des débats religieux, politiques et sociaux du moment, émanant directement des protagonistes, et sont de nature à renouveler une historiographie fondée jusqu'à présent sur les documents beaucoup plus récents.

En savoir plus


Partenaire : Editions Geuthner

Ouvrage : Histoires d'espaces - Territoires et limites

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Histoires d'espaces

Territoires et limites

Autour de Daniel Nordman

Sous la direction d'Hélène Blais, Claire Fredj, Alain Messaouidi et Isabelle Surun

De l'histoire de la Méditerranée à celle de la géographie, du Maghreb à la France, par les voyages, le déplacement, les frontières, Daniel Nordman aura exploré dans toutes ses dimensions l'espace, objet central de cet ouvrage. Il invite à penser le rapport entre des acteurs et des lieux, des savants et des arrière-pays, des soldats et des cartes. La construction des territoires, l'élaboration de leurs limites, les interactions de part et d'autre de la Méditerranée sont autant d'histoires d'espace que ce livre aborde à travers les contributions de chercheurs qui tous ont été marqués, à un moment ou un autre de leur trajectoire, par les intuitions et les conseils de Daniel Nordman, qui fut leur collègue, leur directeur de thèse, leur enseignant, leur ami. Ces remerciements académiques disent, par la diversité des approches et des objets, l'importance d'une oeuvre et de son héritage intellectuel.

Plus d'infos: ICI


Partenaire : éditions Bouchène

Publication : "Experts et expertise en diplomatie"

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Experts et expertises en diplomatie

La mobilisation des compétences dans les relations internationales du congrès de Westphalie à la naissance de l'ONU

Sous la direction de Stanislas JEANNESSON, Fabrice JESNE et Eric SCHNAKENBOURG

Depuis le XVIIe siècle, le champ de la diplomatie s’est considérablement élargi à mesure des évolutions des relations internationales et des mondialisations successives. Les ambassades, les congrès diplomatiques, les grandes conférences et les organisations internationales mobilisent des spécialistes de plus en plus nombreux, montrant ainsi que la diplomatie n’est pas une activité déconnectée de son environnement. Cet ouvrage interroge sur le long terme, en jouant sur les perspectives et les jeux d’échelles, les relations tantôt complémentaires, tantôt conflictuelles, qui unissent le diplomate et l’expert.

Plus d'information: ICI


Partenaire : PUR (Presse Universitaires de Rennes)

Publication : "Mahomet l'européen"

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Mahomet l'européen

Histoire des représentations du prophète en Occident

Par John TOLAN

Mahomet fascine l’Europe depuis le Moyen Âge. Les caricatures et portraits polémiques se sont répandus dans les pages des manuscrits, le représentant tour à tour comme un charlatan, un hérésiarque, un personnage lubrique ou l’incarnation de l’Antéchrist. Un personnage était né : le prophète de l’islam vu par les Européens.
L’historien John Tolan en retrace ici le destin dans un récit passionnant.
Alors que ce sont, tout d’abord, les peurs de la Chrétienté qui se cristallisent dans les portraits de Mahomet, celui-ci deviendra pourtant au fil des siècles un objet de fascination, comme chez Goethe ou Lamartine. De même certains théologiens le tiendront pour un grand réformateur, et il sera admiré par Napoléon. Tantôt vilipendé, tantôt glorifié, Mahomet est un adversaire ou un allié toujours profitable, instrumentalisé par les Européens depuis des siècles dans leurs polémiques internes. Ainsi éclairé par une formidable érudition, il devient une figure incontournable pour comprendre comment l’Europe s’est construite. Un livre qui fera date.

Plus d'informations:

- acheter l'ouvrage : ICI

- Interview de John Tolan sur TV5 MONDE: " target="_blank">ICI


Partenaire : éditions Albin Michel

Publication : "Femmes et négoce dans les ports européens, fin du Moyen Âge-XIXe siècle"

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

"Femmes et négoce dans les ports européens, fin du Moyen Âge-XIXe siècle"

Fort des acquis de l’historiographie sur le négoce des ports européens de la fin de l’époque médiévale au début de la période contemporaine, l’ambition de ce livre est de faire dialoguer l’histoire portuaire et maritime avec l’histoire des femmes et du genre. La période étudiée permet d’interroger l’ouverture des horizons commerciaux des Européens et l’essor du trafic colonial en rapport avec le rôle des femmes dans les places portuaires. Si, en France, le terme de « négoce » est utilisé dans les sources pratiquement dès le début de l’époque moderne, le mot « négociant » apparaît à la fin du xviie siècle pour désigner la frange supérieure des marchands. Il s’agit par conséquent de mettre en lumière l’accès de certaines femmes au titre de « négociante ».

L’ouvrage regroupe douze textes, portant sur des périodes et des espaces géographiques différents, répartis en deux grands axes. Le premier cherche à mettre en évidence la diversité du travail féminin dans les milieux portuaires européens sur la longue durée, de la marchande à la négociante. Le second s’intéresse aux structures commerciales (sociétés et maisons de commerce) et aux rôles des femmes dans les entreprises familiales, au regard du modèle économique des sociétés préindustrielles.

La finalité de ce livre est de montrer des femmes en capacité d’agir à partir de l’exemple des milieux portuaires, en faisant émerger des figures oubliées de « femmes fortes » qui participent à l’économie française et européenne de la fin du Moyen Âge au xixe siècle.

Plus d'informations: ICI


Partenaire : Editions Peter Lang

Podcast - Etat, pouvoirs et contestations politiques dans les colonies françaises et britanniques d'Amérique (vers 1640-vers 1780)

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA et l'UFR Histoire, Histoire de l'Art et Archéologique de l'Université de Nantes ont organisé une journée d'études, le 23 novembre 2018, sur le thème :

État, pouvoirs et contestations politiques dans les colonies françaises et britanniques d'Amérique

(vers 1640 – vers 1780)

Vous pouvez retrouver l'intégralité des interventions en cliquant sur le lien : ICI

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse d'Emmanuelle ATHIMON

Le 07 Mars 2019

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Vimers de mer et sociétés dans les provinces de la façade atlantique du royaume de France (xive-xviiie siècle).

Résumé de la thèse :

La thèse porte sur les tempêtes et submersions marines dans l’ouest de la France. Elle couvre une période peu examinée, comprise entre leur sortie de la pénombre documentaire au milieu du xive siècle et le développement progressif des mesures instrumentales dans le dernier tiers du xviiie siècle. 128 tempêtes ont été analysées. La thèse interroge la tempête dans ses définitions et ses composantes. Pluri et interdisciplinaire, elle s’articule autour de 4 axes principaux. Le premier dresse un bilan critique des sources écrites (diaires, registres paroissiaux, de comptes…) et des archives sédimentaires. 19 888 documents historiques ont été dépouillés. Le second axe reconstruit l’histoire des tempêtes et caractérise les événements anciens, notamment en usant d’un SIG et de la cartographie. L’emprise spatiale, le coefficient de marée estimatif, l’endommagement peuvent être établis. Le troisième propose une démarche de quantification des dommages et introduit une réflexion sur la construction d’un prototype d’évaluation des tempêtes. Le dernier analyse de manière systémique les réponses des sociétés médiévales et modernes. Les résultats témoignent de l’adaptabilité des populations et de leur tolérance au risque. En questionnant les dialectiques hommes / environnement, la combinaison de ces 4 axes permet de conclure à la gestion pragmatique que les sociétés avaient de leur vulnérabilité face aux tempêtes. Opératoire, l’étude peut contribuer à la prévention et à la gestion des risques actuels et futurs.

Directeur de thèse : Jean-Luc Sarrazin  - PR Emérite
Co-Directeur de thése : Mohaned MAANAN

Membres du jury : Virginie DUVA
T - PR - Université de La Rochelle                                 
                                 Thierry SAUZEAU - PR - Université de Poitiers
                                 Tim SOENS - PR - Université d’Anvers (Belgique)
                                 Martine TABEAUD - PR (à confirmer?) - Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Lieu : (en attente de confirmation)
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Séjour de recherches de Madicke GUEYE

Le 01 Février 2019

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Madicke GUEYE, doctorant en archéologie sous-marine en cotutelle à Aix-Marseille Université et à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar sous la direction de Nicolas FAUCHERRE, Professeur d'histoire de l'art et d'archéologie médiévales à Aix-Marseille Université, effectue un séjour de recherches à Nantes du 1er février au 30 mars 2019.

Thème de recherches : "Approche multi-scalaire dans l'étude du patrimoine sous-marin de la traite atlantique au large de l'île de Gorée".


Lieu : Universisté de Nantes - CRHIA
Partenaire : Aix-Marseille Université et Université Cheikh Anta Diop de Dakar
Contact : Madicke GUEYE : gueyemadicke278@gmail.com

Appel à communication :

Le 07 Décembre 2018 à 09:40

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Amélie BALAYRE (CREHS – Université d'Artois), Claire LE BRAS (CRHIA – Université de Nantes), Marie-Cécile PINEAU (CRHIA – Université de Nantes) et Nathan ROUSSELOT (CRHIA – Université de Nantes) lancent un appel à communication pour la journée d'étude jeunes chercheuses et chercheurs :

Le diplomate en représentation du XVIe siècle à nos jours

28 Mars 2019 (Nantes)

Le but de cette journée est de s'intéresser aussi bien aux aspects matériels et symboliques de la représentation, qu’à ses normes et à ses pratiques, aux continuités et aux héritages aussi bien qu’aux mutations, de l’époque moderne à nos jours.

A ce titre, plusieurs axes de travail seront envisagés dans le cadre de cette journée :

-          La codification progressive des règles et usages à observer dans les relations officielles entre Etats (préséance, ordre de parole, cérémoniel de réception etc.) a eu pour fonction de pacifier les relations interétatiques et de limiter les conflits en préservant l’honneur des Etats ou de leurs souverains.

-          Cette vocation de pacification s’observe également dans les règles informelles (félicitations, condoléances, port du deuil, etc.) qui entretiennent une forme de socialisation entre les entités politiques. Ce cérémonial formel et informel joue d’ailleurs un rôle important dans l’expression d’une reconnaissance à l’égard d’un gouvernement ou d’un Etat.

-          A l’inverse, les atteintes au cérémonial et au protocole (incidents, querelles de préséance, etc.) peuvent matérialiser des rapports de force, exprimer une rivalité ou une politique de puissance. Il paraît ainsi intéressant de nous interroger sur le rôle du cérémonial diplomatique comme canalisation ou au contraire comme mise à jour des rivalités inter-étatiques.

-          La pratique ordinaire de cette représentation nous intéresse au même titre que celle qui s’exerce de manière plus exceptionnelle à l’occasion d’une rupture ou d’une reprise des relations diplomatiques.

-          La mobilisation ou l’adaptation du protocole diplomatique lors des conflits internationaux ou des crises politiques (changements de régime ou guerres civiles) ouvre également d’intéressantes pistes de réflexion.

Les propositions de communication individuelles (300-500 mots) accompagnées d’une brève présentation du chercheur sont à envoyer à l’adresse suivante: diplomate.representation@gmail.com jusqu'au vendredi 7 décembre 2018. Les communicants recevront une notification d'acceptation à partir du 20 décembre 2018.


Lieu : Nantes
Partenaire : CREHS
Contact : diplomate.representation@gmail.com
Document disponible :

Séjour de recherches de Maurice BAZEMO

Le 20 Novembre 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Maurice BAZEMO, Professeur d'histoire à l'Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso), séjournera à Nantes du 20 novembre au 07 décembre 2018.

Thème de recherches : "L'esclavage et les traites négrières".

Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo
Contact : Maurice BAZEMO : mauricebazemo@yahoo.fr

Irlande du Nord : 20 ans de paix et de réconciliation ?

Le 16 Novembre 2018 de 08:30 à 17:00

Brigitte BASTIAT, PRAG d'anglais et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle), et Frank HEALY, MCF en anglais au CRHIA (Université de La Rochelle, organisent la 3ème journée du colloque :

"Irlande du Nord : 20 ans de paix et de réconciliation ?"

Le but de cette journée sera d’examiner comment la culture nord-irlandaise reflète et interprète cette 'paix non achevée', et d’étudier les différentes manières dont les productions culturelles peuvent contribuer au processus en cours de mémoire/et d’oubli du conflit et à la création d’espaces qui pourraient permettre à une Irlande du Nord nouvelle d’émerger.

Le programme sera consultable prochainement.


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : ERIBIA-GREI (EA 2610 – Université de Caen Normandie)
Contact : Frank HEALY : fhealy@univ-lr.fr

Offrandes biologiques, gestuelle rituelle et espace funéraire

Du 15 Novembre 2018 à 08:00 au 16 Novembre 2018 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Laurent HUGOT, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de La Rochelle), et Laurence TRANOY (Université de La Rochelle) organisent un colloque sur le thème :

Offrandes biologiques, gestuelle rituelle et espace funéraire

Le programme sera consultable prochainement.


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : GAAF (Groupe d’Anthropologie et d’Archéologie Funéraire), Université Bretagne-Sud et Aix-Marseille Université
Contact : Laurent HUGOT : lhugot@univ-lr.fr

Séjour de recherches de Gabriel LEANCA

Le 15 Novembre 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Gabriel LEANCA,  enseignant-chercheur à l’Université Alexandru Ioan Cuza de Iasi (Roumaine), séjournera à Nantes du 15 novembre au 15 décembre 2018.

Thème de recherches : "’Image des principautés de Moldavie et de Valachie en France au XIXe siècle et histoire de l’Europe du Sud-Est au début du XXe siècle".

A l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.


Lieu : Université de Nantes
Partenaire : Université Alexandru Ioan Cuza de Iasi (Roumaine)
Contact : Gabriel LEANCA : gleanca@mail.uaic.ro

Soutenance de thèse de Farid BOUCHIBA

Le 19 Octobre 2018 à 14:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Farid BOUCHIBA, doctorant en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) sous la direction de John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes),  soutient sa thèse sur le thème :

Juifs et chrétiens au miroir du droit mālikite aux 11e-12e siècles.

Épistémologie, herméneutique et norme juridiques envers les non-musulmans à l’époque almoravide dans l’œuvre d’Ibn Rušd al-ǧadd (m. 520/1126)

Résumé :

Cette thèse s’attache à explorer la place des non-musulmans dans l’œuvre juridique du grand qāḍī de Cordoue Ibn Rušd al-ǧadd (m. en 520/1126 et grand-père du célèbre Averroès) du point de vue normatif. À la lumière de la comparaison des différents textes produits par Ibn Rušd, cette étude vise à interroger les modalités du contact entre musulmans et « infidèles » en al-Andalus de la seconde moitié du XIe s. jusqu’à la première moitié du XIIe siècle, sous le règne almoravide. Notre première partie s’attachera à reconstituer le contexte dans lequel évolua notre qāḍī. Homme influent, il inspira à plusieurs reprises la politique des Almoravides. Il occupa, par ailleurs, le poste de qāḍī l-ǧamā‘a (de 1117 à 1121) qui était alors la plus haute fonction judiciaire en al-Andalus. Dans notre deuxième partie, nous situerons les textes juridiques dans leur contexte historique, ainsi que dans leur contexte de production juridique qui s’inscrit dans l’évolution épistémologique de l’école mālikite. La troisième partie nous amènera à déterminer la place occupée par les non-musulmans, de manière quantitative et qualitative, dans le Bayān wa l-taḥṣīl. Dans les uṣūl al-fiqh, notre attention a porté sur le šar‘ man qabla-nā (lois antérieurement révélées) et le taklīf al-kuffār bi-furū‘ al-šarī‘a (les infidèles sont-ils concernés par la loi musulmane ?). Concernant le fiqh, nous avons étudié plus précisément ce qui se rapportait aux pratiques alimentaires et funéraires. Pour finir, au travers de l’analyse de notre corpus compilé au début du XIIè siècle, on s’interrogera sur l’évolution du statut juridique des non-musulmans à une époque où la reconquête chrétienne (prise de Tolède en 1085) était déjà bien amorcée.

Mots-clés : Almoravides, Andalus, chrétiens, ḏimmī, fatwā, fiqh, juifs, mālikisme, non-musulman, qāḍīuṣūl al-fiqh

Jury :

  • Christian Müller, CNRS
  • Dominique Valerian, Université Lyon Lumière 2
  • Mohamed Ouerfelli, Aix Marseille Université
  • Deflina Serrano Ruano, CSIC

Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque - 44000 NANTES
Partenaire : MSH Ange-Guépin, ED STT
Contact : Farid BOUCHIBA : farid.bouchiba@etu.univ-nantes.fr

Séminaire Etudier la guerre

Le 18 Octobre 2018 de 14:00 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

David PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et Caroline LE MAO (Université Bordeaux Montaigne) , interviennent à l'occasion de la 11e séance du séminaire "Etudier la guerre" sur le thème :

Etat et marine de guerre

dans l'Europe moderne

Programme :

David PLOUVIEZ : "L'Etat anglais et sa marine de guerre au 18e siècle"

Caroline LE MAO :  "Les relations entre Etat et marine de guerre. Réflexions à propos de la marine française dans la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697)"

Présentation du séminaire "Etudier la guerre"

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l'objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l'initiative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l'Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l'Université Rennes 2, Michaël Bourlet, docteur en histoire contemporaine, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l'Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par TEMPORA, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire "Étudier la guerre", commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l'objet "guerre" et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - Salle de conférences - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 NANTES
Partenaire : TEMPORA (EA 7468, Université Rennes 2), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan)
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Thomas PLANÇON

Le 15 Octobre 2018 à 14:00

Thomas PLANÇON, doctorant en histoire contemporaine sous la direction de Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de La Rochelle), soutient sa thèse sur le thème :

Déplacements et entretemps.

Quand les mobilités humaines inventent les territoires de l’attente dans la littérature des Amériques (1880-2010)

Résumé :

Cette thèse a pour objectif de comprendre les phénomènes définis par Laurent Vidal comme territoires de l’attente, qui sont soit des lieux où l’attente est conceptualisée et prévue, soit des territoires où l’attente s’insinue dans la migration et modifie la perception des hommes en mouvement. La période choisie, s’étalant de la fin du 19ème siècle jusqu’au début des années 2010, permet à la fois d’analyser des flux migratoires importants et qui se sont intensifiées durant ces années.

Pour analyser et comprendre ces phénomènes, nous utilisons des sources littéraires de romanciers américains. À travers les événements décrits – et parfois vécus par leurs auteurs –, ce sont des aventures humaines, des parcelles de vie quotidienne qui nous sont offertes. Cette thèse tend à décrire des expériences à la fois individuelles, mais aussi collective. Les ouvrages utilisés permettent de cerner les différents temps de l’attente.

En analysant les différents romans, ce sont deux formes de territoires de l’attente qui apparaissent : une première où l’attente provoque la mobilité ; une seconde où le déplacement induit des périodes d’attente, forcée ou non. Cette thèse s’inscrit dans une étude à la fois de la migration, mais également dans une histoire culturelle à travers la migration literature, c’est-à-dire en tant que représentation de la migration par des auteurs l’ayant vécue, mais aussi par des auteurs extérieurs aux phénomènes.

Mots-clés :

Amériques ; déplacements ; entretemps ; migration literature ; territoires de l’attente.

Jury :

  • Nancy L. GREEN, EHESS
  • Fernando LOBO LEMES, Universidade Estadual de Goiás
  • Jorge PESSANHA SANTIAGO, Université Lyon 2
  • Micéala SYMINGTON, Université de La Rochelle

Lieu : Universite de La Rochelle - UFR FLASH / salle L3 - 1, parvis Fernand Braudel - 17000 LA ROCHELLE
Partenaire : ED EUCLIDE

Soutenance de thèse de Jean CREMADES

Le 10 Octobre 2018 à 14:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Jean CREMADES, doctorant en histoire ancienne sous la direction de Bernard MINEO, Professeur de langue et littérature latines au CRHIA (Université de Nantes), soutient sa thèse sur le thème : 

Rome et la mer.

Rôle et importance de la mer Méditerranée dans le développement du monde romain du milieu du IV° siècle av. JC à la deuxième guerre de Macédoine incluse

Résumé :

Il est coutume de dépeindre le Romain comme un paysan attaché viscéralement à la terre de ses ancêtres d’où, tel Antée, il tire une force toujours renouvelée. Cette force qui l’a conduit à toujours plus de conquêtes pour la plus grande gloire de sa Cité. Mais s’il est vrai que la légion fut l’outil principal de la puissance romaine, il lui a bien fallu, sous peine de rester confiné dans la péninsule italienne, franchir le pas et affronter les flots qui l’entourent. Epreuve d’autant plus difficile que dans l’imaginaire des Romains la mer est grecque, donc étrangère et même ennemie. Il ne faudra pas pour autant attendre la première guerre punique pour voir Rome s’intéresser à la mer. Loin de n’être qu’une puissance continentale, elle a très tôt compris ce que pouvait lui apporter l’ouverture vers le large. C’est pourquoi la mer va occuper une place allant grandissante dans bien des aspects de la société romaine, qu’ils soient religieux, politique, militaire ou économique. Cette étude débute vers le milieu du IV° siècle av. JC, au moment de la création du port d’Ostie, pour s’achever au tout début du II° siècle av JC, alors que Rome sort victorieuse de la deuxième guerre de Macédoine. C’est durant cette période que l’Vrbs va devenir une puissance régionale puis internationale. Si elle réussit à atteindre son objectif principal, à savoir préserver son domaine en mettant le plus d’espace possible entre lui et le monde hostile qui l’entoure, c’est, entre autres, grâce à la maitrise de l’élément marin pour lequel ses origines et sa localisation la prédestinaient. C’est encore cette maîtrise qui permettra à Rome de vaincre Carthage dans les deux grandes guerres qui ensanglantèrent le III° siècle av. JC et contribuera à écarter pour un temps les menaces illyriennes et macédoniennes

Jury :

  • Thierry PIEL, Université de Nantes
  • Frédéric HURLET, Université Paris X
  • Christiane VEYNARD-COSME, Université Paris III - Sorbonne

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - FLCE - Salle du Conseil - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 NANTES
Partenaire : ED STT
Contact : Jean CREMADES : jbcremades@hotmail.com

Civilisation chinoise. Nouvelles perspectives

Le 06 Octobre 2018 de 09:00 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Martine RAIBAUD, MCF en langue et civilisation chinoise au CRHIA (Université de La Rochelle), organise, avec Joël BELLASEN (INALCO) et Luisa PRUDENTINO (INALCO), une 4ème journée d'études sur le thème :

"civilisation chinoise. Nouvelles perspectives"

Les humanités numériques dans le cadre des études chinoises


Depuis une vingtaine d'années, les conditions du chercheur qui travaille sur la civilisation chinoise, et tout  particulièrement  sur  la  société  chinoise  contemporaine,  ont  été  considérablement  modifiées grâce à l'apport des nouvelles technologies. De nombreuses archives ont été numérisées et mises à disposition sur Internet. Des documents d'archives filmiques, des documentaires et des films réalisés par des nouvelles générations de réalisateurs chinois et occidentaux permettent ainsi de mieux saisir une  société  chinoise  en  mutation.  Les  oeuvres  littéraires  et  artistiques  apportent  également  leur contribution.

Dans  le même temps,  les générations  actuelles  d'étudiants  en  civilisation  chinoise  sont  nettement différentes  des  générations  antérieures.  Leur  formation  et  leur  socle  culturel  sont  largement dépendants d'un environnement numérique et audiovisuel et la part consacrée au livre traditionnel s'amenuise rapidement.

Vu  l’intérêt  suscité par  les  trois  précédentes  journées,  cette  quatrième  journée  permettra  de poursuivre  nos  travaux  afin  de  mieux  comprendre  le  recours  aux  humanités  numériques  dans  le cadre  des  études  chinoises  qu’il  s’agisse  de recherche  (ressources  et  publications  numériques)  et  d’enseignement  (nécessité  de  la  mise  en  place  de  nouvelles  stratégies  éducatives,  e-Learning, MOOC). Le thème des archives numériques sera abordé en s’appuyant notamment sur l’expérience  des collections mises en ligne du Musée Albert-Khan et de la bibliothèque numérique de l’Institut de l’Asie Orientale de Lyon (IAO).

L’objectif est de poursuivre la constitution d’un groupe de travail et la mise en réseau d’enseignants-chercheurs  intéressés  par  cette  problématique.  Cette  quatrième journée  d'études  permettra  de réunir ces derniers afin de confronter des points de vue, partager des expériences et réfléchir aux nouveaux problèmes épistémologiques posés par  cette évolution en termes d’enseignement et de  recherche.

Le programme sera consultable prochainement


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : Hanban / Confucius Institute Headquarters, INALCO
Contact : Isabelle Marchesseau : isabelle.marchesseau@univ-lr.fr

Arts et sciences #2

Le 04 Octobre 2018 de 10:00 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Diego JARAK, MCF en civilisation latino-américaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organise une 2ème journée d'études "Arts et Sciences" sur le thème :

Politicas de la visualidad

Aujourd’hui, personne ne semble plus s’étonner du rapprochement proposé par l’intitulé. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, rien n’aurait permis d’imaginer une telle convergence. Paradoxalement, ce sont les penseurs des Lumières qui ont précipité les disciplines dans une obscure taxonomie. Mais, ça n’a pas toujours été ainsi. Il y a bien eu des périodes où Arts et Sciences marchaient main dans la main; l’homme des sciences se confondait à l’artiste et viceversa, tel Leonard da Vinci, bien sur. Un retournement était donc à prévoir.

La convergence entre Arts et Sciences serait-elle un nouveau paradigme ? Donner un même statut – juridique et/ou social - à une équation mathématique qu’à une sculpture supposerait, en effet, une mise en question des fondements de la science, telle que nous la concevons depuis le XIXe siècle. Point final, tournant historique, ou bien retour en force du positivisme, la question reste intacte. En fait tout dépend de ce que l’on met sous le terme de science ? Sciences dites dures ? ou une autre forme d’épistémologie portée par les Arts ? Autant de questions que nous proposons d’aborder lors de cette rencontre…

Consulter le programme


Lieu : Universite de La Rochelle - UFR FLASH / salle L13 ? salle du Conseil - 1, parvis Fernand Braudel - 17000 LA ROCHELLE
Partenaire : Université de La Rochelle, Centre des monuments nationaux, Ecole Europénne Supérieure de l'Image, Zero 1 (Festival des arts et cutures numériques, Centre Intermondes, Laboratoire L3i (Informatique, Images, Interactions / Université de La Rochelle)
Contact : Diego JARAK : diego.jarak@univ-lr.fr

Pluralisme religieux, sociétés plurielles : les religions dans l'espace européen

Du 03 Octobre 2018 à 08:30 au 05 Octobre 2018 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur du RFI Alliance Europa, Arnauld LECLERC (Université de Nantes et Directeur de la MSH Ange-Guépin) et John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) et co-responsable de l'IPRA, organisent un colloque international sur le thème :

Pluralisme religieux, sociétés plurielles :

les religions dans l'espace européen

Au cours de ce colloque, nous étudierons l’héritage religieux dans les sociétés européennes et dans leurs espaces d’influence, de contacts et d’échanges à travers cinq sessions académiques sur des thèmes clés en privilégiant des approches favorisant le dialogue entre les disciplines. Les communications pourront être proposées en français ou en anglais. En parallèle, nous organiserons une série d’ateliers en français pour les professionnels, les décideurs politiques et pour tous les publics intéressés par les défis et possibilités que pose la diversité dans la pratique religieuse et la foi aux sociétés du 21e siècle.

Le colloque accueillera ainsi durant ces trois jours une cinquantaine de chercheurs et professeurs d'Universités venant de plusieurs pays différents.

Ateliers académiques etateliers ouverts à la "cité" autour des thèmes suivants :

  • Les religions dans le monde médical
  • Laïcité et religions à l’école
  • Religions, laïcité, migrations
  • Radicalisation, dé-radicalisation

Consulter le programme

Pour s'inscrire : cliquer ici ou envoyer un courriel à ipra@univ-nantes.fr

Pour aller plus loin :


Lieu : Château des Ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES // Lieu unique - 2, rue de la biscuiterie - 44000 NANTES
Partenaire : Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA), Alliance Europa, Chaire de Philosophie de l'Europe, Le Mans Université, Château des Ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes, Région Pays de la Loire, LabEx EHNE, MSH Ange-Guépin, ESPE, Academia Europaea, Nantes métropole
Contact : ipra@univ-nantes.fr

Rebelles: figures et représentations de la contestation sociale dans les littératures de l'imaginaires

Du 03 Octobre 2018 à 08:00 au 05 Octobre 2018 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Danièle ANDRE, MCF en Culture Populaire et civilisation Nord américaines à la FLASH et membre du CRHIA (Université de La Rochelle), Annabelle AUDUREAU, enseignante à la FLASH de La Rochelle et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle), Elodie CHAZALON, MCF en anglais à l'IUT de La Rochelle et membre du CRHIA (Université de La Rochelle),  organisent du 3 au 5 octobre 2018 le colloque annuel du CERLI intitul

Rebelles :

figures et représentations de la contestation sociale dans les littératures de l'imaginaire

Le colloque proposera de questionner la figure du rebelle comme incarnation de la "contestation sociale" à travers les récits de l’imaginaire faisant ainsi écho au cinquantenaire des mouvements de mai 68 en France.

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle - Pôle Communication Multimédia Réseaux - 15, rue Fleming - 17000 LA ROCHELLE
Partenaire : CERLI (Centre d'Etudes et de Recherches sur les Littératures de l'Imaginaire), UFR FLASH
Contact : isabelle.marchesseau@univ-lr.fr (secrétariat du CRHIA), organisatrices: daniele.andre@univ-lr.fr, annabel.audureau@univ-lr.fr, elodie.chazalon@univ-lr.fr

Séjour de recherches de Thainã CARDINALLI

Le 01 Octobre 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Thainã CARDINALLI, doctorante à l'Université d'Etat de Campinas (Brésil) sous la direction de Stella BRESCIANI, est accueillie au CRHIA (Université de La Rochelle) du 1er octobre 2018 au 31 mars 2019.

Thème de recherches : "Echelles, temporalités et sensibilités : les voyages au Brésil d’Adèle Toussaint-Samson et de Simone de Beauvoir"


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : Université d'Etat de Campinas
Contact : Thainã CARDINALLI : thainacardinalli@gmail.com

Le financement des infrastructures de transport, 17ème – début 19ème siècle

Le 25 Septembre 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

D. PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), A. CONCHON et E. SZULMAN, viennent de publier les actes du colloque organisé en 2016 sur le thème :

Le financement des infrastructures de transport,

17ème – début 19ème siècle

Entre la fin du XV IIe siècle et le début du 19ème siècle, les États ont massivement encouragé la construction et l’entretien des infrastructures routières, fluviales et maritimes, pour des raisons tant politiques qu’économiques. L’objectif de ce livre, qui trouve un écho avec les enjeux actuels, est donc de comprendre comment certains États ont été en mesure, dans un contexte de fortes contraintes et diverses (péages, impôts, emprunts, réquisition de main-d’oeuvre, dons…). À travers des contributions traitant de la France, de l’Angleterre, de la Suède, de l’Électorat de Trêves et de la Chine, cet ouvrage s’attache également à saisir l’évolution des circuits financiers, des dispositifs comptables et des procédures de contrôle. Il propose en outre une réflexion à différentes échelles, sur les relations entre l’État et ses administrés, le gouvernement et les pouvoirs locaux, les autorités publiques et les acteurs privés.

Pour en savoir plus


Lieu : Paris
Partenaire : IGPDE – Bureau de la Recherche
Contact : David PLOUVIEZ : david.plouviez@univ-nantes.fr

2èmes rencontres BALNEOMAR

Le 24 Septembre 2018 de 09:00 à 18:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de La Rochelle), et Paolo Cesar DA COSTA GOMES (Université fédérale de Rio de Janeiro) organisent les 2èmes rencontres du programme BALNEOMAR le 24 septembre :

"Paysages balnéaires et patrimoine"

Suivi d'ateliers du 25 au 27 septembre.

Le programme sera consultable prochainement.

Pour aller plus loin


Lieu : Alliance française - R. Muniz Barreto, 730 - Botafogo, Rio de Janeiro - RJ, 22251-090, Brésil
Partenaire : Alliance française, Université fédérale de Rio de Janeiro, CAPES-COFECUB, FREDD (FR CNRS 3097 - CNRS / Université de La Rochelle)
Contact : Laurent VIDAL : laurent.vidal@univ-lr.fr

Faits religieux et manuels d’histoire. Contenus – Institutions – Pratiques. Approches comparées à l’échelle internationale

Le 20 Septembre 2018

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

J. TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) et co-responsable de l'IPRA, D. AVON et I. SAINT-MARTIN, viennent de publier :

Faits religieux et manuels d’histoire.

Contenus – Institutions – Pratiques.

Approches comparées à l’échelle internationale

suite au 1er colloque de l'Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme qui s'était tenu du 2 au 4 octobre 2015 à Le Mans Université sur le thème : "Le fait religieux dans les manuels d'histoire".

Présentation :

Peut-on et doit-on enseigner les faits religieux à l’école ? À quelles conditions un savoir rigoureux et scientifique sur cette question peut-il être dispensé ? Au moment où, plus que jamais, le religieux est l’objet de multiples projections, qu’il est invoqué, voire instrumentalisé, par des acteurs du champ politique et souvent réduit à la violence qu’il génère, il est important que tous ceux qui ont pour mission de produire et de transmettre la connaissance afin de former les futurs citoyens puissent accéder à des outils de réflexion adaptés. Face à des phénomènes religieux, souvent considérés comme excessivement porteurs de charge émotionnelle, il est tentant, pour les autorités politiques comme pour les enseignants, d’éviter de les prendre en considération. Le parti pris de ce livre, fruit du travail de nombreux spécialistes, est d’aller à l’encontre de ce point trop souvent aveugle de l’enseignement. Instruments par excellence de médiation entre les élèves et les professeurs, les manuels scolaires qui traitent des faits religieux sont ici analysés avec le souci de les objectiver au moyen de la méthode historique et de la comparaison non seulement entre des pays de cultures très différentes, mais aussi entre des conceptions idéologiques hétérogènes, voire concurrentes, au sein d’un même pays.

À la hauteur des défis éducatifs actuels, l’intention de cet ouvrage est de mettre en perspective les institutions scolaires, les contenus enseignés et les pratiques pédagogiques afin que le religieux soit apprécié de la manière la plus juste et qu’il participe à la compréhension d’un monde complexe.

Pour en savoir plus


Lieu : Nancy
Partenaire : Arbre bleu éditions
Contact : John TOLAN : john.tolan@univ-nantes.fr

Table ronde, L'Europe en classe à l'heure du numérique

Le 19 Septembre 2018 de 14:30 à 16:30

Dans le cadre de la Nantes Digital Week, l’Atelier Canopé 44, le LIPE (Laboratoire d’innovation pédagogique sur l’Europe) et Alliance Europa proposent une table ronde qui vise à mettre en lumière des initiatives et des projets qui s’appuient sur le numérique pour aborder l’Europe en classe tant en termes de contenu d’enseignement qu’en termes de dispositifs d’échanges ou de promotion de l’innovation pédagogique.

"L'Europe en classe à l'heure du numérique"

Intervenants :

Nicolas Rocher, auteur de l’ouvrage Histoire-géographie et numérique au collège.

Virginie Chaillou-Atrous, chercheuse post-doctorante au Labex EHNE et coordinatrice scientifique de la plate-forme numérique du LIPE (Laboratoire d’innovation pédagogique sur l’Europe).

Eric Vrignon, correspondant académique du projet européen eTwinning.

Le débat sera animé par Michel Catala, directeur d’Alliance Europa, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes et chercheur au CRHIA.

Inscription préalable recommandée : contact.atelier44@reseau-canope.fr


Lieu : L'Atelier Canopé 44 - 8 rue général Margueritte - 44000 NANTES
Partenaire : LIPE (L'Europe du laboratoire à la classe), Alliance Europa, Atelier Canopé 44, Nantes Digital Week
Contact : contact.atelier44@reseau-canope.fr

Appel à communications - Ecole doctorale d'été IPRA : Religion et athéisme dans les sociétés plurielles

Le 15 Septembre 2018

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), Céline BORELLO (Le Mans Université) et Anna CHRISTOPHE (Le Mans Université) lancent un appel à communications pour une école doctorale d'été de l'IPRA, organisée du 17 au 19 juin 2019 sur le thème :

Religion et athéisme dans les sociétés plurielles

L'objectif de cet événement est de rassembler des doctorants de diverses disciplines (histoire, sciences religieuses, sociologie, droit, histoire de l'art, anthropologie, etc.). Les communications pourront être données en français ou en anglais. Les participants doivent être en capacité de comprendre les deux langues. Nous souhaitons particulièrement la participation de doctorants venant d'Iran, de France, de l’Europe et des États-Unis.

Éligibilité :

La candidature à l'école d'été est ouverte aux doctorants inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur et une école doctorale de n'importe quel pays, de n'importe quelle discipline académique, dès lors que leur sujet de thèse doctorale ainsi que le sujet de la communication proposée portent sur les thèmes de l'école d'été.

Coûts :

L'école d'été est financée par l'IPRA et l'Université de Nantes. Tous les frais éligibles des participants retenus seront couverts par l'organisation (logement dans une résidence universitaire, déjeuners). Le déplacement sur le lieu de l'école d'été reste à la charge de l'étudiant ou de son établissement de rattachement.

Format :

L'école d'été se tiendra les du 17 au 19 juin 2019à Nantes. Les doctorants retenus seront invités à présenter une communication de vingt minutes. Les chercheurs de l'IPRA ainsi que des institutions partenaires présideront les séances et donneront leurs réactions aux étudiants.

Indications pour soumettre une proposition :

Les propositions pour les communications de vingt minutes doivent être envoyées avant le 15 septembre 2018 à ipra@univ-nantes.fr. Ces propositions peuvent être rédigées en anglais ou en français.

  1. Un document .doc contenant :
    1. Nom complet et affiliation académique de l'étudiant
    2. Titre de la communication proposée
    3. un résumé de la communication (200-500 mots)
    4. une liste de 5-10 mots-clés
  2. CV du candidat.

Sélection et confirmation :

Le comité d'organisation confirmera la réception des candidatures et se prononcera sur la sélection des propositions retenues avant le 30 novembre 2018. Une version préliminaire des communications sera demandée à chaque candidat avant le 15 mars 2019, pour permettre la circulation de présentations à l'ensemble des participants.

Télécharger l'appel à communications


Lieu : Nantes
Partenaire : Le Mans Université, Région Pays de la Loire, CIERL, MSH Ange-Guépin, Academia Europa, GSRL (UMR 8582 CNRS-EPHE-Université PSL)
Contact : ipra@univ-nantes.fr

Appel à communications, Irlande du Nord : 20 ans de paix et de réconciliation ?

Le 15 Septembre 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Brigitte BASTIAT, PRAG d'anglais et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle) et Frank HEALY,  MCF en anglais au CRHIA (Université de La Rochelle), lancent un appel à communications pour la 3ème journée du colloque :

Irlande du Nord :

20 ans de paix et de réconciliation ?

Organisée à La Rochelle le 16 novembre 2018, en partenariat avec l'ERIBIA-GREI (EA 2610 – Université de Caen Normandie).

Le but de cette journée sera d’examiner comment la culture nord-irlandaise reflète et interprète cette 'paix non achevée', et d’étudier les différentes manières dont les productions culturelles peuvent contribuer au processus en cours de mémoire/et d’oubli du conflit et à la création d’espaces qui pourraient permettre à une Irlande du Nord nouvelle d’émerger.

 

Les thèmes qui pourront être abordés sont :

  • l’art et la culture comme processus de guérison et de réconciliation
  • Education (écoles intégrées, programmes communautaires culturels et sociaux)
  • Les médias (nouvelles chaînes de TV, de radio, presses, nouveaux blogs)
  • Aménagement du territoire urbain (monuments, quartiers, architecture)
  • Attractions touristiques et infrastructures (nouveaux lieux de visite, hôtels, logements, gastronomie)
  • Evénements et lieux culturels (musées, théâtres, cinémas, festivals)
  • Evénements sportifs
  • Les différentes langues d’Irlande du Nord : anglais, irlandais et Ulster-Scots
  • Les conséquences du Brexit sur la production culturelle, le patrimoine et le tourisme en Irlande du Nord

Les propositions sont à envoyer pour le 15 septembre 2018 à brigitte.bastiat@univ-lr.fr / francis.healy@univ-lr.fr et devront inclure :

  • Un résumé d’environ 250-300 mots
  • le titre de la présentation
  • une courte biographie

NB : Les présentations ne devront pas durer plus de 20 mn ou 30 mn si vous incluez des extraits de films.

Langues : anglais et français.

Télécharger l'appel à communications


Lieu : Université de La Rochelle
Partenaire : ERIBIA-GREI (EA 2610 – Université de Caen Normandie)
Contact : Brigitte BASTIAT : brigitte.bastiat@univ-lr.fr et Frank HEALY : francis.healy@univ-lr.fr

Le commentaire de documents en histoire – Licence, concours, CAPES

Le 10 Septembre 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Grégory WALLERICK, docteur en histoire moderne et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), Claire LE BRAS, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), Brice RABOT, docteur en histoire médiévale et membre associé au CRHIA (Université de Nantes) et Jérôme WILGAUX, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), viennent de publier :

Le commentaire de documents en histoire

Licence, concours, CAPES

Le document, qu’il s’agisse d’un texte, d’une image ou de données statistiques, constitue la source même du métier de l’historien. C’est en étudiant et en analysant les documents que les historiens parviennent à écrire l’Histoire, à combler les vides dans la grande Histoire et à connaître les histoires individuelles, les petites histoires. Si l’historien semble aguerri à cet exercice d’analyse et de commentaire, il constitue un obstacle parfois difficile à franchir pour les étudiants démarrant un cursus dans cette discipline, ainsi que pour les candidats aux concours, notamment celui pour devenir enseignant, le CAPES.
Cet ouvrage vise à proposer une méthode rigoureuse et efficace pour aborder cet exercice qui demande des efforts sérieux et méthodiques. Sont alors énoncées des considérations plus générales sur la place du document selon différentes époques historiques et sur la transformation que subit la source avant de devenir un document exploitable pour que les étudiants en réalisent un commentaire. Enfin, un ensemble d’exemples, choisis dans les différentes périodes historiques ainsi que dans les différentes catégories de documents, est traité par des spécialistes afin de présenter concrètement l’application de la méthode de travail expliquée.

Pour aller plus loin


Lieu : Paris
Partenaire : Ellipses
Contact : Grégory WALLERICK : gwallerick@gmail.com

Soutenance de thèse de Sabine NOËL-GIRARD

Le 05 Juillet 2018 à 14:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Sabine NOËL-GIRARD, doctorante en histoire moderne sous la direction de Didier POTON, Professeur émérite d’histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), et de Prosper EVE (Université de La Réunion) soutiendra sa thèse lsur le thème :

Amours invisibles, familles interdites, entre Blancs et Noirs à l’île Bourbon (La Réunion).

Détours des lois sociales et juridiques des origines à l’abolition (1665-1848)

Résumé :

"Deffense aux François d’épouser des négresses, cela dégoûterait du service, et deffense aux noirs d’épouser des blanches, c’est une confusion à éviter". L’article XX de l’ordonnance de Jacob Blanquet de La Haye, vice-roi, amiral et lieutenant pour le Roy dans tous les pays des Indes, pose clairement l’interdiction de l’intermariage à l’île Bourbon en 1674. Cette législation, ignorée dans les débuts du peuplement de la colonie, se voit renforcée par la suite lors du passage d’une société de subsistance à une société esclavagiste. Pourtant, certains sont déterminés à « faire famille » et à déjouer les obstacles juridiques et sociaux mis en place contre ces unions interdites. C’est à dire rendre possible la transmission d’un héritage symbolique et matériel. Ces amours invisibles sont-ils vraiment secrets ? Au fil de l’archive, nous avons retrouvé ces familles, tolérées dans un entre-deux que révèlent les actes notariés et d’état civil, mais qui doit avant tout rester discret. Familles minoritaires, gommées des mémoires, elles relatent la capacité de ces hommes et de ces femmes à résister aux modèles clivés de la société coloniale esclavagiste.

Jury :

  • Prosper Eve, Université de La Réunion, co-directeur
  • Didier Poton, Université de La Rochelle, co-directeur
  • François Brizay, Université de Poitiers, rapporteur
  • Michel Figeac, Université de Bordeaux-Montaigne, rapporteur
  • François-Joseph Ruggiu, Université de Paris 4 - Sorbonne
  • Charles Illouz, Université de La Rochelle

Lieu : Université de La Rochelle - UFR FLASH - Salle B 105 - 1, parvis Fernand Braudel - 17000 LA ROCHELLE
Partenaire : ED EUCLIDE
Contact : Sabine NOËL-GIRARD : sabine.ng@orange.fr

Séjour de recherches d'Abderrahman OUNISSI

Le 02 Juillet 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

A. . OUNISSI, maître assistant au département d'histoire de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 2 au 11 juillet 2018 à l'invitation d’E. SCHNAKENBOURG, Professeur d’histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La médecine militaire en Tunisie, de l’expédition de 1881 à la fin de la Grande Guerre".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : Abderrahman OUNISSI : abderrahmanounissi@yahoo.com

Jean-Pierre BOIS reçoit le prix 2018 de la Biographie de l'Académie française !

Le 28 Juin 2018

Jean-Pierre BOIS, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), a reçu le 28 juin 2018 le prix de la Biographie 2018 de l'Académie française pour son ouvrage :

L’Abbé de Saint-Pierre.

Entre classicisme et Lumières

Publié en 2017 chez Champ Vallon.

Résumé :

Une étude du rôle charnière qu'a joué C.-I. Castel de Saint-Pierre dans la pensée morale et politique des années 1710-1740. L'écrivain et diplomate, exclu de l'Académie française en 1718, fait ainsi la transition entre les critiques de la fin du règne de Louis XIV et les philosophes des Lumières.

Pour aller plus loin


Lieu : Paris
Partenaire : Académie française, Champ Vallon Editions
Contact : Jean-Pierre BOIS : jean_pierre.bois@orange.fr

De quoi l'esclavage est-il le nom ? (15ème - 21ème siècle)

Du 25 Juin 2018 à 17:00 au 28 Juin 2018 à 20:00

Dans le cadre du projet européen SLAFNET (H2020-MSCA-RISE), Antonio DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), détaché à l'IEA en 2017-2018, organise une université d’été sur le thème :

« De quoi l'esclavage est-il le nom ?

15ème - 21ème siècle »

Cette université d’été souhaite interroger l’usage qui a été fait à travers le temps, en fonction des lieux et des contextes du mot « esclavage ». A bien des égards, le terme esclavage apparaît aujourd’hui comme le moins approprié pour qualifier des situations, des pratiques et des représentations qui traversent les siècles, s’inscrivent dans la densité des terrains, des espaces et des tissus sociaux. Dans quelle mesure une lecture de l’esclavage à l’échelle globale, mais caractérisée par le refus du récit de la modernité occidentale, et une relecture des sources coloniales et orales peuvent-elles offrir de nouvelles possibilités pour écrire une autre histoire, qui serait soucieuse de la singularité des expériences et des contextes ? Sous quelles conditions et selon quelles modalités la relocalisation de l’esclavage et de ces questionnements ouvre-t-elle de nouvelles perspectives heuristiques ?
Cette manifestation est l’occasion pour des spécialistes des mondes africains, américains et européens, en résidence à l’Institut d’études avancées de Nantes et/ou membres du projet européen SLAFNET, voire spécialement conviés à Nantes à cette occasion, de réfléchir à la construction des catégories, des identités et au passé colonial de la ville de Nantes.

Consulter le programme : partie 1 et partie 2

Pour aller plus loin :

A la suite de l'université d'été, poursuite des activités par un atelier "base de données"  organisé les 3 et 4 juillet à l'Université de Nantes et au Centre des Archives diplomatiques de Nantes sous la coordination de Wilfrid CARIOU.


Lieu : Château des ducs de Bretagne / Musée d'histoire de Nantes - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES
Partenaire : SLAFNET (H2020-MSCA-RISE), Casa de Velazquez, Institut d'Etudes Avancées de Nantes, Château des Ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes, CIRESC, programme PRALT
Contact : Antonio DE ALMEIDA MENDES : antonio.dealmeidamendes@univ-nantes.fr

Trace(s)

Le 25 Juin 2018 à 10:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Laëtitia PICHARD, Sacha DICHY-MALHERME et Marcel DEPERNE, doctorants au CRHIA (Université de La Rochelle), viennent de publier l'ouvrage :

Trace(s)

Résumé :

Le terme et la notion de« Trace(s) », particulièrement polysémiques, interrogent le chercheur et suscitent la réflexion au sein des différents champs disciplinaires. Empreinte, marque laissée par quelque chose ou quelqu’un, la trace, lorsqu’elle subsiste, se fait indice d’une existence passée, s’inscrit dans un document ou un élément du paysage, stimule l’enquête du chercheur ou inspire la (re)création de l’artiste. Le colloque organisé les 16 et 17 mars 2017 à La Rochelle par l’Ecole Doctorale « Lettres, Pensée, Arts et Histoire » (LPAH) des universités de Poitiers, Limoges et La Rochelle, invitait les intervenants, à partir du concept de « paradigme indiciaire » initié par Carlo Ginzburg, à s’interroger sur la matérialité et l’immatérialité de la trace dans leurs différents domaines de recherche. Au prisme de la diversité de leurs expériences de jeunes chercheurs, les auteurs du présent ouvrage interrogent leur pratique et les modes de construction du savoir en déclinant la thématique générale « Trace(s) » en cinq approches parallèles et complémentaires qui abordent l’histoire et l’archéologie, mais aussi l’art, la philosophie, la littérature, la géographie ou encore les sciences de l’éducation.

Pour en savoir plus

 


Lieu : Limoges
Partenaire : Presses universitaires de Limoges
Contact : Laëtitia PICHARD : laetitia.pichard@etudiant.univ-lr.fr

Séjour de recherches de Doorga UJODHA

Le 24 Juin 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Doorga UJODHA, membre de l'Université de Maurice, séjournera au CRHIA (Université de Nantes), du 24 juin au 25 juillet 2018 dans le cadre du projet européen SLAFNET "Slavery in Africa: a dialogue between Europe and Africa".

A l'invitation d'Antonio de Almeida Mendes, MCF en histoire moderne au CRHIA (Universtié de Nantes).

L’objectif de ce séjour est de se former aux logiciels et à la gestion des bases de données sur les questions liées à l’esclavage.

Pour aller plus loin : projet SLAFNET


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de Maurice
Contact : Doorga UJODHA : ujodha@uom.ac.mu

La transgression en temps de guerre de l'Antiquité à nos jours

Du 19 Juin 2018 à 14:15 au 20 Juin 2018 à 15:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Isabelle PIMOUGUET-PEDARROS, Professeure d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), et Nathalie BARRANDON, MCF HDR d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), organisent une 2ème table ronde de deux jours sur le thème :

La transgression en temps de guerre

de l'Antiquité à nos jours

Consulter le programme

L’objectif est de mener une réflexion sur le temps long, en convoquant plusieurs disciplines : outre l’histoire et l’histoire de l’art, le droit, les sciences politiques, l’anthropologie sociale ou encore la philosophie. Chacun d’entre nous, à partir d’un exemple particulier ou d’une problématique générale, posera un jalon à partir duquel nous tenterons de donner un cadre à notre objet d’étude : comment définir la transgression en temps de guerre ? Quels sont les aspects du phénomène qui nous semblent les plus pertinents ? Comment croiser nos analyses et résultats, qui portent sur des espaces et des temps différents, et qui concernent plusieurs champs disciplinaires ? C’est là tout l’enjeu et l’intérêt de ce programme de recherche.


Lieu : Jour 1 : Campus Tertre – UFR Droit et Sciences Politiques – Amphithéâtre A (Chemin de la Censive du Tertre – 44312 NANTES cedex 3) ; Jour 2 : Campus centre-ville – MSH Ange-Guépin - Amphithéâtre Simone-Weil (5, allée Jacques Berque – 44000 NANTES)
Partenaire : MSH Ange-Guépin
Contact : Isabelle PIMOUGUET-PEDARROS : ipedarros@yahoo.fr et Nathalie BARRANDON : nathaliebarrandon@free.fr

Soutenance de thèse de Simon BALLOUD

Le 19 Juin 2018 à 09:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Simon BALLOUD, doctorant en histoire contemporaine sous la direction de Didier POTON, Professeur émérite d’histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), et de Paul-André LINTEAU (Université du Québec à Montréal), soutiendra sa thèse sur le thème :

Les hommes d’Eglise français dans la migration vers le Canada

(1842 – 1914)

Résumé :

Tout au long du 19e siècle et jusqu’au début du 20e siècle, des gens d’Église membres des communautés religieuses quittent la France pour rejoindre le Canada. Ils franchissent l’océan Atlantique pour suivre la voie missionnaire, accomplir une carrière ecclésiastique et professionnelle, ou pour préserver une vocation religieuse menacée par la politique anticléricale d’un gouvernement. Ce phénomène particulier, négligé par l’histoire religieuse et l’histoire des migrations, alimente un système migratoire missionnaire transatlantique en marche depuis le début du 19e siècle. À la croisée de plusieurs champs historiographiques, cette thèse propose l’étude de ce mouvement migratoire particulier, tant à l’échelle collective qu’individuelle, afin de comprendre la place qu’occupe le Canada dans le parcours migratoire des religieux français entre 1842 et 1914.

Mots-clés :

Congrégation religieuse ; Religieux français ; Mission catholique ; Migration ; Histoire transnationale ; Espace atlantique ; Canada.

Composition du jury :

  • Didier Poton, Université de La Rochelle
  • Paul-André Linteau, Université du Québec à Montréal
  • Tangi Villerbu, Université de La Rochelle
  • Dominique Marquis, Université du Québec à Montréal
  • Patrick Cabanel, École pratique des hautes études
  • Guy Laperrière, Université de Sherbrooke

Lieu : Université de La Rochelle - UFR FLASH - Salle du Conseil - 1, parvis Fernand Braudel - 17000 LA ROCHELLE
Partenaire : Ecole doctorale LPAH
Contact : Simon BALLOUD : simonballoud@gmail.com

Colloque Représentation et mémoire de la migration : trois interviews à découvrir !

Le 19 Juin 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Les 24 et 25 mai 2018, Gwénola SEBAUX (Université catholique de l’Ouest Angers), Bettina SEVERIN-BARBOUTIE (Justus-Liebig Universität Gießen), Meryem YOUSSOUFI (Université Ibn Zohr Agadir), Zaihia ZEROULOU (Université Lille 1) et Dirk RUPNOW (Institut für Zeitgeschichte / Universität Innsbruck, ont organisé le colloque international :

REPRÉSENTATION ET MÉMOIRE

DE LA MIGRATION

Dans le cadre du projet CITER « L’Europe et les frontières de la citoyenneté ».

Kaja SKOWRONSKA, docteure en sociologie et science politique, et postdoctorante du projet CITER, vous propose un retour en vidéo sur les grandes thématiques du colloque grâce à des entretiens réalisés avec trois intervenant.e.s du colloque.

Les intervenant.e.s se penchent tou.te.s sur le rôle que jouent les représentations de la migration dans notre manière d’appréhender la citoyenneté et la nation aujourd’hui, et reviennent ensuite sur un élément plus spécifique à leurs recherches.

Dirk RUPNOW, est historien et Professeur à l’Institut für Zeitgeschichte de l’Université d’Innsbruck, dont il est également le directeur. Ses recherches portent notamment sur l’histoire des migrations, les politiques de mémoire et la muséologie. Dans cette vidéo, il réfléchit sur le rôle et la position de l’historien par rapport à la production des représentations de la migration.

Francesco PONGILUPPI est docteur de l’Università La Sapienza di Roma. Il se spécialise dans l’histoire de la communauté italo-levantine – un groupe de migrant.e.s et leurs descendant.e.s peu présent dans l’historiographie. Ici, il s’interroge sur les raisons faisant que, de manière générale, on privilégie certaines histoires des migrations dans les récits collectifs.

 

Sandra VACCA travaille au Centre de Documentation pour l’Immigration en Allemagne (DOMiD) de Cologne. Cet organisme se charge de préserver, mais aussi d’exposer et rendre accessibles des fonds d’archives relatifs à l’histoire de l’immigration. Sandra Vacca vous parle ici de la spécificité et des enjeux particuliers de la collecte des documents et témoignages sur ce sujet.


Lieu : Château des Ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES
Partenaire : Pôle audiovisuel et multimédia de l’Université de Nantes, Château des Ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes
Contact : citer@univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages - 10

Le 18 Juin 2018

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Entre histoire et Patrimoine : le domaine de Juliette Dodu à La Réunion avec Bruno Maillard, Université Paris 7 - Diderot

 Mayotte, histoire d’un archipel français de l’océan Indien avec Bruno Maillard, Université Paris 7 - Diderot

Pour aller plus loin


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Quelle citoyenneté pour les migrants ? Quelle mémoire de l’immigration ?

Le 18 Juin 2018

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

La première capsule audio du cycle "EU Citizen" a été diffusé sur Euradionantes le 23  mai 2018 sur le thème :

« Quelle citoyenneté pour les migrants ?

Quelle mémoire de l’immigration ? »

Cette émission a été réalisée en lien avec le colloque "Représentation et mémoire de la migration" qui s’est tenu les 24 et 25 mai 2018 au Château des Ducs de Bretagne à Nantes.

Dans le cadre du projet CITER, "L'Europe et les frontières de la citoyenneté" dont l'objectif est de renouveler les problématiques sur la citoyenneté européenne en l'abordant à partir de l'histoire de ses marges à la fois juridiques, géographiques, sociales et philosophiques dans une perspective globale et de longue durée.

Ecouter la version française ou la version anglaise

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Euradionantes, Alliance Europa
Contact : Kaja SKOWRONSKA : kaja.skowronska@univ-nantes.fr

L’Europe et l’Afrique post-coloniale : conflits armés et enjeux sécuritaires / 2

Le 08 Juin 2018 de 09:30 à 18:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Amenan Roseline KOUAME, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), et  Lobry Abel BAGNON, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), organisent une 2ème journée d'études doctorale sur le thème :

L’Europe et l’Afrique post-coloniale : conflits armés et enjeux sécuritaires

Ce cycle de journées d’études porte sur la guerre et les questions de défense et de sécurité en Afrique à l’époque contemporaine. Il s’agit d’un projet porté depuis l’année dernière par les étudiants africains du CRHIA et de l’UFR Histoire, Histoire de l'Art et Archéologie de l’Université de Nantes. Ces étudiants effectuent, pour la plupart, des recherches sur des thèmes différents mais qui ont pour points communs, la politique africaine des pays européens, la guerre, la coopération et les politiques sécuritaires en Afrique. En un mot les différents thèmes abordent la conflictualité en Afrique sous ses diverses facettes.

Organisée avec le soutien de leur directeur de thèse Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes).

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - MSH Ange-Guépin - Salle de conférences - 5, allée Jacques Berque - NANTES
Partenaire : LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), Alliance Europa, MSH Ange-Guépin
Contact : Amenan Roseline KOUAME : rose.amenan@yahoo.fr et Lobry Abel BAGNON : bagnonsahiey@gmail.com

Passage : médiation et transition / 32ème congrès du CIEF

Du 04 Juin 2018 à 08:30 au 10 Juin 2018 à 18:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Marina SALLES, docteure ès lettres et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle), et Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA-La Rochelle, vous invitent à participer au 32ème congrès du Conseil International d’Etudes Francophones sur le thème :

Passage : médiation et transition

Le passage renvoie à la fois au point de départ, au déplacement, au trajet et à l'arrivée. Il impose des transitions, des médiations, il prend forme dans des lieux ou des espaces et sollicite la présence de passeurs et de facilitateurs. Le passage peut également être temporel et évoquer la transition d'une époque à une autre, que ce soit celle de la culture orale à la culture écrite ou de la modernité à la postmodernité. La notion de passage ouvre donc la porte à une multitude de questionnements, d'objets d'études et de problématiques. En choisissant La Rochelle pour son 32ème Congrès, le CIEF souhaite mettre en valeur les nombreux types de passages qui façonnent la francophonie, ses littératures, ses pratiques artistiques, son histoire et sa géographie.

Consulter le programme

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Université de La Rochelle - CRHIA
Partenaire : Conseil International d’Etudes Francophones, Université de La Rochelle, Université d'Ottawa, MacMaster University, Musée maritime de La Rochelle, Ville de La Rochelle, Centre Intermondes
Contact : Laurent VIDAL : laurent.vidal@univ-lr.fr et Marina SALLES : marina.salles@wanadoo.fr

Séjour de recherches de Steve Okoko ASHIKOYE

Le 04 Juin 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Steve Okoko ASHIKOYE, membre du National Museums of Kenya, séjournera au CRHIA (Université de Nantes), du 4 juin au 4 septembre 2018 dans le cadre du projet européen SLAFNET "Slavery in Africa: a dialogue between Europe and Africa".

A l'invitation d'Antonio de Almeida Mendes, MCF en histoire moderne au CRHIA (Universtié de Nantes).

L’objectif de ce séjour est de se former aux logiciels et à la gestion des bases de données sur les questions liées à l’esclavage.

Pour aller plus loin : projet SLAFNET


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : National Museums of Kenya
Contact : Steve Okoko ASHIKOYE : okokosteve@hotmail.com

Séjour de recheches de Chaouki ACHOURI

Le 01 Juin 2018

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Chaouki ACHOURI, doctorante en histoire contemporaine à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 1er juin au 31 août 2018 à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La famille et la vie de famille dans la région de Gafsa entre 1881 et 1956".

Sous la direction d' Hedil JALLEB.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : Chaouki ACHOURI : chawki_achouri@yahoo.fr

Séjour de recherches d'Hajer DERBEL

Le 01 Juin 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Hajer DERBEL, doctorante en histoire contemporaine à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un 2ème séjour de recherches au CRHIA du 1er juin au 31 juillet 2018 à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La contrebande et les contrebandiers dans la région tunisienne du milieu du 19ème siècle au 20ème siècle".

Sous la direction de Mohammed LAZHER GHARBI.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : Hajer DERBEL : hajer.derbel1990@gmail.com

Une histoire des esclavages - 9

Le 25 Mai 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Les 100 ans de l'arrivée du jazz à Nantes (2) avec Jean Neveu, Université permanente de Nantes

Les 100 ans de l'arrivée du jazz à Nantes (1) avec Jean Neveu, Université permanente de Nantes

Le 10 mai : date de commémiration des abolitions de l'esclavae, 2018, 170e anniversaire de l'abolition avec Patricia Afadé, membre du CNHME (Comité national pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage

Les capitaines de navires négriers

 Les femmes et la traite des noirs : les femmes esclaves

Pour aller plus loin


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

INSCRIVEZ-VOUS au colloque Représentation et mémoire de la migration

Du 24 Mai 2018 à 08:45 au 25 Mai 2018 à 16:30

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l’Ouest Angers), Bettina SEVERIN-BARBOUTIE (Justus-Liebig Universität Gießen), Meryem YOUSSOUFI (Université Ibn Zohr Agadir), Zaihia ZEROULOU (Université Lille 1) et Dirk RUPNOW (Institut für Zeitgeschichte / Universität Innsbruck),  vous invitent à vous inscrire au prochain colloque international du CRHIA, organisé dans le cadre du projet CitƐr ("L’Europe et les frontières de la citoyenneté"), sur le thème :

Représentation et mémoire

de la migration

POUR S'INSCRIRE >> accès au formulaire en cliquant ici

(entrée gratuite sur inscription)

Les migrations sont depuis quelque temps au coeur des débats politiques et sociétaux en Europe, et vont très probablement le rester dans les années à venir. Or dès avant les événements « de crise » (perçus comme tels) de l’année 2015, il était devenu manifeste que les sociétés migratoires européennes, façonnées surtout par ladite « migration de travail » après la Seconde Guerre mondiale, n’avaient pas ou qu’à peine intégré dans leurs « mémoires collectives » la perspective migratoire et les expériences et mémoires des migrant(e)s. Dans les infrastructures de la « mémoire collective » (archives, musées) ou dans les narratifs historiques dominants, migrations et migrant(e)s ne sont ni visibles ni audibles.

Toutefois ces dernières années on observe une nette augmentation des activités de recherche, d’archivage, d’expositions et de muséalisation autour des histoires migratoires respectives. Différents acteurs y apparaissent : les migrants eux-mêmes, la société civile, la communauté scientifique et les responsables politiques. Et naturellement les médias, par leur traitement de la thématique, jouent un rôle central.

En se fondant sur les avancées accomplies par la recherche, les archives et les musées, le colloque se propose d’envisager selon différentes perspectives les conditions, les formes et les effets de la représentation et de la mémoire de la migration. À partir d’analyses de l’histoire et du présent il s’agit d’étudier selon quels modèles, traditions et perspectives les différents pays négocient la migration et l’intégration, et quelles discussions nationales suscitent la mise en visibilité des histoires migratoires ainsi que les défis spécifiques qui y sont corrélés.

Une traduction simultanée des débats du colloque sera assurée.

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES
Partenaire : Alliance Europa, UMR CLERSE (Lille-1), DAAD, Institut historique allemand de Paris, Université d'Innsbruck, Université catholique de l'Ouest, Université franco-allemande, Université Justus-Liebig de Giessen (Allemagne), Université Ibn Zohr (Agadir), Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes
Contact : remig@sciencesconf.org

Ethno-géopolitique des Empires, 1. Antiquité et Moyen Âge

Le 17 Mai 2018 de 08:45 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et Jérôme WILGAUX, MCF d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), organisent une journée d'études sur le thème :

Ethno-géopolitique des Empires,

1. Antiquité et Moyen Âge

Ce cycle de journées d’études entend explorer toutes les relations entretenues par les empires à l'égard des peuples, communautés, groupes, que ces derniers leur soient extérieurs ou non – avec cette précaution, valable pour les époques pré-modernes au moins, que l’Empire ne se pensait pas forcément en termes de dedans/dehors, mais en fonction de gradients d’appartenance . On entend ici les empires comme constructions politiques spécifiques, mais évolutives, sur le temps long de l’histoire, de l’Empire perse à l’ « Empire américain », en passant par les Empires byzantin, napoléonien et coloniaux, et les pseudo-empires (royaumes et États munis d’une idéologie impériale, monarchie pontificale comprise). L’approche consisterait donc en partie à interroger la notion d’empire et ses évolutions, par le biais du traitement des communautés.

Il s'agirait en effet d’examiner, sur le temps long, l'évolution de la description et de la perception des peuples, dans le cadre impérial ou pseudo-impérial, depuis les premiers écrits ethnographiques antiques jusqu'aux descriptions missionnaires et coloniales des époques moderne et contemporaine, en passant par les traités militaires romains adaptant la stratégie à employer en fonction d'une psychologie collective des peuples, par les récits de voyages des pèlerins et missionnaires latins dans l'Orient byzantin et en Terre sainte, par la conception de l’altérité dans l’Empire germanique, par la naissance de l’ethnographie scientifique…, afin de déterminer les conditions d'émergence d’une sincère curiosité et d'un savoir vrai (dans quelle mesure se défait-il des cadres traditionnels imposés par les normes antérieures ?) mais aussi les usages politiques des discours sur les autres comme peuples, cités, communautés religieuses.

Dans la mesure où nous souhaitons mettre en avant les évolutions et éventuelles ruptures dans l’ethno-géopolitique des « Empires », en relation avec les constructions institutionnelles et politiques sur lesquelles repose la considération de l’altérité (bouleversements ecclésiologiques liés à la réforme grégorienne, transfert de l’universel aux individus dans le mouvement libéral…) l’approche doit suivre les marques du temps :  l'idée est donc de constituer des journées chronologiques "doubles" sur ce thème (une journée Antiquité-Moyen Âge, une journée Moyen Âge-époque moderne, une journée époque moderne- époque contemporaine) afin de considérer ce qui fait passer d'un modèle ethnographique à l'autre, en se maintenant dans un cadre impérial, impérialisant, ou impérialiste. On se penchera plus particulièrement sur les catégories, leur mode de constitution (remploi de catégories ethniques désuètes chargées d’un sens nouveau, ou invention de nouvelles catégories) et de manière générale sur toutes les trames des discours fixés sur l’altérité collective, qui sont les miroirs de la construction politique qui les fait émerger, sur la carte comme sur le territoire.

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - MSH Ange-Guépin - 5, allée Jacques Berque - 44000 NANTES - salle de conférences B
Partenaire : MSH Ange-Guépin, LabEx EHNE
Contact : Annick Peters-Custot : annick@peters-custot.fr

Soutenance de thèse de Fatime TAPE

Le 16 Mai 2018 à 13:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Fatime TAPE, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) sous la direction de Bernard SALVAING, Professeur émérite d'histoire contemporaine, soutiendra sa thèse sur le thème :

Société Fon et minorité catholique au Dahomey :

regards croisées sur la christianisation en contexte colonial et post-colonial,

1946-1972

Résumé :
Le fait missionnaire est, à bien des égards, un excellent prisme pour aborder les évolutions des sociétés. Il permet de mettre en exergue les méthodes d’évangélisation, les points de rencontre, mais aussi les distances entre les acteurs du prosélytisme et les sociétés autochtones.  Au contact de l’altérité, les dynamiques apostoliques  deviennent multiformes, complexes et dépassent largement la mission évangélisatrice des missionnaires. La christianisation est ainsi perçue comme jeu d’influences réciproques entre ceux qui apportent l’Evangile, mais aussi ceux qui le reçoivent.
L’étude de l’évangélisation de la société fon du Dahomey par la Société des Missions Africaines entre 1946 et 1972, s’inscrit dans cette dialectique. Ce travail s’efforce de mettre en lumière les dynamiques d'interaction au cœur de la rencontre des missionnaires avec la société fon, les itinéraires de conversion proposés par les Pères SMA, et les réponses données par les sociétés locales.  Par ailleurs, en période de décolonisation et postcoloniale, la Mission catholique reste fortement impliquée dans enjeux sociopolitiques du pays. Dans cadre, l’analyse du processus apostolique, considéré comme un phénomène social total, donne à travers notre étude, une opportunité de saisir, toutes les transformations religieuse, sociale, politique et culturelle auxquelles doit faire face la société dahoméenne.

Mots-clés :
Dahomey (actuel Bénin), Evangélisation, Église catholique, Société des Missions Africaines (SMA) Décolonisation, Expériences religieuses, Évolutions sociales.

Composition du jury :

  • Henry Medard, Université Aix En Provence
  • Anne HUGON Anne, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Claude PRUDHOMME Claude, Université Lyon 2

Lieu : Université de Nantes - Faculté de Pharmacie - Salle des Thèses - 9, rue Bias - 44000 NANTES
Partenaire : Ecole doctorale STT
Contact : Fatime TAPE : fatime.tape@etu.univ-nantes.fr

Le projet européen positiviste

Le 15 Mai 2018 de 14:00 à 16:00

Stéphanie COUDERC-MORANDEAU, ingénieure CNRS, membre associée au CRHIA (Université de Nantes) et co-coordinatrice du projet CITER, vous invite à assister à la conférence d'Annie PETIT, Professeure émérite de philosophie à l'Université Paul-Valéry - Montpellier 3, sur le thème :

Le projet européen positiviste

Présentation :

Au 19e siècle, dans une Europe bouleversée par les révolutions, les projets de réorganisation sont nombreux. Auguste Comte, fondateur du positivisme partage ce souci.

Une confrontation de ses idées avec celles de Saint-Simon, dont il fut un temps très proche collaborateur, permet de préciser quelques originalités. Plutôt que sur les liens industriels, il compte sur « la force européenne des savants » ; il dénonce aussi le « modèle anglais ». Il précise ensuite ses projets de regénération européenne sous forme de « République occidentale » en s’appuyant largement sur l’histoire. Puis il insiste sur une union recherchée d’abord par des idées et sentiments partagés sur la conviction d’une appartenance à l’Humanité : il programme alors des institutions : nouveau Calendrier, liste de lectures, etc., pour soutenir une nouvelle religion définie par re-lier.

L’engagement européen des disciples de Comte est plus ou moins appuyé, en partie lié à l’acceptation de la religion, que contestent les dissidents regroupés autour de Littré, alors que les orthodoxes regroupés autour de Laffitte s’appliquent à poursuivre cette politique, et des disciples ouvriers y travaillent ardemment par le syndicalisme international. Les circonstances politiques influent aussi : la guerre de 1870 conduit orthodoxes et dissidents à allonger les délais pour l’Europe positive. Plus tard les disciples, groupés à partir de 1906 en Société positiviste internationale, reprennent la question avec l’expérience des deux grands conflits mondiaux et les discussions sur la Société des nations.


Lieu : Université de Nantes - MSH Ange-Guépin - Salle de conférences - 5, allée Jacques Berque - 44000 NANTES
Partenaire : Université Paul-Valéry - Montpellier 3, RFI Alliance Europa
Contact : citer@univ-nantes.fr

Séjour de recherches de Vladimir SOMOV

Le 15 Mai 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Vladimir SOMOV, chargé de recherche à la Bibliothèque du Conservatoire National de musique de Saint-Pétersbourg (Russie), séjournera à Nantes du 15 mai au 5 juin 2018, à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Thème de recherches :

"La présence culturelle française en Russie au 18ème et au début du 20ème siècle".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Bibliothèque scientifique du Conservatoire National de musique de Saint-Pétersbourg (Russie)
Contact : Vladimir SOMOV : vladimiralsomov@gmail.com

Le livre et ses lecteurs en Martinique de la fin du Directoire à la Monarchie de Juillet (1799-1848). Essai d'histoire sociale et matérielle

Le 14 Mai 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Abel Alexis LOUIS, docteur en histoire de l'Université des Antilles et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier :

Le livre et ses lecteurs en Martinique de la fin du Directoire à la Monarchie de Juillet (1799-1848).

Essai d'histoire sociale et matérielle

Les habitants de la Martinique possédaient-ils des livres entre la fin du Directoire et celle de la Monarchie de Juillet ? Si oui, lesquels ? Les ont-ils lus ? L’abord des livres, des lecteurs et des lectures enMartinique sur cette période (1799-1848) revient à se questionner sur la réception, l’utilisation et la perception du livre dans cette colonie par leurs possesseurs et ceux qui les ont vendus : le rôle desderniers (négociants, imprimeurs, libraires principalement) est passéen revue ainsi que celui des détenteurs de livres, de bibliothèquesprivées. Une source unique s’offrait afin de tenter de circonscrire les livres, les lecteurs et les lectures en Martinique entre 1799 et 1848 : l’inventaire après décès. Répertorié dans dix-sept études notariales manuscrites de cette période d’observation et d’analyse, il donnait à un moment précis et particulier des détails circonstanciés de ce que délaissèrent des hommes et des femmes, métropolitains, étrangers et créoles (blancs et métissés). Cette photographie matérielle des biens et objets possédés permit d’entrer dans l’intimité de ces derniers. Une histoire sociale, culturelle et matérielle était donc envisageable en Martinique d’autant qu’elle n’avait jamais été menée dans cet espace géographique et sur cette période charnière et de transition entre un Siècle des lumières finissant et un XIXe siècle porteur de nouvelles espérances et perspectives.

Pour en savoir plus


Lieu : Paris
Partenaire : Editions L'Harmattan - Chemins de la Mémoire
Contact : Abel A. Louis : abelinho-louis@outlook.fr

Séjour de recherches de Juan Manuel SANTANA PEREZ

Le 12 Mai 2018

Juan Manuel SANTANA PEREZ, Professeur d'histoire moderne à l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, effectue un séjour de recherches au CRHIA du 12 au 19 mai 2018 à l'invitation de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa.

Son thème de recherches :

"Historique maritime atlantique".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Las Palmas de Gran Canaria
Contact : Juan Manuel SANTANA PEREZ : juanmanuel.santana@ulpgc.es

Les entrées en guerre à l'époque moderne, 16ème-18ème siècle

Le 09 Mai 2018

Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA, vient de publier le numéro 61 de la collection Enquêtes et Documents sur le thème :

Les entrées en guerre à l'époque moderne,

16ème-18ème siècle

Si les sorties de guerre ont déjà été l’objet de travaux et de rencontres scientifiques, le basculement inverse a, en revanche, été peu étudié jusqu’à présent. En effet, les historiens ont l’habitude d’enfermer les périodes de conflits entre la date de déclaration de guerre et celle de la conclusion de la paix. Cette approche traditionnelle n’est cependant pas suffisante pour appréhender pleinement ce que pouvait être la réalité de la transition de la paix à la guerre. Les contributions réunies dans ce volume portent précisément sur les modalités et les décalages du basculement dans la guerre. Il s’agit ici de réfléchir aux passages de la paix à la guerre pour savoir comment, à l’époque moderne, les États, les sociétés et les individus sont saisis par l’épreuve du conflit armé. En effet, il ne suffit de proclamer la guerre pour que l’état de guerre devienne une réalité immédiate. Ainsi, l’entrée en guerre n’est pas réductible à une rupture nette. C’est bien davantage un processus qui connaît des décalages selon l’objet étudié. En tout cas, il entraîne systématiquement des mutations, des mobilisations et des adaptations sur lesquelles il faut s’interroger.

Les textes réunis dans ce volume déclinent l’interrogation sur l’entrée en guerre selon plusieurs perspectives. La première porte sur le concept même d’entrée en guerre pour tenter d’en comprendre la nature, la portée et les implications. La deuxième est celle de la politisation interne de l’entrée en guerre, car elle est aussi un acte politique qu’il faut envisager à la lumière des débats propres à chaque société. La troisième perspective est celle des mobilisations des ressources et des adaptations des réseaux découlant de l’entrée en guerre.

Pour en savoir plus


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Séjour de recherches de Blaise DANHO

Le 01 Mai 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Blaise DANHO, doctorant en histoire contemporaine à l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan (Côte d'Ivoire), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 1er mai au 31 octobre 2018 à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La coopération économique sous régionale en Afrique australe, 1980-2002".

Sous la direction de Guessan KOUADIO.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan
Contact : Blaise DANHO : danhoblaise@yahoo.fr

Séminaire Le Concert des Nations à l’époque moderne : Quand commence la guerre ? Réflexions sur l’ouverture des conflits, 17e-18e siècle

Le 26 Avril 2018 à 16:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Ce séminaire s’inscrit dans les travaux d’un séminaire transversal et interdisciplinaire, réunissant les enseignants-chercheurs de trois laboratoires de l’Université de Nantes (CRHIA, L'AmO et le CRINI) autour d’une thématique commune Le Concert des Nations à l’époque moderne (16e-18 siècles) depuis 2016-2017.

La séance du 15 février sera animée par Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d’histoire moderne et Directeur du CRHIA (Université de Nantes), sur le thème :

Quand commence la guerre ?

Réflexions sur l’ouverture des conflits,

17e-18e siècle

L’un des principaux problèmes auxquels l’historien travaillant sur les entrées en guerre à l’époque moderne est confronté est la cohérence entre le début des hostilités et l’officialisation du début du conflit, car les déclarations formelles de guerre ne sont pas une pratique systématique. Pourtant, les auteurs du droit des gens insistent sur sa nécessité pour distinguer les temps de paix des périodes de conflit. Malgré l’absence de déclaration en bonne et due forme, la guerre peut être une réalité. Il faut alors se demander ce qui distingue un cycle répété d’hostilités d’un authentique état de guerre, et s’interroger pour connaître le véritable moment de l’entrée dans un conflit. Le plus souvent la déclaration qualifie une situation de belligérance déjà bien réelle, elle officialise la guerre bien plus qu’elle ne l’inaugure.

Entrée libre et gratuite

Pour en savoir plus


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - FLCE - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 NANTES
Partenaire : CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturaité - EA 1162), L'AMo (EA 4276 - L'Antique, le Moderne)
Contact : recherche.flce@univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages - 8

Le 26 Avril 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

 Quand les Européens découvraient l’Afrique intérieure avec Olivier Grenouilleau, directeur de recherches en histoire à l'Université Paris 4 Panthéon-Sorbonne

 Les femmes et la traite des noirs : les femmes et le négoce

Pour aller plus loin


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Séjour de recherches de Guessan KOUADIO

Le 16 Avril 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Guessan KOUADIO , MCF d'histoire des relations internationales à l'Université Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan (Côte d'Ivoire), effectue un séjour de recherches à Nantes du 16 au 30 avril 2018.

Thème de recherches :

L'évolution de la politique étrangère sud-africaine en Afrique de 1975 à nos jours : de la confrontation à la coopération 

  • Axe 1 : Les fondements des rapports conflictuels entre la République d'Afrique du Sud et les Etats africains (1975-1990)
  • Axe 2 : Les stratégies et les moyens mis en oeuvre par la République d'Afrique du Sud 
  • Axe 3 : Les raisons de la décrispation et de la coopération (1990 à nos jours)
  • Axe 4 : Les manifestations du leadership sud-africain en Afrique

Enseignant-chercheur référent : Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan
Contact : Guessan KOUADIO : ben.guessan@yahoo.fr

Appel à communications : Les traités de paix (1918-1923) : la paix les uns contre les autres

Le 15 Avril 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

I. DAVION (Université Paris-Sorbonne) et S. JEANNESSON, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), lancent un appel à communications pour un colloque international sur le thème :

Les traités de paix (1918-1923) : la paix les uns contre les autres

L’historiographie des traités qui mirent fin à la Grande Guerre a depuis une trentaine d’années considérablement évolué et nul ne songerait aujourd’hui à soutenir, du moins de façon lapidaire, que Versailles a conduit tout droit à la Seconde Guerre mondiale. On s’accorde de plus en plus à penser que l’oeuvre de Versailles, certes imparfaite – ce dont les négociateurs avaient d’ailleurs parfaitement conscience –, constituait une tentative de reconstruction du système international, au-delà même du simple continent européen, à partir d’un certain nombre de principes et de valeurs partagées, dont on ne peut nier l’ambition ni le caractère profondément novateur. Le centenaire de 2019 fournit l’occasion, une nouvelle fois, de revenir sur des traités qui ne se contentèrent pas de procéder au règlement de la guerre mais qui ouvrirent une page décisive de l’histoire des relations internationales contemporaines...

Consulter l'intégralité de l'appel à communications : version française ou version anglaise

Les propositions de communication doivent être envoyées avant le 15 avril 2018 à l’adresse suivante : paix.paris2019@free.fr. Elles ne devront pas excéder une page et seront accompagnées d’un court CV. Les communications pourront être faites en français ou en anglais. Le colloque donnera lieu à une publication. Les frais de transport et d’hébergement des intervenants sont pris en charge.


Lieu : Paris
Partenaire : Mission centenaire 1914-1918, LabEx EHNE, Université Paris-Sorbonne
Contact : paix.paris2019@free.fr

Cycle de conférences d’histoire diplomatique 2018, La France et le Moyen-Orient, de la Grande Guerre à l'installation du mandat français en Syrie

Le 13 Avril 2018 de 14:30 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la troisième séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2018 consacré au Moyen-Orient sur le thème :

La France et le Moyen-Orient,

de la Grande Guerre à l'installation du mandat français en Syrie

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Julie D'ANDURAIN, Professeure en histoire contemporaine à l'Université de Lorraine.

Résumé :

Pourquoi la France s'est installée en Syrie à l'issue de la Grande Guerre  ? Pourquoi a-t-elle émis, dans le cadre des traités de paix de 1919 des revendications sur les anciens territoires ottoman ?  La conférence aura pour but de répondre à ces questions en montrant toute la complexité des relations entre la France, la Syrie et le Liban avant la Grande Guerre, pendant le conflit et immédiatement après. Le rôle du général Gouraud comme fondateur de la Syrie et du Liban contemporains sera largement évoqué.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Faculté d'Odontologie / Amphithéâtre Ricordeau - 1, place Alexis Ricordeau - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes, Université de Lorraine
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Appel à communications : De quoi l'esclavage est-il le nom ( 15e-21e siècle) ?

Le 12 Avril 2018 à 13:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

A. DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et Krystel GUALDE (Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes) lancent un appel à communications dans le cadre de l'université d'été du projet européen SLAFNET, organisée à Nantes du 25 au 28 juin 2018.

Cette université d’été souhaite interroger l’usage qui a été fait à travers le temps, en fonction des lieux et des contextes du mot « esclavage ». A bien des égards, le terme esclavage apparaît aujourd’hui comme le moins approprié pour qualifier des situations, des pratiques et des représentations qui traversent les siècles, s’inscrivent dans la densité des terrains, des espaces et des tissus sociaux. Dans quelle mesure une lecture de  ’esclavage à l’échelle globale, mais caractérisée par le refus du récit de la modernité occidentale, et une relecture des sources coloniales et orales peuvent-elles offrir de nouvelles possibilités pour écrire une autre histoire, qui serait soucieuse de la singularité des expériences et des contextes ? Sous quelles conditions et selon quelles modalités la relocalisation de l’esclavage et de ces questionnements ouvre-t-elle de nouvelles perspectives heuristiques ? Cette manifestation est l’occasion pour des spécialistes des mondes africains, américains et européens, en résidence à l’Institut d’études avancées de Nantes et/ou membres du projet européen SLAFNET, voire spécialement conviés à Nantes à cette occasion, de réfléchir à la construction des catégories, des identités et au passé colonial de la ville de Nantes.

Elle vient conclure le programme de recherche pluriannuel PRALT (PRAtiques de l’ALTérité) et s’inscrit également dans le cadre de la saison décoloniale, intitulée Expression(s) décoloniale(s), qui se déroulera au Musée d’histoire de Nantes du 28 avril au 5 novembre 2018.

Elle se tiendra autour de conférences grand public et de 4 ateliers thématiques, qui réuniront 20 jeunes chercheurs internationaux.

Télécharger l'appel à communications


Lieu : Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES
Partenaire : Projet SLAFNET (H2020-MSCA-RISE), projet PRALT, CIRESC, Région Pays de la Loire, Casa de Velazquez, IEA de Nantes, Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes
Contact : A. DE ALMEIDA MENDES : Antonio.Dealmeidamendes@univ-nantes.fr

Séminaire Le Concert des Nations à l’époque moderne : Ignorance, connaissance et reconnaissance en poésie : Wordsworth et Coleridge à la lumière de Hume et de Cavell

Le 10 Avril 2018 de 15:00 à 17:00

Ce séminaire s’inscrit dans les travaux d’un séminaire transversal et interdisciplinaire, réunissant les enseignants-chercheurs de trois laboratoires de l’Université de Nantes (CRHIA, L'AmO et le CRINI) autour d’une thématique commune Le Concert des Nations à l’époque moderne (16e-18 siècles) depuis 2016-2017.

La séance du 10 avril sera animée par Adam CLAY, angliciste, philosophe et enseignant de littérature anglaise et de traduction à l'Université d'Edimbourg, sur le thème :

Ignorance, connaissance et reconnaissance en poésie :

Wordsworth et Coleridge

à la lumière de Hume et de Cavell

Les croyances, les habitudes et l’imagination jouent-elles un rôle prépondérant dans nos rapports aux choses, aux autres, et au monde dans son ensemble ? Le meilleur moyen de chercher à connaître, à comprendre, n’est-il pas de lâcher prise, de reconnaître notre ignorance et, ce faisant, les possibilités offertes par cette reconnaissance ?
Cette communication avance que ces deux questions sont présentes dans les écrits du poète William Wordsworth. Alors que la première est également posée par le philosophe sceptique David Hume quelques décennies auparavant, la seconde ne l’est pas, et caractérise plutôt le Romantisme, notamment aux yeux du philosophe américain Stanley Cavell. En s’appuyant sur des extraits des œuvres de Wordsworth et de Samuel Taylor Coleridge, Cavell avance en effet que le Romantisme constitue une réponse aux apories du scepticisme. Dès lors, comment ces deux questions sont-elles liées chez Wordsworth ? Se pourrait-il que le philosophe sceptique (Hume) ait fournit, au travers de ses réponses à la première question, les clés permettant au poète (Wordsworth) de poser et d’esquisser ses réponses à la seconde ?

Entrée libre et gratuite

Pour en savoir plus


Lieu : Maison des Échanges internationaux et de la Francophonie (MEIF), Salle Canada - 15, chaussée de la Madeleine - NANTES
Partenaire : CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturaité - EA 1162), L'AMo (EA 4276 - L'Antique, le Moderne)
Contact : recherche.flce@univ-nantes.fr

Exposition La relation France-Belgique dans la tourmente de la Première Guerre mondiale

Le 06 Avril 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Y. LIGNEREUX, Professeur d’histoire moderne et Directeur de l’UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, et E. SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA,  vous invitent à découvrir l’exposition

"La relation France-Belgique

dans la tourmente de la Première Guerre mondiale"

Elle sera visible dans les locaux de l’UFR et du CRHIA à l’Université de Nantes du 6 avril au 3 mai 2018.

Cette exposition met en exergue l’évolution de la relation entre la France et la Belgique, deux pays opposés au début mais qui finiront inévitablement par se rapprocher au cours des quatre années que durera la guerre. Une relation forte, qui fut cependant fragilisée plusieurs fois par de profondes dissensions entre les deux pays.

Cette relation a pu être documentée grâce à la recherche et l’étude de nombreux télégrammes diplomatiques conservés dans les archives des deux pays. Cette exposition, itinérante et bilingue, est soutenue par le gouvernement fédéral belge et a été labellisée par la mission française du centenaire distinguant "les projets les plus innovants".


Lieu : Université de Nantes - UFR HHAA et CRHIA - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 NANTES cedex 3
Partenaire : Expozao
Contact : crhia@uni-nantes.fr

RDV INA-Histoire 2017-2018, 4ème séance - Guerres civiles et interventions internationales, de 1945 à nos jours

Le 05 Avril 2018 de 18:00 à 20:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

En préambule au colloque international "Le système international à l'épreuve des guerres civiles au 20ème siècle", Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, Stanislas Jeannesson, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), et  Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 4ème RDV INA-Histoire 2017-2018 à Nantes sur le thème :

Guerres civiles et interventions internationales,

de 1945 à nos jours

Ils vous proposeront de revisiter l'histoire des interventions internationales lors des guerres civiles qui ont éclaté depuis le début de la Guerre froide à travers une série de documents rares issus des fonds de l'Institut national de l'audiovisuel.

Entrée gratuite (inscription recommandée)

POUR S'INSCRIRE cliquer ici !

Pour en savoir plus :

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut national de l'audiovisuel, Université permanente de Nantes
Contact : guerres@sciencesconf.org

INSCRIVEZ-VOUS au colloque Le système international face aux guerres civiles au 20ème siècle

Du 05 Avril 2018 à 18:00 au 07 Avril 2018 à 12:45

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, et Stanislas JEANNESSON, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), vous invitent à vous inscrire au prochain colloque international du CRHIA sur le thème :

Le système international

face aux guerres civiles

au 20ème siècle

POUR S'INSCRIRE >> accès au formulaire en cliquant ici

(entrée gratuite sur inscription)

Les problématiques porteront sur la prise en compte des guerres civiles par le système international et la manière dont il les gère, mais aussi sur le processus qui conduit ces types de conflits, de plus en plus nombreux et de plus en plus médiatisés, à faire évoluer le système, voire à le remettre en cause en ses fondements mêmes (cf. la tension entre souveraineté et ingérence).

La réflexion s'inscrira autour de trois axes :

  • l’internationalisation des guerres civiles, ou comment ces dernières acquièrent une dimension internationale, qui revêt plusieurs aspects : extension des enjeux à l’échelle régionale ou mondiale, intervention d’acteurs extérieurs étatiques ou non-étatiques, insertion du conflit – ou non – dans un cadre international structurel et juridique. On pourra aussi s’interroger, a contrario, sur ce qui explique que certaines guerres civiles échouent à acquérir toute dimension internationale. La question de l’intervention d’acteurs internationaux dans les sorties de guerres civiles fera aussi l’objet d’une attention particulière. C’est très certainement cet axe qui donnera lieu au nombre de communications le plus important.
  • les questions d’ordre diplomatique, qui là aussi pourront être déclinées en plusieurs volets : problème de la reconnaissance de l’une ou l’autre des parties en guerre, interventions d’un tiers dans le cadre de tentatives de conciliation, médiation et bons offices, adaptation des pratiques diplomatiques et consulaires aux situations de guerre civile.
  • la question de l’accueil et de la protection des réfugiés, qu’on peut, entre autres, envisager sous les angles juridique (conventions, organismes internationaux), humanitaire (action des ONG et des acteurs privés) et médiatique (rôle des émotions internationales et transnationales). Encore une fois, il ne s’agit pas de traiter ces questions pour elles-mêmes mais d’interroger leurs effets sur les évolutions du système international.

Consulter le programme

Le colloque sera précédé le 5 avril à 18h d'un séance exceptionnelle des RDV INA-Histoire sur le thème "Guerres civiles et interventions internationales, de 1945 à nos jours". Plus d'informations ici

Pour aller plus loin :

Crédits photos : © REUTERS. Residents of Sarajevo take cover from sniper fire behind a United Nations Protection Force (UNPROFOR) armored vehicle during the siege of the Bosnia-Herzegovinian capital in 1993


Lieu : 5 avril : Université de Nantes - Amphithéâtre Kernéïs - 1, rue Bias - 44000 NANTES // 6 et 7 avril : MSH Ange-Guépin - 5, allée Jacques Berque 44000 Nantes - Amphithéâtre Simone-Weil - 44000 NANTES
Partenaire : Revue Relations Internationales, LabEx EHNE, Alliance Europa, MSH Ange-Guépin, INA, Université permanente de Nantes, Nantes métropole
Contact : guerres@sciencesconf.org

Séjour de recherches de Lachen BOUDARKA, Hassan EL KESSAB, Lafkyh EL IDRYSY et Abdelkader AIT LAGHAZI

Le 05 Avril 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Lachen BOUDARKA, Professeur d'histoire ancienne à l'Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal, Hassan EL KESSAB, Professeur d'histoire des idées à l'Université Ibn Zohr d'Agadir,  Lafkyh EL IDRYSY, Professeur d'histoire moderne à l'Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal, et Abdelkader AIT LAGHAZI, Professeur d'histoire moderne et Directeur du laboratoire "Histoire et espace au Maroc et au monde méditerranéen" à l'Université Ibn Zohr d'Agadir, effectuent un séjour de recherches au CRHIA du 5 au 20 avril 2018 à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Thèmes de recherches :

  • Lachen BOUDARKA, Lafkyh EL IDRYSY et Abdelkader AIT LAGHAZI : histoire de la région de Béni Mellal - Khénifra
  • Hassan EL KESSAB : histoire de la région du Sous Massa Draa

Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Ibn Zohr d'Agadir, Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal
Contact : Abdelkader AIT LAGHAZI : a.aitlaghazi@usms.ma

Europa notre histoire

Le 03 Avril 2018

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) et co-responsable de l'IPRA, et Etienne François, professeur émérite d’histoire à l'Université Paris 1-Panthéon Sorbonne et à l’Université libre de Berlin, vous invitent à découvrir l'enregistrement vidéo de la conférence du 29 mars 2018 à l'Institut d'Etudes Avancées de Nantes :

Europa notre histoire

Depuis dix ans, la question de l'identité est au coeur du débat intellectuel français. L'idéal européen de l'après-guerre est à bout de souffle. Échappant à la vision d’une Europe réduite aux institutions de Bruxelles pour s’inscrire dans la longue durée, Europa raconte vingt-cinq siècles d’histoire : la nôtre. Sous la plume de 109 historiens et intellectuels du monde entier.

Pas celle de l’Union, mais l’Europe pluriséculaire : à travers ses mémoires brûlantes du xxe siècle, mais aussi celle d’Homère, d’Athènes, de Rome et de Jérusalem, celle de la Raison et des Lumières, des révolutions et de la colonisation, de Léonard et de Napoléon, de la terre et des paysans, de la lutte des classes et de la grève, de l’État providence et du capitalisme, du vin et de la bière.

Raconter l’Europe à travers son imaginaire, ses utopies, ses démons, ses trous noirs, tout ce qui, dans le passé, irrigue le présent et constitue la mémoire : l’histoire telle qu’elle a été vécue par les peuples. L’ampleur du propos, la somme d’intelligences mobilisées font de ce livre un événement intellectuel.

En dépassant le cadre de notre seul pays pour se placer à l’échelle de toute l’Europe, ce livre répond aux questions que chacun se pose : qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?


Lieu : Insitut d'Etudes Avancées de Nantes - 5, allée Jacques Berque - 44000 NANTES
Partenaire : IEA de Nantes, Canal U, WebTV de l'Université de Nantes, IPRA
Contact : John TOLAN : john.tolan@univ-nantes.fr

Appel à candidatures : Outils et méthodes pour l’histoire des Églises entre Orient et Occident (5ème -19ème siècle)

Le 31 Mars 2018

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

A. PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), F. GABRIEL (CNRS, IHRIM, ENS de Lyon) et C. ROUXPETEL (CRM-Université Paris-Sorbonne / CRHIA-Université de Nantes / Villa I Tatti, the Havard University Center for Italian Renaissance Studies) lancent un appel à candidatures pour un atelier doctoral du programme Les normes du religieux entre Orient et Occident (9ème-19ème siècles) sur le thème :

Outils et méthodes pour l’histoire des Églises entre Orient et Occident

(5ème -19ème siècle)

Organisé à Rome du 10 au 15 septembre 2018.

Les relations entre religion et institutions, longtemps délaissées par des sciences humaines et sociales structurées par la laïcité ou, au contraire, investies à des fins apologétiques, sont aujourd’hui interrogées à nouveaux frais. Dans ce cadre, il est indispensable de revenir de manière critique sur la notion d’Église, dans sa pluralité confessionnelle, occidentale et orientale (Europe centrale et orientale, espace hellénique, Proche-Orient), car bien souvent, l’« histoire religieuse » prend pour acquis ce qu’il s’agit ici d’interroger. À l’inverse, dans cette école thématique internationale, nous mettrons en évidence et nous discuterons les problématiques qui structurent l’institutionnalité ecclésiale, ses normes, ses ramifications, ses jeux d’échelles, et nous proposerons une cartographie des champs relatifs à ce domaine. Classiquement, quand il s’agit de définir l’Église, on reconnaît d’emblée l’ambiguïté du terme, ses sens multiples : c’est cette ambiguïté et sa polyphonie que nous explorerons de manière interdisciplinaire, pour mieux comprendre la dialectique entre religion, institution et normes...

Télécharger l'intégralité de l'appel à candidatures

L’École française de Rome propose 12 bourses pour des jeunes chercheurs (étudiant-e-s en master 2, en doctorat ou jeunes post-doctorant-e-s de l’Union européenne et d’autres pays) effectuant un travail de recherche sur les thèmes et les problèmes de l’atelier. Ces bourses couvrent uniquement les frais de séjour à Rome. Les frais de transport incombent aux laboratoires ou aux écoles doctorales des participant-e-s (à titre exceptionnel, nous pourrons envisager de prendre en charge certains trajets).

Les candidat-e-s doivent envoyer (en français, ou en italien, ou en anglais), avant le 31 mars 2018, à secrma@efrome.it :

  • un CV d’une page
  • la présentation de leur sujet de recherche en une page

Pour en savoir plus sur le projet Normes et pratiques du religieux entre Orient et Occident : http://normesrel.hypotheses.org/


Lieu : Rome
Partenaire : Ecole française de Rome, CNRS, Université catholique de Louvain, ENS Lyon, Césor, CERCEC, Centre de Recherche Français à Jérusalem, IHRM, LabEx COMOD, LEM
Contact : secrma@efrome.it

Une histoire des esclavages - 7

Le 27 Mars 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Portrait d'un négociant-armateur nantais du 18e siècle, Guillaume Grou - 1

Portrait d'un négociant-armateur nantais du 18e siècle : Guillaume Grou - 2

Les négociants négriers nantais (18e-19e siècles) avec Olivier Grenouilleau, directeur de recherches en histoire à l'Université Paris 4 Panthéon-Sorbonne

La révolution abolitionniste avec Olivier Grenouilleau, directeur de recherches en histoire à l'Université Paris 4 Panthéon-Sorbonne


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Hégémonie, suprématie, domination : Pour en finir avec l'hégémonie, la suprématie et la domiation. L'empire comme structure de paix ?

Le 23 Mars 2018 de 09:30 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et David WATERMAN, Professeur en langues étrangères appliquées au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent la 3ème séance du séminaire CRHIA / master HCP 2017-2018 "Hégémonie, suprématie, domination" sur le thème :

Pour en finir avec l'hégémonie, la suprématie et la domination : l'Empire comme structure de paix ?

La question de l’Empire bénéficie d’un notable regain d’actualité en contexte de post-modernité, au point de relever d’un champ d’étude propre, l’"impériologie", dont le crédit se diffuse dans le public (voir les Rendez-vous d'histoire de Blois 2015). Dans un monde globalisé, certains analystes y voient le cadre de gestion idéal de la diversité des cultures, des langues ou des religions, l’Empire s’opposant à l’uniformisation et au nivellement produits par l’État-nation. Toutefois, restent encore souvent associées aux empires de toute époque des notions négatives produites par l'impérialisme des constructions de l'époque contemporaine, notions qui paraissent parfois anachroniques lorsqu'elles sont associées aux périodes plus anciennes - en prenant garde de nier la violence et la contrainte liées aux empires ; le tout, alors que les recherches historiques tendent à revaloriser des notions telles que la fabrique du consensus, la gestion de la pluralité religieuse et culturelle, l'organisation de la participation des élites au pouvoir, la stabilité. Il conviendrait aussi de prendre en considération la conception même que la philosophie politique de chaque période avait de l'Empire, en essayant de mettre de côté nos connotations et arrière-pensées. On profitera donc du thème 2017-2018 du séminaire général du CRHIA pour explorer l'idée que, peut-être, c'est à un moment historique propre, qu'il conviendrait de déterminer, que l'Empire est devenu cette figure de l'hégémonie, de la suprématie et de la domination.

Télécharger le programme de la journée


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - UFR Droit et Sciences politiques - Amphithéâtre A - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Université de La Rochelle
Contact : Annick PETERS-CUSTOT : annick@peters-custot.fr et David WATERMAN : david.waterman@univ-lr.fr

Machiavel et le machiavélisme dans la pensée politique espagnole au 17e siècle

Le 22 Mars 2018 de 17:00 à 18:30

Ce séminaire s’inscrit dans les travaux d’un séminaire transversal et interdisciplinaire, réunissant les enseignants-chercheurs de trois laboratoires de l’Université de Nantes (CRHIA, L'AmO et le CRINI) autour d’une thématique commune Le Concert des Nations à l’époque moderne (16e-18 siècles) depuis 2016-2017.

La séance du 22 mars sera animée par Elena CANTARINO, Professeure à l'Université de Valence (Département de Philosophie), sur le thème :

Machiavel

et le machiavélisme dans la pensée politique espagnole au 17e siècle

Elena CANTARINO est spécialiste de la pensée politique espagnole des 16e et 17e siècles, fondatrice d'un séminaire international d'histoire conceptuelle dédié à  Baltasar Gracián (Baltasar Gracián y sus conceptos, depuis 2001), auteur de publications sur la pensée morale et politique à l'époque moderne, les théories de l'égalité et de la liberté, les idées politiques et la littérature espagnole des 16e et 17e siècles.

Entrée libre et gratuite

Pour en savoir plus


Lieu : Hôtel de France - 24, rue Crébillon - 44000 Nantes
Partenaire : CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturaité - EA 1162), L'AMo (EA 4276 - L'Antique, le Moderne)
Contact : recherche.flce@univ-nantes.fr

Rivalités nationales et tensions littéraires entre l'Espagne et l'Angleterre (16e-17e siècles)

Le 15 Mars 2018 de 16:30 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Ce séminaire s’inscrit dans les travaux d’un séminaire transversal et interdisciplinaire, réunissant les enseignants-chercheurs de trois laboratoires de l’Université de Nantes (CRHIA, L'AmO et le CRINI) autour d’une thématique commune Le Concert des Nations à l’époque moderne (16e-18 siècles) depuis 2016-2017.

La séance du 15 mars sera animée par Karine DURIN, Professeure en langue et civilisations espagnoles (Université de Nantes), sur le thème :

Rivalités nationales et tensions littéraires entre l'Espagne et l'Angleterre

(16e-17e siècles)

Cette séance de séminaire se propose de décliner la thématique du "Concert des Nations" au travers d’une étude sur le rôle déterminant de la rivalité anglo-espagnole des 16e et 17e siècles dans l’émergence d’une conscience nationale, en Angleterre notamment. Les traits majeurs de cette construction d’une identité politique et religieuse ont trouvé dans la confrontation avec la monarchie espagnole les éléments fédérateurs d’un discours qui se forge au cours de cette période et devient perceptible dans les textes (pamphlets, écrits politiques, sermons, œuvres littéraires). Mythologie nationale, d’un côté, "légende noire", de l’autre, permettront d’évoquer la formation de stéréotypes mués en objets de création littéraire. La contradiction entre le rejet virulent de l’autre hispanique accompagné cependant d’une série de réappropriations inavouées et inattendues, servira d’axe au propos de cette séance

Entrée libre et gratuite

Pour en savoir plus


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 NANTES cedex 3 - Faculté des Langues et cultures étrangères - Amphithéâtre 410 (rdc)
Partenaire : CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturaité - EA 1162), L'AMo (EA 4276 - L'Antique, le Moderne)
Contact : recherche.flce@univ-nantes.fr

RDV INA-Histoire 2017-2018, 3ème séance - L'union de la gauche et le programme commun de la gauche vu par les médias

Le 14 Mars 2018 de 18:00 à 20:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Christophe BATARDY, docteur en histoire contemporaine de l'Université de Nantes, et Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 3ème RDV INA-Histoire 2017-2018 à Nantes sur le thème :

L'union de la gauche et le programme commun de la gauche

vu par les médias

Pour en savoir plus :

Partenariat entre l'INA et l'Université de Nantes

Université permanente de Nantes

Institut national de l'Audiovisuel

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Faculté de Pharmacie / Amphithéâtre 400 - 9, rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut national de l'audiovisuel, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Les ports négriers et les mémoires de la traite et de l’esclavage

Le 12 Mars 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), et Éric SAUNIER (Université du Havre), ont dirigé le 7ème numéro de la Revue du Philanthrope sur le thème :

Les ports négriers

et les mémoires de la traite et de l’esclavage

Depuis 1998, le passé négrier est l’objet d’une patrimonialisation particulièrement perceptible dans les anciens ports négriers des trois continents. 20 ans après ce moment fondateur, chercheurs et acteurs de la société civile engagent, à l’initiative des historiens Bernard MICHON et Éric SAUNIER, une réflexion sur ces questions. Le résultat de cette réflexion constitue le coeur du dernier numéro de la Revue du Philanthrope.

Pour en savoir plus


Lieu : Mont-Saint-Aignan
Partenaire : Revue du Philanthrope, Presses universitaires de Rouen et du Havre
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

LIPE / Europe in a soundbite : European Commercial Ports Major Sites of Globalisation

Le 02 Mars 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Une nouvelle capsule audio "Europe in a soundbite", créée à partir de la notice de l'encyclopédie EHNE de Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), et réalisée par Virginie CHAILLOU-ATROUS, chargée de l'animation scientifique du LabEx EHNE à Nantes, a été diffusée sur Euradionantes et est disponible à l'écoute sur www.lipe-europe.eu :

European Commercial Ports Major Sites of Globalisation

(17th-21st centuries)

Summary :

Europe’s major commercial ports have played a decisive historical role in the process of opening up large parts of the world. Today they are important sites of globalisation. These ports have evolved into highly developed, increasingly complex structures. Furthermore, the rise of Atlantic trade and the arrival of the industrial era brought profound changes in the hierarchy of European ports.

Cliquer ici pour écouter la capsule audio

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : LIPE (Laboratoire d'Innovation Pédagogique sur l'Europe), Euradionantes, LabEx EHNE
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée - tome 2

Le 27 Février 2018 à 14:55

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Bernard MINEO, Professeur de langues et littérature latines au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier le tome 2 de :

l’Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée

par Justin (livres 11-23)

Cette édition propose une mise à jour scientifique complète du sujet. Une copieuse introduction générale au début du Tome 1 (publié en 2016) s’est proposée de résoudre en particulier l'épineux problème de la biographie de Trogue Pompée et de la composition de son œuvre. Sur un point fondamental, celui de l'orientation idéologique de l'ouvrage, la présente édition permet de réfuter l'interprétation traditionnelle qui faisait de l'historien voconce un adversaire de Rome et/ou d'Auguste. Elle établit en particulier le caractère complémentaire des Histoires Philippiques avec l'Histoire romaine de Tite-Live et l'intention de l'auteur de faire miroiter l'espoir d'une renaissance de Rome dans le cadre de la respublica restituta augustéenne. Cette orientation idéologique de l’œuvre est illustrée par les nombreuses notes littéraires et historiques de cet ouvrage.

L'éditeur a établi son texte à partir de la collation de 17 manuscrits, dont 10 sont systématiquement cités dans l'apparat critique. Le stemma proposé tient compte des dernières données de la recherche.

Une traduction moderne de l'Abrégé de Justin a ainsi pu être mise au point. Il n'existait jusqu'à présent aucune édition dans la Collection des Universités de France, et la dernière traduction imprimée remonte à 1936 ; l'unique traduction française récente (2003) est une édition publiée uniquement en ligne par M.-P. ARNAUD LINDET.

Le Tome 2 de cette édition comprend les Livres 11 à 23 de l’Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée par Justin, et recouvre la période allant de l’accession au trône d’Alexandre le Grand aux débuts de Hiéron II de Syracuse. Outre l’épopée d’Alexandre, Justin présente dans cette partie de son ouvrage l’histoire des diadoques, l’expédition de Pyrrhus en Italie et en Sicile, les origines de Carthage et ses tentatives de conquérir la Sicile, le récit enfin des vicissitudes des tyrans et rois de Syracuse.

De nombreuses notes littéraires ont été rédigées par Bernard MINEO pour accompagner le texte. Des notes historiques très riches ont été ajoutées par Giuseppe ZECCHINI, Professeur d'histoire romaine à l'Université catholique de Milan. Une riche bibliographie à jour sur les sujets étudiés dans ce Tome 2 est également proposée dans ce volume.

Pour en savoir plus


Lieu : Paris
Partenaire : Les Belles Lettres
Contact : Bernard MINEO : bernard.mineo@univ-nantes.fr

Séjour de recherches d'Oumar GNING

Le 21 Février 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Oumar GNING, doctorant sénégalais sous la direction de G. SAUPIN, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et de M. DIOMBERA, (Université Assane Seck de Ziguinchor), effectue un séjour de recherches à Nantes du 21 février au 7 avril 2018.

Thème de recherches : "Tourisme de mémoire et Patrimoine culturel : enjeux et perspectives de développement local à l'île de Carabane en Basse-Casamance (Sénégal)".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Assane Seck de Ziguinchor
Contact : Oumar GNING : oumar.gning@etu.univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages - 6

Le 19 Février 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Les portraits de Dominique Deurbroucq et de Marguerite Urbane Sengstack, avec Krystel GUALDE, directrice scientifique du musée d’histoire de Nantes – Château des ducs de Bretagne


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Cycle de conférences d’histoire diplomatique 2018, séance 2 - France-Syrie. Une diplomatie de levier

Le 16 Février 2018 de 14:30 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la deuxième séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2018 consacré au Moyen-Orient sur le thème :

France-Syrie

Une diplomatie de levier

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Manon-Nour TANNOUS, docteure en histoire des relations internationales de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas et chercheure associée au Collège de France (chaire d'histoire contemporaine du monde arabe).

Résumé :

Depuis les soulèvements de 2011, les relations franco-syriennes ont été profondément modifiées. Pour le comprendre, il faut les réinscrire dans le temps long. Depuis que la France n’a plus mandat (1920-1946) sur la Syrie, les deux pays utilisent la relation bilatérale non par intérêt pour l’autre, mais pour décupler leur propre poids sur des dossiers régionaux. Cette instrumentalisation de la relation bilatérale (la "diplomatie de levier") a pu être profitable tant à la France qu’à la Syrie, qui se renforcent mutuellement notamment face à la puissance américaine ; mais, à d’autres moments, elle est à l’origine de crises et d'incompréhensions majeures qu'il s'agira d'analyser tant elles éclairent les blocages actuels.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes, Collège de France, Université Paris 2 Panthéon-Assas
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Hégémonie, suprématie, domination : Les hégémonies culturelles

Le 08 Février 2018 de 10:00 à 16:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Danièle ANDRE, MCF en culture populaire et civilisation nord-américaines au CRHIA (Université de La Rochelle), et Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent la 2ème séance du séminaire CRHIA / master HCP 2017-2018 "Hégémonie, suprématie, domination" sur le thème :

Les hégémonies culturelles

Télécharger le programme


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, amphithéâtre Duvignaud - 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1
Partenaire : Université de Nantes
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr et Danièle ANDRE : daniele.andre@univ-lr.fr

Séjour de recherches de M'hamed AHDA

Le 05 Février 2018

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

M'hamed AHDA, Professeur d'histoire moderne et chef d'équipe de recherche documentation historique à l'Université Ibn Zohr d'Agadir, effectue un séjour de recherches au CRHIA du 5 au 15 février 2018 à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"Le Sud-est marocain pendant le protectorat français".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Ibn Zohr d'Agadir
Contact : M'hamed AHDA : h.hda@hotmail.fr

Recrutement d'un(e) post-doctorant(e) en histoire, projet Atlas historique de la Nouvelle-Aquitaine

Le 05 Février 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Le projet "Atlas historique de la Nouvelle-Aquitaine" recrute, pour un an, un(e) docteur(e) en histoire médiévale, moderne ou contemporaine ayant développé un attrait pour les humanités numériques.

Le poste visera à mettre en chantier, à Poitiers (parallèlement aux efforts développés par six autres équipes, à Limoges, La Rochelle et Bordeaux), une base de données regroupant une compilation de la littérature historique dans tous les domaines touchant la région. Ces données seront organisées de manière savante afin de constituer un maillage intelligent. Ce travail sera mené de front avec un chantier de repérage et d’intégration de contenus déjà existant, notamment des bases élaborées dans les grandes institutions (SIG communaux, BDD des grandes directions départementales, notamment dans le domaine culturel par exemple) dans une perspective d’interopérabilité totale. Il impliquera par ailleurs le suivi de trois projets pilote et l'organisation de journées d'études visant à mettre en place une extension du projet aux dimensions de la région Nouvelle Aquitaine. Il se déroulera dans le cadre d’une collaboration avec l'équipe de chercheurs du CRIHAM de Poitiers et Limoges ainsi qu’avec celles des cinq autres équipes membres du consortium.

Durée du post-doctorat : 12 mois, de février 2018 à février 2019.

Profil des candidats :

Docteur(e) en histoire médiévale, moderne ou contemporaine ayant développé un fort attrait pour les humanités numériques et possédant une bonne connaissance de l’informatique documentaire et des bases de données.

Compétences complémentaires souhaitées :

Connaissance des standards de diffusion et d’interopérabilité des bases de données en sciences humaines.

Conditions de recevabilité de la candidature :

  • Avoir soutenu sa thèse depuis moins de trois ans à la date du Conseil Scientifique qui se prononce sur la validité de la candidature.

Pour les candidats n’ayant pas soutenu au moment de la demande, soutenance dans les six mois suivant le CS qui a retenu le candidat.

  • N’avoir pas eu d’activité à l’Université de Poitiers entre la soutenance de la thèse et le début du recrutement.
  • Avoir obtenu son doctorat ou avoir occupé des fonctions post-doctorales d’au moins un an dans un autre établissement : une priorité sera toutefois donnée aux étudiants ayant soutenu leur thèse en dehors de l’Université de Poitiers.
  • Avoir moins de 35 ans à l’issue de l’année civile en cours.
  • Pouvoir faire valoir un excellent niveau scientifique.

Dossier de candidature :

  • Curriculum vitae en français détaillé incluant notamment :
    • Etat-civil (nom, prénom, âge, lieu de naissance, nationalité, situation familiale).
    • Formation universitaire (détail du parcours académique avec intitulé des diplômes obtenus, établissement et année d’obtention, mentions).
    • Titre et résumé de la thèse ; doivent être obligatoirement cités, la date, le lieu et la mention de la soutenance.
    • Liste de publications.
    • Stages post-doctoraux éventuellement déjà réalisés et emplois précédemment occupés.
    • Expérience d’enseignement.
    • Situation du candidat entre la soutenance et la date prévue du recrutement
  • Rapport de soutenance.
  • Deux lettres de recommandation.
  • Copie de la pièce d’identité.

Les dossiers de candidature sont à adresser, jusqu'au 5 février 2018, sous forme numérique exclusivement (fichier PDF) à : guillaume.bourgeois@univ-poitiers.fr 

Pour en savoir plus


Lieu : Poitiers
Partenaire : CRIHAM (EA 4270 – Université de Poitiers)
Contact : Guillaume Bourgeois : guillaume.bourgeois@univ-poitiers.fr

La diffusion des produits ultramarins en Europe (16e-18e siècle)

Le 01 Février 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Marguerite MARTIN, docteure en histoire moderne de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Maud VILLERET, docteure en histoire moderne de l'Université de Nantes et membre associée au CRHIA (Université de Nantes), viennent de publier le numéro 60 de la collection Enquêtes et Documents sur le thème :

La diffusion des produits ultramarins en Europe

(16e-18e siècle)

Résumé :

Du 16e au 18e siècle, l’essor des consommations européennes s’accompagne d’un renouvellement des marchandises disponibles. L'arrivée massive de produits tropicaux alimentaires (sucre, café, tabac), des matières premières du textile (coton, colorants), et des produits manufacturés (cotonnades imprimées, porcelaines) contribue à la transformation des goûts européens. L’objectif de l’ouvrage est de saisir les différentes étapes de la circulation des produits ultramarins : l’arrivée dans les métropoles européennes, la transformation dans les ateliers et les manufactures, la distribution. La diffusion de ces produits lointains, souvent chers et fragiles, permet d’éclairer le fonctionnement des économies européennes, en particulier les capacités d’adaptation des acteurs du commerce et de l’industrie. La redistribution des produits ultramarins traverse les frontières impériales ou étatiques et leur acheminement se poursuit malgré les conflits. Mais l’intégration de ces nouveaux produits dans la consommation et les usages des Européens ne va pas de soi. Pour comprendre comment les produits ultramarins ont été adaptés au goût des Européens, les auteurs réunis dans cet ouvrage ont étudié les stratégies déployées par l’ensemble des acteurs marchands, épiciers, manufacturiers, négociants. Leurs contributions montrent les différents rythmes de diffusion des produits ultramarins à la période moderne en fonction des espaces européens, urbains et ruraux, connectés ou non à un empire colonial.

Pour en savoir plus


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Maud Villeret : villeretmaud@gmail.com

RDV INA-Histoire 2017-2018, 2ème séance - Histoires américaines : les années Kennedy

Le 24 Janvier 2018 de 18:00 à 20:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Thierry PIEL, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), et Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 2ème RDV INA-Histoire 2017-2018 à Nantes sur le thème :

Histoires américaines :

les années Kennedy

Pour en savoir plus :

Partenariat entre l'INA et l'Université de Nantes

Université permanente de Nantes

Institut national de l'Audiovisuel

 

 

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut national de l'audiovisuel, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages 2017/2018 - 5

Le 23 Janvier 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Les monnaies de la traite négière, avec Gildas SALAÜN, chargé des collections numismatiques, sigillographiques et d’ethnographie africaine et océanienne au sein de Grand Patrimoine de Loire-Atlantique

Les circuits monétaires de la traite négrière, avec Gildas SALAÜN, chargé des collections numismatiques, sigillographiques et d’ethnographie africaine et océanienne au sein de Grand Patrimoine de Loire-Atlantique

Le musée d’histoire de Nantes et la traite des Noirs, avec Krystel GUALDE, directrice scientifique du musée d’histoire de Nantes – Château des ducs de Bretagne

 


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Séjour de recherches de Margot Norby ANDRADE ALVAREZ

Le 20 Janvier 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Margot Norby ANDRADE ALVAREZ, Professeure à l'Université de Caldas (Colombie) et membre associée au CRHIA, effectue un séjour de recherches au CRHIA (Université de Nantes) du 20 janvier 2018 au 19 janvier 2020.

Thème de recherche : 

Les relations culturelles franco-colombiennes entre 1930 et 1970.

Enseignant-chercheur référent : Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de Caldas (Colombie)
Contact : Margot ANDRADE : margotandrade4@yahoo.es

La pêche : regards croisés

Le 15 Janvier 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF d'histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), Christophe CERINO et Eric SAUNIER viennent de publier un nouvel ouvrage sur le thème :

La pêche : regards croisés

Résumé :

La pêche fait depuis longtemps l’objet d’études historiques. Mais aujourd’hui les recherches sur la pêche évoluent : pour en saisir les enjeux, pour mesurer la diversité des conditions de son développement, pour comprendre les choix opérés dans la patrimonialisation qui accompagne son déclin, elles mobilisent d’autres disciplines.
Ce volume, qui réunit précisément les travaux d’historiens, de linguistes, de juristes et d’anthropologues portant sur les espaces littoraux de la Méditerranée, de l’Atlantique et de la Manche, offre un bon exemple de cette évolution. Il propose à la fois l’analyse de situations singulières et une réflexion sur la méthode.

Pour en savoir plus


Lieu : Mont-Saint-Aignan
Partenaire : Presses universitaires de Rouen et du Havre
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

Vous m'en direz des nouvelles ! - Un océan, deux mers, trois continents

Le 15 Janvier 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF d'histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), a participé à l'émission de Jean-François Cadet "Vous m'en direz des nouvelles !" autour du roman de Wilfried N'Sondé, édité chez Actes Sud :

Un océan, deux mers, trois continents

C’est un roman d’aventures palpitant qu’on dévore comme un roman de Stevenson. D’ailleurs, on y côtoie des pirates et des personnages hauts en couleurs et sans foi ni loi. On y croise aussi des hommes de foi, car ce livre est aussi un plaidoyer humaniste. Humanisme et tolérance face aux pires dérives humaines pourtant l’esclavage et la traite négrière. A chaque page, c'est à Voltaire et à son Candide que l'on pense, car c’est aussi un roman d’apprentissage...

Accéder au podcast


Lieu : Paris
Partenaire : Radio France Internationale
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

Le monde du négoce à Saint-Pierre sous la Monarchie de Juillet (1830-1848). Essai d’histoire sociale et matérielle

Le 08 Janvier 2018

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Abel Alexis LOUIS, docteur en histoire de l'Université des Antilles, et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier :

Le monde du négoce à Saint-Pierre sous la Monarchie de Juillet (1830-1848).

Essai d’histoire sociale et matérielle

"Le Monde du négoce à Saint-Pierre" est la première étude sociale, culturelle et matérielle consacrée à la fois à l'ensemble des grands entrepreneurs du commerce et à ceux qui débutent dans cette voie tout au bas de l'échelle. Valorisés par l'honorabilité et le prestige de leurs professions, ces individus ont réussi à marquer de leur empreinte la société pierrotine en ayant une influence certaine sur la vie publique de la cité.

Pour en savoir plus


Lieu : Paris
Partenaire : Editions L'Harmattan
Contact : Abel Alexis LOUIS : abelinho-louis@outlook.fr

Appel à communications : Représentation et mémoire de la migration

Le 31 Décembre 2017

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l’Ouest Angers), Bettina SEVERIN-BARBOUTIE (Justus-Liebig Universität Gießen), Meryem YOUSSOUFI (Université Ibn Zohr Agadir), Zaihia ZEROULOU (Université Lille 1) et Dirk RUPNOW (Institut für Zeitgeschichte / Universität Innsbruck), lancent un appel à communications pour un colloque international du projet CitƐr ("L’Europe et les frontières de la citoyenneté") sur le thème :

Représentation

et mémoire de la migration

Les migrations sont depuis quelque temps au coeur des débats politiques et sociétaux en Europe, et vont très probablement le rester dans les années à venir. Or dès avant les événements « de crise » (perçus comme tels) de l’année 2015, il était devenu manifeste que les sociétés migratoires européennes, façonnées surtout par ladite « migration de travail » après la Seconde Guerre mondiale, n’avaient pas ou qu’à peine intégré dans leurs « mémoires collectives » la perspective migratoire et les expériences et mémoires des migrant(e)s. Dans les infrastructures de la « mémoire collective » (archives, musées) ou dans les narratifs historiques dominants, migrations et migrant(e)s ne sont ni visibles ni audibles...

Télécharger l'intégralité de l'appel à communications : version française et version allemande

Les propositions (titres, résumé et bref CV) sont à envoyer avant le 31 décembre 2017 à :

Langues du colloque : français, allemand.

Les communications ne devront pas excéder 20 minutes, pour permettre un échange de 15 minutes. Il est prévu une publication des Actes du colloque (ouvrage, ou dossier thématique de revue).


Lieu : Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES
Partenaire : Université Ibn Zohr Agadir, Université catholique de l’Ouest Angers, Justus-Liebig Universität Gießen, Institut für Zeitgeschichte / Universität Innsbruck, Université Lille 1, Alliance Europa (CITER)
Contact : Gwénola SEBAUX : gwenola.sebaux@wanadoo.fr

Routes de migrants d'hier et d'aujourd'hui

Le 18 Décembre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Antonio DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et détaché à l’IEA-Nantes en 2017-2018, a participé avec Ghislaine LYDON (Université de Californie à Los Angeles) à l’émission La Fabrique de l’histoire sur France Culture sur le thème :

« Routes de migrants d'hier et d'aujourd'hui »

A l'occasion de la journée internationale des migrants, France Culture a consacré une partie de ses programmes à cette thématique. La Fabrique essaye de raconter l'histoire des routes et la circulation d'hommes et de femmes entre l'Afrique et l'Europe. Ces routes, parcourues pendant des siècles, sont -elles les mêmes aujourd'hui ? Qui empruntait certaines routes avant et qui les traverse aujourd'hui ?

Accéder au fichier audio

 


Lieu : Paris
Partenaire : France Culture, La Fabrique de l'Histoire
Contact : Antonio de Almeida Mendes : antonio.Dealmeidamendes@univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages 2017/2018 - 4

Le 18 Décembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Le commerce des hommes sous Napoléon Bonaparte, avec Eric SAUGERA, docteur en histoire contemporaine de l'Université de Nantes

Bordeaux et la traite des Noirs (17e-19e siècle), avec Eric SAUGERA, docteur en histoire contemporaine de l'Université de Nantes

Les relations de Nantes & St Domingue, 17-19è siècle

 


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Le Laboratoire d'Innovation Pédagogique sur l'Europe est en ligne !

Le 18 Décembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

La plateforme numérique du LIPE, Laboratoire d'Innovation Pédagogique sur l'Europe, est désormais consultable à l'adresse :

www.lipe-europe.eu

Le LIPE donnet accès à des ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches en sciences humaines et sociales travaillant sur l’Europe en partenariat avec des professionnels de l’éducation.

Tout en permettant la diffusion et la valorisation des travaux des chercheurs, le LIPE offre aux enseignants et aux éducateurs un large choix de ressources pédagogiques à exploiter en classe.

 

En plus d’un espace perenne de diffusion, le LIPE est aussi un laboratoire d’innovation pour aider les programmes de recherches à créer de nouvelles  ressources innovantes.

Grace aux partenariats développés avec des spécialistes de l’éducation, des ingénieurs, des spécialistes du web et du multimédia,  le LIPE accompagne les programmes dans la création de ressources pédagogiques comme des dossiers pédagogiques, des vidéos, des MOOC, des cartes animées, des vidéos de facilitation graphique, des serious game ou toutes autres ressources innovantes.


Retrouvez toutes les vidéos sur la WebTv de l'Université de Nantes

Le LIPE est une initiative :

  • du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) de l’Université de Nantes
  • en association avec le Laboratoire d’excellence Ecrire une Histoire nouvelle de l’Europe (LabEx EHNE).

Le LIPE a reçu le soutien de la Fabrique des idées Européennes du programme régional Alliance Europa.

Les partenaires :

  • L'Académie de Nantes
  • Le Pôle audiovisuel de l’Université de Nantes (PAM)
  • Euradionantes
  • L’association Européenne d’Education (AEDE)
  • Le programme STARACO, Statuts, « Race », Couleurs dans l’Atlantique de l’Antiquité à nos jours
  •  L’IPRA, Institut du pluralisme religieux et de l'athéisme

 


Lieu : UFR HHAA / Bâtiment Tertre - Chemin de la Censive du Tertre 44312 Nantes Cedex 3
Partenaire : LabEx EHNE, Alliance Europa (La Fabrique des Idées européennes), Région Pays de la Loire, Académie de Nantes
Contact : lipe-europe@univ-nantes.fr

L'espoir. Histoire esthétique d'une idée, de l'image au son

Le 13 Décembre 2017 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Le séminaire conjoint "Le Concert des Nations à l’époque moderne (16e-18e siècles)" réunissant les laboratoires CRINI, L'AMo, CRHIA de l’Université de Nantes, a le plaisir de recevoir José Emilio Burucúa, professeur à l’université San Martín de Buenos Aires (Argentine) et chercheur associé à l’IEA-Nantes, pour une conférence sur :

"L'espoir.

Histoire esthétique d'une idée, de l'image au son"

José Emilio Burucua (IEA-NANTES) est Professeur d'histoire moderne à l'Université Nationale de San Martín (Buenos Aires, Argentine) et spécialiste des problèmes d'histoire culturelle. Il a été directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris en 1999, 2000 et 2005. Il a également été Visiting Scholar à l'Institut Getty (Los Angeles, Californie) en 2006, Gastwissenschaftler au Kunst-historisches Institut à Florence en 2007, ainsi que Fellow au Wissenschaftskolleg zu Berlin en 2012-2013. Invité au Collège de France en 2009 et en 2013, il y donne une série de conférences. Il est également membre titulaire de l'Académie Nationale de Beaux-Arts en Argentine, et directeur de la revue "Eadem Utraque Europa", publiée par le Centre d'Histoire Culturelle et Intellectuelle "Edith Stein" de l'Université Nationale de San Martín (Argentine).

En savoir plus sur José Emilio Burucúa

La conférence sera en français.

Celle-ci est ouverte à tout public dans la limite des places disponibles.


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Institut d'Etudes Avancées de Nantes, CRINI (EA 1162), L'AMo (EA 4278)
Contact : recherche.flce@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Géraldine JENVRIN

Le 13 Décembre 2017 à 14:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Géraldine JENVRIN, doctorante en histoire médiévale sous la direction de John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

L'interprétation de la notion de mécréance et le statut légal du non-musulman dans le commentaire coranique d'al-Qurtubî (m. 671/1273) :

Traductions et commentaires

Résumé :

Al-Qurtubï (m. 671/1273) est l'auteur d'un commentaire coranique qui continue à faire autorité depuis le 13ème siècle. Cette œuvre monumentale est particulièrement riche en matériel exégétique et juridique. Ce travail propose d'analyser les passages de ce commentaire qui ont trait à la question de la « non-islamité » et d'en proposer une traduction en français. Dans ce corpus textuel, ce thème est abordé à la fois du point de vue de la tradition exégétique et du point de vue de la tradition juridique. Nous proposons d'en faire une analyse comparée afin de comprendre comment l'auteur parvient à fonder le statut légal du non-musulman à partir d'une exégèse des notions coraniques de mécréance (kufr) et d'associationnisme (sirk). Nous concluons de cette analyse que les deux versants du discours de l'auteur, fondés sur deux traditions exégétique et juridique distinctes, sont à l'origine d'une reconfiguration et d'une refondation du statut légal du non-musulman.

Directeur : John TOLAN, Université de Nantes

Jury :

  • Christian MUELLER, IRHT
  • Mohammed BENKHEIRA, CNRS
  • Alejandro GARCIA SANJUAN , Université de Huelva (Espagne)
  • Denis GRIL, Aix-Marseille Université
  • Delfina SERRANO, CSIC (Espagne)

Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Géraldine JENVRIN : geraldine.jenvrin@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Sébastien MORILLON

Le 12 Décembre 2017 à 13:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Sébastien MORILLON, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle) sous la direction de Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de La Rochelle), soutiendra sa thèse sur le thème :

Bernard Charbonneau : agir pour "sauver la nature et la liberté",
des années 1930 aux "années 1968"

Résumé :

Bernard Charbonneau (1910-1996) est aujourd'hui reconnu comme l'un des précurseurs de l'écologie politique. Celle-ci ne s'est imposée dans la société française qu'à partir des années 1970. Pour ceux qui se préoccupent de « sauver la nature et la liberté », quelles ont été les possibilités d'actions personnelles et collectives avant ce que Charbonneau a nommé le « feu vert » ? Il s'agit ici, à partir de l'étude des conditions de vie concrètes, des engagements et des expérimentations d'actions de Bernard Charbonneau des années 1930 aux années 1960, de comprendre tout à la fois le cheminement d'un intellectuel qui s'est placé à la marge du milieu universitaire et médiatique, et de préciser l'une des sources d'une préoccupation aujourd'hui largement partagée. Ce travail nous amène, contre le mythe d'une naissance d'une écologie politique dans le giron pétainiste, à mettre en valeur une pensée écologiste humaniste, développée dans une perspective personnaliste, post-chrétienne et libertaire, qui a étendu sa réflexion à un vaste ensemble de problèmes posés à la fois à la liberté humaine et à « l'environnement » par le développement de l'organisation sociale. Cet effort a abouti à ouvrir des pistes d'actions collectives et individuelles originales, en insistant sur le devoir d'incarnation, dans le contexte d'une réflexion générale sur la nécessité de l'engagement des intellectuels dans la cité. La réflexion sur ses échecs au cours de ces années nous amène à chercher des clés de la résistance sociale aux problèmes alors posés par un homme dont l'oeuvre, au sein des courants écologistes, est surtout revendiquée par les défenseurs de la décroissance.

Jury :

  • M. CEREZUELLE Daniel, HDR, Association PADES
  • M. COMPAGNON, Institut d’Études Politiques de Bordeaux
  • Mme LOYER Emmanuelle, Institut d’Études Politiques de Paris
  • M. PAQUOT Thierry, Université Paris 12
  • M. POTON DE XAINTRAILLES Didier, Université de la Rochelle

Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - salle du Conseil
Partenaire : ED LPAH
Contact : Sébastien MORILLON : sebastienmorillon@sfr.fr

Voyages et voyageurs transatlantiques : espaces, territoires et acteurs (19ème – 20ème siècles)

Le 11 Décembre 2017 de 14:00 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Charlotte LAMBERT, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), et Christophe LE FALHER, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent une journée d'études doctorale sur le thème :

Voyages et voyageurs transatlantiques : espaces, territoires et acteurs

(19ème – 20ème siècles)

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, salle B 003 - 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1
Partenaire : ED LPAH
Contact : Charlotte LAMBERT : poneriwen@hotmail.com et Christophe LE FALHER : christophe.lefahler@orange.fr

Inauguration du LIPE - L'Europe du laboratoire à la classe

Le 08 Décembre 2017 de 16:00 à 18:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Virginie CHAILLOU-ATROUS, chargée de l’animation scientifique du LabEx EHNE à Nantes, et Michel CATALA, Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d’Alliance Europa, vous invitent à l’inauguration du LIPE :

L'Europe du laboratoire à la classe

Vendredi 8 décembre 2017 à 16h

Le LIPE est une plateforme numérique permettant de regrouper des ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches en sciences humaines et sociales travaillant sur l’Europe (fiches pédagogiques, dossiers documentaires, capsules audio et vidéo, serious games, cartes animées, facilitations graphiques, etc.)

Le fonctionnement de la plateforme numérique sera présenté par l’équipe projet et les groupes de travail d’enseignants du secondaire restitueront le bilan des actions menées.

Confirmation de participation souhaitée avant le 4 décembre 2017 à l'adresse lipe-europe@univ-nantes.fr


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - UFR de Droit et des Sciences politiques - Amphithéâtre A - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : LabEx EHNE, Alliance Europa (La Fabrique des Idées européennes), Région Pays de la Loire, Académie de Nantes
Contact : lipe-europe@univ-nantes.fr

Entre horizons terrestres et marins. Sociétés, campagnes et littoraux de l’Ouest atlantique

Le 08 Décembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Frédérique LAGET, docteure en histoire médiévale et membre associée au CRHIA (Université de Nantes), Philippe JOSSERAND, MCF en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et Brice RABOT, docteur en histoire médiévale et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), viennent de publier un nouvel ouvrage en hommage à Jean-Luc SARRAZIN, Professeur émérite d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) sur le thème :

Entre horizons terrestres et marins.

Sociétés, campagnes et littoraux de l’Ouest atlantique

Cet ouvrage présente les rapports entre les hommes, les territoires, les sociétés et les espaces maritimes. L’Ouest atlantique est ici entendu dans un cadre large, de la mer du Nord à la péninsule Ibérique et l’époque envisagée, de l’Antiquité tardive à la période contemporaine.

Pour en savoir plus


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Philippe JOSSERAND : ph.josserand@wanadoo.fr

Table ronde, Nouveaux usages des archives diplomatiques pour la recherche

Le 07 Décembre 2017 de 14:00 à 17:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

A l'occasion des 50 ans de la présence du Centre des Archives diplomatiques à Nantes, une table ronde est organisée sur le thème :

Ecrire le monde contemporain

Nouveaux usages des archives diplomatiques

pour la recherche

Cet évènement co-organisé par les Universités de Nantes, d'Angers, Rennes 2 et le Centre des Archives diplomatiques de Nantes, sera placé sous la responsabilité scientifique de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, de Stanislas JEANNESSON, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), Yves DENECHERE, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers, et Luc CAPDEVILA, Professeur d’histoire sociale à l’Université Rennes 2.

 

Programme :

14h : Ouverture

  • Hervé Magro, directeur des Archives diplomatiques, et Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes.

14h10 : Le CADN, un lieu pour la recherche

  • Agnès Chablat-Beylot, conservateure général du patrimoine, cheffe du centre des Archives diplomatiques de Nantes.

14h30 : "Les usages non diplomatiques des archives diplomatiques"
A travers les travaux récents de chercheurs en histoire contemporaine, de nouveaux champs couverts grâce aux archives diplomatiques et consulaires.

  • François Bignon, doctorant, université Rennes 2
  • François Drémeaux, docteur de l’université d’Angers, honorary assistant professor, université de Hong-Kong.
  • Mathias Sanchez Barberan, doctorant, université de Nantes (sous réserve)
  • Clément Thibaud, EHESS (sous réserve)

Modérateur : Yves Denéchère, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Angers

15h30 : Pause

15h45 : "La recherche au temps du numérique"

  • Florence Alibert, maîtresse de conférences en humanités numériques, université d’Angers : "Archives et humanités numériques : une croisée des chemins scientifiques"
  • Sacha Zala, directeur des Documents diplomatiques suisses : "Les documents diplomatiques en ligne : l’expérience suisse"
  • Françoise Watel, conservateue général du patrimoine, direction des Archives diplomatiques : "La diplomatie numérique : l’exemple de la préservation des archives de la COP21"

Modérateur : Matthieu Stoll, Service interministériel des Archives de France

16h45 : Conclusions

  • Hervé Magro, directeur des Archives diplomatiques, et Stanislas Jeannesson, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes.

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle de conférences - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, Université Rennes 2, Université d'Angers
Contact : crhia@univ-nantes.fr

La France et les Amériques entre révolutions et nations (1776 – 1865)

Le 30 Novembre 2017 de 09:00 à 17:45

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Tangi VILLERBU, MCF HDR d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organise une journée d'études sur le thème :

La France et les Amériques entre révolutions et nations

(1776 – 1865)

Pour prendre la suite de la journée organisée à l'Université de La Rochelle le 13 novembre 2015 (Marchands, exilés, missionnaires et diplomates : Les Français et les Etats-Unis, 1789  1815), cette manifestation élargira le regard en posant la question de l'usage des sources, dans les Amériques comme en France (et ailleurs) pour l'étude des relations internationales au sens large, des circulations des personnes, c'est-à-dire des migrations de toutes sortes mais aussi des voyages d'affaire, d'agrément ou d'étude, des circulations culturelles, qu'elles soient de biens ou d'idées, du commerce atlantique...

Consulter le programme

Inscription obligatoire avant le 28 novembre : archives.cadn@diplomatie.gouv.fr et/ou 02 51 77 24 59

Pour aller plus loin :


Lieu : Centre des Archives diplomatiques de Nantes - Salle d'exposition - 17, rue du Casterneau - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, LabEx EHNE, Université de La Rochelle
Contact : archives.cadn@diplomatie.gouv.fr

Une histoire des esclavages 2017/2018 - 3

Le 27 Novembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

Les Libres de couleur dans les colonies françaises, avec Erick NOËL, Professeur d'histoire moderne à l'Université des Antilles

L’esclavage en Afrique du Nord au Moyen Âge, avec John TOLAN, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes)

L’esclavage dans le bassin méditerranéeen au Moyen Âge, avec John TOLAN, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes)

La Bonne-Mère, navire négrier nantais (1802-1815), avec Eric SAUGERA, docteur en histoire contemporaine de l'Université de Nantes


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Cycle de conférences d’histoire diplomatique 2018, séance 1 - Les relations diplomatiques entre le Saint-Empire et la Perse safavide (16ème – 17ème siècles)

Le 24 Novembre 2017 de 14:30 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la première séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2018 consacré au Moyen-Orient sur le thème :

Les relations diplomatiques entre la Perse safavide et le Saint-Empire

XVIème – XVIIème  siècles

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Indravati Félicité, MCF en histoire et civilisation germanique à l'Université Paris 7 Paris-Diderot.

Résumé :

Les relations entre la Perse safavide et les cours européennes sont généralement étudiées dans leur dimension anecdotique, et apparaissent par conséquent bien souvent comme une préfiguration d’un certain orientalisme. La contribution des auteurs allemands à la fabrication d’un Orient éloigné des réalités politiques, culturelles et sociales de l’époque a par ailleurs souvent été soulignée, et le succès rencontré par le récit du voyage d’Adam Olearius en Perse et en Moscovie, publié à la fin du XVIIe siècle et immédiatement traduit dans plusieurs langues européennes, conforte cette hypothèse. Sans nier que les contacts entre le Saint-Empire et la Perse safavide ont donné naissance à des stéréotypes éloignés de la réalité, nous souhaitons revenir sur les tout premiers contacts diplomatiques  qui se nouent entre les deux ensembles (à partir du début du XVIe siècle), pour en retracer l’évolution jusqu’à la fin du XVIIe siècle. À partir des échanges d’ambassades et des correspondances qui les accompagnent, nous nous interrogerons sur la perception mutuelle des deux parties, mais aussi sur la capacité des acteurs (princes, diplomates, marchands…) à créer, non pas une vision stéréotypée de l’autre, mais plutôt un espace commun propice à la communication. Nous tenterons de repérer les objectifs allemands et persans, ainsi que les retombées de ces échanges (retombées politiques, économiques, ainsi que culturelles), afin de mieux comprendre les méthodes et les finalités de la diplomatie moderne.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1, rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Marin COUDREAU

Le 24 Novembre 2017 à 14:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Marin COUDREAU, doctorant en histoire contemporaine sous la direction de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

Guerre et lutte contre les nuisibles en U.R.S.S.,

1910-1940

Résumé :

Cette recherche explore les interrelations entre la guerre et la destruction de l’environnement à travers les croisements des politiques de la contrôle chimique des nuisibles à l’agriculture et de préparation à la guerre. Le premier chapitre s’organise autour de l’institutionnalisation de l’entomologie appliquée, et du télescopage de la guerre et des « catastrophes naturelles » jusqu’au début des années 1920. Le second chapitre étudie les collaborations entre chimistes, industriels, militaires et entomologistes qui organisent grâce à des transferts de technologie à l’agriculture, une politique du double usage de la recherche et de la production sur le modèle de l’économie de guerre allemande. L’introduction des gaz de combat et de l’épandage dans l’agriculture est facilitée par l’appui apporté par l’armée dans le contexte d’une promotion transnationale de l’ « aérochimie » militaire. Le troisième chapitre porte la focale sur la région du Sud-Est dans les années 1920 où se superposent et s’inter-fécondent les risques humains et non humains contribuant à forger des conceptions militarisées du contrôle des nuisibles. Le quatrième chapitre retrace la création d’un appareil hyper-centralisé et stimulé par des proliférations de masse durant le Grand Tournant. Le cinquième chapitre s’intéresse aux articulations et interdépendances entre la colonisation interne de l’URSS, la lutte contre les nuisibles, et la dékoulakisation pendant la crise de la collectivisation, de la famine et de la préparation à la guerre.

Directeur : Michel CATALA, Université de Nantes

Jury :

  • Sabine DULLIN, Sciences Po - Paris
  • Jean-François FAYET, Université de Fribourg
  • Yves COHEN, EHESS
  • Marc ELIE, CNRS EHESS
  • MESPOULET Martine, Université de Nantes

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Martin COUDREAU : marin.coudreau@etu.univ-nantes.fr

Les ports d’Amérique face au défi corsaire, 16ème – 18ème siècles

Le 24 Novembre 2017 de 10:00 à 16:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Mickaël AUGERON, MCF HDR d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), Eric ROULET (CRHAEL-HLLI, Université du Littoral-Côte d'Opale) et David PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent la 1ère journée d'études du cycle "Les ports d’Amérique face au défi corsaire, 16ème – 18ème siècles" sur le thème :

"Raids sur l'Amérique : les armements en course"

Programme :

Martinée :

10h-10h40 : « Les Néerlandais à l'assaut des ports de l'Amérique au XVIIe siècle », par Roberto Barazzutti, chargé de cours, Université Paris-Descartes

10h40-11h20 : « Flux et reflux : les descentes à la Jamaïque et à Saint-Domingue 1694-1695 » par Philippe Hrodej, maître de conférences, Université de Bretagne Sud, Lorient

11h20-12h00 : « La  course  négrière au  moment  de  l’Asiento (début  du  XVIIIe  siècle) »,  par Christophe  Cadiou  (doctorant,  professeur  d’histoire-géographie,  lycée  Merleau-Ponty, Rochefort)

12h00-12h15 : questions

12h15 : repas


Après-midi :

14h-14h40 : « Les huguenots et l’armement en course au temps des guerres de Religion (1562-1598) », par Mickaël Augeron, maître de conférences (HDR), Université de La Rochelle

14h40-15h20 : « De la pêche à la course. Saintongeais et Rochelais à Terre Neuve à la fin du  règne de Louis XIV », par Jacques Péret, professeur des Universités, Université de Poitiers

15h20-16h : questions et synthèse de la journée


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - salle B 105
Partenaire : Université du Littoral-Côte d'Opale
Contact : Mickaël AUGERON : mickael.augeron@univ-lr.fr

Hégémonie, suprématie, domination : Figures de l'hégémonie, figures de la domination

Le 23 Novembre 2017 de 10:15 à 16:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Françoise LE JEUNE, Professeure de civilisation britannique et nord-américaine au CRHIA (Université de Nantes), et Mickaël AUGERON, MCF HDR d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent la 1ère séance du séminaire CRHIA / master HCP 2017-2018 "Hégémonie, suprématie, domination" sur le thème :

Figures de l'hégémonie / figures de la domination

Offert à la réflexion collective par le CRHIA, la thématique "Figures (et symboles) de l'hégémonie", qui entend s’inscrire dans l’aire atlantique (Europe, Mer et outremers), nous incite à porter notre attention sur la figure (au sens propre et au figuré) des souverains, des empereurs, de leurs représentants, ou de toute autre personne dépositaire d’une quelconque autorité et d’un pouvoir supérieur. Outre la prise en compte des répercussions sur les groupes constitués, elle invite également à s’intéresser aux représentations symboliques de cette hégémonie (architecture, peinture, gravure, écrits, etc.), qu’elles soient ou non inscrites dans un cadre institutionnel. La problématique renvoie à la multiplicité – ou  à la pluralité – de ces « figures » et à leur éventuelle évolution dans le temps, discours, images et actions pouvant subir de profondes mutations au fil du temps.

La (ou les) figure(s) de l'hégémonie ou de la domination (sur les corps, les âmes et/ou les esprits) peut (peuvent) mettre en place un processus d’unification du pays, de l'empire, du monde, au sein duquel le peuple souverain ou le peuple conquis doit se rallier directement ou symboliquement, à distance ou non. En fonction de ses motivations, elle peut également imposer système de pensée, organisation collective, attitudes ou comportements, en influant ainsi sur les destinées des uns ou des autres, que ce soit de manière durable ou de façon temporaire. Elle peut entraîner tout à la fois contraintes, excès ou adhésions, en fonction des circonstances, des périodes ou des groupes auxquels elle s’adresse.

Cette figure ou ces figures de l'hégémonie peuvent tour à tour, ou toutes ensemble, exercer un contrôle, que celui-ci soit impératif et irrémédiable, ou au contraire marqué par l’indulgence et la souplesse : contrôle territorial, contrôle politique, contrôle social, contrôle culturel, contrôle moral, contrôle psychologique, contrôle religieux, etc.

Comment ces différentes réalités hégémoniques sont-elles représentées ? Comment ces figures parviennent-elles à convaincre ou contraindre ceux qui doivent accepter l'exercice total et absolu du pouvoir ? Par quels processus, par quelles techniques, par quelles méthodes ou représentations, le groupe constitué – à commencer par le peuple – accepte-t-il de se rallier, voire de se soumettre, à cette figure dominatrice, y compris lorsque elle est physiquement éloignée ou absente du quotidien. Inversement, quelles sont le cas échéant les modalités de résistance ou d’opposition à un ordre que l’on veut imposer par le haut ?

Consulter le programme


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - Amphithéâtre 2 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Université de La Rochelle
Contact : Françoise LE JEUNE : francoise.le-jeune@univ-nantes.fr et Mickaël AUGERON : mickael.augeron@univ-lr.fr

Esclavages et couleurs dans les villes et les sociétés urbaines d’Afrique, des Amériques et d’Europe, 15ème – 19ème siècles

Du 23 Novembre 2017 à 09:00 au 24 Novembre 2017 à 18:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Antonio DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) en délégation à l'IEA-Nantes en 2017-2018, et Clément THIBAUD, Professeur d'histoire contemporaine (EHESS), organisent le colloque final du projet STARACO sur le thème :

Esclavages et couleurs dans les villes et les sociétés urbaines d’Afrique, des Amériques et d’Europe,

15e-19e siècles

Après de nombreux travaux consacrés aux sociétés esclavagistes ou à esclaves d’Europe, d’Afrique et des Amériques, ce colloque tentera d’apprécier en quoi les villes de ces espaces ont pu être, du XVe au XIXe siècles, les lieux d’une reconfiguration spécifique des rapports sociaux. On s’intéressera en particulier à la diversité des formes qu’ont pu prendre les sociétés urbaines et aux dynamiques qui les ont générées. De manière particulière, on tentera de savoir si la proximité ou l’éloignement du pouvoir politique ont été des facteurs d’accélération ou de ralentissement des processus d’exclusion, d’accommodements ou d’intégration des populations cosmopolites et inégales des villes étudiées. Les périodes de changements institutionnels majeurs (changements de souveraineté, révolution, guerre d’indépendance, abolition de l’esclavage…) seront singulièrement explorées. Au-delà du contexte portuaire, perçu d’un point de vue historiographique comme fondamental, on essaiera également de mettre en évidence l’influence spécifique des autres dynamiques économiques (industrielles, artisanales ou commerciales). Le colloque s’attachera également à analyser les traductions spatiales de ces relations complexes. Du quartier à la maison, il tentera d’apprécier les structurations spécifiques des espaces économiques, politiques, culturels et domestiques qu’elles ont générés, en mettant en valeur les dynamiques induites par les différentes composantes et institutions de ces sociétés. Les flux de populations exogènes, aux origines lointaines, ou proches, ainsi que l’apparition progressive d’individus de couleur, de statuts et de niveaux économiques plus élevés, ont-ils entraîné une recomposition spécifique nouvelle des sociétés urbaines de l’espace d’étude ? Enfin, on s’intéressera à l’évolution de ces questions et on tentera notamment de savoir si les changements de souveraineté, les indépendances, les abolitions de l’esclavage ont modifié les pratiques et les usages urbains. Le colloquera tentera enfin d’explorer les aspects culturels de la question, en s’interrogeant sur d’éventuelles expressions matérielles et spirituelles des clivages et des accommodements de ces sociétés. On explorera notamment les diverses formes de sociabilité, profanes ou sacrées, qui seront appréciées comme des temps et des lieux de construction des sociétés urbaines, au travers de logiques de convivialité et de conflictualité.

Tout en prenant la mesure de la diversité des sociétés urbaines et des cultures américaines, européennes et africaines, nous tenterons d’offrir une typologie des espaces de colonisation en fonction de la place occupée par ces différents groupes ethniques dans l’émergence et la structuration des sociétés enfantées par la colonisation. Les XVIIIe et XIXe siècles incitent à interroger également les sociétés post-esclavagistes et la question des héritages et des recompositions sociales dans les sociétés urbaines, avec l’arrivée de nouveaux acteurs sociaux (engagés, etc). L’enquête aura une portée « macro-historique », avec l’étude des transferts culturels et des circulations qui ont durablement marqué de leur empreinte ces nouvelles sociétés ; elle sera aussi « micro-historique », avec l’étude ponctuelle des influences culturelles à l’échelle non plus des sociétés urbaines dans leur ensemble mais des groupes sociaux ou des individus. Nous nous appuierons pour ce faire sur une discussion critique des différents concepts utilisés dans les historiographies américanistes pour penser les échanges culturels (créolisation, métissage, acculturation, transculturation, bi-culturalité, transferts culturels, middle ground, mimétisme, etc.) et les situations qui y président (politiques de « civilisation » et d’évangélisation, Frontière, centre/périphérie, borderlands, etc.).

Le programme sera disponible prochainement.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université des Antilles, campus de Schoelcher
Partenaire : STARACO - STAtuts, RAces et COuleurs dans l'espace atlantique de l'Antiquité à nos jours, Région Pays de la Loire, Université des Antilles (AIHP-GEODE), Collectivité Territoriale de Martinique, Ministère de la Culture (DAC Martinique), CIRESC, INRAP
Contact : Aanor LE MOUEL : aanor.lemouel@univ-nantes.fr

RDV INA-Histoire 2017-2018, 1ère séance - Histoires syriennes : du roi Fayçal à Bachar El-Assad

Le 22 Novembre 2017 de 18:00 à 20:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Thierry PIEL, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), et Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 1er RDV INA-Histoire 2017-2018 à Nantes sur le thème :

Histoires syriennes : du roi Fayçal à Bachar El-Assad

Pour en savoir plus :

Partenariat entre l'INA et l'Université de Nantes

Université permanente de Nantes

Institut national de l'Audiovisuel

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Nantes les métamorphoses d’une ville : http://fresques.ina.fr/auran

L'Ouest en mémoire : http://fresques.ina.fr/ouest-en-memoire

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut national de l'audiovisuel, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Famille et société dans le monde grec et en Italie du Ve au IIe s. avant J.-C.

Le 20 Novembre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

J. WILGAUX, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), V. DASEN et J.-B. BONNARD, viennent de publier :

Famille et société dans le monde grec et en Italie

du Ve au IIe s. avant J.-C.

Les notions grecques et romaines, telles que oikos, oikia, domus, que nous traduisons par « famille » ou « maisonnée », sont assurément polysémiques et désignent un groupe de personnes réunies sous une même autorité, liées entre elles essentiellement par des relations de parenté ou des rapports de dépendance, et partageant au quotidien la même résidence et des activités communes ; dès lors, ces mêmes notions peuvent également désigner la composante matérielle de ce groupe, son patrimoine et son habitat. Considérée par les Anciens eux-mêmes comme l'unité primordiale de toute société, cette « famille » est ainsi perçue comme la cellule sociale et économique de base, susceptible de répondre aux besoins élémentaires de ses membres, et assurant ainsi, d'un point de vue économique, les fonctions de production, d'échange et de consommation, d'un point de vue social, les fonctions de reproduction, de socialisation, d'assistance et de transmission. Ce sont ces multiples dimensions que cet ouvrage se donne pour objet de présenter, dans une démarche que nous avons souhaité interdisciplinaire, comparative et didactique.

Pour en savoir plus : http://pur-editions.fr/


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Jérôme WILGAUX : Jérôme Wilgaux

Séminaire Etudier la guerre - 1937-1947 : la guerre monde

Le 16 Novembre 2017 de 14:00 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Alya AGLAN, Professeure d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, intervient à l'occasion de la 9e séance du séminaire "Etudier la guerre" sur le thème :

1937-1947 : la guerre monde

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l'objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l'initiative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l'Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l'Université Rennes 2, Michaël Bourlet, docteur en histoire contemporaine, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l'Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par TEMPORA, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire "Étudier la guerre", commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l'objet "guerre" et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : TEMPORA (EA 7468, Université Rennes 2), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan)
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Huguenots d'Aunis et de Saintonge 16ème-18ème siècle

Le 16 Novembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

M. HOAREAU (Conservateure de bibliothèque), L.-G. PAIRAULT (Conservateur en chef du patrimoine), et Didier POTON, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), viennent de publier  :

Huguenots d'Aunis et de Saintonge

16ème-18ème siècle

C'est en référence à cette histoire « huguenote » particulièrement riche qu'à l'occasion du cinq centième anniversaire de la Réforme, en référence à la proclamation des quatre-vingt-quinze thèses de Martin Luther en 1517, la ville de La Rochelle a reçu le label « cité européenne de la Réforme », dans le cadre du réseau international « Cités européennes de la Réforme ». Bien au-delà du territoire des provinces d'Aunis et de Saintonge stricto sensu, ou même des limites de la France de l'époque, l'histoire des protestants en Charente-Maritime est largement une histoire européenne, avec de nombreux échanges avec la Suisse, les Provinces-Unies, l'Angleterre, les États allemands. Le nom même d'« Huguenots » attribués aux protestants français ne vient-il pas de l'allemand Eidgenossen (confédérés) ? Un terme qui résonne encore aujourd'hui dans le monde atlantique dans le cadre des Huguenot Societies fondées en Grande-Bretagne et aux États-Unis par des descendants de protestants sortis de France dans les périodes de répression du xvie et du xviie siècle. Et parmi ceux-ci figurent un grand nombre de Charentais et de Charentaises. Dans le cadre de cette commémoration internationale, la Médiathèque d'agglomération Michel-Crépeau, les Archives départementales de la Charente-Maritime et le Musée Rochelais d'Histoire Protestante ont souhaité s'associer, afin d'organiser trois expositions coordonnées sur le thème des protestants en Charente-Maritime, de la Réformation à la Révolution. Cet ouvrage est tiré des travaux entrepris à l'occasion de ces évènements et propose une synthèse complète de cette histoire régionale marquante.

Pour en savoir plus


Lieu : Saintes
Partenaire : Editions Le Croît Vif
Contact : Didier POTON : didier.poton@univ-lr.fr

Séjour de recherches Amadou DRAME

Le 15 Novembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Amadou DRAME, docteur en histoire de l'Université Cheikh Anta Diop (Dakar), effectue un séjour de recherches à Nantes du 15 novembre au 19 décembre 2017.

Il poursuivra ses travaux de recherche dans le cadre d'un programme international sur la bureaucratisation des sociétés africaines. Son séjour est financé par une bourse postdoctoale de l'Institut historique allemand à Paris et le CREPOS.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Institut historique allemand à Paris, CREPOS
Contact : Amadou DRAME : amadoubamba84@gmail.com

Les Français et les États-Unis, 1789-1815. Marchands, exilés, missionnaires et diplomates

Le 15 Novembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Tangi VILLERBU, MCF HDR en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier le numéro 59 de la collection Enquêtes et Documents :

Les Français et les États-Unis, 1789-1815.

Marchands, exilés, missionnaires et diplomates

Résumé :

Le but de cet ouvrage n’est pas de refaire une histoire des relations internationales de plus mais plutôt de la renouveler et d’interroger les acteurs d’une relation transatlantique multiforme (diplomates, missionnaires, marchands, exilés…). Ainsi ce volume analyse non pas les relations entre France et États-Unis, mais entre les Français et les États-Unis entre 1789 et 1815.

Pour en savoir plus


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes, Université de La Rochelle
Contact : Tangi VILLERBU : tangi.villerbu@univ-­‐lr.fr

Voyages between France and Ireland. Culture, Tourism and Sport

Le 15 Novembre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Frank HEALY, MCF en anglais au CRHIA (Université de La Rochelle), et Brigitte BASTIAT, PRAG d'anglais et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle), viennent de publier :

Voyages between France and Ireland.

Culture, Tourism and Sport

The voyage – the quest, the odyssey, the expedition – is one of the driving forces of civilisation. From ancient times to the present day, human beings have travelled through necessity (wars, persecutions, economic and political pressures), by vocation (religious and humanitarian) and for pleasure (tourism, culture and sport).

A voyage intensifies our perception of self, leading us to define and redefine our identity in the liminal space where we are confronted with the Other. This often leads to a change of perspective in our attitudes to culture, identity and politics.

The sea is an important feature of the geography of both Ireland and France, so it is perhaps unsurprising that voyages occupy such an important place in the history of both countries. This volume explores aspects of French and Irish society, past and present, through the prism of the voyage. The contributors focus on a wide range of topics, including cultural tourism, literature, gastronomy and sport, in order to trace the ebb and flow of the exchanges between these two countries and their continued influence on one another.

Pour en savoir plus


Lieu : Oxford
Partenaire : Editions Peter Lang
Contact : Frank HEALY : fhealy@univ-lr.fr

Après les traites. Penser les formes de dépendance et d’esclavage (Afrique – Amérique – Europe, 18ème – 20ème siècles)

Du 14 Novembre 2017 à 10:00 au 15 Novembre 2017 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Dans le cadre du projet régional STARACO, Antonio DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) en délégation à l'IEA-Nantes en 2017-2018, organise un colloque sur le thème :

Après les traites. Penser les formes de dépendance et d’esclavage

(Afrique – Amérique – Europe, 18ème – 20ème siècles)

Colloque en hommage à Patrick Harries

Une ambiguïté fondamentale affecte les débats sur l’esclavage et le travail après le milieu du 18ème siècle. Les abolitions successives de la traite des Africains, les interdictions de l’esclavage et la poursuite des migrations transocéaniques dans l’Atlantique et dans l’océan Indien se sont accompagnées de la formation de nouvelles catégories de travailleurs « libres », mais aussi de l’affirmation de nouvelles formes de dépendance et de travail « non libre » entre le 18ème et le 20ème siècle. Ces réalités s’inscrivent-elles dans une histoire longue du rapport colonial de l’Europe à ses colonies, ou assiste-t-on à l’émergence de nouvelles formes d’esclavage et de dépendance ? Cet atelier cherchera à interroger les formes de dépendance, d’esclavage et de travail « non libre » qui se déploient, voire resurgissent, en Afrique, aux Amériques et en Europe, dans des sociétés qui ont connu et pratiqué l’esclavage sur le temps long. Le recours à l’esclavage a permis jusqu’à une période tardive de continuer à pourvoir les économies coloniales et métropolitaines en main-d’oeuvre comme d’assurer une forme de stabilité au sein de ces sociétés. Mais au-delà de la question des ruptures et des continuités historiques, il nous semble important d’inscrire l’histoire longue des transferts forcés d’hommes et de femmes entre les différents espaces du continent africain et d’Afrique vers l’Europe et les Amériques dans les nouvelles représentations et les nouveaux discours qui s’affirment après les abolitions des traites des Noirs. Des nouveaux discours qui concernent autant le rapport au travail et les représentations du travail, que le statut des « nouveaux » travailleurs (domestiques, serviteurs, apprentis, employés, engagés, libérés, etc.), ou encore la « race » en tant que construction biologique mais aussi, et davantage, en tant que construction sociale qui prédétermine les statuts individuels, les rapports sociaux, économiques et juridiques entre maîtres/patrons/engagistes et apprentis/employés/engagés… Il s’agit donc des pratiques réelles d’esclavage, ou assimilables à l’esclavage, que ce soit sous l’angle économique, juridique ou social, tout en interrogeant le rapport individuel ou collectif au travail et les mutations que connaît le travail dans les économies postabolitionnistes.

Cinq grands questionnements seront privilégiés lors de ces deux journées :

1-  Le travail contraint/ le travail libre : si avec les interdictions de la traite et les abolitions de l’esclavage, le travail devient théoriquement libre, qu’en fut-il réellement ? à quelles professions, quels salaires peuvent prétendre et accéder les anciens esclaves, leurs descendants ou les nouveaux arrivants du continent africain ? comment se (re)créent et/ou s’entretiennent des liens de dépendance entre « employeurs » et « employés » ?

2-  Les formes juridiques qui accompagnèrent la suppression de la traite et de l’esclavage : de quels outils les sociétés / États usent-ils pour encadrer à la fois le travail et les travailleurs ? Quel fut l’impact des expériences africaines ou caribéennes dans la législation abolitionniste ? Comment les acteurs au plus près du terrain ont pu agir en faveur d’une évolution du droit du travail ? L’analyse des contrats de travail, de la mise en place de la législation sur le travail sera au cœur de cet axe.

3-  Les pratiques sociales et culturelles : au-delà de leur statut de travailleurs, quelles sont les marges de manœuvres des populations issues de l’esclavage? de quelles manières peuvent-elles s’insérer dans les sociétés ? Les mariages, les unions et les relations intimes (choix des conjoints, pratique de l’illégitimité ou non, formes des cérémonies) ou les pratiques culturelles seront analysés afin d’évaluer de quelle manière la « race » et le statut de « travailleur contraint » infléchissent les trajectoires.

4-  Les migrations de travail : les courants migratoires de travailleurs libres et non libres qui traversent l’Atlantique et l’océan Indien après 1761, date de la première abolition de la traite des Africains par le Portugal, s’inscrivent-ils dans la continuité des flux de la traite de captifs africains ? Les acteurs sont-ils les mêmes ? Les conditions faites aux migrants sont-elles comparables ?

5-  Les mutations des discours sur le travail après les abolitions : les discours n’ont pas été monolithiques et ne sont pas restés figés. Comment les mutations du travail et de ses représentations s’inscrivent-elles dans l’évolution des économies et des sociétés africaines, américaines et européennes ? Comment relier la valeur d’émancipation du travail et l’instrument d’asservissement qu’il demeure ?

Ces pistes ne sont pas exhaustives, nous considérerons avec le plus grand intérêt des propositions portant sur d’autres contextes géographiques, chronologiques et sur des aspects plus théoriques qui pourraient enrichir la réflexion transdisciplinaire.

Pour s'inscire au colloque : cliquer ici

Pour aller plus loin :

Ce colloque se veut un hommage à la mémoire de Patrick Harries. Historien spécialiste du travail, de l’esclavage et des formes de dépendance en Afrique, Patrick Harries est brutalement décédé en 2016. Il travaillait depuis de nombreuses années sur les esclaves et descendants d’esclaves originaires du Mozambique au Cap et en parallèle sur la nature de la traite négrière dans l’océan Indien dont il était l’un des plus grands spécialistes.


Lieu : Institut d'Etudes Avancées - 5, allée Jacques Berque - 44000 NANTES
Partenaire : STARACO - STAtuts, RAces et COuleurs dans l'espace atlantique de l'Antiquité à nos jours, PRALT (PRAtiques de l’ALTérité) : programme de recherche pluriannuel Casa de Velázquez (Madrid), Château des Ducs de Bretagne à Nantes, Institut d’Études Avancées de Nantes
Contact : Aanor LE MOUEL : aanor.lemouel@univ-nantes.fr

Appel à communications : En scène ! L'art de la représentation théâtrale et politique

Le 12 Novembre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA et Directeur de l'UFR HHAA (Université de Nantes), Yves SINTOMER (Université Paris-Lumières, ANR/DFG CLAIMS), Noémie VILLACEQUE (Université de Reims), et Ludovic LAGARDE, Directeur de la Comédie de Reims, lancent un appel à communications pour un colloque international organisé les 13 et 14 avril 2018 à Reims sur le thème :

En scène !

L'art de la représentation théâtrale et politique

Si le « théâtre politique » n’est qu’un sous-genre théâtral et une étiquette souvent plus apposée de l’extérieur que revendiquée par les auteurs et metteurs en scène, la politique a depuis toujours été abordée par le théâtre. Réciproquement, la politique est pleine de métaphores et expressions qui viennent du monde du théâtre. « La scène politique », « les acteurs politiques », l’exclamation « c’est du théâtre » accolée à tel ou tel responsable ou événement politique, reviennent très souvent dans les conversations et les analyses, et des notions comme « politique spectacle » ou « bête de scène », plus circonscrites, sont cependant spontanément compréhensibles par tous les citoyens. Ce langage a une vocation descriptive mais aussi évaluative, et il a très souvent une connotation péjorative...

Télécharger l'intégralité de l'appel à communications

Les propositions de communications (titre et résumé de 1000 signes environ) sont à adresser avant le 12 novembre 2017, conjointement à :


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Paris-Lumières, ANR/DFG CLAIMS, Université de Reims, Comédie de Reims (Scène dramatique nationale)
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse d'Alice LEMER-FLEURY

Le 10 Novembre 2017 à 14:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Alice LEMER-FLEURY, doctorante au CRHIA sous la direction de Françoise LE JEUNE, Professeure de civilisation britannique et nord-américaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

L’Amérique du Nord britannique en métropole (1783-1815) :

politiques coloniales et débats publics sur les colonies canadiennes en Angleterre et en Ecosse.

Résumé de thèse  :

Cette thèse se propose d’étudier la façon dont les colonies d’Amérique du Nord britannique sont administrées, pensées et représentées en Angleterre et en Ecosse entre 1783 et 1815, à travers l’analyse d’écrits de personnalités politiques, de débats publics, d’articles publiés dans la presse et dans les revues. Ce travail de recherche montre qu’après la perte des treize colonies américaines, le gouvernement britannique met en place de réelles politiques d’Empire pour les colonies canadiennes. Ces politiques se fondent sur des principes clairs et mettent en évidence le projet impérial pour l’Amérique du Nord britannique. Ce projet se place dans la continuité des politiques qui précèdent la Guerre d’Indépendance mais s’adapte aussi aux nouveaux défis de l’âge des Révolutions. L’étude des représentations de ces colonies dans l’espace public britannique souligne en outre la présence et l’intérêt des Britanniques, tant en Angleterre qu’en Ecosse, pour ce « reste » d’Empire nord-américain. L’analyse de ces débats publics permet par ailleurs de réévaluer la position des Britanniques vis-à-vis de la colonisation du Canada, particulièrement par l’émigration des Highlanders. Elle démontre enfin que l’influence des Ecossais sur les politiques, les débats et les représentations des colonies canadiennes s’inscrit dans une logique de « britannicisation » de la société en métropole, au moins dans le rapport à l’Empire et dans les questions impériales. 

Mots clés :
Empire britannique, Amérique du Nord britannique,  Canada, politiques coloniales, Empire écossais, Canada écossais, émigration, 1783-1815.

Directrice de thèse : Françoise LE JEUNE

Membres du jury :

  • Christian AUER,  Université de Strasbourg
  • Pierre CARBONI, Université de Nantes
  • Neil DAVIE,  Université de Lyon II
  • Bertrand VAN RUYMBEKE, Université Paris 8

 


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Faculté des Langues et Cultures Etrangères - salle du Conseil - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Alice LEMER-FLEURY : alice.lemer@etu.univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Tsvétélina IVANOVA

Le 10 Novembre 2017 à 13:00

Tsvétélina IVANOVA, doctorante au CRHIA (Université de La Rochelle) sous la direction d'Yvan DANIEL, Professeur de littérature comparée au CRHIA (Université de La Rochelle), soutiendra sa thèse sur le thème :

Littérature et paysage mondial

Résumé :

La thèse se propose d’effectuer une lecture analytique et comparative de la production littéraire qui a eu lieu au cours de la première et de la deuxième mondialisation moderniste à l’époque contemporaine. Suivant la logique de l’évolution économique mondiale de Kondratieff, il s’agirait de la période de création esthétique et littéraire moderne entre 1850 et 1920, postmoderne entre 1950 et 1990, et hypermoderne à partir des années 2000.

Ceci dans le but de vérifier si le roman moderniste, post- et hyper-moderniste, colonial et postcolonial pouvait acquérir le statut de littérature mondiale telle que Baudelaire la définit en 1863 dans le Peintre de la vie moderne : « la modernité, c'est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l'art, dont l'autre moitié est l'éternel et l’immuable ».

La thèse se propose d’expliquer l’unité antagoniste de la notion de littérature mondiale et de l’affirmer comme oeuvre d’art totale (Gesamtkunstwerk), moderne, à travers la vérification parallèle de l’existence d’un paysage mondial littéraire. Celui-ci, aussi fondé sur une approche dualiste - esthétique/stylistique et phénoménologique -, serait le produit (anti)moderniste des deux périodes de mondialisation capitaliste.

Jury :

  • DANIEL Yvan, Université de la Rochelle
  • PARISOT Yolaine, Université Paris Est
  • SIARY Gérard, Université Paul Valéry Montpellier III
  • WATERMAN David, Université de la Rochelle

Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - salle du Conseil (L13)
Partenaire : ED LPAH
Contact : Tsvétélina IVANOVA : tsvetelinaivanova@hotmail.fr

Soutenance de thèse de Bruno ROUX

Le 10 Novembre 2017 à 09:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Bruno ROUX, doctorant en histoire contemporaine sous la direction de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

La France et la crise ivoirienne.

Le processus des décisions françaises d'engagement militaire et de conclusion de l'Accord de Linas-Marcoussis

(septembre 2002 - février 2003)

Résumé :

19 septembre 2002, une rébellion armée tente de renverser le chef de l'État ivoirien. La France s'engage alors dans une action militaire et diplomatique en faveur de la résolution du conflit. Le 25 janvier 2003, à Paris, le président ivoirien Laurent Gbagbo nomme un nouveau Premier ministre et, sous l'égide de la France, accepte de confier des ministères à des membres de la rébellion. La France avait présidé, les jours précédents, la Table ronde de Linas-Marcoussis, autour de laquelle elle avait invité les forces politiques ivoiriennes à négocier.Les décisions prises entre ces deux dates visaient à une résolution rapide du conflit et ce, dans le contexte de promotion par la France, d'un mode alternatif de gestion de la crise irakienne. Elles ont, dans les faits, engagé la France bien au-delà de ses intentions et n'ont pas contribué de manière significative à la résolution du conflit.L'accord lui-même ne sera que partiellement appliqué, d'autres textes élaborés sous l'égide de l'ONU et des États ouest-africains lui succéderont et la France maintiendra son engagement militaire sans en maîtriser ni l'échéance finale ni le coût. Ce n'est que huit ans après, le 21 mai 2011, que le chef de l'État français annoncera la fin de l'opération militaire. Celle-ci se sera révélée exceptionnelle tant par son coût humain que financier mais est aussi par l'une de ses conséquences : l'introduction, en 2008, dans la Constitution française, de l'obligation d'autorisation par le Parlement, de la poursuite d'opération militaire extérieure au-delà de quatre mois.La thèse qui vous est présentée ici, reconstitue, analyse et évalue les décisions et les processus de décision qui ont déterminé cet engagement diplomatique et militaire français. Elle livre un éclairage sur la disproportion des modalités d'élaboration des décisions et leurs enjeux. Elle souligne ce qui sera l'une de ses conséquences : la définition du rôle du Parlement dans la décision d'engagement de l'Armée française dans une opération extérieure.

Jury :

  • Michel CATALA, Université de Nantes
  • Frédéric BOZO, Université Sorbonne Nouvelle paris 3
  • Walter BRUYERE-OSTELLES, IEP Aix en Provence
  • Bernard SALVAING, Université de Nantes
  • François GAULME, AFD

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Bruno ROUX : b.roux@numericable.fr

Imprimeurs et libraires protestants de la France atlantique à l'époque moderne (16ème - 17ème siècles)

Du 09 Novembre 2017 à 09:30 au 10 Novembre 2017 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Didier POTON, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), organise un colloque sur le thème :

Imprimeurs et libraires protestants de la France atlantique à l'époque moderne

(16ème - 17ème siècles)

Consulter le programme


Lieu : 9 novembre matin : médiathèque Michel Crépeau, 9 novembre après-midi : Université de La Rochelle - UFR FLASH, 10 novembre : Archives départementales de la Charente Maritime
Partenaire : Médiathèque Michel Crépeau de La Rochelle, Archives départementales de la Charente Maritime, Musée rochelais d'histoire protestante, association ARCADD, 500 ans de Réforme
Contact : Isabelle MARCHESSEAU : isabelle.marchesseau@univ-lr.fr

Cultures, arts et littératures périphériques dans le Brésil contemporain

Le 09 Novembre 2017 de 09:30 à 17:45

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Rémy LUCAS, MCF de portugais au CRHIA (Université de La Rochelle), Simele SOARES RODRIGUEZ, Docteure en histoire contemporaine et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle), et Sandra ASSUNCÃO, organisent une journée d'études sur le thème :

Cultures, arts et littératures périphériques

dans le Brésil contemporain

La journée d’études se propose, par une approche interdisciplinaire, d’interroger les notions de périphérie/centre, marges, frontières dans ses modalités artistiques variées dans le Brésil hyper contemporain. Il s’agit notamment d’identifier, de comparer et de croiser ce phénomène et ces productions artistiques périphériques dans d’autres villes/espaces brésiliens.

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - amphithéâtre Choderlos de Laclos
Partenaire : Université Paris Nanterre, Université Lyon 3-Jean Moulin, IETT
Contact : Isabelle MARCHESSEAU : isabelle.marchesseau@univ-lr.fr

Séjour de recherches d'Abderrahman OUNISSI

Le 06 Novembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

A. OUNISSI, maître assistant au département d'histoire de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 6 au 15 novembre 2017 à l'invitation d’E. SCHNAKENBOURG, Professeur d’histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La médecine militaire en Tunisie, de l’expédition de 1881 à la fin de la Grande Guerre".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : Abderrahman OUNISSI : abderrahmanounissi@yahoo.com

Soutenance de thèse de Lény CHARRIER

Le 28 Octobre 2017 à 14:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Lény CHARRIER, doctorant sous la direction de Guy SAUPIN, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et de Nicolas FAUCHERRE, soutiendra sa thèse sur le thème :

L’influence du logis palatial du château des Ducs de Bretagne sur les hôtels intramuros de Nantes entre 1458 et 1532

Résumé :

En cours d'actualisation

Codirection de cotutelle : Guy Saupin et Nicolas Faucherre

Rapporteurs : Dominique Le Page et Alain Salamagne

Examinateur : Jean-Marie Guillouët et Jean-Jacques Rioult

Président : Alexandre Gady


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Faculté des Langues et Cultures Etrangères - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes - Amphithéâtre 405
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Lény CHARRIER : leny.charrier@etu.univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Neslon HORN

Le 28 Octobre 2017 à 13:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Nelson HORN, doctorant sous la direction de Bernard MINEO, Professeur de langue et littérature latines au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

Étude des Livres XI et XII des Histoires philippiques de Trogue Pompée / Justin

La Composition historique autour de l’image d’Alexandre

Résumé :

Les Histoires philippiques de Justin présentent la difficulté d'être une oeuvre historique à deux voix : celle de Trogue Pompée, historien gaulois du Ier siècle avant notre ère, qui composa cette histoire universelle, aujourd’hui perdue, et celle de Justin qui en fit un épitomé plusieurs siècles plus tard.
Les livres XI et XII de ces Histoires philippiques sont consacrés à la vie d'Alexandre le Grand, depuis son accession au trône en 336 à sa mort en 323. Pour composer ces livres, Trogue Pompée usa de différentes sources hellénistiques, à commencer par Clitarque, qui présentait le roi de Macédoine de manière extrêmement positive. Trogue Pompée usa au moins d'une deuxième source, négative, afin de créer une image d'Alexandre qui parlât davantage à son lectorat. Il fit ainsi du fils de Philippe un Perse, un tyran, et montra quelle peut être la dégénérescence d'un homme perdu dans le luxe de l'Orient. Il critiquait ainsi des contemporains tels que César et Antoine.
Cette étude a donc pour ambition de montrer quel fut le travail de composition historique de Trogue Pompée, et le traitement qu'il fit de ses sources. Elle s'appliquera également à analyser quel fut le travail de Justin sur le texte troguien.

English version :
The Historiae philippicae by Iustinus are a quite difficult work because there are, in fact, two authors : Trogus, a Gallic historian who wrote in the first century BC, a book that we have lost, and Iustinus who made an epitome from his text, several centuries latter, the one we know.
Books XI and XII deal with the life of Alexander the Great, from 336, when he became king, to his death in 323. To write those books, Trogus used several hellenistic sources. One of them, Clitarque, presented Alexander in a very favorable way. Trogus used at least one more source, a negative one. By this way, he showed Alexander as a tyrant, a Persian, and his lectors could understand how bad was his orientalization, and see behind the Macedonian king some famous contemporary generals, such as Caesar, and above all Antonius.
In this study, we will try to show what was Trogus’ historical composition, and the way he used his sources. We will also try to reveal Iustinus’ work on Trogus’ text.

Membres du jury :

  • Dominique BRIQUEL – Université Paris Sorbonne
  • Emmanuèle CAIRE – Université Aix Marseille
  • Olivier DEVILLIERS – Université Bordeaux Montaigne
  • Thierry PIEL– Université de Nantes

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Faculté des Langues et Cultures Etrangères - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes - Salle de Conférence
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Nelson HORN

Soutenance de thèse d'Aurelio AYALA

Le 27 Octobre 2017 à 15:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Aurelio AYALA, doctorant sous la direction de Françoise LE JEUNE, Professeure de civilisation britannique et nord-américaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

La North-West Mounted Police canadienne et ses auxiliaires métis, 1874-1900 :

une relation d'interdépendance ?

Résumé :

En 1873, le gouvernement canadien créé la police montée pour établir sa souveraineté sur les plaines de l’Ouest, préparer l’arrivée de colons euro-canadiens, et contrôler les populations autochtones, Amérindiens et Métis. Cette politique coloniale provoque la résistance armée des Métis en 1885 qui cherchent à se défendre de ces déprédations territoriales et politiques.

Pourtant, à travers nos recherches dans des archives inédites de la police, nous avons trouvé des traces de la coopération d’auxiliaires Métis avec le corps policier, dès son déploiement en territoire autochtone. Cette thèse cherche à comprendre pourquoi la police montée a recruté ces Métis lors de son installation dans l’Ouest et des premiers contacts avec les Autochtones, mais également tout au long de ses missions de colonisation, même après le soulèvement métis de 1885.

Par leur coopération avec la police, ces auxiliaires tentent d’améliorer leur situation économique, sociale et politique. Ils mettent à disposition de la police un capital social et culturel, dont elle a besoin – connaissance des langues, des peuples et de l’environnement autochtones – pour mener à bien ses missions dans un territoire qu’elle ignore. En échange, la police fournit des salaires, des contrats de fournisseurs ainsi que son aide militaire et juridique. Une relation d’interdépendance se met donc en place.

Cette thèse démontre que ces auxiliaires forment des réseaux sociaux loyaux au Canada ce qui permet à la police de recruter des hommes de confiance. Mais, cette coopération indique une forme d’agencéité de la part des coopérants car ils partagent à travers leurs réseaux le capital économique offert par la police.

Version anglaise :

In 1873, the Canadian government founded the Mounted Police to assert its sovereignty on the Western plains, to prepare Euro-Canadian settlement and to control First Nations and the Metis. This colonial policy triggered the resistance of the Metis, who took up arms in 1885 to defend their territory and political rights.

This thesis is based on original sources from the police archives. They reveal the existence of an on-going cooperation of some Metis, from the arrival of the police on indigenous territory in 1874 until the end of the century at least. This thesis aims at understanding why the police hired these Metis during its takeover of the West and the first contacts with Indigenous peoples, as well as throughout the implementation of its colonial mission, even after the Metis uprising of 1885.

Through cooperation with the police, the auxiliaries tried to mitigate the negative effects of colonialism by making economic, social and political gains. The auxiliaries provided the police with the social and cultural capital it needed – their knowledge of aboriginal languages, cultures and environment – to implement its missions in an unfamiliar territory. In return, the police provided salaries and supply contracts as well as its own military and judicial help. The police and its auxiliaries relied on each other in this interdependent relationship.

This research has shown that the auxiliaries formed socio-familial networks who were loyal to Canada, which helped the police hire trustworthy men. Nevertheless, this cooperation also stems from the auxiliaries’ agency since they shared the economic capital obtained from the police through their social networking practices.

Jury :

  • Lionel LARRE, Université Bordeaux Montaigne
  • Tangi VILLERBU, Université de La Rochelle
  • Bernadette RIGAL-CELLARD, Université Bordeaux Montaigne
  • Etienne RIVARD, Université de Saint-Boniface - CANADA

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Faculté des Langues et Cultures Etrangères - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes - Salle du Conseil
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Aurelio AYALA : aurelio.ayala@etu.univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Raphaël MALANGIN

Le 27 Octobre 2017 à 14:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Raphaël MALANGIN, doctorant en histoire contemporaine sous la direction de Jacques WEBER, Professeur émérite d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

Renoncer à l'Inde ?

Comptoirs, agents et aventuriers aux Indes orientales à la fin du 18ème siècle (1761-1785)

Résumé :

Après l'anéantissement des entreprises françaises en Inde lors de la prise de Pondichéry, en 1761, suivie par la faillite de la Compagnie des Indes en 1769, la France d'Ancien Régime doit reconsidérer entièrement sa présence en Inde dans la dernière partie du 18ème siècle, sa politique comme ses moyens d'action. Ses établissements, devenus lambeaux de souveraineté en Inde, lui sont rendus en 1763. Ils ont perdu l'essentiel de leur puissance acquise sous le gouvernement de Dupleix entre 1748 à 1753. Abandonnés à une misère criante de 1769 à 1773, désarmés et subissant de plein fouet la crise de la monarchie, ils sont pourtant reconstruits pour souligner une volonté de conserver un pied en Inde. Cette thèse de doctorat cherche à établir le bilan des efforts diplomatiques, militaires, économiques et sociaux de la France pour se maintenir dans la péninsule et à montrer pourquoi le gouvernement de Louis XV et de Louis XVI ne s'est pas soucié de réaffirmer sa présence, a renoncé à toute conquête coloniale, a poursuivi l'idée d'un commerce pacifique et d'une « paix universelle » que garantirait l'équilibre des puissances du sous-continent indien. Discours de principe ou de circonstance, les opinions diffèrent. La position de la France se forme sans doute moins par la prise en compte des réalités indiennes que par celle de ses propres moyens et du postulat qu'elle fait d'un ordre du monde conforme à l'esprit philosophique. Dans les faits, ces raisons s'entrechoquent, laissant un large champ ouvert à l'acteur officiel ou officieux, à l'officier partisan ou à l'aventurier pour qui l'Inde est un domaine d'expérience et d'enrichissement.

Jury :

  • Jacques WEBER – Université de Nantes
  • Nicolas FAUCHERRE – Aix-Marseille Université
  • Jean-François KLEIN – Université du Havre
  • Catherine CLEMENTIN-OJHA –EHESS
  • Philippe HAUDRERE – Université d’Angers

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Raphaël MALANGIN : malangin.raphael@gmail.com

Soutenance de thèse de Kouakou BI KAKOU

Le 27 Octobre 2017 à 14:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Kouakou BI KAKOU, doctorant sous la direction de Guy SAUPIN, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et d'Aka KOUAME (Université Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan), soutiendra sa thèse sur le thème :

La côté des Quaqua dans la traite négrière atlantique

du XVIIIe siècle au XIXe siècle

Résumé :

La Côte des Quaqua dans la traite négrière atlantique du XVIIIe au XIXe siècle révèle deux intérêts importants. Cette étude permet une pesée globale de la traite sur le littoral quaqua conformément à la ponction  totale de la Côte des Vents.

Ce rivage fait 26,17% soit 52 889 esclaves traités à la Côte des Vents sur un total de 202 101. A l’échelle de toute la traite atlantique, le littoral quaqua pèse 0,5% sur un total de 10 619 367 esclaves embarqués.

Le second point associe le commerce intérieur d’esclaves et les exportations via l’Atlantique. Cela traduit l’articulation entre le littoral et l’hinterland.

En effet, les conditions géographiques humaines influant sur les grands circuits commerciaux mettent en lien les marchés. Puis, les conditions diverses de la production des esclaves et les différents types d’acteurs commerciaux assurent le fonctionnement des routes intérieures qui débouchent sur les sites portuaires. Enfin, les conséquences de la traite dans les sociétés locales engendrent les changements sociaux. De plus, ce trafic met en lumière les zones productrices d’esclaves

Codirection de cotutelle : Guy Saupin et Aka Kouamé

Rapporteurs : Olivier Grenouilleau et Mickael Augeron

Examinateur : Eric Saunier

Président : Jacques Péret


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 904 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire), Université Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan
Contact : Kouakou BI KAKOU : bi-kouakou.kakou@univ-nantes.fr

Séminaire Etudier la guerre - Présentation de l'ouvrage The Waffen-SS: A European History

Le 26 Octobre 2017 de 14:00 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Jochen BÖHLER, Professeur à l'Université d'Iéna et invité sur la chaire d'excellence de l'axe 5 du LabEx EHNE "L'Europe des guerres et des traces de guerre", intervient à l'occasion de la 8ème séance du séminaire "Etudier la guerre" pour présenter son ouvrage :

The Waffen-SS: A European History

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l'objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l'initiative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l'Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l'Université Rennes 2, Michaël Bourlet, docteur en histoire contemporaine, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l'Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par TEMPORA, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire "Étudier la guerre", commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l'objet "guerre" et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C 023 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : TEMPORA (EA 7468, Université Rennes 2), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan), LabEx EHNE
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

L'absolutisme dans l'Atlantique français, XVIIe-XVIIIe siècles

Du 26 Octobre 2017 à 13:30 au 27 Octobre 2017 à 17:15

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur de l'UFR HHAA, et Michel DE WAELE, Université Laval (Québec), organisent un colloque franco-canadien sur le thème :

L'absolutisme dans l'Atlantique français,

XVIIe-XVIIIe siècles

Ce colloque a pour objectif d’étudier la réalité de la politique coloniale de la France du 17ème siècle dans les territoires français d’Amérique en la sortant de l’ornière d’une histoire strictement coloniale. À ce titre, la démarche choisie s’inspirera de l’histoire atlantique, bien que celle-ci ne s’attarde pas prioritairement au fait politique. Parallèlement, les nouvelles études sur l’absolutisme permettront d’étudier le fonctionnement du gouvernement colonial, à examiner ses institutions, à rechercher les forces et les limites du système mis en place.

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Château des ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes - Tour du Fer à Cheval - 4, place Marc Elder - 44000 NANTES
Partenaire : Château des ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes, LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), Université Laval (Québec), Institut des Amériques, Association Française des Etudes Canadiennes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages 2017-2018 / 2

Le 25 Octobre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

L'esclavage dans l'empire romain à partir de la christianisation, avec Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes)

L'esclavage dans l'empire byzantin, avec Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes)

La Martinique : histoire d'une île des Antilles, avec Erick NOËL, Professeur d'histoire moderne à l'Université des Antilles

L'esclavage en Martinique au XVIIIe siècle, avec Erick NOËL, Professeur d'histoire moderne à l'Université des Antilles

 

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Séjour de recherches d'Aka KOUAME

Le 23 Octobre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Aka KOUAME, MCF d'histoire moderne à l'Université Houphouët-Boigny d'Abidjan (Côte d'Ivoire), effectue un séjour de recherches à Nantes du 23 octobre au 5 novembre 2017.

Thème de recherches : "Echanges atlantiques (traite négrière ; esclavage, relations Noirs Blancs sur les côtes de Guinée) et expansion européenne".

Enseignant-chercheur référent : Guy SAUPIN, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes).


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Houphouët-Boigny d'Abidjan
Contact : Aka KOUAME : kouameaka2003@yahoo.fr

Recrutement d'un(e) stagiaire / projet LIPE

Le 23 Octobre 2017

Les projets LIPE (Alliance Europa) et LabEx EHNE recrutent un(e) stagiaire issu(e) d'un master information/communication pour 3 mois afin de participer au lancement de la plateforme numérique "L'Europe, du laboratoire à la classe".

Financé pour deux ans (2016 – 2018) dans le cadre de "La Fabrique des idées européennes" d’Alliance Europa et coordonné par Virginie CHAILLOU-ATROUS et Michel CATALA, le projet LIPE a pour ambition de mettre en place un centre d’innovation pédagogique pour diffuser et valoriser les résultats de recherches en sciences humaines et sociales sur l’Europe auprès du monde de l’éducation.

Une plateforme numérique a été créée avec pour finalité de regrouper des  ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches nationaux et internationaux travaillant sur l’Europe (fiches pédagogiques, dossiers documentaires, vidéos et web documentaires, sources audio et émissions de radio, MOOC, serious games, cartes animées, iconographie, etc.).

Date limite de candidature : 23 octobre 2017

Télécharger la fiche de poste


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : LabEx EHNE, Alliance Europa
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Riccardo BERARDI

Le 20 Octobre 2017 à 13:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Riccardo BERARDI, doctorant en histoire médiévale en cotutelle (Université de Saint-Marin) sous la direction d'Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et de Jean-Marie MARTIN, Universita degli Studi di San Marino, soutiendra sa thèse sur le thème :

Féodalité laïque et seigneurie ecclésiastique en Italie du Sud au Moyen Âge: la Calabre des Normands à la guerre des Vêpres (1040-1282)

Feudalità laica e signoria ecclesiastica nel Mezzogiorno medievale: la Calabria dai Normanni alla Guerra del Vespro (1040-1282)

Résumé :

La question de départ est la suivante : quels sont les caractères spécifiques de cette forme institutionnelle, économique et sociale qui constitue la féodalité et la seigneurie, dans la Calabre médiévale? En premier lieu, on cherche, pour répondre à cette question, à reconstruire la géographie historique de ce phénomène, en partant de la conquête de l’Italie méridionale par les Normands (1071) jusqu’à la Guerre des Vêpres (1282), en constituant une banque de données sur le modèle de celle du Catalogue des Barons. A partir de cette base de données, on peut mener une étude complète et exhaustive sur le régime de la terre et les rapports socio-économiques en Calabre au Moyen Âge central, en examinant les dynamiques de mutation du système féodal et de la seigneurie ecclésiastique, d’une part au travers des investitures féodales faites par les souverains normands, souabes et angevins, d’autre part à travers les grandes donations royales, comtales, ducales et seigneuriales aux églises cathédrales et aux grands monastères. Comme cela a été en effet souligné lors du dernier congrès historique calabrais, il manque encore aujourd’hui des enquêtes spécifiques sur la structure féodale et seigneuriale de la région pour cette période. On se demande ensuite si le modèle de production fondé sur la complémentarité du travail entre la réserve, en faire-valoir direct et les tenures allouées en faire-valoir indirect était novateur dans le contexte régional, ou s’il s’est greffé sur une réalité préexistante. On enquête, en outre, sur l’originalité de la terminologie féodale calabraise, à la fois grecque et latine, ainsi que sur la modification des structures de pouvoir de la seigneurie monastique à l’époque normanno-souabe, et sur la « francisation » de la Calabre dans la première période angevine. On se gardera de laisser de côté les modifications de l’ossature juridictionnelle issue de la Guerre des Vêpres (1282) et le « déclin » de la grande propriété ecclésiastique. On précise que ces analyses historiques ne visent pas uniquement à reconstruire les périodes et la géographie féodales, à mettre en valeur l’importance stratégique prise par la solidarité des lignages pour le contrôle et la préservation des intérêts patrimoniaux des familles seigneuriales et des abbés : on se propose également de dégager les interconnexions entre droit et économie, entre pouvoirs de droit et pouvoirs de fait, puissants dans le système féodal. En outre, on analyse les particularités de la seigneurie ecclésiastique grecque et latine, d’une importance fondamentale pour comprendre les différences régionales et « l’exception calabraise ».

Jury :

  • Laurent FELLER – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Errico CUOZZO – Universita degli Studi Suor Orsola Benincasa – Italie
  • Gorgio OTRANTO – Université degli Studi di Bari – Italie

Directeurs :

  • Annick PETERS-CUSTOT – Université de Nantes
  • Jean-Marie MARTIN – Universita degli Studi di San Marino – République de San Marin

Lieu : Universita della Repubblica di San Marino - Salle Antico Monastero di Santa Chiara
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Riccardo BERARDI : rickberardi@libero.it

Soutenance de thèse de Lamine MANSARE

Le 20 Octobre 2017 à 13:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Lamine MANSARE, doctorant en histoire contemporaine en cotutelle avec l'Université de Kindia (Guinée) sous la direction de Bernard SALVAING, Professeur émérite d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Seydou MAGASSOUBA, MCF à l'Université de Kindia, soutiendra sa thèse sur le thème :

Histoire des Mandingues au Fouta Djallon du 18ème au 19ème siècles :

alliances et conflits, acculturation et survie identitaire

Résumé :

Pour des mobiles économiques et de sécurité, le Fouta-Djallon, une région montagneuse de la Guinée a connu la migration des Mandingues et des Peuls. L’occupation du territoire par les Mandingues se manifeste par les toponymes désignant  les cours d’eau, et les noms de villages. Il existe également des noms propres de personnes, d’animaux, de choses et certaines expressions empruntées par les Mandingues ou par les Peuls. Mandingues et Peuls musulmans ont créé l’État théocratique du Fouta-Djallon dirigé par la famille Barry de Timbo. C’est pourquoi, les Mandingues ont occupé une place primordiale dans la structure et dans le fonctionnement politico-administratif dudit État et surtout de la province de Fodé Hadyi qui leur a été attribuée par les Peuls. Cependant, cette province fut complètement morcelée par les Almamys de Timbo créant ainsi des frustrations au sein de la communauté mandingue. Cette frustration entraîna la naissance d’une dissidence hubbu sous la direction d’Alfa Mamadou Djuhè. Les Mandingues ont joué un rôle déterminant pour le rayonnement de l’État théocratique du Fouta-Djallon dans le domaine de l’agriculture, de l’artisanat, de la chasse, de la pêche et des échanges. Ces activités, devenues une source de revenu, sont pratiquées aujourd’hui par toutes les populations mandingues et peules de la région. Ils ont également contribué dans la diffusion et la consolidation de l’Islam  au Fouta et dans les régions voisines. C’est pour cette raison que la religion musulmane a influencé toutes les activités politiques, économiques et socioculturelles du Fouta. Malgré cette domination de l’Islam, les musulmans ont gardé, dans leurs pratiques quotidiennes, les croyances ancestrales mandingues notamment le culte des ancêtres, la divination, l’utilisation de la magie.

Jury :

  • Josette RIVALLAIN, Musée National d'Histoire Naturelle
  • Bertrand HIRSCH, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Henri MEDARD, Université Aix-Marseille
  • Jean SCHMITZ, IMAF

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Lamine MANSARE : lamine.mansare@yahoo.fr

A la rencontre de l'Autre au Moyen Âge. In memoriam Jacques Le Goff

Le 19 Octobre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Philippe JOSSERAND, MCF en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et Jerzy PYSIAK (Université de Varsovie) viennent de publier le numéro 58 de la revue Enquêtes et Documents :

A la rencontre de l'Autre au Moyen Âge

In memoriam Jacques Le Goff

Actes des premières Assises franco-polonaises

d'histoire médiévale

Au mois de juin 2014, au Centre scientifique de l’Académie Polonaise des Sciences à Paris, dix médiévistes polonais et français se sont réunis deux jours durant pour échanger autour de l’œuvre de Jacques Le Goff. Survenue quelques semaines plus tôt, la mort de l’historien qui, plus qu’aucun autre, avait entretenu, malgré tous les obstacles politiques, le dialogue entre la Pologne et la France a changé la rencontre en hommage. Le thème, dans la ligne de nombreux travaux de Jacques Le Goff, intéressait l’altérité, cet "autre" qui, à l’exemple du Moyen Âge lui-même, est tout à la fois familier et différent, nécessaire dans tous les cas. Sur la dizaine de contributions alors présentées, plus des deux tiers intègrent ce volume coordonné par Philippe Josserand et Jerzy Pysiak. Quatre autres études de médiévistes nantais, analysant eux aussi la dynamique des altérités, les ont rejointes. Ensemble, ces textes prétendent aider à mieux saisir la figure de l’« autre » à travers le Moyen Âge et, depuis l’Antiquité tardive jusqu’au début de l’époque moderne, ils s’attachent, en développant des perspectives temporelles, thématiques, géographiques et culturelles variées, à interroger ce qui distingue et ce qui unit, ce qui fait que le "nous", parfois, est un "autre" – aujourd’hui comme hier – et que l’"autre" résonne en "nous", participant de nos appartenances et servant de façon décisive à les forger.

Pour aller plus loin


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Philippe JOSSERAND : ph.josserand@wanadoo.fr

Les humanités numériques et les Amériques : innovations régionales, perspectives transnationales et enjeux globaux

Du 18 Octobre 2017 à 09:00 au 20 Octobre 2017 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Jean-Christophe BURIE (L3i), Mona HUERTA (CS-IdA), Eric MONTEIRO, membre associé CRHIA (Université de La Rochelle) et Jean-Sébastien NOEL, MCF en histoire contemporaine au CRHIA (Unversité de La Rochelle), accueillent  le 15ème congrès du GIS Institut des Amériques sur le thème :

Les humanités numériques et les Amériques :

innovations régionales, perspectives transnationales et enjeux globaux

Ce colloque sera consacré à l’évolution des enjeux politiques, économiques, scientifiques et pédagogiques des « humanités numériques » dans le contexte des échanges américains et européens. Près de dix ans après le rapport de l’American Council of Learned Societies (2006), le développement exponentiel de l’activité numérique appelle une évaluation critique de ses productions. Universités, centres de recherche, institutions publiques et investisseurs privés soutiennent de multiples projets de recherche promouvant une compétition entre les réseaux de communautés scientifiques. Si les États-Unis et l’Europe occupent une place dominante, l’Amérique latine, l’Afrique et la façade Pacifique de l’Asie tiennent à se positionner.

Dans le périmètre national français, de nombreuses équipes de recherche en sciences humaines et sociales (SHS) ont réévalué, à la fin du xxe siècle, leurs approches disciplinaires. Ainsi, le latino-américanisme a structuré le champ de l’information scientifique spécialisée et a pu, en Europe, développer son modèle. Dès la première décennie du xxie siècle, les institutions universitaires et de recherche ont abordé la question des archives de chercheurs, celles des patrimoines écrits, des archives sonores, des banques de cartes et de photographies, etc. La valorisation des contenus dématérialisés, les transformations pédagogiques et didactiques, les nouveaux régimes d’apprentissage et de savoir, tout comme les questions juridiques induites par les nouvelles pratiques numériques ont été successivement considérés. Les différents acteurs de ces actions initiales ont développé des projets techniques et scientifiques visant à élaborer divers dispositifs modélisables… Ces expériences peuvent servir de base à une réflexion sur les dynamiques de recherche et d’innovation d’ores et déjà engagées dans le champ des humanités numériques.

Les enjeux de la dématérialisation de l’information et de sa valorisation dépassent d’ailleurs le seul champ scientifique. Entreprises privées, institutions publiques et collectivités territoriales sont également intéressées par leur développement. Suivant la vocation des organisations (commerciales, culturelles, industrielles, administratives…) et de la nature des fonds dont elles disposent, les attentes et les demandes sont variables, invitant à autant de réponses spécifiques.

Le colloque 2017 de l’Institut des Amériques propose ainsi d’appréhender les évolutions des pratiques et des savoirs des sciences humaines et sociales étroitement liées au développement des techniques numériques et de leurs applications.

Ce colloque pourra ainsi organiser ses réflexions autour des axes structurants suivants :

  1. Un renouvellement heuristique : pluridisciplinarité et dimension collaborative dans les études américaines.
  2. Enjeux politiques, financiers et institutionnels des Humanités numériques dans les études américaines
  3. Des Amériques à l’Atlantique et au Pacifique : études du transnational à l’ère numérique
  4. Le rôle des sciences juridiques et sciences de gestion
  5. Ouvrir le champ scientifique à la demande sociale. Enjeux pédagogiques, enjeux patrimoniaux et enjeux de médiatisation de la production scientifique

Consulter le programme : cliquer ici

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de La Rochelle, Technoforum - Présidence - 23, avenue Albert Einstein - BP 33060 - 17031 LA ROCHELLE
Partenaire : GIS Institut des Amériques, Région Nouvelle Aquitaine, Communauté d'agglomération de La Rochelle
Contact : Isabelle MARCHESSEAU : isabelle.marchesseau@univ-lr.fr

Soutenance de thèse de Van Chiên LÊ

Le 16 Octobre 2017 à 14:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Van Chiên LÊ, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) sous la direction de Michel CATALA, soutiendra sa thèse le 16 octobre 2017 à 14h sur le thème :

Les frontières de l’Indochine : l’enjeu majeur des relations franco-siamoises

(1858-1907)

Résumé :

Face aux ambitions des Puissances occidentales, surtout la France et l’Angleterre, le Siam (la Thaïlande aujourd’hui) fit des réformes importantes et s'ouvrit à toutes les Puissances étrangères en signant des traités commerciaux. Le Siam cherchait ainsi des moyens d’élargir son territoire vers l’est et le sud de l’Indochine. Mais avec cet élargissement de sa superficie vers l’est le royaume de Siam se retrouvait confronté aux ambitions territoriales des Français. La France  investit en effet le Vietnam dès 1858, au sud de ce pays depuis 1859, ensuite au centre et les années suivantes, elle occupa la Cochinchine en 1862 (traité de Saigon, 5 juin 1862). De plus, après cette installation la France chercha par tous les moyens à conquérir l'ensemble du Vietnam et ensuite ses pays voisins : le Cambodge et le Laos. Mais le Cambodge et le Laos étaient à cette époque sous protectorat siamois. C’est pourquoi la France fut confrontée à la puissance du Siam en Indochine. Les contestations et en même temps les négociations entre la France et le Siam s'illustrèrent donc par des traités et des conventions inégaux par exemple le traité de 1893, les conventions 1902 et 1904, les traités de 1907 et de 1909  : la balance pencha en effet souvent du côté de la France pendent plus de quarante ans (1867-1907).

Composition du jury :

  • Jacques WEBER, Université de Nantes
  • Hugues TERTRAIS, Université Paris 1
  • Laurent CESARI, Université d'Artois
  • Henri COPIN, Université de Nantes

Lieu : Université de Nantes - Maison des Echanges Internationaux et de la Francophonie - Grande salle - 15, chaussée de la Madeleine - 44000 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Temps, Territoires (Université Bretagne Loire)
Contact : Van Chiên LÊ: van-chien.le@etu.univ-nantes.fr

Appel à communications : Pluralisme religieux, sociétés plurielles : les religions dans l'espace européen

Le 15 Octobre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

L'Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA) et le RFI Alliance Europa lancent un appel à communications pour un colloque sur l'héritage religieux dans les sociétés européennes et dans leurs espaces d'influence, de contacts et d'échanges, organisé à Nantes du 3 au 5 octobre 2018.

Le colloque comprendra 5 ateliers :

1- Définir la religion

2- Sécularisation, laïcité(s) et pluralisme dans les sociétés européennes

3- Politiques religieuses dans les empires coloniaux européennes

4- Pluralisme religieux dans le monde musulman

5- Relgion et mondialisations : sécularisation, commercialisation, réenchantement

Soumission des propositions :

Les chercheurs de tous les champs académiques, y compris et en particulier les doctorants, sont invités à soumettre leur proposition de communication.

Les propositions pour des communications de 30 minutes devront être envoyées avant le 15 octobre 2017 à l’adresse ipra@univ-nantes.fr. Les communications peuvent être rédigées en anglais ou en français.

Comité de pilotage:

  • Dominique Avon, Université du Maine
  • Arnauld Leclerc, Université de Nantes
  • John Tolan, Université de Nantes
  • Nicolas Stefanni, IPRA, Université de Nantes
  • Amanda Rio de Pedro, Alliance Europa, Université de Nantes
  • Michel Catala, Université de Nantes

Comité scientifique :

  • Dominique Avon, Université du Maine
  • Arnauld Leclerc, Université de Nantes
  • John Tolan, Université de Nantes
  • Jean-Marc Ferry, Université de Nantes
  • Christiane Gruber, University of Michigan
  • Tomoko Masuzawa, University of Michigan
  • Annick Peters Custot, Université de Nantes
  • Karine Durin, Université de Nantes
  • Céline Borello, Université du Maine
  • Vincent Vilmain, Université du Maine
  • Jean-Philippe Schreiber, Université Libre de Bruxelles
  • Lionel Obadia, Université de Lyon II
  • Caroline Julliot, Université du Main

Consulter l'appel à communications dans son intégralité

Pour aller plus loin :


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes
Partenaire : Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA), Université du Maine, MSH Ange-Guépin, Région Pays de la Loire, LabEx EHNE, Alliance Europa, Chaire de Philosophie de l'Europe
Contact : ipra@univ-nantes.fr

Etre capitaine de navire en Europe occidentale de la fin du Moyen-Age au XXe siècle : Savoir-faire et savoir-être d'une profession maritime

Du 11 Octobre 2017 à 13:30 au 12 Octobre 2017 à 17:45

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON,  MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), et David PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent des journées d'études sur le thème :

Être capitaine de navires en Europe occidentale

de la fin du Moyen-Âge au XXe siècle :

Savoir-faire et savoir-être d'une profession maritime

Entre savoirs acquis et empirisme, les capitaines accumulent de nombreuses connaissances au cours de leurs carrières, ces journées d’études souhaiteraient revenir sur leurs modalités d’acquisition en allant au-delà de l’inventaire et de la description pour tenter de restituer les dynamiques d’apprentissage. Comment les différentes formations au métier de capitaine se sont-elles adaptées à l’évolution socioculturelle de ces hommes, aux différentes conditions de navigation ou aux changements de contexte technologique sur le temps long ?

Télécharger le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Archives départementales de Loire-Atlantique - 6, rue de Bouillé - 44000 NANTES
Partenaire : Archives départementales de Loire-Atlantique, LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), IUML (FR CNRS 3473), Société Archéologique et Historique de Nantes et de Loire-Atlantique
Contact : David PLOUVIEZ : david.plouviez@univ-nantes.fr et Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

Présentation du fonds Colbert - Regard sur les villes européennes en 1900

Le 02 Octobre 2017 à 18:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Virginie CHAILLOU-ATROUS, post-doctorante en histoire contemporaine et chargée de l'animation scientifique du LabEx EHNE à Nantes, Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, et les post-doctorants du LabEx EHNE vous invitent à une présentation du fonds Colbert dans le cadre de l'exposition "Réinventer la ville en Europe et dans le monde" (15 septembre au 15 octobre 2017).

Cette présentation du fonds Colbert aura pour thème :

Regard sur les villes européennes

en 1900

Le fonds Colbert est un ensemble de photographies sur plaques de verre destiné à la projection qui a été découvert par une enseignante dans les réserves du lycée Colbert à Paris.

Ce fonds, d’une rare richesse, est constitué de photographies de la France, de l’Europe et des colonies européennes. Il nous livre une représentation inédite des villes européennes à travers le regard d’un photographe français de la Belle Époque.

Pour aller plus loin


Lieu : Espace international Cosmopolis, Passage Graslin, 18 rue Scribe, 44000 NANTES
Partenaire : Ville de Nantes, LabEx EHNE
Contact : Virginie CHAILLOU-ATROUS : labexehne4@univ-nantes.fr

Recrutement d'un post-doctorant UBL / LabEx EHNE - Alliance Europa

Le 30 Septembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre de la campagne d'attractivité postdoctorale de l'Université Bretagne Loire, le CRHIA recrute un post-doctorant contractuel pour 12 mois à compter du 1er novembre 2017.

Cofinancé par le LabEx EHNE et l'UBL, le postdoctorant sera affecté sur un programme de recherche de l'Institut d'études européennes et globales Alliance Europa sur l’histoire de l’espace sur l’histoire de l’espace Schengen dans le cadre de la création d’une chaire placée sous la responsabilité de Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d’Alliance Europa, et d’Yves Pascouau, docteur en droit européen et chercheur associé à l’Université de Nantes.

L'histoire de l'espace Schengen, des origines précédant la signature du traité en 1985 jusqu'à son incorporation dans le Traité d'Amsterdam de 1997, reste mal connu. Il s'agit d'écrire une histoire nouvelle de la libre circulation en Europe, de ses acteurs, des résistances qu'elle doit surmonter, des processus d'institutionnalisation qu'elle génère, des conséquences sur les législations et les pratiques des Etats membres, tant sur l'ouverture des frontières intérieures que sur le contrôle des frontières extérieures. La recherche tentera de mettre à jour et de comprendre les dynamiques qui ont animé le projet Schengen, ses forces et ses faiblesses, les difficultés et oppositions qui l’ont accompagné ainsi que le jeu des acteurs qui l’ont porté ou l’ont au contraire ralenti.

Le post-doctorant devra réaliser des recherches documentaires dans les archives allemandes, françaises et européennes et participer à des publications collectives. Il participera également à l'animation de séminaires ou journées d'études.

Date limite de candidature : 30 septembre 2017

Pour candidater à cette offre, veuillez transmettre les éléments suivants à :

labexehne4@univ-nantes.fr (copie à crhia@univ-nantes.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

  • Un CV et une lettre de motivation qui aborde notamment votre projet professionnel
  • Une liste de vos principaux travaux réalisés (2 pages max.) : publications scientifiques, brevets et autres productions scientifiques                                 
  • Le rapport du jury de thèse
  • D’éventuelles lettres de recommandations
  • Une copie de votre diplôme de doctorat

Les dossiers seront examinés par un comité de sélection qui procédera à des auditions en octobre 2017.

Télécharger l'intégralité de la fiche de poste


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Bretagne Loire, LabEx EHNE, Alliance Europa, Région Pays de la Loire
Contact : labexehne4@univ-nantes.fr (copie à crhia@univ-nantes.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

Recrutement d'un post-doctorant UBL / CITER (Alliance Europa)

Le 30 Septembre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Dans le cadre de la campagne d'attractivité postdoctorale de l'Université Bretagne Loire, le CRHIA recrute un post-doctorant contractuel pour 12 mois à compter du 1er décembre 2017.

Cofinancé par le projet CITER (Alliance Europa) et l'UBL, le post-doctorant sélectionné travaillera sur la thématique :

Normes

Identifications culturelles de la Citoyenneté en Europe

(NICE)

Le projet CITER, "L’Europe et les frontières de la citoyenneté", a pour objectif de renouveler les problématiques sur la citoyenneté européenne en l'abordant à partir de l'histoire de ses marges à la fois juridiques, géographiques, sociales et philosophiques dans une perspective globale et de longue durée.

 

Missions :

  • Développer un projet de recherche postdoctoral sur une des thématiques du projet CITER.
  • Rédiger des synthèses des travaux les plus marquants portant sur les questions de la citoyenneté, l'assimilation, l'intégration, le multiculturalisme, et les migrations, qu'il s'agisse d'une approche historique, philosophique, politique ou juridique de la citoyenneté dans l'espace européen.
  • Effectuer des recherches (archives, bibliothèques) sur les thématiques en lien avec le projet visant à construire un corpus de textes et des bibliographies.
  • Centraliser des articles des revues mettant spécifiquement en relation la citoyenneté et l'Europe.
  • Participer et préparer aux/les journées d'études et colloques de la période 2018-2019.
  • Suivre du blog de recherche du projet CITER sur hypotheses.org.
  • Faire l'interface avec Alliance Europa et les laboratoires partenaires du projet CITER.
  • Faire l'interface entre les différentes disciplines SHS.
  • Participer à la publication des résultats du projet, travail d’édition

Date limite de candidature : 30 septembre 2017

Pour candidater à cette offre, veuillez transmettre les éléments suivants à :

citer@univ-nantes.fr (copie à clement.thibaud@univ-nantes.fr, felicien.lemaire@univ-angers.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

  • Un CV et une lettre de motivation qui aborde notamment votre projet professionnel
  • Une liste de vos principaux travaux réalisés (2 pages max.) : publications scientifiques, brevets et autres productions scientifiques                                 
  • Le rapport du jury de thèse
  • D’éventuelles lettres de recommandations
  • Une copie de votre diplôme de doctorat

Les dossiers seront examinés par un comité de sélection qui procédera à des auditions le 6 novembre 2017.

Télécharger l'intégralité de la fiche de poste

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Bretagne Loire, projet CITER, Alliance Europa, Région Pays de la Loire
Contact : citer@univ-nantes.fr (copie à clement.thibaud@univ-nantes.fr, felicien.lemaire@univ-angers.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

Une histoire des esclavages 2017-2018 / 1

Le 28 Septembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre 2017 à juin 2018, ce 2ème cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur l'histoire des esclavages et des traites négrières :

L’esclavage en Grèce ancienne (1), avec Jérôme WILGAUX, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes)

L’esclavage en Grèce ancienne (2), avec Jérôme WILGAUX, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes)

Représentations de l’esclave dans le monde étrusco-latin, avec Thierry PIEL, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes)

De la glèbe à la pourpre, être esclave à Rome, avec Thierry PIEL, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes)

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Le goût de l’or blanc. Le sucre en France au XVIIIe siècle

Le 27 Septembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

M. VILLERET, docteure en histoire moderne et membre associée au CRHIA (Université de Nantes) vient de publier :

Le goût de l’or blanc.

Le sucre en France au XVIIIe siècle

A la fin du XVIIIe siècle, le sucre autrefois considéré comme un produit de luxe devient un aliment nécessaire pour une partie des classes populaires. Le fil conducteur de cet ouvrage consiste à comprendre comment le sucre s’est diffusé dans l’alimentation des Français au XVIIIe siècle, selon quels vecteurs, quelle chronologie et quelles sont les transformations économiques, sociales et culturelles induites par la consommation croissante du nouvel aliment. L’étude porte sur la vallée de la Loire, de Nantes, un des premiers ports coloniaux du royaume, à Orléans, premier centre de raffinage.
Ce livre éclaire la croissance du trafic ligérien, l’essor des détaillants (limonadiers, épiciers, confiseurs) et surtout la naissance d’une industrie, les raffineries de sucre, qui comptent parmi les premières manufactures agroalimentaires.
L’originalité de cet ouvrage est d’envisager la distribution du sucre de manière totale, de l’échelle européenne à l’échelle locale, du port à la boutique et à la table des Français, à la croisée de l’histoire économique, politique, culturelle et sociale.

Pour aller plus loin


Lieu : Rennes, Tours
Partenaire : Presses universitaires de Rennes, Presses universaitaires François-Rabelais
Contact : Maud VILLERET : villeretmaud@gmail.com

Soutenance de thèse d'Alice BONAMY

Le 21 Septembre 2017 à 13:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Alice BONAMY, doctorante en histoire contemporaine sous la direction de Bernard SALVAING, Professeur émérite d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Henry LAURENS (Collège de France), soutiendra sa thèse sur le thème :

En quête d'une citoyenneté palestinienne :

les élites économiques et politiques arabes à Jaffa et Haïfa

dans la première moitié du 20e siècle


Résumé :

Les élites urbaines arabes palestiniennes de la première moitié du XXe siècle évoluent dans un contexte d'occupation plusieurs fois renouvelé : implantation de colonies sionistes en toile de fond, avènement des Jeunes-Turcs, effondrement de l'Empire ottoman, puis instauration du mandat britannique. Premières terres d'accueil de ces nouveaux venus, poumons économiques et foyers intellectuels cosmopolites, les ports de Jaffa et Haïfa sont le théâtre d'intenses activités politiques et culturelles locales et nationales.

À partir de sources essentiellement arabes palestiniennes et mêlant histoire et sociologie, la thèse présente les parcours de quelques membres des élites palestiniennes ayant rédigé et publié leurs mémoires, tels que ʿIssa al-ʿIssa, propriétaire du journal Filasṭīn et homme d’affaires jaffien, Rašīd al-Ḥājj ʾIbrāhīm, banquier résistant de Haïfa, ou Khaīry ʾAbū al-Jabaīn, jeune étudiant héritier d’une grande famille d’exportateurs d’oranges de Jaffa. À l’étude de ces mémoires écrites s’ajoute celle d’un recueil de sources orales et d’archives de Filasṭīn et al-Karmil, les deux grands journaux imprimés respectivement à Jaffa et Haïfa durant la majeure partie de la période mandataire. Le croisement de ces différentes sources permet de reconstituer les territoires des élites urbaines côtières : territoires scolaire et universitaire, territoires de loisirs, territoires économiques, territoires culturels et politiques.

Groupes sociaux multiformes aux « loyautés multiples » identifiées par Rashid Khalidi, ces élites alternent entre résistance ou coopération avec les divers occupants, alignement ou émancipation des réseaux nationaux de clientélisme dominés par les grandes familles jérusalémites. Leurs activités économiques et intellectuelles les amènent à formuler des projets sociétaux dans l'espoir d'une hypothétique indépendance nationale. L’étude de leurs parcours, formations, réseaux de connaissances et activités professionnelles et intellectuelles, permet, en filigrane, de décrire les différentes formes de citoyennetés palestiniennes qui se dessinent aux yeux de ces élites, entre spécificité arabe et inspirations ottomane et européenne.

Jury :
  • Bernard Salving - Université de Nantes
  • Pierre Singaravelou - Université Paris1
  • Sandrine Mansour  - Université de Nantes
  • Henry Laurens - Collège de France
  • Abaher el Sakka  - Birzeit University Palestine
  • Renan Lemestre  - Université de Nantes
  • Jihane Sfeir - Universitré Libre de Bruxelles Belgique

Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges (Université Bretagne Loire)
Contact : Alice BONAMY : alicebonamy@yahoo.fr

Séjour de recherches de Maria Isabel GARCIA LAFUENTE

Le 18 Septembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Maria Isabel GARCIA LAFUENTE, doctorante à l'Université de Séville, effectue un séjour de recherches à Nantes du 18 septembre au 18 décembre 2017.

Thème de recherches : "Le protectorat espagnol au Maroc de 1931 à 1945".

Dans le cadre d'une bourse Erasmus +.

Enseignant-chercheur référent : Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de Séville
Contact : Maria Isabel GARCIA LAFUENTE : maribel-789@hotmail.com

Appel à communications : Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives et renouvelables à l’âge industriel (19e-20e siècles)

Le 15 Septembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Alexis VRIGNON, docteur en histoire contemporaine et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), et François JARRIGE, MCF à l'Université de Bourgogne, lancent un appel à communications pour le colloque  :

Face à la puissance.

Une histoire des énergies alternatives et renouvelables à l’âge industriel (19e-20e siècles)

Organisé à l'Université de Bourgogne les 22 et 23 mars 2018.

Toute société possède un système énergétique à travers lequel elle parvient à transformer des sources d’énergie primaires (rayonnement solaire, bois, hydraulique, charbon…) en énergie utile (force musculaire, chaleur, électricité, mouvement mécanique…) en vue de satisfaire des besoins grâce à des techniques de conversion de l’énergie brute en énergie appropriable (manèges de chevaux, roues hydrauliques, machines à vapeur ou à explosion). Depuis Marx au 19e siècle ou Lewis Mumford dans l’entre-deux-guerres, de nombreuses et très riches réflexions ont été menées sur les relations entre énergies, pouvoir et sociétés, abondamment réactivées aujourd’hui par les renouvellements de l’histoire environnementale et la crise contemporaine du système énergétique global. Chaque système énergétique modèle ainsi des rapports de production et des rapports sociaux singuliers, et entretient des relations spécifiques à la nature. Récemment renouvelée par d’importantes recherches consacrées à la consommation énergétique de l’Europe sur la longue durée (Kander, P. Malanima et P. Warde), l’histoire de l’énergie ne saurait pourtant se réduire à l’étude des transitions énergétiques passées ou à la reconstruction des seuls indicateurs statistiques. Elle ne saurait non plus relever de la seule expertise des ingénieurs et des sciences dites dures. L’énergie relève profondément de dynamiques sociales et politiques : les choix énergétiques affectent différemment les groupes sociaux, ils modèlent des formes de vie et suscitent d’abondantes constructions imaginaires, ils déterminent aussi des modes d’organisations politiques et étatiques du fait des infrastructures gigantesques qui les accompagnent. Les approches quantitatives tendent par ailleurs à écraser les formes d’énergie organiques plus souples et ponctuelles qui ont pourtant été cruciales dans les trajectoires passées, marquées par la flexibilité et l’organisation en petites unités productives entretenant longtemps des liens étroits avec la campagne. Les approches téléologiques habituelles, orientées par le "choix du feu" (A. Gras) et le triomphe jugé inéluctable des carburants fossiles, tendent également à rendre invisibles les nombreux débats qui ont accompagné le processus, comme les multiples futurs non advenus qui ont pu exister dans le passé...

Télécharger l'appel à communications

Calendrier :

  • Date limite de candidature : 15 septembre 2017 (envoi d'un court CV et d'une présentation d'une page de la proposition à colloque.energies2018@u-bourgogne.fr)
  • Sélection des papiers par le comité scientifique et réponse aux auteurs : octobre 2017
  • Rendu des textes en pour une publication en 2019 : septembre 2018

Pour aller plus loin :


Lieu : Dijon
Partenaire : Centre Georges Chevrier (UMR 7366 CNRS - Université de Bourgogne), RUCHE (Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale), Institut universitaire de France
Contact : colloque.energies2018@u-bourgogne.fr

Dictionnaire de J.-M. G. Le Clézio

Le 15 Septembre 2017

Marina SALLES, docteure ès lettres et membre associée au CRHIA (Université de La Rochelle), a assuré la coordination scientifique du

Dictionnaire de J.-M. G. Le Clézio

Avant-propos (Marine Salles) 

Lors d’une table ronde à l’île Maurice, le 19 juin 2013, J.-M.G. Le Clézio déclarait : « Les dictionnaires, les encyclopédies sont de merveilleux outils pour former l’esprit1 ». Cet intérêt pour les dictionnaires, attesté dans le paratexte, remonte à l’enfance et en particulier à la découverte, dans la bibliothèque de sa grand-mère, de cette pièce rare : le Dictionnaire de la conversation. L’auteur confie à Gérard de Cortanze : « Je lui dois les plus grandes émotions de mon enfance. Cet ouvrage rébarbatif, écrit en grande partie dans un français vieilli, m’apparaissait comme fait de la matière même du rêve. Et quel rêve extraordinaire ! C’était un monde dans un livre » (2000, 34). De ces joies de lectures de l’enfance, l’œuvre fictionnelle porte trace : le narrateur de « Fascination » rappelle son plaisir à « monter l’escalier de sa grand-mère et à [s’] enfouir dans un fauteuil pour lire les dictionnaires en regardant la lumière du soleil » (P, 119), et c’est dans L’Astronomie populaire de Flammarion que Daniel Sillitoe découvre « le pays imaginaire » d’Ourania

Dictionnaires et encyclopédies ouvrent grand les portes du monde, du divers, d’un savoir sans frontières à l’enfant que le contexte de guerre contraint à l’enfermement dans la maison de Roquebillières, ou à l’adolescent trop à l’étroit dans le cadre étouffant de la ville de Nice. Ils sont à la source de cette érudition culturelle et lexicale dont Jean Onimus relève l’étendue et la diversité : « Pour bien lire Le Clézio, il faut disposer d’un atlas, d’une flore mondiale, de bons livres sur les Mascareignes, sur l’Afrique, en particulier le Maroc, et le Mexique » (1993, 172). Une érudition très éloignée au demeurant de toute cuistrerie, puisque donnant son élan à l’imaginaire, nourrissant la rêverie, elle participe intensément à l’activité créatrice...

Pour en savoir plus


Lieu : Roubaix-Tourcoing
Partenaire : Editions Passage(s)
Contact : Marina SALLES : marina.salles@wanadoo.fr

Séjour de recherches de Bruno POMARA SAVERINO

Le 13 Septembre 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Bruno POMARA SAVERINO, doctorant en histoire moderne à la Faculté d'Histoire et de Géographie de Valence (Espagne), effectue un séjour de recherches à l'IPRA  du 13 septembre au 20 décembre 2017 à l'invitation de John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes).

Son thème de recherches :

"Les réfugiés morisques de la péninsule ibérique aux États italiens et au-delà (17eme siècle)".

Dans le cadre du programme Atlas (FMSH et Fondazione Einaudi).


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes
Partenaire : Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA), MSH Ange-Guépin, Programme Atlas (FMSH et Fondazione Einaudi)
Contact : Bruno POAMRA SAVERINO : brunopomara@hotmail.com

L’économie de la guerre navale de l’Antiquité au 20e siècle

Le 11 Septembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

David PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), a coordonné le numéro 22-23 de la revue d'histoire maritime sur le thème :

L’économie de la guerre navale de l’Antiquité au 20e siècle

Résumé :

À travers ce numéro, les directeurs de la Revue souhaitent mettre en place dans l’historiographie française une analyse de l’économie de la guerre navale, très présente chez les historiens britanniques, en particulier depuis la parution en 1989 du célèbre ouvrage de John Brewer, The Sinews of Power.

Volontairement très ouvert, il présente tour à tour comment la piraterie de l’époque hellénistique doit être comprise comme une activité de prédation maritime et non pas seulement analysée en termes de guerre sur mer ? Quelles contraintes financières et quels enjeux politico-économiques ont présidé à l’activité navale fatimide en Égypte ? Ou bien encore comment le Parlement français, au début de la troisième République, n’a cessé de chercher à imposer à la Marine son contrôle, notamment financier, par l’intermédiaire des budgets ?

Six études accompagnent composent la rubrique Varia : les marins hollandais et la navigation en Méditerranée au 18e siècle ; la Méditerranée des chansons de marins de l’Europe du Nord-Ouest à l’époque moderne ; les officiers de marine britanniques et la Méditerranée au 19e siècle : un regard intime et singulier ; naviguer en Normandie littorale vers 1660 ; de l’Ancien Régime au Premier Empire : les officiers et les équipages de la marine militaire française ; la Grande Guerre sur mer : la Marine et les marins en guerre.

Pour en savoir plus


Lieu : Paris
Partenaire : Presses universitaires Paris Sorbonne
Contact : David PLOUVIEZ : david.plouviez@univ-nantes.fr

Appel à communications : Esclavages et couleurs dans les villes et les sociétés urbaines d’Afrique, des Amériques et d’Europe, 15e-19e siècles

Le 10 Septembre 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Antonio DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et Clément THIBAUD(EHESS), lancent un appel à communications pour le colloque final du projet STARACO (organisé les 23 et 24 novembre 2017 à l'Université des Antilles) sur le thème :

Esclavages et couleurs dans les villes et les sociétés urbaines d’Afrique, des Amériques et d’Europe,

15e-19e siècles

Après de nombreux travaux consacrés aux sociétés esclavagistes ou à esclaves d’Europe, d’Afrique et des Amériques, ce colloque tentera d’apprécier en quoi les villes de ces espaces ont pu être, du 15e  au 19e  siècles, les lieux d’une reconfiguration spécifique des rapports sociaux. On s’intéressera en particulier à la diversité des formes qu’ont pu prendre les sociétés urbaines et aux dynamiques qui les ont générées. De manière particulière, on tentera de savoir si la proximité ou l’éloignement du pouvoir politique ont été des facteurs d’accélération ou de ralentissement des processus d’exclusion, d’accommodements ou d’intégration des populations cosmopolites  et  inégales  des  villes  étudiées.  Les  périodes  de  changements  institutionnels majeurs (changements de souveraineté, révolution, guerre d’indépendance, abolition de l’esclavage…) seront singulièrement explorées. Au-delà du contexte portuaire, perçu d’un point de vue historiographique comme fondamental, on essaiera également de mettre en évidence l’influence   spécifique des   autres   dynamiques   économiques   (industrielles,   artisanales   ou commerciales). Le colloque s’attachera également à analyser les traductions spatiales de ces relations complexes. Du quartier à la maison, il tentera d’apprécier les structurations spécifiques des espaces économiques, politiques, culturels et domestiques qu’elles ont générés, en mettant en valeur les dynamiques induites par les différentes composantes et institutions de ces sociétés. Les flux de populations exogènes, aux origines lointaines, ou proches, ainsi que l’apparition progressive d’individus de couleur, de statuts et de niveaux économiques plus élevés, ont-ils entraîné  une  recomposition  spécifique  nouvelle  des  sociétés  urbaines  de  l’espace  d’étude ? Enfin, on s’intéressera à l’évolution de ces questions et on tentera notamment de savoir si les changements de souveraineté, les indépendances, les abolitions de l’esclavage ont modifié les pratiques et les usages urbains. Le colloque tentera enfin d’explorer les aspects culturels de la question, en s’interrogeant sur d’éventuelles expressions matérielles et spirituelles des clivages et des accommodements de ces sociétés. On explorera notamment les diverses formes de sociabilité, profanes ou sacrées, qui seront appréciées comme des temps et des lieux de construction des sociétés urbaines, au travers de logiques de convivialité et de conflictualité...

Télécharger l'appel à communications dans son intégralité

Date limite de candidature : 10 septembre 2017

SOUMISSION DES PROPOSITIONS

Les propositions comporteront le titre de la communication, le résumé (350 mots maximum), lescoordonnées de l’auteur, adresse électronique, affiliation universitaire, et un CV abrégé.

Il n’y a pas de frais d’inscription et le colloque prendra en charge les frais d’hébergement et de déplacement des intervenants. Les communications, d’une durée de 30 minutes, pourront être faites en anglais, espagnol, français et portugais. Les propositions retenues seront annoncées à partir du 10 septembre. Une sélection des meilleures communications présentées au colloque sera publiée dans un volume collectif.

COMITÉ SCIENTIFIQUE

  • António de Almeida Mendes (Université de Nantes, CRHIA-STARACO et CIRESC) Nenad Fejic (Université des Antilles-AIHP-Géode)
  • Dominique Rogers (Université des Antilles-AIHP-Géode-CIRESC)
  • Clément Thibaud (Université de Nantes, CRHIA-STARACO)

Pour aller plus loin :


Lieu : Université des Antilles
Partenaire : Région Pays de la Loire et projet STARACO, Université des Antilles (EA 929 AIHP-GEODE), INRAP, Ministère de la Culture et de la Communication, Collectivité Territoriale de Martinique
Contact : Aanor LE MOUEL : aanor.lemouel@univ-nantes.fr

Séjour de recherches d'Hajer DERBEL

Le 01 Septembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Hajer DERBEL, doctorante en histoire contemporaine à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 1er septembre au 31 octobre 2017 à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La contrebande et les contrebandiers dans la région tunisienne du milieu du 19ème siècle au 20ème siècle".

Sous la direction de Mohammed LAZHER GHARBI.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : Hajer DERBEL : hajer.derbel1990@gmail.com

Séjour de recherches de Seydou Oumar KANE

Le 01 Septembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Seydou Oumar KANE, enseignant-chercheur à l'Université de Ouagadougou Pr. Joseph KI-ZERBO, séjournera au CRHIA-Nantes du 1er au 30 septembre 2017, à l'invitation de Bernard SALVAING, Professeur émérite d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes).

Thème de recherches : "La valorisation des ressources de l'élevage en Afrique Occidentale Française".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de Ouagadougou Pr. Joseph KI-ZERBO
Contact : Seydou Oumar KANE : seydou_o_kane@yahoo.fr

Séjour de Giuliana LASCHI - chaire d'excellence du LabEx EHNE

Le 01 Septembre 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Giuliana LASCHI, Professeure d'histoire contemporaine à l'Université de Bologne et Directrice du Centre Jean Monnet de Bologne, est invitée à l'Université de Nantes pour occuper la chaire d'excellence de l'axe 4 du LabEx Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe (EHNE) "L'Europe, les Européens et le monde"  pour 4 mois du 1er septembre au 24 décembre 2017.

A l'initiative de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA et Directeur d'Alliance Europa.

Thèmes de recherches :

Histoire de l'intégration européenne, de la Politique Agricole Commune et des relations extérieures de l'Union européenne.

Pour consulter la page web de Giuliana LASCHI : cliquer ici

Pour aller plus loin :


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : LabEx EHNE, Alliance Europa
Contact : Giuliana LASCHI : giuliana.laschi@unibo.it

Contemporary Popular Cultures on the Move in the United States: Miscellanies

Le 30 Août 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Danièle ANDRE, MCF de culture populaire et civilisation nord-américaines au CRHIA (Université de La Rochelle), et Elodie CHAZALON, MCF d’anglais au CRHIA (Université de La Rochelle), viennent de publier :

Contemporary Popular Cultures on the Move in the United States:

Miscellanies

North American popular culture encompasses so many productions and practices that influence one another permanently that it is no easy task to have an accurate, long-lasting, and consensual picture of it. However, it can be described as being “on the move” as it has evolved by adapting and reacting to simultaneous societal inputs. This book was born out of a will to show the diversity and transversal aspect of popular culture. It does not intend to theorize the notion of popular culture(s) itself, but to provide food for thought to readers, whatever their background. Thus, the focus of this collection of papers is to tackle popular culture as a means to (re)think central issues that are transversal and emblematic of the American way of life. Danièle André is an Associate Professor in the American Studies Department of the University of La Rochelle (France). Her research underlines that popular culture (North American science fiction, cinema, TV series, tabletop roleplaying games and graphic novels) not only reflects how societies work, but also helps think about their evolution and shape their future. Elodie Chazalon is an Associate Professor in English Studies at the University of La Rochelle. Her research focuses on the representations of women and of cultural and consumer practices (fashion, clothing, food, etc.) in US popular culture.


Lieu : Paris
Partenaire : Michel Houdiard Editeur
Contact : Danièle ANDRE : daniele.andre@univ-lr.fr et Elodie CHAZALON : elodie.chazalon@univ-lr.fr

Migration - Intégration : regards croisés France-Allemagne

Le 18 Juillet 2017

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l'Ouest), Jochen OLTMER (Université d'Osnabrück) et Zaihia ZEROULOU (Université Lille-1), vous invitent à découvrir l'enregistrement vidéo la table ronde finale du colloque franco-allemand "L'histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne, 19e-21e siècles".

Cette table ronde, ouverture au grand public, avait pour thème :

Migration - Intégration :

regards croisés France-Allemagne

Organisée dans le cadre du projet CITƐR (L’Europe et les frontières de la citoyenneté) et animée par Michel CATALA, Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), Directeur de l’Institut d’études européennes et globales (Alliance Europa),

Avec la participation de : Franck OZOUF, Secours Catholique, Chargé de projet plaidoyer « migrants » et accès aux droits, Gwénola SEBAUX, Professeure de civilisation allemande à l’Université catholique de l’Ouest, coresponsable du projet CITƐR, L’Europe et les frontières de la citoyenneté, et Bettina SEVERIN-BARBOUTIE, Professeure d'histoire contemporaine à l'Université Justus-Liebig de Giessen (Allemagne).


Lieu : Université de Nantes - Faculté de Pharmacie - 9, rue Bias - 44035 Nantes - Amphithéâtre 400
Partenaire : Projet CITER (Alliance Europa ; région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Université catholique de l'Ouest, Université Lille-1, Université d’Osnabrück, DAAD, Université franco-allemande, Euradionantes
Contact : citer@univ-nantes.fr

Recrutement contrat doctoral LabEx EHNE - Alliance Europa

Le 10 Juillet 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre de l'axe 4 du LabEx EHNE ("L’Europe, les Européens et le monde") et du projet CITER "L'Europe et les frontières de la citoyenneté" (Alliance Europa), le CRHIA recrute un(e) doctorant(e) à compter du 1er septembre 2017 sur l’histoire contemporaine de l’Europe depuis 1945 jusqu’à nos jours.

Les sujets proposés doivent s’intégrer dans les projets scientifiques de l’axe 4 du LabEx ENHE et du projet CITER. L’ouverture pluridisciplinaire (notamment droit, science politique, civilisations) et la dimension comparative et plurinationale seront très appréciées.

Le doctorant devra participer aux activités du LabEx EHNE en lien avec le post-doctorant chargé de l’animation scientifique du programme, et du projet CITER (Alliance Europa).

La direction sera assurée par un(e) Professeur(e) du CRHIA-Nantes. Possibilité de codirection nationale ou de cotutelle internationale.

Les candidatures sont à envoyer avant le 10/07/2017 à crhia@univ-nantes.fr

Télécharger la fiche de recrutement


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : LabEx EHNE (axe 4 - L’Europe, les Européens et le monde), Alliance Europa (projet CITER)
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Philippe Josserand et Patrick Boucheron au Festival

Le 05 Juillet 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

En ouverture du festival "Nous Autres" (9 au 11 juin 2017 à Nantes), Philippe JOSSERAND, MCF en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), s'est entretenu avec Patrick BOUCHERON, historien et commissaire du festival .

Réécoutez cette discussion libre autour de la joie du voyage, d'une histoire générale, de l'Italie médiévale, de théâtre, de livres et de la question du 'Nous' !

Accéder au podcast


Lieu : le Grand T
Partenaire : Le Grand T (théâtre de Loire-Atlantique), Château des ducs de Bretagne - musée d’histoire de Nantes, musée Dobrée - Département de Loire-Atlantique, Université de Nantes, Institut d’Études Avancées de Nantes, association Nantes-Histoire, Centre Chorégraphique National de Nantes, Collège de France, éditions du Seuil
Contact : Philippe JOSSERAND : ph.josserand@wanadoo.fr

Séjour de recherches d'Abderrahman OUNISSI

Le 03 Juillet 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

A. OUNISSI, maître assistant au département d'histoire de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 3 au 12 juillet 2017 à l'invitation d’E. SCHNAKENBOURG, Professeur d’histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Son thème de recherches :

"La médecine militaire en Tunisie, de l’expédition de 1881 à la fin de la Grande Guerre".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : Abderrahman OUNISSI : abderrahmanounissi@yahoo.com

Appel à communications : La France et les Amériques entre révolutions et nations, 1776-1865

Le 01 Juillet 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Tangi VILLERBU, MCF HDR d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), lance un appel à communications pour une journée d'études sur le thème :

La France et les Amériques entre révolutions et nations,

1776-1865

Organisée au Centre des Archives diplomatiques de Nantes le 30 novembre 2017.

Pour prendre la suite de la journée d'études organisée à l'Université de La Rochelle le 13 novembre 2015 ("Marchands, exilés, missionnaires et diplomates : Les Français et les Etats-Unis, 1789-1815), cette journée élargira le regard en posant la question de l'usage des sources, dans les Amériques comme en France (et ailleurs) pour l'étude des relations internationales au sens large, des circulations des personnes, c'est-à-dire des migrations de toutes sortes mais aussi des voyages d'affaire, d'agrément ou d'étude, des circulations culturelles, qu'elles soient de biens ou d'idées, du commerce atlantique...

Télécharger l'appel à communications

Calendrier :

  • date limite d'envoi des propositions de communications : 1er juillet 2017

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, LabEx EHNE
Contact : Tangi VILLERBU : tangi.villerbu@univ-­‐lr.fr

Table ronde, Migration-Intégration : regards croisés France-Allemagne

Le 30 Juin 2017 de 17:15 à 19:15

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l'Ouest), Jochen OLTMER (Université d'Osnabrück) et Zaihia ZEROULOU (Université Lille-1), ont le plaisir de vous inviter à la table ronde finale du colloque franco-allemand "L'histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne, 19e-21e siècles".

Cette table ronde, ouverture au grand public, aura pour thème :

Migration - Intégration :

regards croisés France-Allemagne

Organisée dans le cadre du projet CITƐR (L’Europe et les frontières de la citoyenneté) et retransmise sur l'antenne d'Euradioanantes (101.3 FM) et en podcast sur www.euradionantes.fr.

Animée par Michel CATALA, Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), Directeur de l’Institut d’études européennes et globales (Alliance Europa),

Avec la participation de :

  • Franck OZOUF, Secours Catholique, Chargé de projet plaidoyer « migrants » et accès aux droits,
  • Gwénola SEBAUX, Professeure de civilisation allemande à l’Université catholique de l’Ouest, coresponsable du projet CITƐR, L’Europe et les frontières de la citoyenneté,
  • Bettina SEVERIN-BARBOUTIE, Professeure d'histoire contemporaine à l'Université Justus-Liebig de Giessen (Allemagne).

Les inscriptions à la table ronde sont closes. Accès aux débats possible sur place (dans la  limite des places disponibles).


Lieu : Université de Nantes - Faculté de Pharmacie - 9, rue Bias - 44035 Nantes - Amphithéâtre 400
Partenaire : Projet CITER (Alliance Europa ; région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Université catholique de l'Ouest, Université Lille-1, Université d’Osnabrück, DAAD, Université franco-allemande, Euradionantes
Contact : citer@univ-nantes.fr

L’histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne (19ème – 21ème siècles) : les inscriptions sont ouvertes !

Du 29 Juin 2017 à 09:30 au 30 Juin 2017 à 16:00

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l'Ouest), Jochen OLTMER (Université d'Osnabrück) et Zaihia ZEROULOU (Université Lille-1), ont le plaisir de vous inviter à participer au colloque international :

L'HISTOIRE MIGRATOIRE EN MOUVEMENT : FRANCE et ALLEMAGNE (XIXe, XXe, XXIe siècles)

MIGRATIONSGESCHICHTE IN BEWEGUNG: FRANKREICH und DEUTSCHLAND (19., 20., 21. Jahrhundert)

Du 29 au 30 juin 2017

Dans le cadre du projet CITƐR / Im Rahmen des Projekts CITƐR :

L’Europe et les frontières de la citoyenneté

Ce colloque international (franco-allemand) s’inscrit dans le contexte de la « crise migratoire » ou « crise des réfugiés », à une étape décisive de l’histoire européenne (Brexit, montée des populismes, tendances nationalistes). Le colloque vise à favoriser la compréhension des phénomènes migratoires, afin d’éclairer l’opinion publique et de guider l’action politique.

L’objectif est donc de retracer et d’éclairer les mutations des contextes et des régimes migratoires en Allemagne et en France, depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit d’analyser les particularismes nationaux, dans une perspective bilatérale franco-allemande, et européenne.

Les conférences se feront à parité française et allemande (dans les 2 langues), par des spécialistes allemands et français historiens ou sociologues des migrations.

Ce colloque international est ouvert à tout public intéressé, en accès libre.

Il sera clôt par une Table ronde largement ouverte au grand public, sur la thématique « Migration – Intégration : Regards croisés France-Allemagne ». Cette Table ronde (UFR Pharmacie, Amphi 400) sera animée par Michel CATALA, directeur d’Alliance Europa.

--

Die internationale (deutsch-französische) Tagung findet vor dem Hintergrund der „Migrations- bzw. Flüchtlingskrise“ statt, und zwar in einer entscheidenden Etappe der europäischen Geschichte (Brexit, Aufstieg des Populismus, nationalistische Tendenzen). Die Tagung zielt darauf ab, das Verständnis der Migrationsprozesse (Aufklärung der öffentlichen Meinung, Politikgestaltung) zu fördern.

Ziel der Tagung ist es, die in Deutschland und Frankreich vom 19. Jahrhundert bis heute erfolgten Veränderungen von Migrationsverhältnissen und Migrationsregimen zu diskutieren. Es geht darum, spezifische Aushandlungen unter Berücksichtigung auch von bilateralen (deutsch-französischen) und europäischen Kontexten zu analysieren.

Die internationale Tagung steht dem interessierten Publikum offen (freier Zugang).

Ein Podiumsgespräch für ein breites Publikum schließt die Tagung ab (UFR Pharmacie, Amphi 400). Die Podiumsdiskussion zum Thema „Migration – Integration: Gekreuzte Blicke Frankreich-Deutschland“ wird von Michel CATALA, Direktor von Alliance Europa geleitet.

Consulter le programme

Les inscriptions au colloque sont closes. Accès aux débats possible sur place (dans la  limite des places disponibles).

Pour aller plus loin :


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Amphithéâtre Simone-Weil et Faculté de Pharmacie - 9, rue Bias - 44035 Nantes - Amphithéâtre 400
Partenaire : Projet CITER (Alliance Europa ; région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Université catholique de l'Ouest, Université Lille-1, Université d’Osnabrück, DAAD, , Université franco-allemande, Euradionantes
Contact : citer@univ-nantes.fr

Table ronde, La transgression en temps de guerre (de l'Antiquité à nos jours)

Du 27 Juin 2017 à 13:45 au 28 Juin 2017 à 16:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Isabelle PIMOUGUET-PEDARROS, Professeure d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), et Nathalie BARRANDON, MCF d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), organisent une table ronde de deux jours sur le thème :

La transgression en temps de guerre

de l'Antiquité à nos jours

Consulter le programme


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle de conférences - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Contact : Isabelle PIMOUGUET-PEDARROS : ipedarros@yahoo.fr et Nathalie BARRANDON : nathaliebarrandon@free.fr

Une histoire des esclavages - 10

Le 26 Juin 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :

La musique noire américaine (3) - hip-hop et RNB, avec Emmanuel PARENT, MCF en musique à l'Université Rennes 2

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Religious minorities in Christian, Jewish and Muslim Law (5th to 15th centuries)

Le 26 Juin 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) et co-responsable de l'IPRA, et Youna HAMEAU-MASSET, docteure en histoire médiévale et membre associée au CRHIA (Université de Nantes), viennent de publier un nouvel ouvrage avec Nora BEREND et Capucine NEMO-PEKELMAN :

Religious minorities in Christian, Jewish and Muslim Law

(5th to 15th centuries)

The fruit of a sustained and close collaboration between historians, linguists and jurists working on the Christian, Muslim and Jewish societies of the Middle Ages, this book explores the theme of religious coexistence (ant the problem it poses) form a resolutely comparative perspective The authors concentrate on a key aspect of this coexistence: the legal status attributed to Jews and Muslims in Christendom and to dhimmis in Islamic lands. What are the similarities and differences, from the point of view of the law, between the indigenous religious minority and the foreigner?  What specific treatments and procedures in the courtroom were reserved for plaintiffs, defendants or witnesses belonging to religious minorities? What role did the law play in the segregation of religious groups? ...Through these questions, and through the innovative comparative method applied to them, this book offers a fresh new synthesis to these questions and a spur to new research.

Pour aller plus loin


Lieu : Turnhout
Partenaire : Editions Brepols, collection RELMIN
Contact : John Tolan : john.tolan@univ-nantes.fr

Dossier Araguaia - revue Confins (31/2017)

Le 24 Juin 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA – La Rochelle, et Gercinair GANDARA viennent de diriger le dossier Araguaia de la revue Confins (31/2017).

Confins est une revue franco-brésilienne de géographie, consacrée à la publication d’articles originaux, en français ou en portugais et à des traductions d’articles existants. Abondamment illustrés, les articles portent sur des sujets brésiliens, français ou autres, avec une préférence donnée aux articles comparatifs et aux articles de Brésiliens sur l’Europe.

La revue diffuse dans les deux sens les acquis de la recherche en géographie, dans toutes ses composantes, avec toutefois une priorité à la géographie régionale. Sur les approches, aucune exclusive mais toute l’exigence d’une revue scientifique, et donc la validation des articles par des comités internationaux.

Pour en savoir plus


Lieu : Paris
Partenaire : Open Editions - revue.org
Contact : Laurent VIDAL : laurent.vidal@univ-lr.fr

Saint-Nazaire : The Bridge, des bateaux et de l’histoire !

Le 23 Juin 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Télénantes a réalisé, dans le cadre de l’émission "Sur place", un reportage sur le colloque "Voilà les Américains ! Les Etats-Unis en France et en Europe, 1917-1920 : circulations et diffusion des idées et des savoirs".

La manifestation était organisée du 22 au 24 juin 2017 à Saint-Nazaire par M. CATALA, Professeur d’histoire moderne au CRHIA – Nantes et Directeur d’Alliance Europa, et S. JEANNESSON, Professeur d’histoire moderne au CRHIA – Nantes.

Accéder à la vidéo


Lieu : Saint-Nazaire
Partenaire : Télénantes
Contact : usa1917@univ-nantes.fr

Peuples en vitrine. Une approche comparée du montrer/cacher

Du 22 Juin 2017 à 14:00 au 23 Juin 2017 à 13:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Françoise MARTINEZ, Professeure de civilisation latino-américaine au CRHIA (Université de La Rochelle), et Charles ILLOUZ, Professeur d'anthropologie au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent des journées d'études sur le thème :

Peuples en vitrine

Une approche comparée du montrer/cacher

En quoi consiste le projet dissimulé d’une exposition ? Offrir à comtempler consiste-t-il aussi à détourner le regard de l’obscène, dont l’obscaenus latin résiste même au dévoilement étymologique. Peut-être « ce qui vient à gauche » (scaevus), hors du champ du regard, de fort mauvais augure. L’objet exposé projette des ombres auxquelles le regard ne s’attache pas… Qu’en pensent les historiens, les anthropologues ou les sociologues ?

Réfléchir aux modalités de présentation, d’exhibition de soi et des autres, aux mises en scène des individus et des peuples doit permettre d’approcher sous un jour nouveau les façons dont furent pensées des identités ou des altérités culturelles. Ces efforts d’exhibition des peuples s’appuyèrent d’abord sur des objets spécifiques (emblèmes, monuments, œuvres d’art ou objets d’apparence plus quotidienne). Mais parce qu'ils visaient à faire sens pour leurs contemporains et pour la postérité, ils suivirent diverses modalités de "mises en scène" au service de l'idéologie du moment et de la perception de ce qui devait/pouvait être montré. Ainsi, montrer consistait en même temps à cacher. Au-delà des emblèmes de la souveraineté ostensiblement exposées, des héros costumés présentés sur toutes sortes d’estrades commémoratives et des vitrines les plus diverses déployées dans l’espace patrimonial, opèrent des rapports sociaux coloniaux ou postcoloniaux soustraits aux regards.

Cette journée d’étude propose d’interroger ces choix et leurs implications à partir d’expériences nationales ou de revendications autochtones, en les comparant, de façon à mettre au jour des typologies, des modalités, des dynamiques de mise en scène de soi et des autres. Elle permettra d’apprécier ce mouvement de « mise en vitrine » qui articule exhibition et occultation, ostentation et refoulement… Qui décide d’exposer quoi, quelles composantes de groupes humains, où, quand et comment ? Comment, en effet, se décide ce qui est digne ou non d’être muséographié ou consolidé en monument patrimonial ? Quelle stratégie discursive favorise l’accès à la reconnaissance ostentatoire du national ou en tait la possibilité ? Comment la création des conditions ostensibles de la dignité nationale consiste à repousser dans l’angle mort des insignifiances les formes persistantes de cultures éparses ? L’approche comparative, qui entendra historiens, anthropologues et muséologues, permettra de mettre à l’épreuve les catégories proposées par les contributeurs et d’en discuter les caractères originaux.

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, salle du conseil, 1 parvis Fernand Braudel, 17042 LA ROCHELLE Cedex 1
Partenaire : Museum d’Histoire Naturelle – La Rochelle, Centre Intermondes
Contact : F. MARTINEZ : francoise.martinez@univ-lr.fr

Voilà les Américains ! Les Etats-Unis en France et en Europe, 1917-1920 : circulations et diffusion des idées et des savoirs

Du 22 Juin 2017 à 09:15 au 24 Juin 2017 à 13:15

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, et Stanislas JEANNESSON, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), organisent le colloque international en partenariat avec la Ville de Saint-Nazaire :

"Voilà les Américains !"

Les Etats-Unis en France et en Europe, 1917-1920 : circulations et diffusion des idées et des savoirs

Ce colloque, qui s’inscrit dans le cadre des manifestations scientifiques organisées à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, entend revenir, en tentant d’ouvrir des perspectives nouvelles, sur cet événement déterminant, tant pour l’issue du conflit que pour l’histoire du XXe siècle, qu’est l’entrée en guerre des États-Unis en 1917. Délaissant volontairement les aspects purement militaires et diplomatiques - au sens traditionnel du terme -, qui ont déjà fait l’objet de nombreuses études, nous souhaitons orienter notre réflexion vers le domaine culturel, dans son acception la plus large, et nous interroger sur les effets de la présence américaine sur le vieux continent, durant les dernières phases de la guerre et les premières années de la paix...

Consulter le programme

Les inscriptions en ligne sont closes. Accès au colloque sur place dans la limite des places disponibles.

Pour aller plus loin :


Lieu : Cinéville - 5 boulevard de la Légion d'Honneur - 44600 Saint-Nazaire
Partenaire : LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), Alliance Europa, Ville de Saint-Nazaire, Région Pays de la Loire, Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan, Mission Centenaire 14-18 (Ministère de la Défense), Ville de Saint-Nazaire, Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes
Contact : usa1917@univ-nantes.fr

Libérer le nouveau monde. La fondation des premières républiques hispaniques : Colombie et Venezuela

Le 21 Juin 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Clément THIBAUD, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), vient de publier :

Liberer le nouveau monde.

La fondation des premières républiques hispaniques : Colombie et Venezuela

Pourquoi les premières républiques du monde hispanique sont-elles nées, au nord de l'Amérique du Sud, entre Caracas, Carthagène-des-Indes et Bogota ? Comment, à l'aube du 19e siècle, expliquer le surgissement précoce du régime de l'égalité civile au sein de sociétés organisées par les hiérarchies du statut et de la race ? Que doivent ces nouvelles républiques aux révoltes et aux révolutions de la Caraïbe française ou néerlandaise ? Comment "régénérer" un "peuple esclave" en une nation emancipée, et transformer Indiens, métis et libres de couleur en citoyens ?...

Pour aller plus loin


Lieu : Mordelles
Partenaire : Les Perséides, collection Monde atlantique
Contact : Clément THIBAUD : clement.thibaud@univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Gérald SIM

Le 19 Juin 2017 à 13:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Gérald SIM, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) sous la direction de Stanislas JEANNESSON, soutiendra sa thèse sur le thème :

La présence diplomatique et consulaire française aux Etats-Unis (1815-1904) : réseaux, acteurs, pratiques, regards

Résumé :

L’étude de la présence diplomatique et consulaire française aux États-Unis est un miroir des ambitions et des limites de la politique du Quai d’Orsay en Amérique du Nord au cours du XIXe siècle. Cette recherche dresse un tableau d’ensemble de cette présence au prisme de ses acteurs, longtemps dénigrés et tombés aujourd’hui dans les oubliettes de l’histoire.

A l’issue des révolutions atlantiques, ce réseau s’organise dans une logique commerciale. Cet axe qui parcourt tout le siècle est indissociable d’une logique géopolitique. Celle-ci oscille entre un rapprochement avec les États-Unis, afin de limiter l’hégémonie commerciale et maritime anglaise, et une entente avec Londres pour contrecarrer l’expansion territoriale américaine vers l’Ouest. Témoins des recompositions politiques affectant l’Amérique du Nord au milieu du siècle, les diplomates et les consuls sont aussi les relais de politiques successives visant à rétablir une influence française dans cette partie du Nouveau Monde, au mépris de la doctrine Monroe.

Les échecs de la diplomatie française et l’émergence des États-Unis comme puissance impériale obligent le Quai d’Orsay à réajuster sa politique à la fin du siècle. Tout en reconnaissant désormais, implicitement, la doctrine Monroe, les acteurs diplomatiques et consulaires favorisent la construction d’une mémoire franco-américaine ravivant le combat partagé pour la cause de la liberté au cours de la guerre d’indépendance. Cette entreprise participe à l'élaboration du mythe de La Fayette, comme héros des deux mondes. Mythe servant de trompe l’œil sur la réalité des relations bilatérales d’un 19e siècle marqué par l’affirmation de deux messianismes politiques sur les deux rives de l’Atlantique.

Composition du jury :

  • Hélène HARTER, Université Rennes 2
  • Bruno MARNOT, Université de La Rochelle
  • Isabelle DASQUE, Université Paris 4-Sorbonne
  • Françoise LE JEUNE, Université de Nantes
  • Laurence BADEL, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Stanislas JEANNESON, Université de Nantes

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges
Contact : Gérald SIM : Gerald.Sim@ac-poitiers.fr

Jeu de rôle : engagements et résistances

Du 16 Juin 2017 à 09:30 au 18 Juin 2017 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Danièle ANDRE, MCF de culture populaire et civilisation nord-américaines au CRHIA (Université de La Rochelle), organise avec Vincent BERRY et Alban QUADRAT, un colloque sur le thème :

Jeu de rôle :

engagements et résistances

En 1974, un jeu de société intitulé Dungeons and Dragons voyait le jour aux éditions Tactical Studies Rules (TSR) sous la plume de Gary Gygax et Dave Arneson. Ce jeu, puisant ses sources dans les jeux de guerre (wargames), les jeux historiques avec figurines et les jeux de négociation, allait être le premier élément initiateur d’un nouveau genre de jeux participatifs, les « jeux de rôle » (tabletop role-playing games, ou pen-and-paper role-playing games, ou table-talk role-playing games en anglais). Cette nouvelle forme de jeux de société, permettant aux joueurs de créer collectivement une fiction orale à travers l’interprétation de personnages fictifs grâce à un système de contraintes définies par des règles,allait rapidement conquérir une jeunesse occidentale avide d’aventures imaginaires, puis entrer dans la culture populaire...

Consulter le programme (version provisoire)


Lieu : Université de Paris 13 et EPITECH Kremlin-Bicêtre
Partenaire : Université de La Rochelle, Experice, Université Sorbonne Paris Cité, LabEx ICCA, LudoMaker (fablab de l'Université Paris 13)
Contact : Danièle André : colloquejdr@gmail.com

L’Europe et l’Afrique post-coloniale : conflits armés et enjeux sécuritaires

Le 12 Juin 2017 de 09:30 à 16:50

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Amenan Roseline KOUAME, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), et  Lobry Abel BAGNON, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), organisent une journée d'études doctorale sur le thème :

L’Europe et l’Afrique post-coloniale :

conflits armés et enjeux sécuritaires

Les guerres en Afrique, qu’elles soient interétatiques, intra-étatiques ou civiles ont considérablement façonné le "visage" de ces pays. Dans certains cas, elles ont scellé, à jamais des peuples entiers dans la misère tout en plongeant les pays eux-mêmes dans une spirale de violence et d’insécurité. Cette situation interpelle sur le regard à porter sur les différents rouages du contrôle et de l’exercice de la violence légitime par l’État postcolonial africain. Plus qu’un désaveu, les conflits armés en Afrique exposent au grand jour l’inexistence ou la défaillance des politiques de défense et de sécurité mises en place au lendemain des indépendances.

La réflexion sera portée sur l’implication des grandes puissances dans les affaires intérieures des pays d’Afrique, mais aussi sur l’échec de leur système de défense et de sécurité.

La journée s’organiseautour de deux thématiques :

  • Les acteurs des conflits armés en Afrique
  • Les systèmes de coopération militaire entre l’Afrique, l’Europe et les États étrangers (coopération multilatérale, coopération bilatérale).

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), ED SCE (Sociétés, Cultures, Echanges), Alliance Europa
Contact : Amenan Roseline KOUAME : rose.amenan@yahoo.fr et Lobry Abel BAGNON : bagnonsahiey@gmail.com

Nous Autres, 72h pour refaire l'histoire du monde ou presque

Du 09 Juin 2017 à 19:30 au 11 Juin 2017 à 19:30

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Annick PETERS-CUSTOT, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), vous invitent à participer à la 2ème édition du festival  :

"Nous Autres, 72h pour refaire l’histoire du monde ou presque"

sous la direction de Patrick BOUCHERON

Invité d'honneur : Timothy Brook

Pendant trois jours, historiens, conservateurs et artistes invités mettent en scène une histoire savante et sensible, avec tout le sérieux et la fantaisie qu’elle requiert!

Programme :

Tables rondes et conférences, mais aussi des performances, un marathon savant, un atelier de tatouage commenté, une exposition dont vous êtes le héros, des conversations entre lecteurs, une très attendue battle d'historiens et un grand Bal du siècle.

Connaisseur ou simplement curieux, venez défendre l'idée d'une histoire citoyenne et joyeuse...

Pour aller plus loin :


Lieu : Le Grand T et Château des ducs de Bretagne à Nantes
Partenaire : Le Grand T (théâtre de Loire-Atlantique), Château des ducs de Bretagne - musée d’histoire de Nantes, musée Dobrée - Département de Loire-Atlantique, Université de Nantes, Institut d’Études Avancées de Nantes, association Nantes-Histoire, Centre Chorégraphique National de Nantes, Collège de France, éditions du Seuil
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr

Les consuls, agents de la présence française dans le monde (18e-19e siècles)

Le 09 Juin 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Fabrice JESNE, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur des études pour les époques moderne et contemporaine à l'Ecole française de Rome, vient de publier le numéro 57 d'Enquêtes et Documents sur le thème :

Les consuls, agents de la présence française dans le monde

18e-19e siècles

Résumé :

D’abord pensée pour favoriser les échanges commerciaux en Méditerranée, l’institution consulaire devient, au cours des temps modernes puis de l’époque contemporaine, un instrument de rayonnement extérieur des monarques puis des nations. Par ses deux empires coloniaux successifs, par la dimension globale de son commerce et de ses ambitions géopolitiques, par la puissance de son économie précocement industrialisée et son influence culturelle, la France projette ses « nationaux » sur tous les continents, et cela très tôt et dans la durée. Pour gérer les multiples intérêts français à l’étranger, l’État dispose d’un type d’agents précieux par leur caractère polyédrique : les consuls. Leur fonctionnarisation progressive, de même que leurs fonctions d’information, d’intermédiation marchande et d’administration des ressortissants sont bien connues de l’historiographie spécialisée. En revanche cet ouvrage entend examiner le rôle des consuls dans la présence française dans le monde, une présence multiforme qui ne se réduit pas aux seules ambitions coloniales ou impériales. Si l’extension du réseau consulaire reflète à la fois la présence commerciale et politique française, elle est aussi en partie tributaire des stratégies, des consuls eux-mêmes.

Cette publication est issue d’une journée d’études organisée en 2014 par le CRHIA (Université de Nantes) et le Laboratoire d’Excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe ».

Pour aller plus loin


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes, LabEx EHNE
Contact : Fabrice JESNE : fabrice.jesne@univ-nantes.fr

Journée scientifique interdisciplinaire de l’ED SCE : Contre-courant(s)

Le 08 Juin 2017 de 09:30 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Alice LEMER-FLEURY, doctorante en histoire au CRHIA (Université de Nantes), et Aurelio AYALA, doctorant en histoire au CRHIA (Université de Nantes), organisent une journée scientifique interdisciplinaire de l’ED SCE sur le thème: 

Contre-courant(s)

Au sens propre, un contre-courant est un courant marin secondaire qui va dans le sens contraire du courant principal. Au sens figuré, appliqué à l’histoire, à la littérature, aux langues et aux civilisations, la notion ouvre de nombreuses questions. Les humanités dans leur ensemble sont faites de courants – historiques, historiographiques, littéraires, politiques, philosophiques, etc. Pour autant, l’histoire, les civilisations, la littérature sont aussi et surtout faites de héros (réels ou fictifs), d’œuvres, de styles et de projets qui se créent en réaction voire en résistance à des théories et dogmes dominants. La nature des mouvements à contre‑courant n’est cependant pas nécessairement moderniste. Ils sont au contraire très divers : certains sont révolutionnaires, progressistes, novateurs, d’autres sont davantage conservateurs, réactionnaires voire passéistes, d’autres encore sont les deux à la fois...

Télécharger le programme

Pour aller plus loin : ED Sociétés, Cultures, Echanges


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle de conférences - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges
Contact : Alice LEMER-FLEURY : alice.lemer@etu.univ-nantes.fr et Aurelio AYALA : aurelio.ayala@etu.univ-nantes.fr

Une discipline intranquille. Ecritures et appropriations de l'histoire

Le 02 Juin 2017 de 09:00 à 17:45

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Dans le cadre des journées scientifiques 2017 de l'Université de Nantes, Anne VEZIER, MCF en didactique de l'histoire au CREN (Université de Nantes), et Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent une journée d'études sur le thème :

Une discipline intranquille.

Ecritures et appropriations de l'histoire

Cette journée d'études part du sentiment d'une double urgence. Interne à notre établissement, la première concerne le manque de collaboration scientifique entre le département d'histoire, l'ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education) et les laboratoires de recherches CRHIA et CREN quand nous avons en commun une partie des étudiants ayant fait de l'histoire l'essentiel ou une partie de leur apprentissage académique dans le Supérieur et que nous partageons des expériences  pédagogiques et disciplinaires communes.

En confrontant nos méthodes d'écritures et nos réflexions et recherches sur les appropriations de l'histoire au sein de nos classes par les étudiants, les lycéens, les collégiens et leurs futurs enseignants, nous souhaitons initier une plus grande proximité collégiale autour d'un objet dont l'actualité des enjeux rend compte de la seconde urgence. En effet, l'histoire n'est pas une discipline neutre - si ce mot a un sens - dans une société qui a confié aux historiens la responsabilité d'une charge périlleuse : être une science et un instrument de l'exercice démocratique des droits civiques. Sans compter la faculté démiurgique que d'aucun lui prête de faire tenir ensemble des hommes et des femmes que rien ne semble plus pouvoir rassembler.

L'ambition de cette journée d'études est donc double aussi : provoquer chez nous une dynamique de collaboration pédagogique et scientifique ; ouvrir au public un espace de réflexion et d'échanges sur une histoire qui ne saurait jamais être seulement celle des historiens.

Consulter le programme

L'inscription à la journée d'études est recommandée : crhia@univ-nantes.fr (nombre de places limité).

Pour aller plus loin :


Lieu : Cité des congrès - 5, rue de Valmy - 44041 Nantes
Partenaire : Journées scientifiques 2017 de l'Université de Nantes, CREN (EA 2661, Universités de Nantes et du Maine), ESPE-Académie de Nantes
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr

Des littoraux pour quoi faire ? Regards et actions de l’Etat. 17ème – 19ème siècles

Du 31 Mai 2017 à 14:00 au 01 Juin 2017 à 16:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Martine ACERRA, Professeure d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), Bernard MICHON, MCF d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et David PLOUVIEZ, MCF d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent des journées d'études sur le thème :

Des littoraux pour quoi faire ?

Regards et actions de l’Etat. 17ème – 19ème siècles

Les journées d’études poursuivent les travaux du programme LETO (Littoral, Etat, Océan) menés au cours de ses trois ateliers de 2016. Elles prolongent aussi la récente publication collective intitulée Inspecter le littoral (Maritimisation du monde, PUR, 2016). Dans le contexte des travaux anciens et actuels, individuels ou collectifs, autour des enquêtes littorales ou non (Groupe Brestois sur la Bretagne de Louis XIV ; Groupe de travail Chardon ; DYPOMAR ; etc.), les journées d’études s’attacheront particulièrement à la méthode et aux outils nécessaires à la mise au point d’une métabase constituée à partir des enquêtes sur le littoral français du XVIIe au XIXe siècle. Pour ce faire, trois secteurs tests (Dunkerque, estuaire de la Loire, ports de Provence) ont été sélectionnés ainsi que cinq enquêtes globales (Colbert 1664 et 1665 ; Seignelay 1683-86 ; Le Masson du Parc 1726-27 ; Chardon 1786).  Evaluations des contenus, comparaisons des cohérences et divergences entre enquêtes, constituent un point d’étape collectif devant permettre de valider la grille de lecture nécessaire à la digitalisation des enquêtes et à la création de la métabase envisagée.

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : MSH Ange-Guépin, Institut universitaire Mer et Littoral
Contact : Martine ACERRA : martine.acerra@wanadoo.fr

Grand Prix des Rendez-vous de l’histoire du Monde Arabe !

Le 30 Mai 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Alain MESSAOUDI, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), vient de recevoir le Grand Prix des Rendez-vous de l’Histoire du monde arabe décerné par l’Institut du Monde Arabe pour son ouvrage:

Les Arabisants et la France coloniale, 1780 – 1930.

Publié en 2015 chez ENS Editions.

Présentation de l'ouvrage :

À partir d'une enquête sur les carrières, la production savante et l'action politique de ceux qui ont utilisé professionnellement leur connaissance de la langue arabe, — savants orientalistes, interprètes militaires et civils, professeurs, employés de l'État –, l’ouvrage propose une approche inédite du processus colonial au Maghreb et au Levant.

C’est au prisme de la connaissance, de la perception et de l’enseignement de l’arabe que sont étudiées les formes de l’implantation française et leurs implications. L’analyse permet de repérer une certaine permanence des représentations arabophiles dans les milieux savants et la haute fonction publique. Dans ces cercles, on défend la nécessité, particulièrement vive en Algérie, de développer des élites intermédiaires permettant de ne pas perdre le contact avec la population musulmane et de la convaincre que le cadre impérial français et le développement d’une culture arabe et musulmane sont compatibles, au nom d’un idéal commun de progrès et de civilisation.

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Paris
Partenaire : Institut du Monde Arabe
Contact : Alain MESSAOUDI : alain.messaoudi@univ-nantes.fr

Une histoire des esclavages - 9

Le 23 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :

La musique noire américaine (2) - blues et jazz, avec Emmanuel PARENT, MCF en musique à l'Université Rennes 2

La musique noire américaine (1), avec Emmanuel PARENT, MCF en musique à l'Université Rennes 2

La fuite d'esclave aux Etats-Unis (2), avec Anne-Sophie COUDRAY, étudiante en master 2 recherche à l'Université de Nantes

La fuite d'esclave aux Etats-Unis (1), avec Anne-Sophie COUDRAY, étudiante en master 2 recherche à l'Université de Nantes

Le récit de William Wells Brown, esclave fugitif, écrit par lui-même, avec Claire PARFAIT, Professeure à l'Université Paris 13

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Genèses : étude comparative des historiographies de l'essor du christianisme, du judaïsme rabbinique et de l'islam

Du 22 Mai 2017 à 09:30 au 24 Mai 2017 à 15:30

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

John TOLAN, Professeur d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et Dominique AVON (Université du Maine) organisent un colloque international sur le thème :

Genèses :

Etude comparative des historiographies de l'essor du christianisme, du judaïsme rabbinique et de l'islam

Un certain fatalisme triomphaliste a longtemps dominé l’historiographie de l’essor du Christianisme et de celui de l’expansion de l’Islam. Eusèbe et Jérôme annoncent la couleur : ils célèbrent un culte chrétien destiné à renouveler l’empire romain corrompu par un paganisme décadent et un judaïsme obsolète. Cette interprétation est encore perçue de nos jours, même dans les travaux des historiens les plus séculiers. S’agissant de l’Islam, l’expansion de la nouvelle religion dans les territoires conquis du dar-al-islam est vue comme inévitable. Dans les deux cas, la persistance à une historiographie traditionnelle renforce une vision essentialiste du Christianisme et de l’Islam alors qu’un nombre important de travaux de recherches a montré depuis une trentaine d’années la fluidité et la malléabilité de ces traditions religieuses.

Ce colloque abordera ces thèmes de manière comparative, prêtant une attention particulière à la formation et à l’expression de narratifs traditionnels, les récits concurrents d’autres traditions (Karaïsme, Christianisme éthiopien ou arménien, Manichéisme, Chiisme Kharijisme, etc.) et les réinterprétations de ces récits par la communauté scientifique au 20ème et au 21ème siècles.

Consulter le programme

Inscription : nicolas.stefanni@univ-nantes.fr

Pour aller plus loin :


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes
Partenaire : Insitut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA), Université du Maine, MSH Ange-Guépin
Contact : Nicolas STEFANNI : nicolas.stefanni@univ-nantes.fr

Séjour de recherches de Vladimir SOMOV

Le 18 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Vladimir SOMOV, chargé de recherche à la Bibliothèque du Conservatoire national de musique de Saint-Pétersbourg (Russie), séjournera à Nantes du 18 au 31 mai 2017, à l'invitation d'Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Thème de recherches :

"La présence culturelle française en Russie au 18ème et au début du 20ème siècle".

Vladimir SOMOV bénéficie du soutien de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme (Paris).


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Conservatoire national de musique de Saint-Pétersbourg (Russie)
Contact : Vladimir SOMOV : vladimiralsomov@gmail.com

Appel à communications : Contre-courant(s)

Le 12 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Réservé aux doctorants de l'ED SCE

Alice LEMER-FLEURY, doctorante en histoire au CRHIA (Université de Nantes), et Aurelio AYALA, doctorant en histoire au CRHIA (Université de Nantes), organisent la prochaine journée scientifique interdisciplinaire de l’ED SCE sur le thème :

Contre-courant(s)

Au sens propre, un contre-courant est un courant marin secondaire qui va dans le sens contraire du courant principal. Au sens figuré, appliqué à l’histoire, à la littérature, aux langues et aux civilisations, la notion ouvre de nombreuses questions. Les humanités dans leur ensemble sont faites de courants – historiques, historiographiques, littéraires, politiques, philosophiques, etc. Pour autant, l’histoire, les civilisations, la littérature sont aussi et surtout faites de héros (réels ou fictifs), d’oeuvres, de styles et de projets qui se créent en réaction voire en résistance à des théories et dogmes dominants. La nature des mouvements à contre-courant n’est cependant pas nécessairement moderniste. Ils sont au contraire très divers : certains sont révolutionnaires, progressistes, novateurs, d’autres sont davantage conservateurs, réactionnaires voire passéistes, d’autres encore sont les deux à la fois...

Télécharger l'intégralité de l'appel à communications

Date limite pour les propositions de communications : 12 mai 2017

à


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges, Université Bretagne Loire
Contact : Alice LEMER-FLEURY : alice.lemer@etu.univ-nantes.fr et Aurelio AYALA : aurelio.ayala@etu.univ-nantes.fr

Au-delà de l’humanisme civique. Les 'autres' traditions républicaines de l’Atlantique

Du 11 Mai 2017 à 09:30 au 12 Mai 2017 à 13:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Dans le cadre des projets régionaux CITER (Alliance Europa) et STARACO), Clément THIBAUD, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes) organise un 3ème atelier internaional sur le thème :

Au-delà de l’humanisme civique

Les 'autres' traditions républicaines de l’Atlantique

Notre connaissance du "républicanisme atlantique" a progressé à grands pas depuis les années 1970. Mais ces avancées ont paradoxalement produit une zone d’ombre, une sorte d’impensé qui découle des prémisses à partir desquelles le problème fut posé à l’origine. En effet, la double opposition entre républicanisme classique et religion, d’une part, liberté républicaine et libérale, d’autre part, a concentré l’attention sur l’espace nord-atlantique et sur une chronologie particulière, qui commence avec la République de Florence et s’achève avec l’indépendance américaine. Qu’en est-il, cependant,d’autres espaces et contextes où les répertoires républicains furent imbriqués dans la pensée religieuse, en particulier catholique ? Pourquoi abandonner l’étude conceptuelle du républicanisme au moment où il obtient, au 19e siècle, certains de ses plus grands succès en association avec les répertoires du libéralisme politique ? Pourquoi le paradigme républicain se développe-t-il avec tant de vigueur au sein de sociétés coloniales où les formes de contraintes et de domination se révèlent particulièrement fortes ? Autrement dit, les études de la tradition républicaine négligent à la fois le monde ibérique, qu’il soit européen et américain, ses "périphéries" néerlandaises – jusqu’en 1648 au moins – et l’espace francophone, qu’il soit d’Europe, d’Afrique ou d’Amérique. Le continent africain, malgré les expériences si différentes des républiques boers et du Liberia, n’apparaît guère dans l’historiographie.

L’objet de l’atelier consiste à explorer ces coins morts, à la fois conceptuels et géographiques, pour dessiner un autre monde républicain qui se développe particulièrement dans les Suds de l’Europe et de l’Atlantique. Le point de départ de cette réflexion collective inscrit ces expériences républicaines dans le cadre de l’expansion et de la crise des empires européens de nature transatlantique et mondiale : Portugal et l’Espagne, tout d’abord, Provinces-Unies et France, ensuite.  Il commence avec la république des Pays-Bas, la Catalogne et le Portugal, au 17e siècle, les expériences des colonies françaises, espagnoles, anglaises et néerlandaises dans la Caraïbe. Il s’agit également de réfléchir également à la rupture républicaine de la décennie 1790 dans les Suds européen et atlantique, avec, par exemple, l’expérience de la péninsule italienne, Saint-Domingue, la Guadeloupe, les Quatre communes du Sénégal et les "conspirations" ibéro-américaines. La républicanisation de l’Amérique espagnole, au début du 19e siècle, les soulèvements anti-impériaux du Brésil dans la premier moitié du 19e siècle, les républiques boers, l’Orange et les républiques du Transvaal, fournissent des exemples, qui, bien que liés par la même conjoncture des French Wars, n’ont, jusqu’à présent, pas été mis en relation par l’historiographie. Cette perspective sud-atlantique ouvre naturellement sur l’articulation avec l’Océan indien, comme l’un des horizons pour de futurs débats.

Consulter le programme

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre - Bâtiment Censive - salle C902 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Projet CITER (Alliance Europa ; région Pays de la Loire), projet STARACO (région Pays de la Loire)
Contact : citer@univ-nantes.fr

Femmes face à l’absence. De l’Antiquité à l’époque contemporaine : terre, mer, outre-mer (Europe – Amérique du Nord)

Du 11 Mai 2017 à 08:30 au 13 Mai 2017 à 16:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Mickäel AUGERON, MCF HDR d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), organise avec Emmanuelle CHARPENTIER (Université de Toulouse-Jean Jaurès), Benoît GRENIER (Université de Sherbrooke), Christine DOUSSET-SEIDEN (Université de Toulouse-Jean Jaurès), Isabelle LACOUE-LABARTHE (IEP Toulouse), Sylvie MOUYSSET (Université de Toulouse-Jean Jaurès) et Thierry SAUZEAU (Université de Poitiers) un colloque international sur le thème :

Femmes face à l’absence.

De l’Antiquité à l’époque contemporaine :

terre, mer, outre-mer (Europe – Amérique du Nord)

Le colloque propose de réfléchir à la condition et au quotidien des femmes mariées confrontées à l’absence temporaire de leur époux.

Celle-ci recouvre une grande diversité de situations selon les raisons du départ (activité maritime, emprisonnement, guerre, migration, travail saisonnier, religion....), ses modalités (absence choisie ou subie), l'implantation géographique (ville, campagne, littoral, montagne, île, colonie...), l'âge de l’épouse, la présence d'enfants, le milieu social et l'éventuel soutien du réseau de parenté et d'amitié.

Alors que le veuvage - conséquence de l’absence irréversible des hommes - et le célibat ont fait l’objet de nombreux travaux et synthèses, la solitude des femmes mariées, momentanément "affranchies" de la tutelle masculine, reste largement un territoire en friche.

Consulter le programme

Accéder au site web du colloque : https://femmes-abs-2017.sciencesconf.org/


Lieu : Corderie Royale de Rochefort - Centre International de la Mer - Rue Jean-Baptiste Audebert - BP 50108 - 17303 ROCHEFORT Cedex
Partenaire : Centre International de la Mer, FRAMESPA (UMR 5136 Université de Toulouse-Jean Jaurès / CNRS), CRIHAM (EA 4270 Universités de Poitiers et de Limoges), LaSSP (EA 4175 IEP Toulouse), Université de Sherbrooke
Contact : Mickaël AUGERON : mickael.augeron@univ-lr.fr

Vauban : l'arpenteur du pré carré

Le 10 Mai 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Stéphane PERREON, docteur en histoire moderne et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier :

Vauban :

l'arpenteur du pré carré

Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) est aujourd'hui essentiellement connu comme architecte militaire. En 2008, 12 sites qu'il a construits ou remaniés – de Besançon à Arras en passant par Blaye et Camaret - ont été classés au patrimoine mondial par l'UNESCO. Toutefois, les autres facettes du personnage, à la fois preneur de villes, conseiller militaire de Louis XIV, statisticien et penseur proposant des réformes, demeurent méconnues du grand public. Elles témoignent pourtant de la curiosité et de la vivacité d'esprit de ce petit noble qui acquit notoriété et responsabilités avant tout grâce à son talent à une époque où le statut à la naissance déterminait la plupart des destins. La postérité ne s'y est pas trompée et, durant trois siècles, a célébré le grand homme quitte, parfois, à trahir sa pensée. De Voltaire à Jean Nouvel en passant par Napoléon ou encore Jacques Chirac, nombreuses sont les personnalités issues des milieux artistiques, politiques et militaires qui ont admiré Vauban et se sont inspirées de ses fortifications ou de ses écrits. Au-delà d'une biographie classique, cet ouvrage a aussi pour objet d'étudier cet héritage, cette mémoire, du début du 18ème siècle à nos jours.

Consulter la table des matières

Pour aller plus loin


Lieu : Paris
Partenaire : Ellipses, collection Biographies et mythes historiques
Contact : Stéphane PERREON : stephaneperreon@orange.fr

Couleur et liberté dans l'espace colonial français, 18ème-19ème siècles

Le 09 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et Erick NOEL, Professeur à l'Université des Antilles, viennent de coordonner le 17ème numéro du Cahier des Anneaux de la Mémoire sur le thème :

Couleur et liberté dans l'espace colonial français,

18ème-19ème siècles

Il est issu du grand séminaire : La Révolution française et les colonies – 4e Rencontres Internationales : Martinique – 2016 "Couleur et liberté dans l’espace colonial français (1777-1815)", organisé par AIHP-GEODE, le CRPLC et l’Université des Antilles, avec le soutien de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de l’IHRF-IHMC, du CRESOI, du CRILLASH, des Anneaux de la Mémoire, de la CCIE et de la Collectivité territoriale de la Martinique.

Présentation :

Cinquante ans de recherches universitaires, depuis l’ouvrage fondamental d’Yvan Debbasch, Couleur et liberté. Le jeu du critère ethnique dans un ordre juridique esclavagiste, ont paru mériter un bilan des travaux opérés sur cette question omniprésente de la couleur comme élément ségrégatif dans les sociétés d’Outre-Mer. Même si, en effet, l’abolition de l’esclavage énoncée en 1794, devenue définitive en 1848, paraît avoir réglé le problème au plan du droit, les analyses poussées entre les Îles d’Amérique et celles de l’océan Indien ont révélé autant de situations différenciées, en arrière-plan du discours politique, par les choix économiques et les pratiques locales. La situation est apparue contrastée, de Saint-Domingue et des Petites Antilles où la moindre marque de métissage renvoyait à un statut d’infériorité celui qui, même libre, ne cessait de subir les effets du « préjugé », aux Mascareignes où un substrat fondamentalement différent a créé d’autres distinctions. Cet ouvrage collectif propose une lecture comparée des situations coloniales et invite le lecteur à approcher les logiques mises en place à l’heure du libéralisme naissant, pour mieux comprendre comment a déraillé la machine coloniale précipitée dans la Révolution Française.

Pour aller plus loin :


Lieu : Paris
Partenaire : Les Anneaux de la Mémoire, Editions Karthala
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

La traite négrière à La Rochelle

Le 09 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Brice MARTINETTI, post-doctorant en histoire au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier :

La traite négrière à La Rochelle

Second port négrier de France, La Rochelle vit 477 navires partir de sa rade pour les côtes d’Afrique, la plupart au 17ème siècle. Indéniablement, avec 160 000 individus déportés, la capitale de l’Aunis marqua l’Afrique de son empreinte. Si ses relations privilégiées avec le Canada francophone sont, de nos jours, bien connues, La Rochelle souffre encore d’une certaine méconnaissance quant à son implication dans la traite négrière. Pourtant, le commerce de captifs africains occupe aux 17ème et 18ème siècles une part toujours croissante des activités portuaires, les gains acquis participant notamment à la transformation d’un paysage urbain aujourd’hui contemplé. Plus qu’un récit historique fondé sur l’analyse de nombreuses archives, ce livre propose une plongée mémorielle dans le passé négrier rochelais.

Pour aller plus loin


Lieu : La Crèche
Partenaire : Editions La Geste, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Brice MARTINETTI : brice.martinetti@univ-lr.fr

Women and Popular Cultures in the Anglophone Worlds, 1945-2015

Du 04 Mai 2017 à 08:45 au 05 Mai 2017 à 18:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Elodie CHAZALON, MCF d'anglais au CRHIA (Université de La Rochelle), organise un colloque international les 4 et 5 mai 2017 :

Women and Popular Cultures

in the Anglophone Worlds

1945-2015

Le colloque interdisciplinaire "Women and Popular Culture(s) in the Anglophone Worlds: 1945-2015" propose une réflexion approfondie sur les notions plastiques de "femme" et de "culture(s) populaire(s)" et invite à souligner leur permanence et leur évolution à l’heure de la globalisation des flux et de l’homogénéisation des représentations et pratiques culturelles. Le colloque s’appliquera à montrer comment, via la culture populaire et les industries culturelles, des femmes de milieux socio-culturels divers ont pu investir des lieux et espaces auxquels elles n’avaient pas accès, faute de crédit et de visibilité dans la sphère publique. La culture populaire des mondes anglophones sera abordée dans sa dualité : à la fois vecteur de représentations féminines sclérosantes, elle est aussi, par manque de définition précise, un catalyseur de tactiques et pratiques de plus en plus créatives, fréquentes et disséminées. Parmi les thématiques abordées : les représentations des femmes dans les productions audio-visuelles, les espaces "féminins", lieux féminisés et leurs représentations, l’économie au féminin, les féminismes, les artistes et actrices du monde culturel, les femmes 2.0.

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle - UFR FLASH - Amphithéâtre Choderlos de Laclos - 1, parvis Fernand Braudel - 17000 LA ROCHELLE
Partenaire : Université de La Rochelle, Institut des Amériques, MASERTIC (IUT La Rochelle), Musée du Rock de La Rochelle
Contact : Elodie CHAZALON : elodie.chazalon@univ-lr.fr

Transposer la France. L'Immigration française au Canada (1870-1914)

Le 03 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Françoise LE JEUNE, Professeure d'histoire nord-américaine et britannique au CRHIA (Université de Nantes), Paul-André LINTEAU (Université du Québec à Montréal) et Yves FRENETTE (Université Saint-Boniface), viennent de publier :

Transposer la France.

L'Immigration française au Canada (1870-1914)

Si la majorité de ces nouveaux-venus choisit de s’établir en terre francophone, souvent à Montréal, bon nombre d’entre eux s’installent dans l’Ouest, sur les vastes terres agricoles de la Prairie. Et si on compte parmi eux un contingent important de religieux, chassés par les politiques anticléricales adoptées par la République française à partir de 1880, contingent qui allait profondément influencer le système d’éducation au Québec, ces Français se font aussi cultivateurs et ouvriers, enseignants, comédiens et chercheurs d’or. Pourquoi et comment ces Français prennent-ils la route du Canada ? Où s’établissent-ils et comment s’intègrent-ils à la société canadienne ? Telles sont les grandes questions soulevées dans cet ouvrage. 
Le livre s’ouvre sur une présentation d’ensemble de la migration française vers le Canada, de ses effectifs et de ses rythmes, mais aussi des facteurs qui l’ont façonnée. Il est suivi d’un chapitre où ce mouvement migratoire est vu de France. Pourquoi et dans quel contexte les Français partent-ils pour le Canada ? D’où viennent-ils ? Qui les recrute, avec quels arguments ? Quelle attitude adoptent les autorités françaises à leur égard ? Viennent ensuite cinq chapitres traitant de chacune des composantes régionales du pays : les deux premiers concernent le Québec; un chapitre complet est consacré à Montréal, où s’implante et se développe la communauté française la plus nombreuse et la mieux organisée; le chapitre 4 traite de la présence française dans le reste de la province, un sujet encore mal connu; le cinquième chapitre étudie le cas particulier de l’Ontario; le chapitre 6 traite des trois provinces de la Prairie, où se dirigent une bonne moitié des immigrants français au tournant du 20e siècle; le dernier chapitre couvre les deux extrémités du pays, les provinces maritimes à l’est, la Colombie-Britannique et le Yukon à l’ouest. 

Pour alle plus loin


Lieu : Montréal
Partenaire : Les éditions du Boréal
Contact : Françoise LE JEUNE : Francoise.Le-Jeune@univ-nantes.fr

Séjour de recherches d'Alejandra REYERO

Le 02 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Alejandra REYERO, Université del Nordeste (Argentine), effectue un séjour de recherches à La Rochelle du 2 mai au 1er septembre 2017.

Thème de recherches : " Dinámica, circulación y consumo social de la fotografía del indígena chaqueño en la era de la globalización. El “encargo” de la otredad y las empresas neocolonialistas que reinventan la figura del otro resignificando el exotismo del pasado (mercado, crítica curatorial y circuitos expositivos) ".

Enseignant-chercheur référent : Diego JARAK, MCF de civilisation latino-américaine au CRHIA (Université de La Rochelle).


Lieu : Université de La Rochelle - CRHIA
Partenaire : Université del Nordeste (Argentine)

Quelle place occupe le droit dans la vie internationale entre le Moyen Âge et la fin du 18e siècle ?

Le 02 Mai 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre du cycle "Chercheurs à la BU", Nicolas DROCOURT, MCF en histoire médiévale au CRHIA-Nantes, et Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA, ont animé une conférence à Nantes le 6 avril 2017 sur le thème :

Quelle place occupe le droit dans la vie internationale

entre le Moyen Âge et la fin du 18e siècle ?

À partir d’une série d’études de cas ils se sont interrogés sur la place qu’a occupé le droit dans les pratiques diplomatiques depuis les époques anciennes. Les arguments juridiques sont, en effet, au cœur des négociations, permettant de fonder des revendications autant que de rejeter les prétentions jugées inacceptables. La capacité à manipuler le droit nécessite une maîtrise de cette matière par différents acteurs, qu’ils soient directement impliqués dans les négociations (ambassadeurs, juristes, souverains) ou que leurs activités et leur sort en dépendent (marchands, négociants, transfuges). Le droit est aussi un langage révélant une culture politique commune qui dépasse les frontières pour permettre l’épanouissement d’un art du dialogue entre puissances.


Retrouvez toutes les vidéos sur la WebTv de l'Université de Nantes


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bibliothèque universitaire de Lettres, Sciences Humaines et Sociales - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Bibliothèque universitaire de Lettres, Sciences Humaines et Sociales, WebTV de l'Université de Nantes
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Voyages en exotismes. Ailleurs, histoire et littérature (19e-20e siècles)

Le 02 Mai 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Alain QUELLA-VILLEGER, professeur agrégé d'histoire-géographie au lycée Victor-Hugo de Poitiers et membre associé au CRHIA-La Rochelle, vient de publier :

Voyages en exotismes

Ailleurs, histoire et littérature (19e-20e siècles)

S'il dépasse d'abord le débat littérature coloniale/littérature exotique, Pierre Loti est au cœur des questionnements de cet ouvrage et justifie une approche spécifique. L'essai aborde ensuite l'exotisme vu à travers ses contradictions, ses limites, puis dans ses radicalités extrêmes : la violence et la guerre.

Pour aller plus loin


Lieu : Paris
Partenaire : Classiques Garnier, série Littérature et mondialisation
Contact : Alain QUELLA-VILLEGER : a.quella-villeger@wanadoo.fr

Séjour de recherches d'Abdelkader AIT LAGAZHI, Lafkyh ELIDRYSYet de Lahcen BOUDARKA

Le 01 Mai 2017 à 13:55

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Abdelkader AIT LAGAZHI, Professeur d'histoire moderne à l'Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal et Directeur du Laboratoire Histoire et Espace au Maroc et au Monde méditerranéen, Lafkyh ELIDRYSY, Professeur d'histoire moderne, et  Lahcen BOUDARKA, Professeur d'histoire ancienne à l'Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal (Laboratoire Histoire et Espace au Maroc et au Monde méditerranéen), effectuent un séjour de recherches au CRHIA du 1er au 20 mai 2017 à l'invitation d'E. SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA (Université de Nantes).

Thème de recherches :

"Histoire de la région de Béni Mellal – Khénifra".

"Le Protectorat français au Maroc"


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal (Maroc)
Contact : Abdelkader AIT LAGAZHI : a.aitlaghazi@usms.ma

La propagande existe-t-elle ? De la pertinence de la notion pour les époques médiévale et moderne

Du 26 Avril 2017 à 10:00 au 27 Avril 2017 à 16:15

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

I. BOITEL-DECHAUVELLE, PRAG en histoire moderne et contemporaine à l'Université de Picardie Jules-Verne, et Y. LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent un colloque international à Amiens les 26 et 27 avril 2017 :

La propagande existe-t-elle ? De la pertinence de la notion pour les époques médiévale et moderne

Propagande, le mot est à la mode et fait partie des concepts vendeurs que les éditeurs de livres d’histoire affectionnent. Il n’est qu’à observer la couverture de l’ouvrage reprenant les analyses de (P. VEYNE et de L. MARIN sur la performativité des images politiques pour s’apercevoir que le vocable occupe la première place du titre principal, alors même que l’historien antiquisant en propose une critique (P. VEYNE et L. MARIN, Propagande expression roi, image idole oracle. Visibilité et lisibilité des images du pouvoir, Paris, Arkhê, 2011). Le phénomène n’est pas que français puisque des publications anglo-saxonnes mais aussi allemandes s’emparent de ce terme et l’affichent comme un étendard. Or, pour le grand public contemporain, le mot n’est pas dénué d’ambigüité. Il évoque la manipulation, la mystification voire le mensonge d’État. En outre, dans le cercle des historiens, la propagande reste encore une notion polémique....

Consulter le programme

Pour aller plus loin : Université de Picardie Jules-Verne


Lieu : Logis du Roy - Square Jules Bocquet - 80000 Amiens
Partenaire : Centre d'Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits (EA 4289, Université de Picardie Jules-Verne)
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr

Etat des lieux de la citoyenneté en Europe

Le 26 Avril 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

La captation sonore de la journée d'études « Etat des lieux de la citoyenneté en Europe » organisée le 31 mars 2017 par S. COUDERC-MORANDEAU, ingénieure CNRS au laboratoire Droit et Changement Social et membre associée au CRHIA – Nantes, A.-S. TRAVERSAC et F. LEMAIRE est disponible.

La journée était organisée dans le cadre du projet régional CITER ("L'Europe et les frontières de la citoyenneté") porté par le CRHIA et financé par Alliance Europa.

Panel 1 : Stéphanie COUDERC-MORANDEAU et Federica MORELLI

Panel 2 : Nere BESABE et Anne-Virginie MADEIRA

Panels 3 et 4 : Coralie RICHAUD, Christine GUIONNET et Anne-Sophie LAMBLIN GOURDIN

Table ronde : Comment vit-on la citoyenneté dans l'espace européen ?

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Euradionantes, projet CITER (RFI Alliance Europa, Région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Droit et Changement Social (UMR 6297 CNRS / Université de Nantes), Centre Jean Bodin (EA 4337, Université d'Angers), Centre d'Etudes Constitutionnelles et Politiques (EA 162, Université Paris 2 Panthéon-Assas)
Contact : citer@univ-nantes.fr

Séjour de recheches d'Adbelkrim MADOUN (et délégation de l'Université Ibn Zohr d'Agadir)

Le 23 Avril 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Adbelkrim MADOUN, Professeur d'histoire à l'Université Ibn Zohr d'Agadir, effectue un séjour de recherches au CRHIA du 23 au 29 avril 2017 à l'invitation d'E. SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA.

Il sera accompagné d'une délégation composé de : Mohamed AHDA, Lamine MBAREK, Arrefag CHAFIK, Ahmed CHIKHI, Mohamed ELOUAD, Abdessalam TAYAB, Madhi EL GHALI, Mohamed BOUZENGAD et de 4 doctorants (Rachid AZELFA, Redouane EL HOUKARI, Mohamed EL MESSKAOUI et Habiba TERKAOUI).

Ils poursuivront leurs travaux au Centre des Archives diplomatiques de Nantes.


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université Ibn Zohr d'Agadir
Contact : Adbelkrim MADOUN : a.madoun@uiz.ac.ma

Séjour de recherches de Graham H. CORNWELL

Le 05 Avril 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Graham H. CORNWELL, doctorant en histoire à l'Université de Georgetown (Etats-Unis), séjournera à Nantes du 5 avril au 15 août 2017, à l'invitation de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes).

Thème de recherches : histoire du Maroc, histoire de la consommation du thé et du sucre pendant le protectorat français.

Graham H. CORNWELL bénéficie d'une bourse dans le cadre du programme "Fulbright-Hays Doctoral Dissertation Research Abraod".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Georgetown University
Contact : gh86@georgetown.edu

Se souvenir de la vie maritime aux Sables d'Olonne. Gens de mer, 1900-1940

Le 05 Avril 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Hervé RETUREAU, doctorant en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier un nouvel ouvrage :

Se souvenir de la vie maritime aux Sables d'Olonne

Gens de mer, 1900-1940

Hervé Retureau vous invite à un plongeon dans le vieux Les Sables à partir d'archives croisant à la fois l'image et les sources, afin de mieux cerner ce que fut le quotidien des familles de marins dans la première moitié du 19e siècle. Passionné par l'histoire maritime et par celle des gens de mer, Hervé Retureau, élevé dans ce quartier de marins, possède les connaissances à même de nous faire vivre ou revivre ce que fut la vie de ces mousses, marins, garçonnes et ouvrières d'usine.

Ce premier volume ne traite que de la vie portuaire et de la société maritime d'avant la Seconde Guerre mondiale. Une période intense pour le port des Sables, où 14 usines tournaient à plein régime pendant la saison, notamment pour traiter la sardine. L'auteur vous invite à un voyage à travers le temps vers une époque révolue, celle des derniers voiliers. Ces barques et ces beaux dundees aux noms évocateurs, halés dans le chenal par les longs efforts de solides garçonnes, s'élançaient fièrement dans l'Atlantique pour traquer le thon et revenaient, la manne pleine, au port des Sables. Tous ces acteurs ont permis à ce port d'être l'un des tout premiers de la côte atlantique.

À travers ces images et documents d'époque, c'est la vie sablaise d'alors qu'il nous est proposé d'étudier sous toutes ses facettes : la construction navale, la poissonnerie, les quais avec leurs nombreux bistros, la Cabaude, les ramendeuses, mais aussi les tempêtes et les naufrages...

Pour aller plus loin


Lieu : La Crèche
Partenaire : Editions La Geste
Contact : Hervé RETUREAU : olona.histoire.assoc@wanadoo.fr

The Templars and their Sources

Le 03 Avril 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Philippe JOSSERAND, MCF en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier un nouvel ouvrage avec Karl BORCHARDT, Karoline DORING et Helen J. NICHOLSON :

The Templars and their Sources

Even 700 years after the suppression of the Order of the Temple and the execution of the last grandmaster, Jacques de Molay, there is no shortage of publications on this influential military order. Yet unlike other medieval institutions the Templars are subject to speculative fiction and popular myth which threaten to swamp the fruits of scholarly endeavour. Fortunately, recent years have produced a thriving academic scholarship which is challenging these myths. More and more sources are currently being edited, particularly those for the trial of the Templars (1307–1312). Others are still awaiting indepth study, among them, surprisingly, the greater part of the charters that cover more than 150 years of the Order’s history.

Pour aller plus loin


Lieu : Oxford
Partenaire : Routledge Taylor&Francis Group
Contact : Philippe JOSSERAND : ph.josserand@wanadoo.fr

Etat des lieux de la citoyenneté en Europe

Le 31 Mars 2017 de 09:30 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Dans le cadre du projet régional CITER ("L'Europe et les frontières de la citoyenneté") porté par le CRHIA et financé par Alliance Europa, Stéphanie COUDERC-MORANDEAU, ingénieure CNRS au laboratoire Droit et Changement Social et membre associée au CRHIA (Université de Nantes), Anne-Sophie TRAVERSAC, MCF en droit public au CECP (Université Paris 2 Panthéon-Assas), et Félicien LEMAIRE, Professeur de droit public au Centre Jean Bodin (Université d'Angers), organisent une journée d'études sur le thème :

Etat des lieux de la citoyenneté

en Europe

L’objectif est d’analyser les divers processus de la citoyenneté. Elle se propose, dans un premier temps, de rappeler les origines philosophiques et historiques de la notion afin de mieux saisir, dans un second temps, les mutations qui la caractérisent aujourd’hui.

A l'issue de la journée d'études, une table ronde sur le thème "Comment vit-on la citoyenneté dans l'espace européen ?" sera organisée de 16h à 17h en présence de Boris MEGGIORIN (Directeur de la Maison de l'Europe à Nantes), Cécile BOHIC, Jean-Marc DUBRANNA (CIMADE Nantes), et Sandrine KERESPARS (Responsable linguistique à la Représentation de la Commission européenne en France). La modération sera assurée par Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa .

Consulter le programme


Inscriptions : citer@univ-nantes.fr


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque, 44000 Nantes - amphithéâtre Simone-Weil
Partenaire : Projet CITER (RFI Alliance Europa, Région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Droit et Changement Social (UMR 6297 CNRS / Université de Nantes), Centre Jean Bodin (EA 4337, Université d'Angers), Centre d'Etudes Constitutionnelles et Politiques (EA 162, Université Paris 2 Panthéon-Assas)
Contact : citer@univ-nantes.fr

L'Europe sous influence russe ?

Le 31 Mars 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA, a participé avec Laurent MARCHAND, éditorialiste à Ouest-France, à l'émission "Parcours d'Europe" (Euradionantes) sur le thème :

L'Europe sous influence russe ?

Alors qu’on croyait l’opposition Est-Ouest réservée aux livres d’histoire, les vieux schémas refont brusquement surface. L’Europe se réarme par l’OTAN dans les pays de l’Est et la Russie déploie quant à elle des missiles jusqu’à Kaliningrad, son enclave au cœur de l’Europe. Les uns craignent de subir chez eux ce que l’Ukraine vit depuis 2014 ; les autres estiment que leurs intérêts sont menacés par l’expansionnisme occidental.

Mais derrière cette montée militaire des tensions, se joue aussi une guerre de l’information. Experts dans ce domaine, les Russes disposent ainsi d’une véritable armée de "geeks" chargés d’imposer aux Européens une vision de l’information conforme aux intérêts du Kremlin. Quitte à manipuler, leurrer voire mentir.

CLIQUER ICI POUR ACCEDER AU PODCAST

Présentation : Mathieu PELLERIN et Ewen VALLEE.

Pour aller plus loin : émission "Parcours d'Europe"


Lieu : Nantes
Partenaire : Euradionantes
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Entrer en guerre, 16ème - 18ème siècles

Le 30 Mars 2017 de 10:00 à 16:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre du séminaire "Etudier la guerre", Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA (Université de Nantes), organise un atelier de travail à Nantes sur le thème :

Entrer en guerre,

16ème - 18ème siècles

L’objet de cette journée d’études porte sur les modalités du passage de la paix à la guerre. Il ne s’agit pas de travailler sur les causes des conflits, mais de réfléchir aux transitions de l’une à l’autre pour savoir comment, à l’époque moderne, les États, les sociétés et les individus sont saisis par l’épreuve de la guerre. L’effet perlocutoire d’une déclaration de guerre n’est pas immédiat, autrement dit il ne suffit de proclamer l’état de guerre pour qu’il devienne réalité. L’entrée en guerre n’est pas uniquement réductible à une rupture nette, elle entraine des mutations, des mobilisations et des adaptations sur lesquelles il faut s’interroger en les considérant au moment où elles commencent à se mettre en place. L’un des enjeux de cette journée d’études est de saisir les décalages de l’entrée en guerre en fonction des objets considérés.

Consulter le programme


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : TEMPORA (EA 7468, Université Rennes 2), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan), MSH Ange-Guépin
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Cycle de conférences en histoire diplomatique 2017, séance 3 : Dépasser le rideau de fer. La France, l'Union soviétique et les accords d'Helsinki, 1965-1985

Le 29 Mars 2017 de 18:00 à 19:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la troisième séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2017 sur le thème :

Dépasser le rideau de fer.

La France, l'Union soviétique et les accords d'Helsinki, 1965-1985

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Nicolas Badalassi, MCF en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud.

Le 1er août 1975, l'ensemble des pays d'Europe, les Etats-Unis, l'URSS et le Canada signent l'Acte final d'Helsinki, qui met un terme à la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe (CSCE). Depuis les années 1990, les historiens ont inséré cette conférence dans la liste des facteurs ayant contribué à la fin de la guerre froide et à l'effondrement du bloc soviétique. Proposé par Moscou dès les années 1950 pour pérenniser la division de l'Europe en deux blocs, le projet de conférence est peu à peu transformé par les Occidentaux en un instrument de dépassement de l'ordre bipolaire : il promeut les droits de l'homme et les échanges de toutes natures de part et d'autre du rideau de fer. Dans la lignée de la politique de "détente, entente, coopération" du général de Gaulle, la France joue un rôle fondamental dans ce processus d'ébranlement du monde soviétique.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Faculté de Pharmacie / Amphithéâtre 400 - 9 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

La naissance de l'écologie politique en France. Une nébuleuse au cours des années 68

Le 27 Mars 2017

Alexis VRIGNON, docteur en histoire contemporaine et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier :

La naissance de l'écologie politique en France

Une nébuleuse au cours des années 68

Au confluent de l’histoire politique et de l’histoire environnementale, mobilisant des archives inédites, cet ouvrage décrit la genèse et la construction des mouvements écologistes, sur le terrain et dans les urnes. Tout au long des années soixante-dix, les militants de cette nébuleuse s’efforcent d’en promouvoir l’unité. Animés par l’aspiration commune à redéfinir les rapports entre l’homme et la nature pour transformer la société, ces mouvements n’en sont pas moins très divers dans leur positionnement politique, leur répertoire d’action et leur approche des enjeux environnementaux : bref, dans leur culture écologique.

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes, collection Histoire
Contact : Alexis VRIGNON : alexis.vrignon@wanadoo.fr

Journalisme et mondialisation. Les Ailleurs de l’Europe dans la presse et le reportage littéraires (19ème-21ème siècles)

Le 27 Mars 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Yvan DANIEL, Professeur de littérature comparée au CRHIA (Université de La Rochelle), et Marie-Astrid CHARLIER viennent de publier :

Journalisme et mondialisation.

Les Ailleurs de l’Europe dans la presse et le reportage littéraires

(19ème-21ème siècles)

Comment l’écriture de reportage journalistique et l’écriture littéraire ont-elles pris en charge la médiation des ailleurs de l’Europe en France, depuis le 19ème siècle jusqu’à l’extrême contemporain, en introduisant le monde dans le journal et dans la librairie ? Des universitaires et de grands reporters examinent ici des articles, des reportages ou des récits de voyage publiés dans la presse, aussi bien que des créations littéraires – sans pouvoir toujours tracer de frontière nette entre ces catégories.

Avec une postface d’Olivier WEBER et un témoignage d’Alfred DE MONTESQUIOU.

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes, collection Interférences
Contact : Yvan DANIEL : yvan.daniel@univ-lr.fr

Les rois imaginaires, les imaginaires des rois

Le 27 Mars 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), a participé à l'émission "Regards" sur RCF sur le thème :

Les rois imaginaires,

les imaginaires des rois

Arnaud WASSMER le recevait à l'occasion de la sortie de son ouvrage Les rois imaginaires. Une histoire visuelle de la monarchie de Charles VIII à Louis XIV qui évoque l’imaginaire monarchique moderne, dans des images où s’incarne le visage de l’État, et interroge le pouvoir des images à illustrer le prince et à apprivoiser l’État afin d’éclairer la révolution des représentations politique et artistique du siècle des Lumières comme notre rapport contemporain aux images politiques.

Pour aller plus loin : émission Regards

 


Partenaire : RCF (Radio Chrétienne Francophone)
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr

Fêter la nation. Mexique et Bolivie pendant leur premier siècle de vie indépendante (1810-1925)

Le 23 Mars 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Françoise MARTINEZ, Professeure de civilisation latino-américaine au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier :

Fêter la nation.

Mexique et Bolivie pendant leur premier siècle de vie indépendante

(1810-1925)

Les fêtes nationales et les hymnes patriotiques rencontrent en Amérique latine une ferveur remarquable. Pourtant, rien de spontané dans cet enthousiasme. Les dates choisies, les chants retenus et les commémorations mises en place sont les fruits de décisions politiques au service de projets médités de construction citoyenne. En fêtant la nation, le groupe se reconnaît un passé commun qu’il se remémore en même temps qu’il n’a de cesse de le réinterpréter.

C’est une histoire comparée de ces réinterprétations, des façons de célébrer l’État-nation au Mexique et en Bolivie, pendant leur premier siècle de vie indépendante, qui est proposée ici. Les deux républiques naissantes partageaient une même volonté de construction nationale et une même préoccupation face à la forte composante « indigène » de leur population. Mais elles envisagèrent des modalités distinctes pour tisser ou raffermir les liens nationaux, pour intégrer ou exclure, pour mettre en scène ou invisibiliser les populations des territoires concernés.

Au-delà des typologies esquissées, les politiques festives et symboliques cherchèrent à doter d’évidence un sentiment d’appartenance nationale encore embryonnaire, mais dont la généralisation devenait une nécessité politique

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Nanterre
Partenaire : Presses universitaires de Paris Nanterre
Contact : Françoise MARTINEZ : francoise.martinez@univ-lr.fr

RDV INA-Histoire 2016-2017, 4ème séance - Les élections municipales de 1977

Le 16 Mars 2017 de 18:00 à 20:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre du colloque sur les élections municipales de 1977, Matthieu BOISDRON, chargé d'enseignement à l'Université de Nantes, et Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa,, en collaboration avec l’INA, vous invitent à participer au 4ème RDV INA-Histoire 2016-2017 à La Roche-sur-Yon sur le thème :

Les élections municipales de 1977

Animation de la conférence par Thierry GUIDET, en présence de Jacques AUXIETTE, Edmond HERVE et Gilles RICHARD.

Pour en savoir plus :

Partenariat entre l'INA et l'Université de Nantes

Institut national de l'audiovisuel

 

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Site universitaire de La Roche-sur-Yon - 85035 La Roche-sur-Yon Cedex - bâtiment G (amphithéâtre C)
Partenaire : Institut national de l'audiovisuel
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Rhétorique du déclin / Le déclin en discours

Le 16 Mars 2017 de 10:00 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Charles BRION, MCF de littérature comparée au CRHIA (Université de La Rochelle), et Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA (Université de Nantes), organisent la 3ème séance du séminaire CRHIA / M2 RIHMA 2016-2017 "Figures du déclin" sur le thème :

Rhétorique du déclin / Le déclin en discours

Télécharger le programme


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Contact : Charles BRION : charles.brion@univ-lr.fr et Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Les élections municipales de 1977

Du 16 Mars 2017 à 09:45 au 17 Mars 2017 à 15:00

Matthieu BOISDRON, chargé d'enseignement à l'Université de Nantes, et Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, organisent un colloque les 16 et 17 mars 2017 à La Roche-sur-Yon :

Les élections municipales de 1977

Les élections municipales des 13 et 20 mars 1977 sont une étape importante dans l'histoire politique de la V° République. Ce premier scrutin d'ampleur national après l'élection présidentielle de 1974 est marqué par le succès des candidats des partis de l'Union de la gauche – alliance électorale fondée entre le Parti socialiste (PS), le Mouvement des radicaux de gauche (MRG) et le Parti communiste français (PCF) sur la base du Programme commun de gouvernement conclu le 27 juin 1972 –  qui s'imposent dans cinquante-cinq communes françaises de plus de 30 000 habitants, notamment dans plusieurs grandes villes de l'Ouest. Les mutations économiques, sociales, démographiques et culturelles qui touchent la France des années soixante-dix bouleversent la donne politique. Malgré leur importance, ces élections municipales demeurent méconnues. A quarante ans de distance, l'investissement de cet objet historiographique doit permettre d'expliquer le succès de l'Union de la gauche en modifiant l'échelle d'analyse de ce phénomène qui trouve aussi son origine dans un tissu local souvent spécifique et procède donc de dynamiques différenciées, selon les territoires considérés.

Dans le cadre du colloque, une séance exceptionnelle des RDV INA-Histoire 2016-2017 aura lieu à La Roche-sur-Yon le jeudi 16 mars 2017 à 18h en présence d'anciens élus nationaux et régionaux.

Télécharger le programme

Suivez le colloque sur Twitter : #CLQMunicipales1977


Lieu : Université de Nantes - Site universitaire de La Roche-sur-Yon - 18, boulevard Gaston-Defferre - 85000 La Roche-sur-Yon - bâtiment G (amphithéâtre C) le 16-03 et bâtiment B (amphitéâtre A) le 17-03
Partenaire : Arènes-CRAPE (UMR 5061 CNRS / Université Rennes 1 / Sciences Po Rennes / EHESP), ITEM (EA 3002 Université de Pau et des Pays de l'Adour), Fondation Jean Jaurès, Institut François Mitterrand, Institut national de l'audiovisuel, Association Maitron Bretagne
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Jean-Pierre Etienne et moi, ou rencontre entre un pilote du 18e siècle et une historienne du maritime

Le 16 Mars 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Dans le cadre du cycle "Chercheurs à la BU", Martine ACERRA, Professeure d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), a donné une conférence le 27 février 2017 sur le thème :

Jean-Pierre Etienne et moi, ou rencontre entre un pilote du 18e siècle et une historienne du maritime

Résumé :

Avec quels matériaux écrit-on l'histoire ? Dans sa fréquentation de la documentation officielle, l’historienne découvre parfois des trésors inédits, oubliés et totalement originaux. Donc fascinants. Et elle s’en empare. Le trésor en question est le mémoire que rédige Jean Pierre Etienne à l’aube du Premier Empire. Ayant parcouru les mers depuis l’âge de 12 ans, il a traversé les régimes politiques, les guerres, les malheurs et les bonheurs du temps.

Qu’en dit-il dans son mémoire ? Pourquoi le rédige-t-il ? Quel est ce curieux écrit sur soi, à la fois singulier et représentatif d’une génération de marins qui franchissent les grades et les strates sociales à l’occasion de la Révolution française ? Etrange personnage qui dit sa compétence maritime mais cache ou arrange certains épisodes de sa vie, Jean Pierre Etienne s’avère le guide rêvé pour pénétrer un monde en mutation vu et vécu par un acteur modeste, un silencieux de la Grande Histoire.


Lieu : BU Lettres, Sciences Humaines et Sociales
Partenaire : Université de Nantes - BU Lettres, Sciences Humaines et Sociales
Contact : Martine ACERRA : martine.acerra@wanadoo.fr

Une histoire des esclavages - 7

Le 16 Mars 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :

Esclaves, libres de couleur, avec Erick NOËL, Professeur à l'Université des Antilles

L'esclavage en Martinique au 18ème siècle, avec Erick NOËL, Professeur à l'Université des Antilles

La Martinique, histoire d'une île des Antilles, avec Erick NOËL, Professeur à l'Université des Antilles

Le mouvement abolitionniste en France, avec Marcel DORIGNY, docteur de l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Cycle de conférences en histoire diplomatique 2017, séance 2 : La première ambassade de France en Algérie en 1962

Le 08 Mars 2017 de 18:00 à 19:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la deuxième séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2017 sur le thème :

La première ambassade de France en Algérie en 1962

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Anne Liskenne, Conservatrice en chef du patrimoine à la direction des Archives du ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

En mars 1962, après plus de 7 ans de guerre, les accords d’Evian mettent en place les conditions de l’indépendance d’une Algérie "coopérant avec la France". Le 3 juillet, un nouvel Etat est né. Jean-Marcel Jeanneney, ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, est le premier ambassadeur de la République française. Entouré d’une équipe nombreuse – 600 personnes à l’ambassade – ayant autorité en dernier ressort sur les troupes, encouragé à entretenir des rapports directs avec le général de Gaulle, Jeanneney semble bénéficier de solides atouts pour mettre en œuvre les accords. Il n’en sera rien. La période qui s’ouvre met en présence des forces politiques concurrentes et opposées à la présence française. Dans les mois qui suivent, 800 000 Français quittent l’Algérie. Cette "défrancisation", suivant l’expression de l’ambassadeur lui-même, procède d’un mouvement populaire spontané de revanche après cent-trente années d’humiliation et de spoliation. Elle résulte aussi d’une politique de la classe dirigeante fondée sur le programme de Tripoli, hostile à l’ancien colonisateur.

La conférence relate cette période et s’appuie sur la publication, aux éditions Armand Colin, d’un ouvrage présentant les sources relatives à cette première ambassade. Un éclairage particulier sera donné aux archives de cette ambassade conservées au Centre des Archives diplomatiques de Nantes.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Faculté de Pharmacie / Amphithéâtre 400 - 9 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Circulations savantes entre l'Europe et le monde, 17e-20e siècles

Le 08 Mars 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Thomas PREVERAUD, MCF en histoire des mathématiques à l'Université d'Artois et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier le numéro 56 de la collection Enquêtes et Documents :

Circulations savantes entre l'Europe et le monde,

17e-20e siècles

L’étude de la construction de l’identité européenne doit être envisagée sous l’angle de la circulation des savoirs, idées et pratiques produits dans les champs scientifiques, techniques ou culturels et transférés entre espace européen et extra-européen. Cet ouvrage en offre un éclairage au moyen d’études de cas variés, avec une perspective temporelle volontairement longue : les techniques de raffinage du sucre au 17e siècle (M. Tanguy), la géométrie et l’astronomie transmis en pays d’Islam aux 18e et 19e siècles (P. Ageron), les pratiques des sciences expérimentales à la charnière du 19e siècle (T. Bru), les procédés de synthèse de l’ammoniac le long de la vallée ligérienne dans les années 1950 (P. Martin), ou encore le développement au 20e siècle de champs disciplinaires incarnés institutionnellement (E. Plosceanu) ou par des pratiques militantes (A. Vrignon).

Puisque ces transferts agissent à l’interface de territoires en mutation, les auteurs du présent ouvrage proposent ainsi de redessiner ces frontières et questionnent la verticalité des transferts savants entre territoires récepteur et émetteur. Les six contributeurs insistent sur les processus de recomposition locale des connaissances et de leur redistribution à une échelle qui dépasse celles des territoires où sont produits et reçus les savoirs, mettant à jour le rôle des médiateurs, acteurs décisifs à l’interface entre l’Europe et le reste du monde.

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Thomas PREVERAUD : thomaspreveraud@yahoo.com

Séjour de recherches d'Abderrahman OUNISSI

Le 06 Mars 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

A. Ounissi, maître assistant au département d'histoire de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (Tunis), effectue un séjour de recherches au CRHIA du 6 au 15 mars 2017 à l'invitation d'A. Messaoudi, MCF en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes).

Son thème de recherches :

"Médecine et médecins en Tunisie et aux pays du Maghreb sous le protectorat français".


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba
Contact : abderrahmanounissi@yahoo.com

Une histoire des esclavages - 6

Le 22 Février 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :

L'engagisme à l'île de la Réunion, avec Virginie CHAILLOU-ATROUS, docteure en histoire contemporaine et chargée de l'animation scientifique de l'axe 4 du LabEx EHNE au CRHIA (Université de Nantes)

Nantes et l'île de la Réunion, avec Virginie CHAILLOU-ATROUS, docteure en histoire contemporaine et chargée de l'animation scientifique de l'axe 4 du LabEx EHNE au CRHIA (Université de Nantes)

Les Africains et la traite atlantique (1), avec Guy SAUPIN, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes)

Les Africains et la traite atlantique (2), avec Guy SAUPIN, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes)

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Les ports européens et les Antilles : quelles connexions ? (17ème siècle - début 18ème siècle)

Le 16 Février 2017 de 09:00 à 17:15

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Marion TANGUY, docteure en histoire moderne et membre associée au CRHIA (Université de Nantes) et Bernard MICHON, MCF d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent une journée d'études sur le thème :

Les ports européens et les Antilles : quelles connexions ?

17ème siècle - début 18ème siècle

Avant le 18ème siècle, âge d’or des plantations et de la traite des Noirs, les Antilles forment au 17ème siècle un nouveau monde à coloniser et à exploiter. Au travers des prises de possessions et des conflits intra-européens, cette journée a pour objectif de montrer la participation des ports européens, de leurs marchands et de leurs flottes à cette aventure.

Le but sera de dégager les mécanismes communs ou au contraire de faire ressortir les disparités propres à chaque port ou à chaque espace dans leurs relations avec les Antilles.Le temps court du 17ème siècle et le cadre large des ports européens permettra de déterminer plus finement avec quelles intensités et à quelles périodes les connexions s'établissent. Cela permettra d'évoquer l'évolution et la hiérarchie portuaire européenne. Par exemple, pourquoi Dieppe ainsi que d’autres ports de la Manche déclinent dans leurs liaisons antillaises au profit des ports atlantiques dans le derniers tiers du 17ème siècle ? Comment se situent les ports atlantiques dans la droiture européenne ? On essaiera d’aboutir à une vision européenne des connexions en droiture. Il s’agira de mieux connaitre ce siècle charnière qui permit à certains ports de basculer dans cet Atlantique colonial de manière intense, et de s’ouvrir à la grande traite négrière au 18ème siècle, tandis que pour d'autres au contraire cela est synonyme de replis et de fin de leur prédominance antillaise.Il est important de dépasser la vision cloisonnée entre les différentes colonies, en fonction de leurs métropoles. Les échanges entre les colonies, la contrebande, la souveraineté partagée sur certains espaces retiendront ainsi toute notre attention.

Consulter le programme de la journée

Pour aller plus loin :


Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), MSH Ange-Guépin
Contact : Marion TANGUY : marion.tanguy@yahoo.fr et Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Appel à communications : Etre capitaine de navire en Europe occidentale de la fin du Moyen Age à 1914

Le 15 Février 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

David PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), et Bernard MICHON,  MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), lancent un appel à communications pour une journée d'études organisée le 5 octobre 2017 sur le thème :

Etre capitaine de navire en Europe occidentale

de la fin du Moyen Age à 1914

Entre savoirs acquis et empirisme, les capitaines accumulent de nombreuses connaissances au cours de leurs carrières, et cette journée d’études souhaiterait revenir sur leurs modalités d’acquisition en allant au-delà de l’inventaire et de la description pour tenter de restituer les dynamiques d’apprentissage. Comment les différentes formations au métier de capitaine se sont-elles adaptées à l’évolution socioculturelle de ces hommes, aux différentes conditions de navigation ou aux changements de contexte technologique sur le temps long ? Des communications concernant les programmes d’enseignement et leur adaptation à ces différentes mutations sont les bienvenues. En outre, dans la mesure des possibilités offertes par la documentation, il s’agit également d’appréhender les différentes phases de transmission des savoirs au sein du navire proprement dit en veillant à avoir une lecture horizontale et verticale du phénomène, car si le cellule de commandement apparaît comme un espace privilégié d’échanges, il reste que les capitaines ont appris de leurs équipages, a fortiori quand ceux-ci étaient transnationaux et multiculturels. L’accumulation de ces connaissances et/ou la manifestation d’une dextérité exceptionnelle permettent à certains capitaines de devenir des experts. Ce statut doit être interrogé lorsque ces hommes accèdent à des postes de formation, conseillent des entreprises (négoce, construction navale, etc.), deviennent des médiateurs dans le cadre de missions scientifiques et d’espionnage ou quand une partie d’entre eux formalisent leurs savoirs en écrivant des ouvrages et en s’insérant dans les réseaux savants de leur temps...

Télécharger l'appel à communications

Calendrier :

  • Clôture de l’appel à communication : 15 février 2017
  • Annonce des communications retenues : 1er mars 2017
  • Date de la journée : 12 octobre 2017
  • Remise des textes : 15 décembre 2017

Les propositions de communication sont à envoyer aux organisateurs de la journée d’études aux adresses suivantes : bernard.michon@univ-nantes.fr et david.plouviez@univ-nantes.fr

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : LabEx EHNE
Contact : David PLOUVIEZ : david.plouviez@univ-nantes.fr et Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

Appel à articles - Nouvelles histoires de la Nouvelle-France (Revue Etudes canadiennes)

Le 15 Février 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Françoise LE JEUNE, Professeure de civilisation nord-américaine au CRHIA (Université de Nantes), lance un appel à articles pour le numéro 82 de la revue Etudes canadiennes /  Canadian Studies :

Nouvelles histoires de la Nouvelle-France

What’s new about New France ?

La Revue Etudes Canadiennes / Canadian Studies souhaite mettre en lumière les recherches récentes de jeunes doctorants ou de chercheurs chevronnés sur l’histoire de la Nouvelle-France comprise ici dans toute son étendue géographique, de l’Acadie à la Louisiane, du Canada à Terre-Neuve…. L’optique de cette publication est de renouveler la littérature scientifique sur des sujets bien connus ou trop connus, ou sur des thématiques peu étudiées jusque là.

La question est simple : Y-a-t-il eu depuis dix ans un renouvellement de l’historiographie sur les sociétés et cultures de la Nouvelle-France (1534-1763), sur les relations avec la France de l’ancien régime, sur le monde atlantique, ou sur la question autochtone.

Il s’agira de démontrer dans chaque article en quoi le chercheur renouvelle les perspectives plus connues ou plus anciennes sur son sujet.

Les propositions d’articles (250 à 300 mots) contenant un titre et un résumé décrivant l’objectif de l’article, et incluant une courte biographie (100 mots maximum) peuvent être envoyées en PJ à l’adresse suivante :

La date limite pour la réception des propositions est le 15 février 2017. Le comité confirmera rapidement leur pré-selection aux auteurs. Les articles complets (d’environ 8000 mots) devront être envoyés pour le 15 mai 2017. Ils seront soumis à la lecture du comité scientifique de la revue. Les textes retenus paraîtront en version papier (et en ligne sur revues.org) dans la Revue n°82 de juin 2017.

--

The editors of Revue Etudes Canadiennes / Canadian Studies seek papers (in French or in English) that explore the ways in which doctorate students or established scholars have renewed our perspectives on the history of New France (1534-1763) over the past ten years. Topics might range from colonial societies to French imperial governance, from connections with the Atlantic world to the arts, as well as the relationship with the natives.

We expect to read contributions in which authors demonstrate how they believe their research revisits the « traditonal » historiography on New France (from Canada to Acadia, from Newfoundland to Louisiana and beyond the Great Lakes) or to the contrary develops new trends.

The editors would like to receive proposals (250 to 300 words) which provide a working title and a brief overview of the article’s aims, along with a short biographical note (100 words) in the same .doc sent to :

Deadline for submitting a proposal is February 15, 2017. Selected proposals will receive a go-ahead shortly afterwards. Full articles (about 8000 words) will need to be submitted by May 15, 2017. After a peer-review process, selected articles will be published in a printed form (and online), in the June 2017 special issue of Revue Etudes Canadiennes / Canadian Studies.

Pour aller plus loin : https://eccs.revues.org/


Lieu : Nantes
Partenaire : Revue Etudes canadiennes / Canadian Studies
Contact : revueetudescanadiennes@gmail.com

Cycle de conférences en histoire diplomatique 2017, séance 1 : La politique extérieure des derniers Valois

Le 10 Février 2017 de 14:30 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le CRHIA vous invite à participer à la première séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2017 sur le thème :

La politique extérieure des derniers Valois

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d'organiser chaque année, en partenariat avec l'Université permanente de Nantes, un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance du 10 février sera animée par Matthieu Gellard, docteur en histoire de l'Université Paris 4-Sorbonne et membre associé au Centre Roland-Mousnier (UMR 8596 CNRS / Université Paris 4-Sorbonne).

Ses recherches portent sur l'histoire de la négociation, de la diplomatie et des relations internationales mais aussi sur l'histoire de la prise de décision politique et des outils du travail administratif et politique.

 

Présentation de la conférence :

Il s'agira d'examiner tout à la fois les acteurs, les moyens, les objectifs et les réalisations de la diplomatie française durant le second XVIe siècle, c'est-à-dire durant les décennies qui voient le royaume de France se déchirer entre Catholiques et Protestants. Dans ce contexte particulier qui prive en grande partie la monarchie française du recours à la force armée à l'extérieur de ses frontières, la diplomatie revêt bien entendu une importance particulière. Dans un premier temps, il s'agira donc de présenter les principales figures qui font la politique étrangère de la France entre 1559 et 1589 et la manière dont elles envisagent leur action. Dans un second temps, plusieurs exemples concrets de négociations menées par les ambassadeurs français de ce temps seront développés de façon à illustrer les grandes directions de l'action extérieure des derniers Valois.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Centre des Archives diplomatiques de Nantes, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

RDV INA-Histoire 2016-2017, 3ème séance - Les indépendances du Maroc et de la Tunisie

Le 08 Février 2017 de 18:00 à 20:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d'Alliance Europa, et Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 3ème RDV INA-Histoire 2016-2017 à Nantes sur le thème :

Les indépendances du Maroc et de la Tunisie

Pour en savoir plus :

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut National de l'Audiovisuel, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Les bourgeoisies en Martinique (1802 - 1852). Une approche comparative

Le 06 Février 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Abel Alexis LOUIS, docteur en histoire de l'Université des Antilles et membre associé au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier :

Les bourgeoisies en Martinique (1802 - 1852)

Une approche comparative

Peut-on parler de bourgeoisie en Martinique entre 1802 et 1852 ? Quelles sont les différentes caractéristiques de cette catégorie sociale en Martinique qui s’impose dans le jeu politique et économique de la colonie depuis le 18e siècle ? Ainsi que l’a signalé l’un des travaux de nos prédécesseurs, "la bourgeoisie constitue les fondements de la société du 19e siècle et affi rme le triomphe des valeurs qui perdurent encore aujourd’hui".

L’ouvrage tente de dresser un tableau représentatif de cette population aux multiples facettes et en constante évolution au 19e siècle. Grâce à l’abord du grand propriétaire d’habitation sucrerie, du négociant, du marchand, de l’artisan tenant boutique, du propriétaire de maisons et d’esclaves, du rentier, du "sans profession" et de ceux et celles qui n’avaient pas de profession dans les minutes, fut défi ni la notion de bourgeoisie qui se veut urbaine et rurale. Cette "classe moyenne" existe en dépit des formes plurielles qu’elle peut prendre. Instruction, éducation, formes de sociabilité, représentations, valeurs, mode et cadre de vie, mis en lumière, ont permis de brosser l’ébauche du portrait des bourgeois en Martinique dans la première moitié du 19e siècle et de mieux appréhender la société coloniale.

Pour aller plus loin : http://www.editions-harmattan.fr


Lieu : Paris
Partenaire : Editions L'Harmattan
Contact : Abel Alexis LOUIS : abelinho-louis@outlook.fr

Figures du déclin - Le déclin des villes

Le 02 Février 2017 de 10:00 à 16:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Nathalie BARRANDON, MCF d'histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), et Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de La Rochelle), organisent la 2ème séance du séminaire CRHIA / M2 RIHMA 2016-2017 "Figures du déclin" sur le thème :

Le déclin des villes

Télécharger le programme


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - amphithéâtre Duvignaud
Contact : Nathalie BARRANDON : nathalie.barrandon@univ-nantes.fr et Laurent VIDAL : laurent.vidal@univ-lr.fr

Le voyage d'Euterpe : la musique comme vecteur culturel transcontinental. Sources, méthodes et réseaux scientifiques

Le 31 Janvier 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Laëtitia PICHARD, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA – La Rochelle, et M. DEPERNE, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA – La Rochelle, vous invitent à découvrir les enregistrements vidéo de la journée d'études doctorale :

"Le voyage d'Euterpe : la musique comme vecteur culturel transcontinental.

Sources, méthodes et réseaux scientifiques"

Organisée le 9 décembre 2016 à l'Université de La Rochelle, en partenariat avec l'Institut des Amériques.

Cette manifestation scientifique a fait appel aux chercheurs de tous les champs disciplinaires des sciences humaines (géographie, histoire, histoire de l’art, littérature, sociologie, etc.) afin de contribuer au dynamisme de la recherche dédiée à la musique comme vecteur culturel transcontinental.  La journée s'est déroulée sous la forme d'une table ronde autour de deux thématiques : la musique, outil et objet d’étude pour les Sciences Humaines et Sociales, et enjeux de la diffusion musicale : impératifs techniques, commerciaux, culturels et juridiques, puis de communications individuelles, suivies d’une conférence de clôture.

  La musique, outil et objet d’étude pour les Sciences Humaines et Sociales : quelles sources ? quelles méthodes ?

Jean Sabon à Rio de Janeiro (1939-1945) : modernités sonores et modernités architecturales

Témoignages musicaux et musiciens témoins du génocide des Juifs d'Europe : construction d'une mémoire

Compositeurs égyptiens nationalistes au 19ème siècle : vecteurs de la transmission de l’opéra en Egypte sous sa forme universelle


Lieu : Université de La Rochelle - CRHIA
Partenaire : Université de La Rochelle, ED LPAH, Institut des Amériques
Contact : Laetitia PICHARD : laetitia.pichard1786@gmail.com et Marcel DEPERNE : deperne-marcel@orange.fr

Appel à candidatures Chaire d'excellence EHNE

Le 30 Janvier 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre du LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l’Europe), l’axe 4 "L’Europe, les Européens et le monde", accueille pour une durée de 3 mois fractionnable un chercheur étranger de réputation internationale pour l’associer à ses travaux au premier semestre de l'année universitaire 2017-2018.

Le programme de recherches EHNE, Écrire une Histoire Nouvelle de l'Europe, est l'un des 15 projets SHS retenus dans le cadre de la seconde vague nationale de sélection des Laboratoires d'excellence (LabEx).

En réunissant un véritable capital de compétences pour une durée de 8 ans (2012-2019), le but d’EHNE est d'éclairer la crise que connaît actuellement l'Europe en s'adressant tout autant au monde scientifique qu'au monde enseignant, aux citoyens qu'aux politiques, notamment par la réalisation d’une encyclopédie numérique.

Sous la responsabilité d'E. Schnakenbourg, le Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (EA 1163 – Université de Nantes) est en charge de l’axe 4. Cet axe intitulé "L'Europe, les Européens et le monde" est piloté par M. Catala et privilégie l’étude des circulations depuis et vers l'Europe dans tous leurs aspects, les transferts qu'elles impliquent et leurs impacts sur l'identité / les identités européennes.

Les travaux de recherche s’organisent en 3 thématiques :

  • Thème 1 : "Echanges, circulations et migrations" (coordination : F. Le Jeune et B. Marnot)
  • Thème 2 : "Relations internationales et stratégies" (coordination : M. Catala, S. Jeannesson et E. Schnakenbourg)
  • Thème 3 : "Représentations et Altérité" (coordination : V. Chaillou-Atrous, Y. Lignereux et C. Thibaud).

Les candidat(e)s devront avoir le souci de montrer à partir de leurs recherches ou de leur parcours l’intérêt qu’ils portent à l’étude des thématiques évoquées ci-dessus. Le ou la candidat(e) retenu(e) participera en langue française aux activités d’enseignement et de recherche liées aux thématiques du LabEx (séminaires de Master à l’Université de Nantes, participation à des séminaires organisés par d’autres axes du LabEx, animation de conférences « grand public »). Il (elle) participera également aux publications du LabEx, notamment à l’encyclopédie thématique en ligne. Il (elle) pourra exploiter entre autres des sources du Centre des Archives diplomatiques de Nantes (CADN).

Calendrier :

  • Date-limite de candidature : 30 janvier 2017
  • Séjour de trois mois fractionnable durant le premier semestre de l’année universitaire 2017-2018.

Télécharger :

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : LabEx EHNE (Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe), Universités Paris 1-Panthéon Sorbonne et Paris 4-Sorbonne
Contact : Virginie CHAILLOU-ATROUS : labexehne4@univ-nantes.fr

Panoramas, belvédères, scénarios : images urbaines et identités

Le 26 Janvier 2017 de 10:00 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Dans le cadre du séminaire de recherche du master RIHMA, Paulo Cesar DA COSTA GOMES, géographe à l'Institut de Géosciences de l'Université de Rio de Janeiro et chercheur invité au CRHIA (Université de La Rochelle), organise une journée d'études sur le thème :

Panoramas, belvédères, scénarios :

images urbaines et identités

Télécharger le programme


Lieu : Université de La Rochelle - Pôle Communication Multimédia Réseaux - 44, avenue Einstein - 17000 LA ROCHELLE, 1er étage Salle TICE 08
Contact : Paulo Cesar DA COSTA GOMES : pccgomes@yahoo.com.br

Post Celtic Tiger Ireland: Exploring New Cultural Spaces

Le 26 Janvier 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Frank HEALY, MCF en anglais au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier avec Estelle EPINOUX : 

Post Celtic Tiger Ireland:

Exploring New Cultural Spaces

Book description :

This collective volume provides the reader with an exploration of various artistic works which grew out of the post Celtic Tiger era in Ireland. The different cultural fields of interest studied in this book include theatre, photography, poetry, painting, and cinema, as well as commemorative spaces. These different cultural voices enable one to explore Ireland, as a country located at a crossroads, in a kind of in-between space, and to wonder about the various political, economic, historical and social forces present in the country. The contributions interrogate Irish society within its present context, which is deeply impregnated by movement and transition but also strongly connected to time, to past and to memory. This collection of essays also presents the way in which these artistic works intertwine with various approaches, artistic, aesthetic, sociologic, cinematographic, historical, and literary, in order to pinpoint the transformations induced by both the Celtic Tiger and its aftermath. The issues of globalisation, identity, place and creativity are all dealt with. In assessing the aftermath of the post Celtic Tiger period, its impact and influences on today’s Irish society, the contributors also allude, incidentally, to its future evolution and trends.

Pour aller plus loin


Lieu : Newcastle upon Tyne
Partenaire : Cambridge Scholars Publishing
Contact : Frank HEALY : fhealy@univ-lr.fr

Une histoire des esclavages - 5

Le 24 Janvier 2017

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :


La Loire et les marchandises coloniales

Saint-Domingue, l'Ile de l'or blanc

Une plantation de canne à sucre, avec Natacha Bonnet-Guilbaud, docteure en histoire moderne et membre associée au CRHIA-Nantes

Une plantation coloniale, avec Natacha Bonnet-Guilbaud, docteure en histoire moderne et membre associée au CRHIA-Nantes

La colonie de l'île Bourbon (La Réunion), avec Virginie Chaillou-Atrous, docteure en histoire contemporaine et chargée de l'animation scientifique de l'axe 4 du LabEx EHNE à Nantes

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les anneaux de la mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Séminaire Etudier la guerre - Ethnographie de la mémoire de guerre. Angola, 1971-1973

Le 19 Janvier 2017 de 14:00 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Maria José LOBO ANTUNES, anthropologue au CRIA-FCSH (Universidade Nova de Lisboa), intervient à l'occasion de la 7e séance du séminaire "Etudier la guerre" sur le thème :

"Ethnographie de la mémoire de guerre.

Angola, 1971-1973"

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l'objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l'initiative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l'Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l'Université Rennes 2, Michaël Bourlet, docteur en histoire contemporaine et chef du cours d'histoire militaire à Saint-Cyr Coëtquidan, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l'Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par le CERHIO, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire « Étudier la guerre », commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l'objet "guerre" et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.


Lieu : Univeristé Rennes 2, place Recteur Henri le Moal, 35000 Rennes, amphithéâtre L3
Partenaire : TEMPORA (EA , Université Rennes 2), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan)
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Voilà les Américains ! Les États-Unis en France et en Europe, 1917-1920 : Circulations et diffusion des idées et des savoirs

Le 15 Janvier 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Michel Catala, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et coresponsable d'Alliance Europa, et Stanislas Jeannesson, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), lancent un appel à communications pour le  colloque international :

"Voilà les Américains !"

Les Etats-Unis en France et en Europe, 1917-1920 : circulations et diffusion des idées et des savoirs

Organisé du 22 au 24 juin 2017 à Saint-Nazaire.

Ce colloque, qui s’inscrit dans le cadre des manifestations scientifiques organisées à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, entend revenir, en tentant d’ouvrir des perspectives nouvelles, sur cet événement déterminant, tant pour l’issue du conflit que pour l’histoire du XXe siècle, qu’est l’entrée en guerre des États-Unis en 1917. Délaissant volontairement les aspects purement militaires et diplomatiques - au sens traditionnel du terme -, qui ont déjà fait l’objet de nombreuses études, nous souhaitons orienter notre réflexion vers le domaine culturel, dans son acception la plus large, et nous interroger sur les effets de la présence américaine sur le vieux continent, durant les dernières phases de la guerre et les premières années de la paix...

Les propositions de communication sont à adresser à michel.catala@univ-nantes.fr et stanislas.jeannesson@univ-nantes.fr avant le 15 janvier 2017. Elles comporteront un bref résumé problématisé de l’intervention (moins d’une page) et un court CV. Elles seront examinées en janvier 2017 par le Comité scientifique et les organisateurs.

Les communications auront lieu en français ou en anglais.

Le colloque est organisé par le Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (EA 1163 - Universités de Nantes et La Rochelle) et le LabEx EHNE ("Écrire une histoire nouvelle de l’Europe"), dans le cadre des commémorations du  Centenaire de la Première Guerre mondiale, avec le soutien de la Ville de Saint-Nazaire.

Comité scientifique :

  • Éric Bussière (Université Paris-Sorbonne)
  • Robert Frank (Université Paris 1-Panthéon –Sorbonne)
  • Hélène Harter (Université Rennes 2)
  • Peter Jackson (University of Glasgow)
  • William R. Keylor (Boston University)
  • Yves-Henri Nouailhat (Université de Nantes)
  • Stéphane Tison (Université du Maine)
  • Ludovic Tournès (Université de Genève)

Télécharger l'appel à communications

Download the call for proposals

Pour aller plus loin :


Lieu : Saint-Nazaire
Partenaire : Ville de Saint-Nazaire / CARENE, Mission centenaire 14-18, LabEx EHNE, ESM Saint-Cyr Coëtquidan
Contact : Michel Catala : michel.catala@univ-nantes.fr et Stanislas JEANNESSON : stanislas.jeannesson@univ-nantes.fr

Arts et Sciences

Le 10 Janvier 2017 de 10:30 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Diego JARAK, MCF en civilisation latino-américaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organise une journée d'études sur le thème :

Arts et sciences

Aujourd’hui, personne ne semble plus s’étonner du rapprochement proposé par l’intitulé. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, rien n’aurait permis d’imaginer une telle convergence. Paradoxalement, ce sont les penseurs des Lumières qui ont précipité les disciplines dans une obscure taxonomie. Mais, ça n’a pas toujours été ainsi. Il y a bien eu des périodes où Arts et Sciences marchaient main dans la main; l’homme des sciences se confondait à l’artiste et viceversa, tel Leonard da Vinci, bien sur. Un retournement était donc à prévoir.

La convergence entre Arts et Sciences serait-elle un nouveau paradigme ? Donner un même statut – juridique et/ou social - à une équation mathématique qu’à une sculpture supposerait, en effet, une mise en question des fondements de la science, telle que nous la concevons depuis le XIXe siècle. Point final, tournant historique, ou bien retour en force du positivisme, la question reste intacte. En fait tout dépend de ce que l’on met sous le terme de science ? Sciences dites dures ? ou une autre forme d’épistémologie portée par les Arts ? Autant de questions que nous proposons d’aborder lors de cette rencontre…

Télécharger le programme


Lieu : Maison de l'étudiant, passage Jacqueline de Romilly (espace culture) et Tours de La Rochelle, La Lanterne, rue sur les murs (salle Mérichon), 17000 La Rochelle
Partenaire : Université de La Rochelle, Centre des monuments nationaux, Ecole Europénne Supérieure de l'Image, Zero 1 (Festival des arts et cutures numériques, Centre Intermondes, Laboratoire L3i (Informatique, Images, Interactions / Université de La Rochelle)
Contact : Diego JARAK : diego.jarak@univ-lr.fr

La chancellerie consulaire française (16e-20e siècle) : attributions, organisation, agents, usagers

Le 04 Janvier 2017

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Fabrice JESNE, MCF en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur des études pour les époques moderne et contemporaine à l'Ecole française de Rome, vient de publier, avec A. BARTOLOMEI, M. GRENET et J. ULBERT, un dossier dans le dernier numéro des Mélanges de l'Ecole française de Rome (128-2 / 2016) :

La chancellerie consulaire française (16e-20e siècle) :

attributions, organisation, agents, usagers

Ce dossier, qui est issu d'une journée d'études organisée à Nantes en juin 2015 dans le cadre de l'axe 4 du LabEx EHNE ("L'Europe, les Européens et le monde"), traite d'une institution qui a joué un rôle important dans l'encadrement des échanges commerciaux et maritimes ainsi que dans la fabrique de l'administration et de la nationalité aux époques moderne et contemporaine.

Accéder au dossier sur revues.org : cliquer ici

En savoir plus sur les Mélanges de l'Ecole française de Rome : cliquer ici


Lieu : Rome
Partenaire : Ecole française de Rome, revues.org
Contact : Fabrice JESNE : fabrice.jesne@univ-nantes.fr

Les rois imaginaires. Une histoire visuelle de la monarchie de Charles VIII à Louis XIV

Le 03 Janvier 2017

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA et Directeur de l'UFR HHAA (Université de Nantes), vient de publier un nouvel ouvrage :

Les rois imaginaires.

Une histoire visuelle de la monarchie de Charles VIII à Louis XIV

Ce livre propose un cheminement dans l’imaginaire monarchique moderne, dans des images où s’incarne le visage de l’État. Il interroge le pouvoir des images à illustrer le prince et à apprivoiser l’État afin d’éclairer la révolution des représentations politique et artistique du siècle des Lumières comme notre rapport contemporain aux images politiques.

Pour aller plus loin : cliquer ici


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes, collection Histoire
Contact : Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@univ-nantes.fr

Les nouvelles frontières du soi et de la société dans le monde atlantique français à l’époque moderne

Le 20 Décembre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Daniella KOSTROUN (Indiana University, Purdue University-Indianapolis, accueillie en résidence à l'IEA Nantes) et Yann LIGNEREUX, Professeur d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) lancent un appel à communications pour un colloque organisé les 18 et 19 mai 2017 sur le thème : 

Les nouvelles frontières du soi et de la société

dans le monde atlantique français à l’époque moderne

Les systèmes politiques, sociaux et religieux de la France ont été, durant l'Ancien Régime, pensés et édifiés sur la base d'idéologies, classiques et traditionnelles, de hiérarchie et d'ordre comme elles se sont fondées sur un idéal de stabilité et de reproduction du semblable pour conjurer la diversité et la contingence de la succession. Comment ces systèmes ont-ils alors été affectés, perturbés et possiblement contestés par l’essor du mouvement des individus et du commerce à travers l’océan atlantique aux 16e-17e siècles ? Quels sont les effets, sur l’individu et la société dans laquelle il vit, de cette nouvelle "désorientation" des institutions, des familles et des représentations personnelles ? Quels degrés de différenciation sont-ils dès lors introduits à travers l’expérience d’une altérité qui serait peut-être moins celle rencontrée dans la découverte de l’ailleurs que celle qui se découvre précisément dans le cœur et l’âme d’un chacun ?

Télécharger l'appel à communications

Download the call for proposals

Les propositions de communication (350 mots environ) accompagnées d’une brève présentation biographique sont à adresser, en français ou en anglais, aux deux organisateurs du colloque pour le 20 décembre 2016 :

Comité scientifique du colloque :

  • Virginie CHAILLOU-ATROUS (LabEx "EHNE" / Université de Nantes)
  • Antonio DE ALMEIDA MENDES (Université de Nantes / CRHIA / STARACO)
  • Daniella KOSTROUN (Indiana University, Purdue University-Indianapolis / IEA Nantes)
  • Françoise LE JEUNE (Université de Nantes / CRHIA)
  • Yann LIGNEREUX (Université de Nantes / CRHIA)
  • Annick PETERS-CUSTOT (Université de Nantes / CRHIA)

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : MSH Ange-Guépin, LabEx EHNE, programme régional STARACO, IEA Nantes
Contact : Daniella KOSTROUN : dkostrou@iupui.edu ; Yann LIGNEREUX : yann.lignereux@wanadoo.fr

Une histoire des esclavages - 4

Le 13 Décembre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :


La traite négrière illégale

Les mémoires et héritages de la traite négrière à Nantes

La Loire et le monde atlantique

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Soutenance de thèse de Caroline DUBAN

Le 10 Décembre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Caroline DUBAN, doctorante en histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), soutient sa thèse le 10 décembre 2016 sous la direction de Didier POTON :

Les foires et marchés au 18e siècle,

territoires éphémères de la sociabilité d'Ancien Régime ?

Poitou, Aunis, Saintonge et Angoumois (1708 - 1790)

Résumé :

Héritage directement transmis de l'ancien régime, les foires et les marchés sont des lieux de rassemblements populaires, de retrouvailles familiales ou amicales centres d'échanges relationnels et commerciaux, ces assemblées ont pour but le ravitaillement en produits alimentaires, et autres de premières nécessités, et davantage en ce qui concerne les foires. Apportant avec elles des produits que l'on n'achète pas habituellement, elles font la renommée et le prestige d'un bourg matérialisées par les halles, pour les cités ayant les moyens de les entretenir, ces manifestations regroupent gens d'un même pays, forains limitrophes ou étrangers venant de provinces plus éloignées. Ces regroupements commerciaux sont des centres attractifs d'idées, de marchandises, et de personnages divers et variés. Les quidams qui les fréquentent ne sont donc pas tous recommandables, ou dans une situation financière qui leur permette de rester honnêtes indéfiniment. Les foires et marchés sont avant tout des centres où les activités économiques, sociales, culturelles, voire religieuses animent la vie sur ces espaces commerciaux. Même si parfois, des excès de comportement et autres abus viennent entacher la bonne marche des échanges, les foires et marchés ne sont pas des antres de violences ou de criminalité patentées. Les archives qui nous ont servi de base sont des dossiers judiciaires qui, immanquablement, traitent de cas déviants, et de récidivistes. En cherchant à recréer les scènes passées, à comprendre les relations qui unissent ou désunissent les êtres entre eux, nous avons privilégié l'aspect anthropologique. Derrière les froides statistiques se cachent des personnages dont la psychologie peut être perçue à travers les différentes plaintes, interrogatoires et dépositions. À partir de notre corpus, il est possible de reconstituer l'environnement qui entoure les places publiques pendant ces manifestations. Ils prouvent que malgré la bonne volonté des autorités, il subsiste des resquilleurs parfois passés maîtres dans l'art. Bien que ces dossiers ne soient pas représentatifs de la vie sur ces assemblées dans l'Ancien Régime, ils sont un reflet de réalités qui composent cet environnement. En complétant ce corpus judiciaire par d'autres types de documents, on obtient un visage plus "humain" des foires et marchés d'Ancien Régime. C'est pour redonner vie aux dossiers judiciaires et aux statistiques, et pour décrire les visages derrière les chiffres que cette étude a été réalisée. Les foires et marchés sont nécessaires à la vie quotidienne, à la vie économique, et à la vie sociale d'un lieu. Ces assemblées sont une source d'informations extraordinaires et très variées permettant de travailler sur un fait d'Histoire totale que nous poursuivons encore aujourd'hui.

Composition du jury :

  • Didier POTON, Université de La Rochelle (CRHIA)
  • Martine ACERRA, Université de Nantes (CRHIA)
  • Eric SUIRE, Université de Bordeaux III
  • Mickaël AUGERON, Université de La Rochelle (CRHIA)
  • Fabrice VIGIER, Université de Poitiers

Lieu : Université de La Rochelle - CRHIA
Partenaire : ED Lettres, Pensée, Arts, Histoire
Contact : Caroline DUBAN : caroline.duban17@yahoo.fr

Le voyage d'Euterpe : la musique comme vecteur culturel transcontinental. Sources, méthodes et réseaux scientifiques

Le 09 Décembre 2016 de 09:30 à 16:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Laëtitia PICHARD, doctorante en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), et Marcel DEPERNE, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent une quatrième journée d’études doctorale intitulée : 

« LE VOYAGE D’EUTERPE : la musique comme vecteur culturel transcontinental.

Sources, méthodes et réseaux scientifiques ».

sumé :

Cette manifestation scientifique fait appel aux chercheurs de tous les champs disciplinaires des sciences humaines (géographie, histoire, histoire de l’art, littérature, sociologie, etc.) afin de contribuer au dynamisme de la recherche dédiée à la musique comme vecteur culturel transcontinental. Cet événement sera pour eux l’occasion de présenter leurs travaux et d’échanger sur leurs thématiques, problématiques et méthodes de recherche dans la mesure où celles-ci leur semblent nouvelles ou novatrices dans leur domaine ou dans une approche transdisciplinaire. La journée sera composée d’une table ronde autour de deux thématiques : la musique, outil et objet d’étude pour les Sciences Humaines et Sociales, et enjeux de la diffusion musicale : impératifs techniques, commerciaux, culturels et juridiques, puis de communications individuelles, suivies d’une conférence de clôture.

Consulter le programme


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - salle L3 (niveau 0)
Partenaire : Université de La Rochelle, ED LPAH, Institut des Amériques
Contact : Laetitia PICHARD : laetitia.pichard1786@gmail.com et Marcel DEPERNE : deperne-marcel@orange.fr

Soutenance de thèse d'Antoine RESCHE

Le 07 Décembre 2016 à 14:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Antoine RESCHE, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse le 7 décembre 2016 à 14h sous la direction de Michel CATALA et Bruno MARNOT :

L'exploitation de la ligne de l'Atlantique Nord par les compagnies maritimes britanniques et françaises

Résumé :

Ce travail de recherche étudie le rôle de trois compagnies transatlantiques (White Star Line, Cunard Line et Compagnie générale transatlantique) sur la ligne de l'Atlantique Nord entre 1890 et 1940 et cherche à comprendre quels furent les enjeux de l'exploitation de cette route, tant du point de vue de l'évolution des attentes des clientèles que de la sécurité en mer, ou encore de l'implication des États et des luttes à portée patriotique. Il s'agit ici de voir comment des entreprises aux pavillons distincts firent face à des difficultés souvent similaires, et de comprendre si des particularités nationales subsistaient dans un climat de mondialisation croissante. Il s’agit ainsi de comprendre comment la France et le Royaume-Uni prirent en charge les questions liées au financement de missions d’utilité publique (postales ou militaires) et comment les gouvernements s’impliquèrent dans le sauvetage de ces entreprises lors des périodes de crise. Il importe également de comprendre comment les navires exploités devinrent, par leur vitesse, leur ampleur, et même leur simple image, des représentants de leur nation sur la scène internationale. Ce travail étudie également la manière dont les compagnies s’adaptèrent aux évolutions de la clientèle, tant face à la disparition des grands flux migratoires qu’à l’apparition de la classe moyenne et du tourisme. Enfin, ces recherches mettent en lumière la manière dont les compagnies ont pris en compte la question de la sécurité en mer, à un niveau de concertation internationale.

Composition du jury :

  • Dominique BARJOT, Université Paris 4-Sorbonne
  • John BARZMAN, Université du Havre
  • Michel CATALA, Université de Nantes (CRHIA)
  • Stanislas JEANNESSON, Université de Nantes (CRHIA)
  • Jean-Louis LEHNOF, Université de Caen-Normandie
  • Bruno MARNOT, Université de La Rochelle (CRHIA)

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / IGARUN / salle 991-992 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges
Contact : Antoine RESCHE : antoine.resche@etu.univ-nantes.fr

Soutenance de thèse de Christophe BATARDY

Le 06 Décembre 2016 à 14:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Christophe BATARDY, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse le 6 décembre 2016 à 14h sous la direction de Laurent JALABERT :

Le Programme commun de gouvernement

Pour une histoire programmatique du politique (1972-1977)

Résumé :

Le 12 juillet 1972, le PCF le PS et les radicaux de gauche signent un accord programmatique, le Programme commun de Gouvernement , appelé très vite Programme commun . Malgré une dynamique électorale favorable, qui donne naissance à l'Union de la gauche, les discussions très médiatisées du mois de septembre 1977 portant sur l'actualisation de ce programme échouent sur des divergences idéologiques mises de côté en 1972. Ce texte est le programme politique le plus diffusé au cours du XXème siècle en France. Il a marqué la vie politique à un tel point qu'il est possible de qualifier la période 1972-1977 de moment Programme commun. L'étude de l'impact de ce texte sur la société et la relecture chronologique de la période mai-septembre 1977 - afin de réévaluer la responsabilité du PCF dans l'échec des discussions - permettent l'écriture d' une histoire programmatique du politique pour la période 1972-1977.

Composition du jury :

  • Marc LAZAR, Institut d'études politiques de Paris
  • Jean VIGREUX, Université de Dijon
  • Michel CATALA, Université de Nantes (CRHIA)
  • Bertrand JOLY, Université de Nantes (CRHIA)
  • Laurent JALABERT, Université de Pau et des pays de l'Adour

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle de conférences - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges
Contact : Christophe BATARDY : christophe.batardy@free.fr

Séjour de recherches de Paulo Cesar DA COSTA GOMES

Le 01 Décembre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Paulo Cesar DA COSTA GOMES, géographe à l'Institut de Géosciences de l'Université fédérale de Rio de Janeiro, effectue un séjour de recherches à La Rochelle du 1er décembre 2016 au 1er mars 2017.

Thème de recherches : " Panorama, belvédères, scénarios : images urbaine et identités ".

Enseignant-chercheur référent : Laurent VIDAL, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA-La Rochelle.


Lieu : Université de La Rochelle - CRHIA
Partenaire : Université fédérale de Rio de Janeiro - Insitut de Géosciences
Contact : Paulo Cesar DA COSTA GOMES : pccgomes@yahoo.com.br

Justin. Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée

Le 29 Novembre 2016

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Bernard MINEO, Professeur de lettres classiques au CRHIA (Université de Nantes), vient de publier aux éditions Les Belles Lettres :

Justin
Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée,
Tome I
(Livres I à X)

Justin est un historien romain, ayant vécu vraisemblablement au 3ème siècle. Le seul écrit qui nous est resté de Justin est l'Abrégé des Histoires Philippiques.

Le texte de cet ouvrage a été établi, traduit et commenté par Bernard MINEO tandis que Giuseppe ZECHINNI y apporte ses notes historiques.
 

Lieu : Paris
Partenaire : Les Belles Lettres
Contact : Bernard MINEO : bernard.mineo@univ-nantes.fr

Civilisation chinoise. Nouvelles perspectives (2ème séance)

Le 26 Novembre 2016 de 10:15 à 17:30

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Martine Raibaud, MCF en langue et civilisation chinoise au CRHIA (Université de La Rochelle), organise, avec Joël Bellasen et Luisa Prudentino, une 2ème journée d'études sur le thème :

"civilisation chinoise. Nouvelles perspectives"

"La motivation dans les études de la langue et de la culture chinoises"

Depuis une vingtaine d'années, les conditions du chercheur qui travaille sur la civilisation chinoise, et tout particulièrement sur la société chinoise contemporaine, ont été considérablement modifiées grâce à l'apport des nouvelles technologies. De nombreuses archives ont été numérisées et mises à disposition sur Internet. Des documents d'archives filmiques, des documentaires et des films réalisés par des nouvelles générations de réalisateurs chinois et occidentaux permettent ainsi de mieux saisir une société chinoise en mutation. Les œuvres littéraires et artistiques apportent également leur contribution.

Dans le même temps, les générations actuelles d'étudiants en civilisation chinoise sont nettement différentes des générations antérieures. Leur formation et leur socle culturel sont largement dépendants d'un environnement numérique et audiovisuel et la part consacrée au livre traditionnel s'amenuise rapidement.

L'enseignant-chercheur, mis en situation de s'adapter à ce public, doit trouver des moyens nouveaux qui passent par la diversification des sources utilisées.

Cette 2ème journée d'études a pour objectif de réunir des enseignants et chercheurs afin de continuer à confronter des points de vue, partager des expériences et réfléchir aux nouveaux problèmes épistémologiques posés par cette évolution.

Consulter le programme de la journée


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - amphithéâtre 100
Partenaire : Communauté d'agglomération de La Rochelle, Hanban / Confucius Institute Headquarters
Contact : Isabelle Marchesseau : isabelle.marchesseau@univ-lr.fr

Une histoire des esclavages - 3

Le 24 Novembre 2016

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :


Le retour d'un navire négrier à Nantes

Nantes, la France et le commerce des esclaves

Les armateurs nantais

L'impact économique et social de la traite négrière à Nantes

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

RDV INA-Histoire 2016-2017 2ème séance, L'Iran des Ayatollahs : du conflit irano-irakien à nos jours

Le 23 Novembre 2016 de 18:00 à 20:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Suite à une 1ère séance consacrée à l'histoire récente de l'Iran le 24 février 2016, Thierry PIEL, MCF en histoire ancienne au CRHIA (Université de Nantes), et Ulrich HUYGEVELDE, Expozao, en collaboration avec l’INA, présentent le 2ème RDV INA-Histoire 2016-2017 à Nantes sur le thème :

L'Iran des Ayatollahs :

du conflit irano-irakien à nos jours

 

Pour en savoir plus :

Partenariat entre l'INA et l'Université de Nantes

Université permanente de Nantes

Institut national de l'Audiovisuel

Et pour aller plus loin, découvrez les sites :

Ces fresques restituent dans leur contexte historique et médiatique, une sélection d'images et de sons retraçant les mutations économiques, sociales et politiques d’un territoire.


Lieu : Université de Nantes - Campus centre-ville / Amphithéâtre Kernéis - 1 rue Bias - 44000 Nantes
Partenaire : Institut National de l'Audiovisuel, Université permanente de Nantes
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Sur l'histoire politique de l'affaire Dreyfus

Le 18 Novembre 2016

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre du cycle de conférences "Chercheurs à la BU", Bertrand JOLY, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), a animé, le 3 novembre 2016, une conférence intitulée : 

Sur l'histoire politique de l'affaire Dreyfus

En tant qu'affaire judiciaire et militaire, l'affaire Dreyfus a fait l'objet de travaux abondants. En revanche, la dimension proprement politique, voire politicienne, de la crise a rarement été abordée en elle-même.

Or, derrière l'affrontement entre  dreyfusards et antidreyfusards se joue une partie décisive au sein du camp républicain. En outre, l'attitude de l'opinion publique, pour autant qu'on puisse l'apprécier, semble avoir été beaucoup plus nuancée et moins manichéenne que l'historiographie ne l'estime.

" target="_blank">Pour aller plus loin

 

 


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bibliothèque universitaire de Lettres, Sciences Humaines et Sociales - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Bibliothèque universitaire de Lettres, Sciences Humaines et Sociales
Contact : Bertrand JOLY : betrand.joly@univ-nantes.fr

Etudier la guerre - 6ème séance, Guerre dans le Pacifique

Le 17 Novembre 2016 de 14:00 à 16:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Corinne David-Ives, MCF en anglais (Université Rennes 2), et Charles Illouz, Professeur d'anthropologie au CRHIA (Université de La Rochelle), organisent la 6e séance du séminaire "Etudier la guerre" sur le thème :

"Guerre dans le Pacifique"

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l'objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l'initiative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l'Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l'Université Rennes 2, Michaël Bourlet, docteur en histoire contemporaine et chef du cours d'histoire miliaire à Saint-Cyr Coëtquidan, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l'Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par le CERHIO, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire « Étudier la guerre », commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l'objet "guerre" et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.

Programme :

  • Charles Illouz : "Organisation militaire d'une chefferie mélanésienne"
  • Corinne David-Ives : "Guerres coloniales et stéréotypes raciaux : l'invention du guerrier maori"

Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C009 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : CERHIO (UMR 6258, Université Rennes 2 / CNRS), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan)
Contact : Charles Illouz : charles.illouz@univ-lr.fr

Quelle Europe après le Brexit ?

Le 16 Novembre 2016

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Michel Catala, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), vous propose de réécouter, sur Euradionantes,la conférence  :

Quelle Europe après le Brexit ?

La décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne marque un tournant décisif dans l'histoire de l'Europe : pour la première fois, un de ses membres décide de renoncer et tourne le dos à l'intégration du continent.

Quelles sont les conséquences du Brexit sur l'Union, mais également sur le Royaume-Uni ? Comment renégocier un accord pour satisfaire les intérêts des deux parties ?  Comment ne pas rompre définitivement la dynamique de la construction européenne ? Quel impact sur les autres crises encore irrésolues, notamment la crise des réfugiés et la crise budgétaire ? Comment ne pas affaiblir la place et l'image de l'UE dans le monde ? Deux spécialistes des questions européennes répondront à nos questions.

Organisée par le programme Alliance Europa, Michel Catala a modéré cette table-ronde qui avait pour invités :

  • Helen Drake, Professeure de français et études européennes à Loughborough University (UK) et Présidente de l’UACES (The Academic association for contemporary European Studies)
  • Jean-Christophe Barbato, Professeur agrégé de droit public à l'Université de Nantes, spécialiste de l'Union européenne, et titulaire de la Chaire Jean Monnet "Droit et politique de la culture de l'Union européenne" depuis le 1er septembre 2016.

Accéder au fichier audio


Lieu : Nantes
Partenaire : Alliance Europa, Euradionantes, Loughborough University (Royaume-Uni)
Contact : contact-alliance-europa@univ-nantes.fr

Thémis en diplomatie. Droit et arguments juridiques dans les relations internationales

Le 15 Novembre 2016

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Suite au colloque "Thémis en diplomatie. L’argument juridique dans les relations internationales de l’antiquité tardive à la fin du 18e siècle", organisé à Nantes les 5 et 6 juin 2014, Nicolas DROCOURT, MCF en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), et Éric SCHNAKENBOURG, Professeur d'histoire moderne et Directeur du CRHIA, viennent de publier :

Thémis en diplomatie

Droit et arguments juridiques dans les relations internationales

L’étude des relations internationales et des contacts diplomatiques au travers des âges ne saurait faire l’économie d’une réflexion sur le rôle et l’importance du recours au droit et aux arguments juridiques. C’est autour de ce postulat que sont réunies les diverses contributions du présent ouvrage qui s’inscrivent dans un espace allant des marges orientales de Byzance à l’Europe occidentale et dans un large champ chronologique, de l’Antiquité tardive à la fin du 18e siècle.

Pour en savoir plus

Consulter la table des matières


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Eric Schnakenbourg : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Figures du déclin - Le déclin des Empires

Le 10 Novembre 2016 de 10:00 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Clément Thibaud, Professeur d'histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA-Nantes, et Tangi Villerbu, MCF HDR d'histoire contemporaine au CRHIA-La Rochelle, organisent la 1ère séance du séminaire CRHIA / M2 RIHMA 2016-2017 "Figures du déclin" sur le thème :

Le déclin des Empires

Télécharger le programme


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C022 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : Université de La Rochelle
Contact : Clément Thibaud : clement.thibaud@univ-nantes.fr et Tangi Villerbu : tangi.villerbu@univ-lr.fr

Soutenance de thèse de Ousseyno KA

Le 09 Novembre 2016 à 14:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Ousseyno KA, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) sous la direction de Michel CATALA, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), soutiendra sa thèse sur le thème :

La politique militaire de la France après la guerre froide :
Continuité ou mutations

Résumé :

Fondée essentiellement sur une stratégie multidimensionnelle, la politique militaire française après la guerre froide a expérimenté des facteurs à la fois exogènes et endogènes notamment la démocratisation des régimes politiques africains, la cohabitation et l’influence de la construction européenne. Cette politique militaire n’échappa pas
les linéaments de la vie institutionnelle française marquée par des alternances. Tous les Présidents de la Vème République exprimèrent un intérêt immédiat par le biais des
accords de défense afin de perpétuer la puissance de l’hexagone sur ces anciennes colonies. Des mutations politiques ont été apportées pour reformer ou conserver la politique militaire en Afrique. Mais la redéfinition de cette politique constituait une urgence. Ce qui poussa la France à chercher la légitimation de son action au niveau international et européen pour se doter d’une politique militaire cohérente répondant aux attentes des Etats Francophones.

Jury :

  • Michel CATALA, Université de Nantes (CRHIA)
  • Baji MAMADOU, Université Cheikh Anta Diop de Dakar
  • François GAULME, Agence française de Développement
  • Michel-Louis MARTIN, Université Toulouse 1 Capitole
  • Bernard SALVAING, Université de Nantes (CRHIA)

 


Lieu : Université de Nantes - Campus Tertre / Bâtiment Censive / Salle C248 - Chemin de la Censive du Tertre - 44312 Nantes
Partenaire : ED SCE (Sociétés, cultures, échanges)
Contact : Ousseyno KA : kaouzin2009@hotmail.fr

L'engagisme dans les colonies européennes au 19e siècle

Le 08 Novembre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

A l'occasion de la tenue du colloque international "L'engagisme dans le colonies européennes, résistances et mémoire(s), 19e-21e siècles", une nouvelle émission radio du cycle "L'Europe, les Européens et le monde" a été diffusée sur Euradionantes sur le thème :

"L'engagisme dans les colonies européennes au 19e siècle"

L’abolition progressive de la traite et de l’esclavage dans les colonies européennes conduit les autorités à faire appel à des travailleurs étrangers en Asie et en Afrique pour satisfaire les besoins en main-d’œuvre des colonies. Ainsi, par le biais du système de l’engagisme, plusieurs millions de travailleurs émigrent pour les colonies européennes d’Amérique, du Pacifique et de l’océan Indien. En échange de la promesse d’une vie meilleure, ils signent un contrat d’engagement dont la durée varie selon l’origine et la colonie d’accueil. Souvent comparé à la traite, ce système dont les abus sont visibles s’éteint progressivement à la veille de la Première Guerre mondiale.

CLIQUER ICI POUR ACCEDER AU FICHIER AUDIO

Animatrice :

  • Virginie CHAILLOU-ATROUS, docteure en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), chargée de l'animation scientifique du LabEx EHNE à Nantes

Intervenants :

  • Jacques WEBER, Professeur émérite d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes)
  • Céline FLORY, chercheuse au CNRS
  • Michèle MARIMOUTOU-OBERLE, historienne, professeur d'histoire-géographie à La Réunion et membre associée au CRHIA (Université de Nantes)
  • Pieter EMMER, Professeur émérite, Université de Leyde (Pays-Bas)
  • Emmanuel PARRAUD, Auteur-réalisateur

Le colloque, "L'engagisme dans le colonies européennes, résistances et mémoire(s), 19e-21e siècles", a été organisé les 20 et 21 octobre 2016 au Château des ducs de Bretagne à Nantes par Virginie CHAILLOU-ATROUS, docteure en histoire contemporaine, chargée de l'animation scientifique du LabEx EHNE à Nantes.

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Euradionantes
Contact : Virginie CHAILLOU-ATROUS : labexehne@univ-nantes.fr

Visualiser, modéliser, cartographier les circulations culturelles transatlantiques

Le 03 Novembre 2016 de 10:00 à 17:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

J.-S. Noël, MCF d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organise une journée d'études sur le thème :

Visualiser, modéliser, cartographier

les circulations culturelles transatlantiques

Consulter la présentation et le programme de la journée

Cette manifestation constitue la première journée d'études préparatoire du colloque 2017 de l'Institut des Amériques "Les humanités numériques et les Amériques", organisé par l’Université de La Rochelle du 18 au 20 octobre 2017.


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - salle du Conseil
Partenaire : Institut des Amériques, Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (EA 2448- Université de Versailles Saint-Quentin) et L3i Informatique, Image, Interaction (EA 2118 - Université de La Rochelle)
Contact : Jean-Sébastien NOEL : jean-sebastien.noel@univ-lr.fr

Frontières d’Outre-mer et cultures urbaines dans le monde ibérique (XVe-XIXe siècle)

Du 03 Novembre 2016 à 10:00 au 04 Novembre 2016 à 18:00

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Clément Thibaud, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), et Antonio de Almeida Mendes, MCF d'histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), co-coordinateurs du programme STARACO, organisent le colloque international :

Frontières d’Outre-mer et cultures urbaines dans le monde ibérique

(XVe-XIXe siècle)

dans le cadre du programme STARACO et du projet de recherche collectif Culturas urbanas en la España moderna : policía, gobernanza e imaginarios (siglos XVI-XIX).

Il réunit des historiens et des historiens de l’art des périodes modernes et contemporaines issus de différentes historiographies (espagnole, française, portugaise, anglo-saxonne) autour des cultures urbaines d’Ancien Régime. Le cadre chronologique ample, du XVe au XIXe siècle, et la multitude des espaces concernés permet de réfléchir aux changements, aux ruptures et aux continuités mais également et surtout d’envisager les interférences entre les cultures urbaines ibériques qui virent le jour en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe du sud. Espace d’échanges, d’interactions, de sociabilité et de conflit, la ville d’Ancien Régime est un espace historiquement construit de sociabilité, d’autorité et d’organisation politique. L’intégration et l’exclusion des minorités socio-raciales, ethniques et religieuses ont construit l’image artistique, la mémoire et l’identité des villes. L’étude des expériences multiples de cohabitation et de gouvernement permet d’envisager la diversité des processus de construction des cultures urbaines en Europe et dans les frontières d’Outre-mer.

Trois axes de recherche seront tout particulièrement explorés :

  • la participation des minorités ethniques, religieuses ou étrangères au gouvernement de la ville
  • les processus d’hybridation et de métissage en Péninsule ibérique et dans les empires
  • la formation des identités et des cultures politiques à l’échelle locale et globale.

Consulter le programme


Lieu : Château des ducs de Bretagne, 4 place Marc Elder, 44000 Nantes, salle de la Tour du Fer à Cheval
Partenaire : Château des ducs de Bretagne, région Pays de la Loire, Universités de La Corogne, de Saint-Jacques de Compostelle et de Cantabrie, Ministère espagnol de l'Economie et de la Compétitivité
Contact : Aanor LE MOUEL : aanor.lemouel@univ-nantes.fr

Voyages en pays seereer. Le Sine-Saloum (Sénégal), des patrimoines en partage

Le 03 Novembre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Mickaël AUGERON, MCF HDR d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier avec Fabrice BONNIFAIT, Amade FAYE et Raphaël NDIAYE :

Voyages en pays seereer.

Le Sine-Saloum (Sénégal), des patrimoines en partage.

 

Cet ouvrage, résolument pluridisciplinaire, vient clôturer plusieurs années de recherches appliquées dans le delta du Sine-Saloum (programme de coopération réalisé sous la direction de Mickaël Augeron, avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères).

Publié avec le concours du CRHIA (Universités de La Rochelle et de Nantes) et de l'IFAN (Université de Dakar), il réunit une équipe de chercheurs franco-sénégalais (historiens, biologistes, archéologues, sociologues, géographes, musicologues, géologues, anthropologues, botanistes, hydrogéologues).

 

Télécharger la table des matières

Télécharger la 4e de couverture

Pour aller plus loin :


Lieu : La Crèche
Partenaire : Geste éditions
Contact : Mickaël AUGERON : mickael.augeron@univ-lr.fr

Religion et navigation de l’Antiquité à nos jours

Le 24 Octobre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Didier Poton, Professeur émérite d'histoire moderne au CRHIA (Université de La Rochelle), vient de publier avec Pierre Prétou (EHESS) le 55ème numéro d'Enquêtes et Documents sur le thème :

Religion et navigation

de l’Antiquité à nos jours

Si l’histoire religieuse des populations littorales a suscité de nombreux travaux, elle a souvent omis d’étudier les expressions de la foi des hommes embarqués en mer. Les périples nautiques ne sont pourtant pas une ellipse temporelle hors de l’histoire : les navigations hauturières durent longtemps et bien des missionnaires embarqués ont forgé leur foi dans l’épreuve des flots. La charge des âmes à bord soulève quantité de préventions historiques, qu’il s’agisse de l’encadrement religieux ou qu’il s’agisse de la délivrance des sacrements, en particulier quand la mort emporte les marins, alors qu’il est impossible de maintenir les rituels de deuil tels qu’ils sont pratiqués à terre. In fine, c’est le statut même du voyage en religion qu’il convient de questionner : l’histoire des religions méditerranéennes ne file-t-elle pas ses principaux motifs et sa doctrine sur un imaginaire nautique ? Le navire lui-même, artefact sacré en Occident, mérite une étude approfondie des réalités spirituelles de la navigation. Cet ouvrage ouvre donc des pistes qui croisent les pratiques cultuelles en mer avec les cultures religieuses. Pour nous rappeler que la mer est aussi un désert, au sens spirituel du terme.

Pour en savoir plus


Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Didier POTON : didier.poton@univ-lr.fr

Une histoire des esclavages - 2

Le 24 Octobre 2016

Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), participe avec Barbara CHIRON (Les Anneaux de la Mémoire) au cycle "Une histoire des esclavages" sur Radio Fidélité.

De septembre à juin 2016, ce cycle initié par Les Anneaux de la Mémoire vous propose chaque semaine une émission sur un pan de la traite négrière :


Armer un navire négrier

La traite sur les côtes d'Afrique

La traversée d'un navire négrier

La vente des esclaves aux Antilles françaises

Pour aller plus loin :


Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Fidélité, Les Anneaux de la Mémoire
Contact : Bernard MICHON : bernard.michon@univ.nantes.fr

Law and Religious minorities in Medieval Societies : Between Theory and Praxis

Le 24 Octobre 2016

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

John TOLAN, Professeur d’histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) et coresponsable de l’IPRA, a publié avec Ana ECHEVARRIA et Juan-Pedro MONFERRER SALA, le 9ème volume de la série RELMIN :

Law and Religious minorities in Medieval Societies :

Between Theory and Praxis

This volume shows through the use of legal sources that law was used to try to erect boundaries between communities in order to regulate or restrict interaction between the faithful and the non-faithful; and at the same time show how these boundaries were repeatedly transgressed and negociated.

Muslim law developed a clear legal cadre for dhimmīs, inferior but protected non-Muslim communities (in particular Jews and Christians) and Roman Canon law decreed a similar status for Jewish and Muslim communities in Europe. Yet the theoretical hierarchies between faithful and infidel were constantly brought into question in the daily interactions between men and women of different faiths in streets, markets, bath-houses, law courts, etc. The twelve essays in this volume explore these tensions and attempts to resolve them. These contributions show that law was used to try to erect boundaries between communities in order to regulate or restrict interaction between the faithful and the non-faithful—and at the same time how these boundaries were repeatedly transgressed and negotiated. These essays explore also the possibilities and the limits of the use of legal sources for the social historian.

Pour aller plus loin

 


Lieu : Turnhout
Partenaire : Editions Brepols
Contact : John TOLAN : john.tolan@univ-nantes.fr

Présentation du film Sac la mort

Le 20 Octobre 2016 à 17:25

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Le nouveau film d’Emmanuel Parraud "Sac la mort", distribué par Les Films de l'Atalante, sortira en salle le 15 Février 2017.
 
Emmanuel Parraud viendra présenter son film lors du colloque "L’engagisme dans les colonies européennes, Résistances et mémoire(s),19e-21e siècles" au Château des Ducs de Bretagne à Nantes.
 
Plus d’informations sur le colloque : cliquer ici

INTERVIEW d’Emmanuel Parraud :

"Au travers de l’histoire de Patrice pris dans la tourmente de la mort je voulais parler des Cafres, ces descendants d’esclaves ou d’engagés africains, de leur condition d’aujourd’hui sur l’île de la Réunion. 
Patrice et ses amis sont marqués par le rhum, cet alcool que le contremaître distribuait dans les champs du temps de l’esclavage pour accélérer la cadence de la coupe et que le maître offrait le soir pour abrutir ceux qui pourraient vouloir se révolter ou fuir. C’est aussi celui que le grand-père de Patrice lui faisait boire dés l’âge de 6 ans pour amuser les clients de la Boutik et pour savoir quel était son petit fils préféré. Aujourd’hui, le rhum n’est plus offert, il faut l’acheter, dix euros la bouteille, dix euros qui retournent dans la poche des anciens maîtres aujourd’hui propriétaires des sucreries. Dix euros de moins sur le RSA qu’on te donne pour te tenir tranquille. Un rhum industriel à 48°, une véritable drogue dure qui t’accroche et ne te lâche plus, te troue le cerveau et donne la gangrène. Patrice et ses amis en boivent un litre chacun par jour depuis 25 ans. 
Alors le film est là pour rendre le spectateur sensible à ce qui construit cette situation, cette complexité. Au désespoir qui la sous-tend, à la confusion que cette boisson entretient, à la force aussi que l’alcool donne à ceux pour qui le monde qui les entoure est synonyme de danger, d’imprévisible, qui ont un rapport craintif au monde. Certes ils ne sont plus fouettés aujourd’hui, mais ils sont relégués, ils ne comptent pour rien. Le monde est indéchiffrable pour eux, inaccessible – on te donne ton RSA et reste chez toi, surtout n’en sors pas, tu n’es pas présentable, tu nous fais honte. Ils ont tenté de partir faire leur vie en France métropolitaine à 10 000 km de là puisqu’il n’y a pas de travail ici. Ils se sont retrouvés dans le froid à pousser la brouette, du travail au noir sous les quolibets de leurs amis les Blancs, et à boire pour se réchauffer, pour se faire accepter. Ils sont rentrés à la Réunion parce que tout manque, les copines, la famille, la chaleur, la tête basse. Et leur famille les a rejeté car c’est la honte cet échec de plus, la présence de ces ratés dont on avait vanté la réussite aux voisins. On les a tenu à l’écart et ils se sont enfoncés dans la crainte, la crainte de ne pas être aimer, d’être oublié, de ne pas avoir d’argent. Une situation rendue plus insupportable encore par la présence de leurs voisins jeunes et beaux promis à un brillant avenir. Pourquoi eux réussissent et pas moi ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Comme tout est inexplicable, énigmatique, hostile autour de soi, comme au temps des esclaves, on doit chercher plus loin, plus en arrière, dans la sorcellerie, retourner au pays des ancêtres que l’on ne connait pas.
J’ai rencontré Patrice et Charles-Henri en me trompant de chemin dans mes repérages. Ils se préparaient à manger sur un petit feu au coin du jardin. Ils nous ont salué en passant. On est resté l’après-midi ensemble. Ils étaient ivres mais lucides sur ce qui nous séparait et nous reliait aussi. On est devenus complices. Et on ne s’est plus quittés. Ça fait maintenant 6 ans. J’ai fait un premier film avec eux, "Adieu à tout cela", un moyen métrage dans lequel ils avaient un petit rôle. J’ai senti qu’ils étaient immenses. Que Patrice et Charles-Henri était deux comédiens absolument surdoués, des poètes aussi. Alors j’ai voulu écrire un film en leur hommage, à leur vie, à leur manière de voir le monde et de le raconter. C’est devenu "Sac la mort", un film que nous avons fabriqué ensemble, chacun selon ses compétences et son talent. 
Je voulais un film qui, sans rien cacher de la réalité de leur existence, ne tomberait pas dans le misérabilisme, la stigmatisation, le renforcement des clichés, des dangers qui guettent tous les films qui s’aventurent sur le terrain de la connaissance de l’Autre. J’ai compris que seule la fiction le permettrait. Ce détour par le récit et les personnages est indispensable, parce qu’en éloignant le spectateur de la réalité le temps du film je pourrai la lui rendre plus prégnante après la projection lorsqu’il retrouvera la vraie vie en quittant la salle, en croisant un autre Patrice dans la rue il saura, en tout cas il en saura plus."

Pour aller plus loin :


Lieu : Château des ducs de Bretagne à Nantes, 4 place Marc Elder, 44000 Nantes - Tour du Fer à Cheval
Partenaire : Les Films de l'Atalante
Contact : Virginie CHAILLOU-ATROUS : labexehne@univ-nantes.fr

L’engagisme dans les colonies européennes, Résistances et mémoire(s). 19e-21e siècles

Du 20 Octobre 2016 à 09:30 au 21 Octobre 2016 à 17:20

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Virginie Chaillou-Atrous, docteure en histoire contemporaine, post-doctorante chargée de l'animation scientifique du LabEx EHNE à Nantes, organise à Nantes un colloque international sur le thème :

L’engagisme dans les colonies européennes,
Résistances et mémoire(s)

19e-21e siècles

L’abolition progressive de la traite et de l’esclavage dans les colonies européennes est à l’origine de nouvelles migrations de travailleurs à travers le monde, notamment dans la seconde moitié du 21e siècle. Pour satisfaire les besoins d’une économie de plantation ou pour bâtir les principales infrastructures de leurs colonies, les Européens font appel à des travailleurs étrangers libres. C’est ce qu’on appelle l’engagisme ou indenture (qui signifie « contrat ») ou encore coolie trade pour les engagés d’origine asiatique (coolie venant du tamoul et signifiant salaire).

L’histoire de l’engagisme, phénomène migratoire de grande ampleur, reste très peu étudiée dans son ensemble. Ce colloque international propose donc une nouvelle mise en perspective de la question des résistances à l’engagisme et de leurs impacts sur la construction identitaire des sociétés coloniales et postcoloniales mais aussi de celle de la (des) mémoire(s).

Les travaux seront organisés en quatre panels :

  • « Résistances, ordre public et société coloniale »
  • « Résistances culturelles, communautarisme et enjeux politiques »
  • « Dynamiques identitaires et mémorielles »
  • « Mémoire et patrimonialisation ».

Vingt chercheurs et enseignants-chercheurs présenteront leurs travaux. Ils sont en provenance de différents institutions de recherches ou organismes publics :

  • Etranger : Jawaharlal Nehru University (Inde), University of Leyde (Pays-Bas), University of Leeds (Royaume-Uni), University of Mauritius (Ile Maurice), Aapravasi Ghat Trust Fund (Ile Maurice)
  • France : CNRS, EHESS, Universités de Nantes, Amiens, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Toulouse, Tours, Iconothèque Historique de l’Océan Indien, Lazaret de La Grande-Chaloupe.

Le colloque comptera également parmi ses participants son Excellence l’ambassadrice Manju Seth.

Comité scientifique :

  • Virginie Chaillou-Atrous (CRHIA / LabEx EHNE / Université de Nantes)
  • Céline Flory (CNRS / Mondes Américains / CERMA / CIRESC)
  • Hubert Gerbeau (Aix-Marseille Université)
  • Antonio de Almeida Mendes (CRHIA / CIRESC / Université de Nantes)
  • Bernard Michon (CRHIA / Université de Nantes)
  • Jacques Weber (CRHIA / Université de Nantes)
  • Michèle Marimoutou (CRHIA / Université de Nantes)
  • Myriam Cottias (CNRS)
  • Pieter Emmer (Université de Leyde)
  • Singaravélou (Université Bordeaux Montaigne)
  • Satyendra Peerthum (Aapravasi Ghat / Université de Maurice)

Consulter le programme (avec informations sur l'accès au colloque)

Pour aller plus loin :

Suivez le colloque et réagissez aux débats sur Twitter : #CLQEngagisme


Lieu : Château des ducs de Bretagne à Nantes, 4 place Marc Elder, 44000 Nantes - Tour du Fer à Cheval
Partenaire : Université de Nantes, Aapravasi Ghat (Patrimoine mondial de l'UNESCO), LabEx EHNE, STARACO (Région Pays de la Loire), Château des ducs de Bretagne à Nantes
Contact : Virginie Chaillou-Atrous : labexehne4@univ-nantes.fr

Viralités, parasitages et piratages en science-fiction

Du 20 Octobre 2016 à 09:30 au 21 Octobre 2016 à 17:30

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

D. André, MCF Culture Populaire et civilisation Nord américaines au CRHIA-La Rochelle, organise avec N. Vas-Deyres, F. Favard et A. Mérard, le 5ème colloque Stella Incognita à Bordeaux :

"Viralités, parasitages et piratages en science-fiction".

Le 5ème colloque Stella Incognita sera consacré en 2016 aux notions de viralité, de parasitage et de piratage au sein du genre de la science-fiction, et ce dans dans une grande variété de médias. Il s'agira d'envisager ces notions dans la pluralité de leurs définitions, afin d'explorer la façon dont la science-fiction se les réapproprie, parfois même les initie, pour mieux interroger le monde qui lui est contemporain.

Consulter le programme du colloque

 


Lieu : Université Bordeaux Montaigne, Maison des Sciences de l'Homme - 10, esplanade des Antilles - 33607 PESSAC, salle Jean Bordes
Partenaire : CLARE (EA 4593 - Université Bordeaux Montaigne), MICA (EA 4426 - Université Bordeaux Montaigne), TELEM (EA 4195 - Université Bordeaux Montaigne), Université de La Rochelle
Contact : Danièle André : daniele.andre@univ-lr.fr

Appel à communications : 'Je ne voudrais point un négociateur de métier...'. L'identité du diplomate : métier ou noble loisir ? (Moyen-Age tardif – 19ème s.)

Le 16 Octobre 2016

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d’histoire moderne et Directeur du CRHIA, organise avec Rainer BABEL de l’Institut historique allemand, Lucien BELY de l’Université Paris-Sorbonne, Sophie COEURE, Indravati FELICITE et Marie-Louise PELUS-KAPLAN de l’Université Paris Diderot-Paris 7, Martin KINTZINGER de l’Université de Münster et Alexandre STROEV de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, organise un colloque international du 14 au 17 juin 2017 à Paris sur le thème :

« 'Je ne voudrais point un négociateur de métier...'.

L'identité du diplomate : métier ou noble loisir ?

(Moyen-Age tardif – 19ème s.) »

Dans le sillage des nombreux travaux qui ont renouvelé, ces dernières décennies, l’étude des relations internationales et de la diplomatie dans l’Europe de la première modernité, les chercheurs se sont attachés à décrire "le diplomate au travail". Leur attention s’est portée sur des domaines aussi variés que le quotidien des négociations, les conditions de travail des diplomates, l’importance des relations personnelles et de leurs réseaux pour leur activité, mais aussi leur capacité à mobiliser des compétences spécifiques au moment opportun. De fait, dans une Europe secouée par les conflits mais également animée par un désir de paix, le diplomate apparaît comme un personnage central et clairement identifiable, tant dans le champ du politique que dans l’art et la littérature. Et pourtant, tandis qu’émerge, à l’époque moderne, la figure du "négociateur de profession", le terme "diplomate" n’existe pas encore : qu’on l’appelle "honnête espion", agent ou encore ambassadeur, le diplomate reste un personnage insaisissable...

Cliquer ici pour télécharger l'appel à communications

Les propositions (bref CV avec liste des publications et exposé de maximum 2000 signes) sont à envoyer avant le 16 octobre 2016 à l’adresse suivante : identitedudiplomate@dhi-paris.fr 

Comité scientifique

  • Rainer BABEL (Institut historique allemand)
  • Lucien BELY (Université Paris-Sorbonne)
  • Sophie CŒURE (Université Paris Diderot-Paris 7)
  • Indravati FELICITE (Université Paris Diderot-Paris 7)
  • Martin KINTZINGER (Université de Münster)
  • Thomas MAISSEN (Institut historique allemand)
  • Jean-Marie MOEGLIN (Université Paris-Sorbonne)
  • Marie-Louise PELUS-KAPLAN (Université Paris Diderot-Paris 7)
  • Géraud POUMAREDE (Université Bordeaux-Montaigne)
  • Eric SCHNAKENBOURG (Université de Nantes)
  • Alexandre STROEV (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

Lieu : Paris
Partenaire : Institut historique allemande, Universités de Münster, Paris Diderot-Paris 7, Sorbonne nouvelle-Paris 3, Paris-Sorbonne
Contact : identitedudiplomate@dhi-paris.fr

Séjours de recherches de Zeineb CHEBBI et Fedia BEN BECHIR

Le 15 Octobre 2016

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Zeineb CHEBBI et Fedia BEN BECHIR, doctorantes en histoire, patrimoine et archéologie à la Facultés des Lettres, des Arts et des Humanités à l'Université de La Manouba (Tunisie) sous la direction de Rachida TLILI SELLAOUTI, séjourneront à Nantes du 15 octobre au 15 décembre 2016 à l'invitation d'Alain MESSAOUDI, MCF en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes).

Thèmes de recherches :

  • Zeineb CHEBBI : "La pensée réformiste arabo-musulmane entre universalité et spécificité (18ème – 19ème siècles). Analyse textométrique de sources patrimoniales".
  • Fedia BEN BECHIR : "L’Orient dans le regard de l’Occident. Images et représentations de la femme arabo-musulmane à travers les sources iconographiques occidentales  (18ème – 19ème siècles)".

Lieu : Université de Nantes - CRHIA
Partenaire : Université de La Manouba (Tunis)
Contact : Zeineb CHEBBI : chebbizeineb84@yahoo.fr ; Fedia BEN BECHIR : benbechirfedia@rocketmail.com

Appel à communications : Les ports européens et les Antilles : quelles connexions ? (17e s. - début 18e s.)

Le 15 Octobre 2016

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Marion TANGUY, docteure en histoire moderne et membre associée au CRHIA-Nantes, et Bernard MICHON, MCF en histoire moderne au CRHIA-Nantes, lancent un appel à communications pour une journée d'études organisée le 16 février 2017 avec le soutien du LabEx EHNE sur le thème :

Les ports européens et les Antilles : quelles connexions ?

(17ème siècle - début 18ème siècle)

Avant le 18ème siècle, âge d’or des plantations et de la traite des Noirs, les Antilles forment au 17ème siècle un nouveau monde à coloniser et à exploiter. Au travers des prises de possessions et des conflits intra-européens, cette journée a pour objectif de montrer la participation des ports européens, de leurs marchands et de leurs flottes à cette aventure...

Cliquer ici pour télécharger l'appel à communications

Les propositions de communication seront à envoyer au plus tard pour la mi-octobre 2016. Elles comprendront un titre, un résumé de 2 à 3 000 signes, et seront accompagnées d'un bref CV (une page) précisant le laboratoire de rattachement.

Elles sont à adressées à : jeportseuropeens@gmail.com

Comité scientifique :

  • Marion TANGUY, docteure en histoire moderne, CRHIA (EA 1163), Université de Nantes
  • Bernard MICHON, MCF en histoire moderne, CRHIA (EA 1163), Université de Nantes
  • Éric ROULET, Professeur d’histoire moderne, CRHAEL (HLLI - UR 4030I), Université du littoral Côte d’Opale
  • Philippe HRODEJ, MCF en histoire moderne, CERHIO (UMR 6258), Université de Bretagne-Sud.

Pour aller plus loin :


Lieu : Université de Nantes
Partenaire : LabEx EHNE
Contact : jeportseuropeens@gmail.com

La réception des Pères grecs en Italie au Moyen-Age (5e-15e s.)

Du 13 Octobre 2016 à 14:00 au 15 Octobre 2016 à 17:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Bernadette Cabouret (Université Lyon 3), Annick Peters-Custot, Professeure d'histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) et Camille Rouxpetel (EfR), organisent un colloque international du 13 au 15 octobre 2016 sur le thème :

La réception des Pères grecs en Italie au Moyen-Age

(5e-15e siècles)

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal "La mémoire des Pères : disponibilité et usages politiques du souvenir patristique dans l’Italie médiévale"  (http://ambrosius.hypotheses.org/). Après une première étape consacrée à la "mémoire d’Ambroise de Milan", le programme s’intéresse à présent aux fonctions de la réception des Pères grecs. Elle fait suite à une première table ronde qui s’est tenue à Rome les 1er et 2 octobre 2015.


Espace de contact entre chrétiens d’Orient et d’Occident, l’Italie occupe-t-elle une place particulière dans la réception européenne médiévale de la mémoire des Pères grecs ? Le projet, initialement centré sur les Pères cappadociens, a été étendu aux Pères grecs dans leur ensemble, notamment aux Pères du désert. L’entrelacs des enjeux doctrinaux, ecclésiologiques, liturgiques et des dimensions politiques, juridiques, intellectuelles de la réception patristique permettra d’étudier les modalités de la formation et de l’influence de la mémoire des Pères grecs. La question de son usage mérite d’autant plus d’être posée que l’influence byzantine a été essentielle dans toute une partie de l’Italie médiévale, sur le plan de la culture, du droit comme des structures sociales. Cette rencontre sera enfin l’occasion de nous interroger sur les conditions de l’invention des catégories à l’origine de ces rencontres, à commencer par celle de "Père grec". Nous organiserons notre réflexion autour de trois axes : la traduction et la circulation des écrits patristiques ; la spécificité mendiante de l’usage des Pères grecs et le façonnement et l’usage des catégories de "grec" et de "latin" dans la construction d’une mémoire patristique dans l’Italie médiévale.

Télécharger le programme


Lieu : Ecole française de Rome - Piazza Farnese, 67 - 00186 Rome
Partenaire : Ecole française de Rome, UMR 5189 Histoire et Sources des Mondes Antiques (CNRS / Universités Lumière-Lyon 2, Lyon 3-Jean Moulin, Jean Monnet-Saint-Etienne, ENS Lyon, Maison de l'Orient et de la Méditerranée-Jean Pouilloux)
Contact : Annick Peters-Cusot : annick@peters-custot.fr

Diplomatie sur le Bosphore. Les ambassadeurs étrangers dans l'Empire byzantin des années 640 à 1204

Le 11 Octobre 2016

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Nicolas DROCOURT, MCF en histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes) a publié :

Diplomatie sur le Bosphore

Les ambassadeurs étrangers dans l'Empire byzantin des années 640 à 1204

Cet ouvrage analyse l'origine, l'accueil et le traitement des ambassadeurs étrangers dans l'Empire byzantin. Portant sur le temps long, des années 640 à 1204, leur étude bouscule les traditionnels clivages historiographiques. S'intéressant tout d'abord aux origines sociales, politiques ou intellectuelles des émissaires officiels, tout comme aux pouvoirs qui leur sont dévolus, ce travail met de fait en parallèle les cercles politiques de l'Occident chrétien, de l'Islam et des divers voisins septentrionaux du monde b